Les nègres veulent plus d’heures de sommeil, en mémoire de leurs ancêtres “esclaves”

La bêtise nègre n’a plus de limites, réellement aucune. Nous vivons dans un monde qui devient encore plus ridicule que n’importe quel article du Gorafi.

Ne riez-pas, ce que vous allez lire est sérieux. Enfin, dans le cerveau des êtres simiesques dotés de la parole.

Teen Vogue(en) :

Fannie Sosa et Navild Acosta étaient fatiguées, mais ce n’était pas n’importe quelle type de fatigue. Oui, elles ont souffert d’un manque de sommeil, mais elles ressentaient plus particulièrement une fatigue générationnelle, familière aux Noirs et aux personnes de couleur. De cette insomnie, les deux ont créé les Black Power Naps.

S’il vous plaît, cessez tout de suite de rire, c’est sérieux. Puisqu’ils vous le disent.

“C’est parce qu’ils ont compris que le rêve américain est un rêve sans sommeil”, a déclaré M. Sosa. “Nous avons hérité de cet épuisement.”

Oui, selon ses deux négresses faignantes, le manque de sommeil s’hérite de génération en génération. Si votre ancêtre dormait donc moins de six heures par nuit, alors vous hériterez d’une fatigue “générationnelle”.

Je pense qu’on peut leur donner un prix, un Nobel même. Sauf qu’aucun trophée ne pourrait les récompenser pour leur stupidité.

Black Power Naps est une initiative artistique dont les divers composants comprennent des installations physiques, des magazines et opéra et bien plus. Mais c’est aussi une reconnaissance des centaines d’années de privation de sommeil que les Noirs et les personnes de couleur ont connues en raison du racisme systémique, une façon de se battre contre le faux stéréotype selon lequel les Noirs sont paresseux, et c’est aussi une enquête sur la répartition inéquitable du repos. Ce manque de sommeil a de graves conséquences.

Des conséquences comme un cerveau en panne, j’imagine. A quel moment on peut croire que le manque de sommeil se transmet ? Et surtout, abattez de suite les Blancs qui soutiennent ce genre d’initiatives !

C’est une spirale infernale de délires dans laquelle nous nous trouvons. Et puis quoi demain ? On va nous dire que le ciel est bleu à cause de la discrimination ? Qu’il y a des vagues dans la mer à cause du commerce triangulaire ?

La réalité dépasse la fiction, d’ailleurs nous sommes dans une fiction. Il n’y a pas d’autres explications à cette folie ambiante.

“J’ai étudié les statistiques concernant les taux d’espérance de vie plus faibles et la façon dont les communautés marginalisées sont fortement impactées par ce phénomène”, a déclaré M. Acosta. “Là où il y a un niveau élevé de stress et de cortisol, et une espérance de vie plus réduite, le repos et le sommeil en font partie”.

Bien vu. Si on dort moins, on ressent plus le stress et cela a des effets négatifs sur la santé. Cela fait juste des années que nous sommes au courant, pas de révolution à ce point-là.

Des études ont montré que, pour une multitude de raisons, les personnes Noires dorment moins, et dorment moins profondément, que les Blancs.

Quelles en sont les raisons ? On pourrait avoir des précisions ?

La baisse de sommeil peut entraîner une augmentation de niveau de cortisol, comme l’a fait remarquer M. Acosta, et peut conduire à de nombreux problèmes de santé, y compris une mort précoce.

Nous attendons toujours des faits nouveaux, pour argumenter sur le délire des deux négresses.

Mais il y a quelque chose de plus profond qui se passe – Acosta a expliqué que la privation de sommeil était utilisée comme un moyen de contrôle sur les personnes asservies, ce qui signifie que les Noirs n’ont pas eu le sommeil dont ils ont besoin depuis des générations.

“Nous avons affaire à un héritage de privation de sommeil. La privation de sommeil était une tactique délibérée des propriétaires d’esclaves pour rendre l’esprit faible”, a-t-il déclaré. “Cette même tactique n’a fait qu’évoluer.”

L’auteur de cette enquête scientifique, enfin cette relecture des enquêtes existantes, nous apprend donc que seuls les Blancs étaient des propriétaires d’esclaves, et que les nègres sont toujours esclaves aujourd’hui.

Tout est clair.

Enfin, clair n’est pas le mot approprié.

Pour aider à résoudre ce manque chronique de sommeil, Acosta et Sosa demandent du repos en guise de réparation. Oui, ils cherchent à alléger les nombreux fardeaux qui pourraient empêcher les Noirs et les gens de couleur de dormir, comme le racisme systémique, la lutte socio-économique, et plus encore. Mais ils cherchent aussi à avoir la possibilité de se reposer et d’avoir du temps libre – du temps qui permettra aux gens de rêver et de guérir.

Donc, c’est une demande claire d’avantages, pour avoir plus de sommeil et plus de temps libre, face aux autres races.

Offrons des matelas et des oreillers aux nègres !

Je rêve d’un monde sans Üntermensch, sans demandes de peuples envahisseurs qui demandent le monde… en réparation d’un soi disant esclavage et de leur “racisme systémique” qui n’existe que dans leur tête.

Ils connaissent les États-Unis ? Ce grand pays où ils seront bientôt en majorité ? Les Blancs des États-Unis et de l’Europe doivent bien voir ce qui arrive. Personne ne se motive à faire changer les choses ? Nous deviendrons esclaves de la racaille qui ne cesse de gagner du terrain pour nous asservir.

Laissez leurs vos femmes et vos filles, pendant que vous y êtes.

La solution rapide, pour un sommeil réparateur, serait qu’ils remigrent en Afrique. Ils auront tout le temps de faire comme leurs frères, dormir et rester feignant.

[…] Cette conversation sur le repos est particulièrement pertinente aujourd’hui, alors que les gens descendent dans la rue pour dire “Black Lives Matter”. Si les Noirs continuent à devoir se battre pour leur humanité, comment pourront-ils jamais se reposer en sachant qu’ils pourraient être en danger ?

Nous nous proposons donc, nous Nationalistes Blancs, de leur offrir le sommeil éternel. Ils auront tout le temps de se reposer, quand ils mangeront les pissenlits par la racine.

Il faut bien comprendre, pour ceux qui se revendiquent encore nationalistes de tel ou tel pays Blanc. Il ne s’agit plus d’un pays, ou d’une région. Il s’agit de l’avenir de tout ce qui est Blanc sur Terre. Nous ne pouvons plus gaspiller notre Temps dans des combats de chapelles, en pensant pouvoir se dire simple patriote, ou simplement Européen. La vague d’ennemi qui se trouve devant nous ne fera qu’une bouchée de nationalistes incohérents, ennemis entre eux, qui rêvent de détruire le pays voisin ou de s’accaparer ses quelques morceaux de terres. Ceux qui pensent que notre combat se résume simplement à notre vie locale, nos traditions, une religion ou à son “saucisson-pinard” ont tout faux.

Ce serait suicidaire de ne pas mettre à jour son logiciel racial. Nous sommes dans une guerre raciale.

L’ennemi est parmi nous, sur notre sol et parfois même dans nos rangs. Le nettoyage doit se faire, rapidement.

Nôtre rêve de monde Blanc doit devenir une réalité, sinon le Monde ne sera plus qu’un terrain vague, sans Nature et sans Vie.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

5 Commentaires sur "Les nègres veulent plus d’heures de sommeil, en mémoire de leurs ancêtres “esclaves”"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Rho 2
17 juillet 2020 1 h 54 min

Putain, qu’est ce qu’on devrait être fatigués nous ! Nos aïeux ont trimé dans les champs, dans les mines, dans les forges, sur les chantiers ou à bord de bateaux à voiles ou qu’ils faisaient avancer en ramant !
Et ils bossaient souvent douze heures par jour, et parfois dès l’âge de huit ans !
C’est pour ça que nous sommes nés dans des maisons, au cœur de fermes plusieurs fois centenaires ou de cités millénaires, et non dans des huttes de boue et de branchages !
Ta conclusion est lumineuse mon cher Nico.
Si les Blancs ne veulent pas crever, ils doivent se débarrasser sans attendre de ces subhumains, des traitres, et de leurs (((maîtres))) qui en tirent les ficelles.

Pyrrhus
17 juillet 2020 2 h 57 min

J’avoue, n’étant pas un grand dormeur, la thèse nègreculesque que c’est un trait hérité a du sens pour les aryens qui pour la plupart n’ont jamais eu le loisir de dormir les 9h de sommeil recommandées, impossible dans les faits, ils devaient rester sur leur garde pour éviter que les basanés viennent les bouffer pendant leur sommeil.
Ou peut-être parce qu’en ce moment il m’arrive de commencer le taf à 5h du mat.
Privilège blanc.

Dans le même style, j’avais lu il y a des années que si les boucaques des amériques ne savent pas nager, c’est parce que leurs ancêtres ayant voyagés par bateau (et gratos, privilège nègre), ils ont hérités d’une peur de l’eau, qui pour beaucoup est tellement traumatique qu’ils refusent même de se laver.
Bon, j’ai des doutes, leurs cousins d’Afrique sont tout aussi piètres nageurs.
Cerise sur la chutzpa, les youtrons descendants de gazés imaginaires ont hérités du traumatisme !
Comme ça même quand les beaux-fils et belles-filles de déportés auront tous rejoint le sheol, leurs descendants traumatisés par les contes de la chambre à gaz auront encore droit à des réparations.

Rho 2
17 juillet 2020 12 h 13 min

Eh oui, le privilège des Blancs, c’est de se lever aux aurores, voire en pleine nuit, et d’aller se défoncer pour gagner sa croute ! Celui des youtres et des nègres, traumatisés avant même que leur mère les ait chié, c’est d’obtenir réparation pour tout ce que nos ancêtres leur auraient soit-disant fait subir.
Les premiers ont vendu des millions de Blancs comme esclaves ( avec l’autorisation de l’Eglise car ils étaient païens ) ; c’est plutôt nous qui devrions leur réclamer du pognon !
Et les négros n’ont qu’à se débrouiller avec eux, la quasi-totalité des marchands d’esclaves en Amérique et des familles qui les exploitaient étant des juifs.

kerc\'houan
24 juillet 2020 22 h 16 min

Impressionnant. Le pire ce sont les raclures blanches qui soutiennent ca.

wpDiscuz