L’Allemagne dissout les forces spéciales KSK

La folie Occidentale poursuit son petit bout de chemin. L’armée Allemande décide donc de se séparer de la KSK, l’unité spéciale de la Bundeswehr, pour des raisons idéologiques. Vous l’avez bien compris, les forces spéciales étant un peu moins diversifiées et un peu moins corrompues par les idées de ce fameux (((progressisme))) : il faut les éliminer !

Et c’est en train de se réaliser.

Ouest-France :

Les forces spéciales (KSK) ont « partiellement pris leur autonomie » par rapport au reste de l’armée allemande « en raison notamment d’une culture toxique de certaines personnes à leur tête », a expliqué Annegret Kramp-Karrenbauer dans un entretien avec le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung.

« En conséquence, la KSK ne peut pas continuer sous sa forme actuelle », a ajouté la ministre de la Défense, également présidente du parti conservateur CDU de la chancelière Angela Merkel.

Dans l’immédiat, la deuxième compagnie des forces spéciales allemandes, considérée comme le lieu où les dérapages d’extrême droite auraient été les plus importants, devra être dissoute sans être remplacée. Le KSK ne conservera donc plus que trois compagnies. Tant qu’un renouvellement n’aura pas eu lieu, l’unité spéciale de la Bundeswehr ne participera pas aux exercices et aux missions internationales.

Il s’agit donc d’une dissolution partielle, et d’une reformation totale. Le lavage de cerveaux sera désormais obligatoire et tous les membres qui seront suspect de près ou de loin d’un “dérapage” raciste seront de suite écarté de la compagnie et de l’armée. Dans le meilleur des cas, où il n’y aurait pas une condamnation.

La ministre a qualifié les dernières découvertes de « troublantes » et « alarmantes » : 48 000 munitions et 62 kg d’explosifs auraient disparu du KSK.

Plusieurs membres des forces spéciales auraient été identifiés comme étant proches de la mouvance ultra-nationaliste, au moment où les autorités s’inquiètent d’une résurgence du terrorisme d’extrême droite, visant migrants, Juifs et responsables politiques les soutenant.

Une enquête interne devra déterminer si ce matériel de guerre a été récemment volé ou si la comptabilité interne de l’armée a été bâclée, a précisé Annegret Kramp-Karrenbauer. « Le mur du silence est en train de se briser », a-t-elle affirmé.

Tiens donc, l’enquête interne n’a même pas encore donné de résultat, mais l’on prend comme justification le vol de munitions et d’explosifs pour faire voler en éclat les forces spéciales… alors même que ce prétexte pourrait être faux.

Comme c’est arrangeant.

Il faut dire que, si le vol n’était pas prouvé, la suspicion de racisme est tout de même le prétexte le plus valable ! Imagine, Goy, des soldats qui seraient nationalistes ! Quel coup du sort !

«Quiconque s’avère être un extrémiste de droite dans la Bundeswehr n’y a pas sa place et doit la quitter», a expliqué la ministre à la radio publique. Une nouvelle évaluation devrait avoir lieu fin octobre. Et la ministre prévient que si les membres de ces forces spéciales «n’ont pas entendu ce premier coup de feu préventif, la question d’une réorganisation» plus large «de la KSK se posera inévitablement».

Pas question de penser autrement, la purge politique est en cours. Non seulement la diversité imposée est toujours plus présente, mais ils mènent désormais une chasse idéologique contre tout membre qui aurait une pensée “gênante” pour le Système.

Posez-vos cerveaux, engagez-vous !

Le rythme s’accélère et ce qui est remarquable laisse songeur : nos ennemis ont peur de ce qui pourrait se passer dans ses rangs. Ils savent que de nombreux Blancs, présents dans les institutions ne partagent pas forcément leurs idées de génocide de la race Blanche, ils tentent donc de taper dans la fourmilière.


Bien malins seront ceux qui arriveront à passer entre les mailles du filet, cependant les pertes seront lourdes. Ceux qui seront condamnés pour appartenance à un courant de pensée trop extrême, les crime-pensées sont désormais la norme en Allemagne, se verront refuser l’entrée dans de nombreuses entreprises. Sans oublier qu’ils seront surveillés comme le lait sur le feu.

Personne ne pourrait penser raisonnablement que lorsqu’ils seront purgés des forces spéciales, ils seraient libre comme l’air sans aucune surveillance.

Fin mai, déjà, le commandant des Kommando Spezialkräfte avait appelé les soldats qui étaient “trop à droite” idéologiquement à démissionner de l’armée. Sinon quoi, ils seraient traqués et virés de l’armée. A croire que ce n’étaient pas quelques  soldats seulement qui étaient concernés, le rythme de démission ne devait pas aller assez vite, dissoudre en partie les forces spéciales arrangent donc ceux qui ne veulent que de la diversité et de l’enrichissement culturel dans leur armée. Armée qui ressemblera davantage à un zoo, incohérente et inefficace elle sera donc bien moins nuisible en face d’une quelconque rébellion Blanche.

Sans sous-estimer nos ennemis de race, évidemment, ils seront moins dangereux que des troupes 100% Blanches à haut QI.

L’Allemagne ne change donc pas de cap, traquant la moindre pensée qui ne serait pas compatible avec le (((Système))), alors même que la plus grande organisation d’extrême-droite en Allemagne est d’origine Turque. Les priorités de ce pays ont toujours été les mauvaises. Les jeunes peuvent piller et provoquer le chaos, se communautariser avec des idéologies anti-blanches : la lutte contre les racistes est la seule lutte qui compte !

Cela ne précipitera que la chute des gouvernements ennemis de nos peuples.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

6 Commentaires sur "L’Allemagne dissout les forces spéciales KSK"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Rho 2
8 juillet 2020 2 h 37 min

Il ne faut pas s’y tromper, et d’ailleurs nos ennemis l’ont compris. Nombreux sont les hommes des forces spéciales, les combattants d’élite, qui sont proches de nos idées et ce, dans tous les pays Blancs.
Ces gars ont compris ce qui se trame. Ils savent que la plupart des conflits où on les envoie risquer leur peau n’ont rien à voir avec la défense de leur pays ou même de la civilisation occidentale en général, mais sont orchestrés par les youtres pour servir leurs intérêts. Un guerrier intelligent ne peut que s’intéresser à l’histoire et finir par comprendre les desseins de ceux qui sont derrière toutes les guerres fratricides des peuples Européens depuis plusieurs siècles.
Certes, il y a des serviteurs dociles de ZOG, qui trahissent leur race pour gagner leurs étoiles de général, et sont prêts à ramper devant le (((pouvoir politique))) pour ça, y compris en commettant des crimes de guerre ou en s’en rendant complices, les facilitant ou les niant, comme on l’a vu en Yougoslavie, et puis il y a les vrais guerriers Blancs, avec une éthique et des couilles d’Aryens, qui n’hésitent pas à s’opposer quand ils le peuvent aux hordes barbares, quitte à désobéir aux ordres reçus pour faire ce qui est leur devoir : protéger ceux de notre race et pour cela combattre et dénoncer leurs ennemis.
Si les femelles enjuivées et gauchistes qui dirigent actuellement l’Allemagne, pour son plus grand malheur, font de ces hommes, qui sont l’élite et l’honneur de ce pays, des proscrits, ils rejoindront nos rangs.
Et ce n’est pas avec les gouines et les tafioles qui auront été recrutées pour les remplacer, comme en Suède, que les youtres, et leurs shabbat-goys femelles d’origine ou d’adoption, pourront écraser la rébellion des Blancs quand elle surviendra.
Nota : quand j’emploie le terme “femelle”, c’est pour éviter de désigner ces animaux dotés d’un vagin dont la vision ferait démissionner un gynécologue afghan, comme (((Merkel))) ou sa sinistre à la défonce de leur nation, par le beau nom de “femme” que je réserve à celle qui sont les dignes filles d’une race supérieure.
Et dont certaines se battent déjà à nos côtés et ont même pu être en tête de nos rangs, comme la fondatrice de ce site, qui restera toujours notre lumière dans cette foutue nuit…

Rho 2
8 juillet 2020 2 h 42 min

Correction: “celles”, car il y en a plus d’une qui espère notre victoire ; l’une d’elles s’est même choisi ce joli mot comme surnom.

kamisan
9 juillet 2020 11 h 53 min

excellent article dans sputnick.fr ce matin…))

Rho 2
9 juillet 2020 13 h 16 min

Aucun article dans Sputnik de ce jour ne se rapportant au sujet de l’article ou semblant digne d’intérêt.
Si vous êtes d’un avis contraire, postez le lien de ce si passionnant article.

wpDiscuz