Nouvelle vague de censure sur les (((réseaux sociaux)))

Impossible de ne pas en parler, entre (((Youtube))), VK et Twitter, ces derniers jours la censure est très active pour tous ceux qui se rapprochent plus ou moins du nationalisme ou de l’extrême-droite.

Commençons par la censure, il y a deux jours, de tous les comptes affiliés à Génération Identitaire sur Twitter.

Chose que l’on vérifie facilemenent. Génération Identitaire Paris, Lyon, Romain Espino, Anaïs Ligner, Defend Europe et d’autres nous laissent une page blanche drapée du sombre message :

Compte suspendu

Twitter suspend les comptes qui enfreignent les Règles de Twitter

Pour le moment, on dirait que le compte Twitter Les Identitaires est encore en ligne. Pour combien de temps ?

La logique antiraciste voulait que Twitter purge de tels comptes, il est d’ailleurs remarquable que les comptes n’aient pas été censurés plus tôt. Sans doute pour laisser croire aux militants qu’ils pourraient rester sur le réseau, s’ils n’étaient pas trop radicaux. Enfin, être à droite, c’est déjà être trop radical pour nos ennemis.

Leurs comptes disparaissent donc, les obligeant à changer de réseau social pour diffuser leurs messages. Un mal pour un bien, on peut toujours trouver mieux ailleurs, de plus, pour les nouvelles plateformes qui peuvent les accueillir, cela peut permettre un développement plus rapide. Car, à cause des censures répétitives, des vagues d’internautes peuvent changer de plateforme subitement, pour suivre ceux dont ils apprécient le discours, ce qui va donc faire gonfler la fréquentation des réseaux émergents et donc augmenter la probabilité d’un développement rapide.

[Mise à jour du 14 juillet : c’est confirmé “officiellement”, Twitter fait une purge de tous les comptes de Génération Identitaire.

Twitter fait le ménage. Le grand tri entrepris par le géant du net chez ses abonnés se poursuit, et vise désormais les comptes de Génération Identitaire. Le but pour la firme américaine : prouver qu’elle a grandi et ne tergiverse plus avec la haine en ligne.]

Les militants censurés de Génération Identitaire choisissent donc le réseau social Parler, assez récent, mais qui risque de censurer dans très peu de temps.

Un article de France Inter du 9 juillet le décrit déjà comme le Twitter alternatif des conservateurs américains.

“On ne peut plus rien dire sur les réseaux sociaux !” Formule en vogue chez un certain nombre de conservateurs américains, tenants de la droite voire de l’extrême-droite. Qu’à cela ne tienne : certains migrent sur Parler, un réseau social disponible sur smartphone et ordinateur, qui se présente comme une alternative à Twitter, la “liberté d’expression” en plus. Si parler.com existe depuis 2018, la plateforme connaît un regain d’affluence depuis juin. En cause : le durcissement des règles de modération de Twitter, qui a notamment masqué des messages du président Donald Trump, entraînant l’ire de ses supporters.

Et ce réseau social n’est pas un épiphénomène, relève Numérama : Parler était ainsi le 25 juin dernier l’application la plus téléchargée dans la catégorie “actualité” sur l’Apple Store et le Google Play Store aux États-Unis. Problème : une modération plus que laxiste donne lieu à des propos xénophobes, racistes ou antisémites. Voici un aperçu de cette appli controversée en plein essor.

Si nos journalistes, en France, commencent déjà à pointer du doigt un réseau social, alors il est fort probable que d’ici peu, ce même réseau fasse une purge des nombreux comptes, afin d’alléger un peu l’idéologie ambiante – en gardant les plus mous, comme sur Twitter ou (((Facebook))) – et faire bonne figure devant les associations anti-racistes et les juges.

[…] En effet, au bout de plus de deux heures passées sur Parler, force est de constater que les propos racistes, xénophobes ou antisémites, sans être systématiques, sont récurrents. Dirigés contre les Noirs notamment, dans le sillage des manifestations à la suite de la mort de George Floyd. Certains messages, que nous ne rapporterons pas, relèvent de l’appel au meurtre pur et simple. D’autres relèvent d’un racisme décomplexé : “Si vous n’aimez pas l’Amérique, déménagez en Afrique”.

Facile de ne pas relayer les propos, empêchant ainsi le lecteur de faire leur propre avis, sans aller faire de compte sur Parler. Ils comptent sans doute sur la fainéantise du lecteur lambda qui ne fera aucun effort pour vérifier si tout ce qui est dit dans l’article est vrai ou exagéré.

N’y allez pas, c’est rempli de vilains racistes bas du front.

Voilà le message, en clair, des journalistes de France Inter, de Numérama et des autres avant.

Alain Soral, de son côté, a vu sa chaîne Youtube disparaître.

Breizh-Info :

Sur Youtube, qui appartient à Google, vous pouvez voir des clips de rap de niveau CM2 avec des voix trafiquées donnant aux acteurs principaux de ces vidéos des allures de castra (jetez un coup d’oeil aux tendances affligeantes du moment).

Vous ne pourrez par contre plus entendre les vidéos d’analyses politiques proposées depuis des années par ERTV Officiel, Alain Soral, mais également de nombreuses chaines américaines dissidentes qui ont été effacées ces derniers jours par le géant américain. L’interdiction plutôt que le débat, le refus de confrontation de lignes éditoriales, vaste programme…

Lorsque l’on visite les chaines censurées, on peut lire qu’elle « a été clôturée suite à des manquements graves ou répétés aux règles de YouTube interdisant l’usage de contenu incitant à la haine ». Pour la seconde, il est indiqué que le compte « a été clôturé en raison du non-respect des Conditions d’utilisation de YouTube »

Les vidéos, le travail réalisé depuis des années, n’est plus accessible (ce qui pourrait s’apparenter juridiquement à du sabotage économique; il faudra attendre le résultat des plaintes déposées par d’autres personnalités ou entreprises).

« Le rêve du CRIF, de la LICRA, de la DILCRAH, de l’UEJF et de Tristan Mendès France n’avait pas pu être réalisé par la loi Avia. Qu’à cela ne tienne, le pouvoir qui a colonisé la superstructure de la nation française a décidé d’arriver à ses fins coûte que coûte. Une semaine après celui de Dieudonné, c’est le compte d’Égalité & Réconciliation (plus de 185 000 abonnés) qui est tout simplement supprimé de YouTube » indique le mouvement Egalité et Réconciliation sur son site Internet tout en rappelant les différentes étapes de ce qui s’apparente à une mise au ban généralisée :

Alain Soral devenait un peu trop gênant pour les juifs, malgré son discours relativement complaisant avec les musulmans et les non-Blancs.

Au sein de la dissidence, les lignes éditoriales divergent, parfois largement. Ce n’est pas une raison pour faire silence lorsque certains médias, certaines entreprises, certaines personnalités sont attaqués, censurés et persécutés sur la simple diffusion de leurs idées et de leurs contenus. Car demain, qui sera le prochain sur la liste ? Et si c’était nous, ou vous ?

Effectivement, nous ne sommes pas, ici sur Blanche Europe, des soutiens de Soral ou de Dieudonné, cependant nous ne pouvons pas faire l’impasse sur l’éviction, désormais, automatique de tous ceux qui ont une pensée différente du (((Système))).

Comme pour Dieudonné, il devient donc persona non grata sur Youtretube… et aussi sur VK. Réseau social Russe qu’il considérait comme sûr, jusqu’à présent.

Sputnik :

L’essayiste d’extrême droite Alain Soral a été banni du réseau social russe VKontakte (VK), comme le montre la page d’accueil de son compte. Un bandeau s’affiche désormais, expliquant que la page a été bloquée pour «violation des règles du site».

Plusieurs messages publiés sur ce compte étaient au centre d’une récente affaire judiciaire jugée par le tribunal de grande instance de Clichy.

Pour nous, ce n’est pas une surprise, connaissant la forte répression Russe contre les nationalistes Blancs dans leur propre pays, il devenait évident que les nationalistes Blancs ou l’extrême-droite d’un autre pays n’allait pas disposer du champ libre bien longtemps.

Plus ancien, GAB est un réseau social qui a tenu malgré les nombreuses tentatives de censure – dont certaines réussirent – et qui est recommandé par nos camarades de Démocratie Participative ainsi que par Le Grand Monarque.

[…]

Il nous faut un point de repli stratégique que les juifs ne peuvent pas détruire et depuis lequel nous pouvons élaborer notre discours. Certes, cela limite nos capacités d’évangélisation vis-à-vis du vulgum pecus mais encore une fois, il ne faut pas perdre le contexte de vue. Les influenceurs de notre tendance doivent pouvoir être suivis quelque part sans que la juiverie n’y puisse quoi que ce soit. Ces figures doivent pouvoir parler en leur nom à leurs followers. C’est la première priorité.

S’il reste encore des figures publiques de notre sensibilité sur Twitter, qu’ils se dépêchent d’établir une présence sur GAB.com et d’inciter leurs followers à les y rejoindre. Qu’ils n’attendent pas une mauvaise surprise en découvrant que leur compte à 70,000 abonnés à sauter dans la nuit sans explication.

Nous avons désormais un compte GAB : Blanche Europe.

Vous pourrez aussi bientôt nous suivre sur Minds.

Le meilleur moyen d’expression qu’il nous reste, en limitant les risques de censure – bien que cela arrive de temps en temps – reste le site de Blanche Europe. Cependant, nous nous devons de multiplier les moyens de nous exprimer, pour ne pas laisser la place à nos ennemis.

Nous devons nous étendre, aussi bien dans la rue que sur Internet.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

6 Commentaires sur "Nouvelle vague de censure sur les (((réseaux sociaux)))"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Rho 2
13 juillet 2020 4 h 02 min

Si Minds et Gab sont vraiment sûrs, alors nos ennemis l’auront dans l’onion quand ils voudront couper Blanche Europe de ceux qui ne sont pas encore des fidèles de Tor !
En voulant contraindre les défenseurs de la race Blanche à se coucher, ils n’aboutiront qu’à les voir s’étendre !
Ai-je bien résumé ce qui attend nos (((censeurs))), mon cher Nico ?
Eux qui veulent nous faire fermer notre gueule finiront déchiquetés par nos crocs !

jones
13 juillet 2020 8 h 15 min

les juifs :quelques millions dans le monde
les blancs plusieurs centaines de millions dans le monde,et qui gagne? LES JUIFS BIEN SUR
une communaute organisee avec un plan bien etabli,celui de la des truction de l’homme blanc dans le but de metisser racialement l’europe,a une longueur d’avance sur les blancs dont la majorite n’a meme pas conscience qu’elle est en danger de mort car divisee entre droite et gauche ,riches et pauvres ,entre LGBT et cathos ,etc,,mais le pire est l’antiracisme qui paralyse l’ensemble et l’individualisme qui le desunit

qtltmtvmpstg
13 juillet 2020 15 h 51 min

Ces fumiers ont toujours été chassés de tout endroits et depuis toujours, car leur manège d’empoisonnement des puits de manière visible n’a jamais été toléré.
Sauf depuis qu’ils ont compris que les médias avaient un impact considérable de manipulation sur la population et les sociétés blanches, jusqu’à ce qu’ils obtiennent ce qu’ils veulent ils ne s’arrêterons jamais et leur priorité sera toujours de diviser les blancs et les monter les uns contre les autres.
Accompagner tout ça du métissage ininterrompue de notre peuple avec les primates du tiers-monde est leur plan principal de distraction et de notre destruction à petit feu tout en restant à l’abris des regards pour M. Toutlemonde…

Mais au bout du compte, que ce soit à l’encontre des juifs ou tout autres sous races, nous savons que rien au monde ne leur fait plus peur qu’une communauté blanche enragée, organisée, déterminée et se serrant les coudes comme on en voit plus.

Fenrir
14 juillet 2020 13 h 22 min

Et bien, le sujet tombe à pic (en espérant ne pas faire doublon, si jamais vous êtiez déjà au courant)

Je viens de tomber sur un article de DP qui parle de Blanche Europe.
Concrétement, la juiverie met une nouvelle fois son (((nez))) sur le site, pour le faire “tomber”.

Lien du torchon :

Julien
20 juillet 2020 23 h 49 min

Faire circuler l’info / désintox.

Nuire systématiquement à tout ce qui est contre nous : déchirer, détruire, brûler, dénaturer, jeter, commenter, semer le doute jusqu’au cœur de l’ennemi et même oser vanter les quelques propos censés de ses dissidents.

Alain SORAL (marxiste), Dieudonné M’Bala M’Bala (métisse à père africain et lui-même métisseur de blanche, anciennement en duo scénique avec (((Elie Semoun))) ), (((Gabriel Cohn-Bendit))) (frère du pédo-criminel rouge à l’intérieur et vert à l’extérieur) et bien d’autres sont fondamentalement de gauche.
Pourtant, leurs écarts quant à la doxa suffisent à ce que le Système les qualifie d’ “extrême-droite”… mensonge ultime, alors qu’ils ne sont que de simples polémiste islamolâtre, amuseur public ambigu ou encore incroyant du dogme religieux (shoahtique) de son ethnie.
Il ne s’agit que de simples dissidents, que le système à chape de plomb a lui-même enfantés et utilisés, mais dont les tenants n’acceptent même plus qu’ils captent vers la gauche parmi les véritables opposants du centre fasciste d’ordre nouveau que nous sommes et de l’extrême-droite traditionnelle que sont les authentiques royalistes racialistes opposés à toute forme de métissage entre les races, en particulier avec la race des seigneurs, c’est-à-dire la nôtre.
Il ne leur est même plus permis de perdre les nôtres en les menant vers des voies de garage ? Dans un sens, tant mieux !

Progresser chaque jour, tendre la main aux nôtre et faire choir tout le reste dans les flammes nous aidera à clarifier la situation puis toute la surface de la terre, en poussant les tièdes à choisir leur camp, le nôtre quand ils sont encore aptes à s’y reconnaître, dans le droit fil de leurs ancêtres.
Rahowa !

wpDiscuz