L’assassinat de Jessica Doty Whitaker enchante la négraille

Des internautes qui se réjouissent du meurtre d’une jeune femme ? Sans doute les terribles haineux/suprémacistes Blancs qui appellent à la guerre raciale aux États-Unis. C’est la preuve que Facebook est complaisant avec les racistes et qu’ils soutiennent la discrimination systémique que subissent les minorités, surtout les Afros-Américains.

Eh bien non, ce sont des militants raciaux nègres, qui se réjouissent du meurtre d’une jeune mère de famille. La raison de sa disparition brutale ? Elle avait scandé All Lives Matter face à des militants Africains. La goutte de trop pour les militants de la paix raciale, elle finira abattue un peu plus tard dans la soirée.

Daily Mail(en) :

La page Facebook d’une jeune mère ayant été abattue après avoir déclaré “All Lives Matter” à un groupe de militants de Black Lives Matter, dans l’Indiana, a été inondée de messages haineux de la part de trolls.

Plutôt que de parler de trolls, utiliser le terme de criminels nègres me semble plus convenable. Où sont les tribunaux, les juges, les avocats des victimes pour demander justice et identifier jusqu’au dernier ceux qui ont posté de tels commentaires, se réjouissant de la mort de cette jeune mère de famille ?

Nul part. (((Facebook))) purge tout ce qui est un peu trop Blanc, de près ou de loin, mais laisse la racaille se défouler sur les victimes de l’enrichissement culturel Nègre.

Pour vous rafraîchir la mémoire si vous ne vous souvenez pas de notre précédent article relatant son assassinat : Jessica Doty Whitaker se promenait avec son partenaire Jose Ramirez et deux amis le 5 juillet à 3 heures du matin lorsqu’ils ont croisé quatre hommes et une femme et qu’une dispute a éclaté.

Après s’être séparés, elle avait été abattue par un inconnu, très sûrement rattaché au premier groupe, envoyé pour donner une leçon à cette raciste, cette sale Blanche.

[…] Ramirez a déclaré que quelqu’un dans leur groupe utilisait une “version argotique du mot N” avant qu’ils ne soient confrontés à des étrangers qui passaient par là et qu’une dispute n’éclate.

En gros, un des amis a prononcé le bon mot pour décrire ce dont il parlait : nègre.

Il peut être rébarbatif, au départ, d’utiliser souvent le mot nègre, ou de le lire au fil des articles. Mais comprenez bien qu’il n’existe rien de mieux pour qualifier réellement cet ennemi.

Après cette altercation, les deux groupes se séparent, et la mère de famille se prend une balle, tirée depuis un pont voisin.

[…] La nouvelle de cette fusillade a fait la une des journaux dans tout le pays cette semaine, alors que la police continuait à rechercher le ou les responsables.

Pour lutter contre la haine et la discrimination, peut-être qu’il faudrait mieux laisser le coupable dehors ? Au point de délabrement où nous en sommes, je suis persuadé que de nombreux policiers doivent se poser la question. D’autant qu’ils ont du travail, étant donné le nombre de violences, de pillages et de destructions qu’ils doivent gérer en ce moment.

Ne vous inquiétez pas, des mesures concrètes sont prises : autoriser la discrimination des Blancs ou bien interdire la diffusion des photos d’identité des criminels. Voila : ça c’est efficace, ça c’est pour lutter contre le crime.

Au cours des derniers jours, des centaines de personnes ont commenté les posts de la page Facebook de Whitaker, plusieurs d’entre elles partageant des messages cinglants l’accusant d’être raciste en raison de sa prétendue remarque “All Lives Matter”.

Dire que toutes les vies comptent, pas seulement celles des afro-américains, est désormais considéré comme raciste. Ne pas être pour la suprématie des nègres est raciste. Vous vous rendez compte de la tournure des événements ? Pendant que les mots prennent une tournure inquiétante, les milices noires – sans mauvais jeu de mots – défilent, armés, dans les rues. Pendant que tout brûle, les dirigeants du pays ne semblent pas très en forme pour défendre quoi que ce soit.

Plutôt que de vous mettre les captures d’écrans présentant dans l’article du Daily Mail, je vais vous citer un petit aperçu de ce qui a pu être écrit.

– “Je ne peux pas me sentir mal pour vous quand vous avez utilisé une insulte raciale”

– “Elle a apporté une arme à feu pour se battre et a ensuite commencé à dire des merdes racistes. Que pensait-elle qu’il allait arriver ?”

– “[…] les rues sont plus sûres après sa mort”

– “Oh, je suis désolé, quelqu’un a-t-il eu ce qu’il méritait ?”

– “Elle n’aurait pas dû être raciste et elle a ouvert sa bouche, elle a été abattue, c’est ce qu’elle a eu, BLM”

– “J’ai de mauvaises nouvelles pour toi Arlene [la mère de la victime]. C’est toi qui es responsable d’avoir élevé ta fille pour la donner aux racistes”.

– “Bon débarras pour cette raciste. S’il vous plaît, faites qu’il y en ait plus”

Vous sentez la paix et l’amour qui suinte de ces messages ?

[…] Le décès de Whitaker est l’un des trois décès survenus le long du canal la semaine dernière, et l’un des nombreux décès dus à la violence armée durant le week-end du 4 juillet.

Heureusement que ce sont des mouvements pacifiques et que tout se déroule dans le calme. Comme toutes les manifestations en cours aux États-Unis.

Seattle va bien. Ne soyez pas si effrayé par la démocratie.

[…] Des membres de sa famille ont demandé que le mouvement Black Lives Matter soit qualifié de groupe terroriste, faisant écho à une déclaration similaire faite dimanche par Rudy Giuliani.

Black Lives Matter ne sera jamais considéré comme un groupe terroriste. Tout comme les Antifas, malgré la déclaration de Trump. Le président Trump parle beaucoup, surtout sur Twitter, mais il ne fait pas grand chose pour mettre réellement en oeuvre ce dont il parle. Ou alors il a tellement de bâtons dans les roues, que ses paroles sont du vent, car inapplicables.

Ils mettent les États-Unis à feu et à sang, mais ils sont protégés par toutes les grandes (((multinationales))), tous les politiques, tous les lobbys divers et avariés. Ils sont le bras armé du (((Système))), ils ne sont pas contre lui, ils bossent pour lui.

Il est temps de couper le bras, puis la tête.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

5 Commentaires sur "L’assassinat de Jessica Doty Whitaker enchante la négraille"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Rho 2
20 juillet 2020 13 h 44 min

Une jeune femme Blanche, jolie et douce, pleine d’amour pour les siens et en particulier pour son petit garçon, mais aussi pour les autres comme elle le démontrait chaque jour dans son travail d’infirmière à domicile aux personnes qui avaient la chance d’avoir affaire à elle.
Pour Jessica, toutes les vies comptaient.
C’est ce qu’elle a essayé de faire comprendre à la bande de nègres qui sont venus les agresser. En vain, évidemment, ces boucaques ayant la haine de tous ceux qu’ils savent leur être supérieurs, et donc en particulier des Blancs.
Et les négros qui sévissent sur Internet se réjouissent de l’assassinat de cette douce et belle personne, alors que son compagnon et leur famille ne savent pas comment expliquer à son fils, qui ne pourra jamais l’admettre, que sa maman ne puisse plus le serrer dans des bras.
Ils s’en délectent, ces charognes !
Sans, bien évidemment, que les youtres et leurs shabbat-goys jugent nécessaire de modérer leurs propos, alors qu’ils nous censurent systématiquement, même lorsque nous n’attaquons pas leur race maudite. J’ai failli écrire “de vipères”, mais à côté de ces immondes youtrons, ce sont de braves bêtes…
Eh bien, nous aussi, nous nous délecterons de vous voir crever, salopards de subhumains incapables de créer quoi que ce soit, mais aussi de ressentir de la compassion. Les Blancs, c’est, hélas, leur gros défaut, sont pour leur part bien trop compatissants. C’est pour cela qu’ils ont essayé de sortir ces sauvages de leurs trous puants. Sans nous, ces cons de nègres iraient encore le cul à l’air, des os ou des morceaux de bois plantés dans leurs gueules couvertes de scarifications, et se boufferaient littéralement entre-eux, parfois crus, à l’occasion de leurs incessants massacres inter-tribaux.
Les “rois” du Dahomey ou du Zoulouland ont réduit en esclavage bien plus de nègres que les Blancs n’en ont jamais eu…d’autant que ces esclavagistes blancs étaient en fait juifs bien plus de neuf fois sur dix.
Mais non seulement ils ne demandent pas réparation aux youtres ou aux descendants de ces chefs nègres mais ils se placent sous leur commandement pour aller s’en prendre aux Blancs et à leur histoire.
Et c’est ainsi que cette pute nègre d’Assa Traoré ose accuser les Blancs dont la quasi-totalité n’ont jamais eu d’esclaves, alors que ses propres aïeux étaient parmi les plus grands trafiquants de “bois d’ébène” du Mali. BHL ferme sa gueule car il est encore dans le bois d’ébène, entre autre, la notion de forêt protégée étant une notion qui le fait sourire. Les négros qui triment pour lui n’ont pas plus à bouffer qu’autrefois, mais au moins, ils ne sont plus fouettés bien que son ami (((Bergé))) ait dû lui dire, l’oeil brillant, que ça permettrait de retrouver le rendement d’autrefois…
Nous ne devrons avoir aucune pitié pour ces deux engeances qui ont investi nos terres et tuent les nôtres avec toute la méchanceté dont ils sont capables.
Ils sauront bientôt à nouveau ce que signifie la vengeance pour les Blancs.

Jost
20 juillet 2020 21 h 07 min

@Rho. Vous avez parfaitement raison.Cependant , sur le banc des accusés coupables , il manque également ces politicards corrompus , ces journaleux à la botte de la (((démocrassie raie pue blicaine )))) ces fonctionnaires de la justice etc etc etc ……Le simple fait d’importer ces déchets puis de taire volontairement leurs identités , leur signalement , doit être interprèté comme un acte de complicité , de protection, d’encouragement ,à la criminalité allogène.Cette pauvre femmé a également été tuée avec l’aide et le soutien des démocrasseux et de l’oligarchie vagabonde.

Anonyme
23 juillet 2020 21 h 23 min
Rho 2
23 juillet 2020 23 h 42 min

Merci, camarade Anonyme !
Le mex, il ose se plaindre du racisme des Blancs pour justifier son crime ! Putain, qu’est ce qu’il est venu foutre chez eux ?
Ces enculés forcent nos frontières, s’installent comme s’ils étaient chez eux, leurs communautés commettent 99% des crimes dont les gens de notre race sont victimes et, en plus, ils voudraient qu’on les aime ? La mort, c’est tout ce que doivent obtenir les envahisseurs et les traîtres qui les soutiennent !

Derrick
25 juillet 2020 19 h 06 min

@Rho2
L’anonyme qui pose des liens c’est souvent moi. Ce crime est particulièrement révoltant car comme tu dis ils viennent s’installer chez les blancs et se plaignent du racisme mais aux final ce sont eux qui tuent les blancs.

wpDiscuz