Hunter (roman)

Hunter est le second roman de William Pierce, militant pro-blanc acharné, décédé en 2002. Ses romans ne furent qu’une petite part de son activité intense pendant des décennies, notamment à la tête de son organisation la National Alliance.

Hunter examine amplement les motifs de la résistance et de la révolution blanche, avec toujours le souci de mettre en lumière la vérité, sans négliger de la mettre en forme, puisqu’il s’agit de littérature. L’auteur nous livre ses diagnostics magistraux sur l’homme et la société, ses aperçus raciaux lumineux, servis par toute sa verve ! Certains dialogues sont extrêmement saisissants.

Mais ce roman dense et prenant, a une autre qualité. Centré sur son héros, Oscar Yeager, le roman est la narration d’une quête, d’un itinéraire intérieur face à ZOG. Le héros, à mesure qu’il combat la monstruosité, découvre ses facettes et sa profondeur, et se transforme lui-même.

La publication de ce roman est complète.

Voici l’index des parties publiées :