Pour protéger les statues, les USA créent une “force spéciale”

Les forces de l’ordre, soumises volontairement ou non aux nègres, sont devenus totalement inefficaces pour agir contre les criminels. Les États-Unis viennent donc de créer une force spéciale pour protéger les statues historiques, qui sont actuellement détériorées par les races de boues et les antifas.

France Info :

Il y aura aux Etats-Unis une unité spéciale pour protéger les monuments historiques : le ministère de la Sécurité intérieure l’a annoncé, alors que plusieurs statues ont été visées par des manifestants car jugées emblématiques du passé esclavagiste du pays.

Le ministre de la Sécurité intérieure Chad Wolf a indiqué dans un communiqué qu’il allait mettre en place des “équipes de déploiement rapide” à travers le pays pour protéger monuments et statues lors de la fête nationale du 4 juillet.

Comme toujours, les décisions ne sont pas prises assez vite. Si le gouvernement Américain souhaitait réellement protéger le pays, et les monuments historiques, il aurait créé de suite cette unité spéciale ou aurait autorisé les forces de l’ordre a faire usage de la force contre les sauvages de Black Lives Matter qui ne souhaitent qu’une chose : détruire tout ce qui représente les Blancs.

Plusieurs statues ont récemment été recouvertes de graffitis, vandalisées et même mises à terre dans le cadre des manifestations antiracistes qui ont déferlé sur le pays depuis la mort fin mai du quadragénaire noir George Floyd aux mains d’un policier blanc.

Sauf qu’ils n’avaient pas attendu qu’un criminel notoire décède d’une overdose pour s’attaquer à des statues, surtout lorsqu’elles représentent des généraux sudistes. Même Christophe Colomb avait eu, en 2017, “l’honneur” d’être représenté par les détériorations de statues. Tout est bon pour effacer ce qui représente les Blancs, qu’importe leur origine ou leur idéologie.

Les non-Blancs ne veulent pas de statues de marbre représentant les Blancs, selon certains juifs cela pourrait contribuer au terrible suprémacisme Blanc. Sans rire.

Ces actes ont notamment visé des généraux conférés, mais des protestataires veulent aussi déboulonner des statues des présidents George Washington et Thomas Jefferson, qui tous deux ont possédé des esclaves. Des manifestants ont aussi tenté de mettre à terre une statue de l’ancien président Andrew Jackson, située face à la Maison Blanche.

Leurs excuses ne sont pas crédibles. Le but ultime est d’effacer tout ce qui peut représenter les Blancs. La terre des États-Unis n’appartient qu’aux nègres et aux chicanos, ceux qui ont participé à construire tout ce qui existe là-bas n’ont pas leur place. Les Juifs se frottent les mains, grâce à leurs années de subversion, leurs soldats raciaux sont enfin prêts pour servir de bras armé pour détruire les Blancs.

Les faibles taux de natalité, les overdoses, la dégénérescence, la folie anti-raciste ne suffisait plus : (((ils))) envoient désormais les troupes armées pour nous éliminer.

Le scénario de La Brigade n’a jamais été si proche. Prenons en exemple pour résister, il ne suffit pas de se mettre en retrait ou de vivre sa vie en fermant les yeux pour que la situation s’améliore. Il faut se salir les mains et faire le plus d’efforts pour changer les choses et empêcher que nos terres ne deviennent à 100% des terres conquises par l’ennemi racial.

Le président Donald Trump s’est dit outré par ces actes et a demandé à la police d’arrêter et poursuivre toute personne qui endommagerait un monument.

Trump n’a jamais changé de discours sur ce sujet. En 2017, il s’était clairement opposé au déboulonnage des statues de généraux confédérés, en mettant en lumière la volonté de “certaines personnes” qui tentaient de mettre en pièces l’histoire des États-Unis.

Nous assistons, incrédules, à un changement radical de notre passé et de notre futur.

Le ministère de la Sécurité intérieure “répond à l’appel du président à utiliser nos agents de police à travers le pays pour protéger nos monuments historiques”, a dit Chad Wolf. “Nous n’allons pas rester les bras croisés pendant que des émeutiers et des anarchistes violents cherchent non seulement à vandaliser et à détruire les symboles de notre nation, mais aussi à perturber l’ordre public et à propager le chaos dans notre société”.

Selon le ministre, cette nouvelle “task force” sera chargée de la coordination entre policiers et fournira des informations pour protéger les monuments. Dans un tweet matinal mercredi, le président Trump a rappelé que son récent décret sur la protection des statues était en vigueur, et qu’endommager des biens fédéraux était passible de plus de 10 ans de prison.

La chose à faire serait de réellement qualifier les antifas d’organisation terroriste, comme l’avait promis Trump. Nous attendons toujours, il reste cependant certain que ce ne sera que des paroles en l’air.

Comme toujours avec Trump, on reste dans les paroles et pas dans les actes.

Pendant ce temps, les antifas et le matériel agricole obsolète pillent, brûlent, détruisent des statues et s’attaquent aux Blancs dans les rues. On ne compte même plus les attaques violentes, les magasins incendiés et les fusillades dans les rues de Minneapolis et dans toutes les villes Américaines ou la Peste Nègre se répand.

Ne parlons même pas des émeutiers nègres, qui s’attaquent à des policiers nègres, comme ce capitaine à la retraite abattu à Saint-Louis pour avoir tenté d’empêcher le cambriolage d’un magasin de télévisions.

La stupidité nègre n’a pas d’égal, mais les Blancs qui se couchent face à eux leurs sont encore plus inférieurs.

Prions pour l’Éternègre, la nouvelle religion de l’Occident.

Les utilisateurs de Spotify, Apple Music et Deezer ont même eu le plaisir, lors des émeutes raciales, de se voir proposer une “playlist” Black Lives Matter, histoire de bien comprendre le message global diffusé partout : la race nègre est au dessus de tout. Essayez ensuite de faire croire à la population que le Système est contre les pauvres petites minorités.

Laisser l’ennemi gagner du terrain n’est pas tolérable. Que ce soit des statues ou des innocents dans la rue, la haine du Blanc ne s’arrêtera que si nous réagissons. Nous sommes minoritaires, ce n’est pas une excuse, le nombre ne fait pas la force.

Nous n’avons pas le nombre, mais nous avons la force et la volonté de vaincre. La rage de combattre pour vivre.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

4 Commentaires sur "Pour protéger les statues, les USA créent une “force spéciale”"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Rho 2
3 juillet 2020 17 h 33 min

Face à un dégénéré blanc qui demande de ne pas tuer de nègres, un seul mot à lui dire :
“D’accord !”…juste avant de l’abattre.
Nos pires ennemis sont les putes à nègres, à bougnoules, et à juifs des deux sexes.
Car ces déchets polluent notre sang.
Après viennent les juifs, les boucaques ne venant qu’en dernier du fait de leur faible QI qui les destine à n’être que les golems des premiers.
Les youtrons sont nos pires ennemis car ils commandent à tous les autres, mais les traîtres blancs sont les plus fanatiques et les plus méprisables ; ils vont au delà des désirs de leurs maîtres et ne savent pas quoi inventer pour satisfaire les races de boues devant lesquelles ils se prosternent.
Si vous voyez des salopards détruire un monument de notre race et que vous pouvez agir sans être identifié, tirez dans le tas ! Ça fera réfléchir ceux qui n’auront pas été descendus. La guerre a commencé !

Rho 2
3 juillet 2020 18 h 17 min

En tout cas, j’ai adapté mon langage à l’évolution récente du politiquement correct.
Quand, ayant bouffé comme un porc, et souvent du porc car je suis plus choucroute que couscous, j’ai dans le rectum quelques kilos d’engrais à évacuer, je ne vais plus couler un bronze, expression évoquant la statuaire antique désormais proscrite.
Je vais pondre un nègre, ce qui me permet de le faire disparaître quelques instants plus tard dans un gros tuyau qui l’amènera là où tous ses congénères devraient se sentir chez eux : entre merdes et au milieu de la merde. Comme en Afrique, en somme…

Jost
4 juillet 2020 8 h 41 min

Il y a tout de même quelque incohérence dans le raisonnement de ces marrons et de leurs larbins que sont les antifas. Le suprémacisme Blanc devient de plus en plus tabou voire interdit mais le suprémacisme juif est quant à lui devient de plus en plus obligatoire et normatif.Et ce sont ces mêmes juifs qui non sans rire nous rabâchent qu’il faut toujours plus d’égalité , de lutte contre les discriminations ( sauf pour le Blanc)alors que ce sont toujours les (((mêmes))) qui sont plus égaux que les autres.jugez en https://democratieparticipative.me/royaume-uni-le-mouvement-black-lives-matter-subitement-boycotte-par-les-medias-la-police-et-la-premier-league-suite-a-une-critique-de-lannexion-de-la-palestine-par-israel/

Rho 2
4 juillet 2020 13 h 34 min

Il n’y a pas d’incohérence dans leur raisonnement, mon cher Jost, car de raisonnement, ils n’en ont pas !
Les nègres et les antifas, ou les putes zoophiles que ces sous-humains font mouiller et leurs consoeurs féministes, stupides ou imbaisables et souvent gouines, qui haïssent l’homme Blanc qu’elles savent ne pas pouvoir égaler ( c’est leur point commun avec les juifs et les boucaques ; les femmes sublimes par leur génie ou leur beauté aiment les hommes qui
eux-mêmes les vénèrent ), et les tafioles qui se prennent pour l’une des catégories femelles précitées, ne pensent pas.
Ces déchets subhumains, boucaques ou dégénérés issus de notre race, sont par nature totalement incapables de conceptualiser ou de dresser un plan.
Ils ne font que réagir aux émotions que les youpins font naître dans leur conscience moins qu’animale de PNJ.
Moins qu’animale car les bêtes, elles, sont capables de penser par elles-mêmes et de prendre des initiatives pour satisfaire leurs besoins vitaux. Ces merdes bipèdes en sont incapables ; ce ne sont que des pions entre les mains des juifs qui peuvent leur commander une chose le lundi et son contraire le mardi. Ils ont les seules préoccupations que les youtrons injectent dans leur cervelles vides grâce aux médias qu’ils possèdent et à l’éducation qu’ils dirigent. Ces abrutis sont obsédés par le prétendu réchauffement d’origine humaine, mais l’oublient instantanément quand (((on))) leur agite le spectre d’une prétendue pandémie mortelle, laquelle disparaît immédiatement de leur esprit ( si l’on peut employer ce terme ) quand on leur demande de pleurer la mort d’un macaque braqueur et trafiquant, acteur porno enculant des salopes parfois prépubères à la chaîne grâce aux quantités de drogues diverses qu’il absorbait quotidiennement.
C’est le nouveau Ieshoua si les youtrons le présentent comme tel.
Leurs golems ayant une fâcheuse tendance à échapper à leur contrôle ( on ne peut bien dresser qu’un animal intelligent ), ils vont devoir passer à autre chose.
Je parie pour le retour des méchants Russes ou des Chinois.
Les PNJ devraient plutôt être appelées PDOPSJAV : personnes dont on peut se jouer à volonté. Je sais, c’est trop long mais ca correspond bien mieux à la réalité.
D’autant que pour moi, ce ne sont même pas des personnes. Juste des espèces de zombies. Des pantins à figure humaine ( je parle de ceux issus de notre race ) qu’il faudrait transpercer d’un pieu pour les empêcher de nuire.
Sans oublier, bien évidemment, de buter tous les (((marionnettistes))) actifs ou potentiels. Sans la moindre pitié.
Car ces parasites, c’est pire que les moustiques. Eux veulent sucer notre sang jusqu’à ce qu’on meure.
Il ne faut donc pas se contenter de déplacer le problème, comme l’a cru Tonton, mais l’éradiquer définitivement, comme la variole.

wpDiscuz