50 pays Nègres diligentent une enquête de l’ONU sur le “racisme systémique” des pays Blancs

Dans un contexte toujours très tendu, bien que les manifestations et le chaos ambiant soient moins répandus qu’au départ des émeutes prétendument anti-racistes, 50 États africains font campagne pour lancer une enquête sur le racisme systémique qu’il pourrait y avoir aux États-Unis et dans d’autres pays.

Comprenez d’autres pays Blancs, cela concerne aussi la violence policière.

CNews :

Le texte circule parmi les diplomates pour consultations avant un débat urgent sur le sujet au Conseil des droits de l’homme, basé à Genève, mercredi. Celui-ci a été engagé dans le contexte des manifestations monstres qui secouent les Etats-unis depuis la mort, le 25 mai à Minneapolis, de George Floyd, un quadragénaire noir asphyxié par un policier blanc.

Dans le projet de résolution, le groupe de pays africains condamne fermement «les pratiques raciales discriminatoires et violentes des forces de l’ordre contre les Africains et les personnes d’origine africaine et le racisme endémique structurel du système pénal, aux États-Unis et dans d’autres parties du monde».

Il n’est pas inutile de redire que George Floyd était drogué jusqu’à l’os et qu’il s’est amplement débattu lors de son arrestation. Selon l’autopsie officielle, la cause de la mort est une overdose de fentanyl, drogue très répandue aux USA, par les juifs.

Les journalistes jouent donc un double jeu assez visible. Lorsqu’en temps normal, même après un procès ils aiment à employer le “présumé coupable”, dans le cas de cet être simiesque ils pointent directement du doigt le terrible meurtrier : le policier Blanc !

Surprenant, n’est-ce pas ?

Passons désormais à cette enquête. Quelle légitimité pourrait-elle donc bien avoir ? Des pays étrangers, qui ne sont même pas sur le même continent ou qui ne sont pas des alliés robustes et incontournables, se plaignent donc du racisme que certains pays auraient à l’égard de certains membres de leur communauté. Les politiques de territoires où les guerres de village se terminent à coups de machettes et où les viols sont quotidiens, se plaignent donc d’un pays étranger et intente une enquête contre lui. Et contre d’autres pays Blancs, par la même occasion.

Pendant ce temps, en Afrique du Sud les fermiers Blancs qui nourrissent le pays, se font massacrer par centaines depuis des années. Il y a t-il eu 50 États Européens qui se sont réunis pour faire la lumière sur de tels meurtres et trouver les coupables ?

Bien sûr que non, seuls les Blancs peuvent être coupable de racisme ou de meurtre, voyons c’est la plus pure évidence !

Ils demandent l’établissement d’une commission d’enquête internationale indépendante, une structure de haut niveau généralement réservée aux grandes crises comme le conflit syrien. Son but serait «de traduire en justice les auteurs» de violences. Les enquêteurs devraient aussi examiner «les réponses des gouvernements au niveau fédéral, au niveau des Etats et au niveau local aux manifestations pacifiques, y compris l’usage présumé d’une force excessive contre les manifestants, les passants et les journalistes».

Ses conclusions devraient être rendues d’ici un an.

Les manifestations pacifiques, qui incluent le pillage des magasins, les agressions de Blanc au hasard, le meurtre de policiers, l’assassinat de gérant de supermarchés et le viol de quelques femmes qui passaient par-là.

Non, vraiment, nous sommes ici en face de la définition suprême des “manifestations pacifiques”.

Le projet de résolution doit être adopté au moins 24 heures avant un vote par les 47 membres du conseil qui doit intervenir après un débat convoqué en urgence à partir de 15h mercredi.

Le frère de George Floyd devrait s’adresser par lien vidéo à cette instance dont les Etats-Unis se sont retirés il y a deux ans.

Un diplomate américain a critiqué l’initiative africaine. «Ce sont les pays qui dissimulent la vérité, qui réduisent leurs critiques au silence par des moyens violents, qui n’ont aucune obligation démocratique, et refusent même de reconnaître les libertés fondamentales, qui devraient être dénoncés», a-t-il indiqué à l’AFP.

La critique de ce diplomate américain est exacte. De quel droit, des pays étrangers, dont la population se pense reine dans nos pays et qui comptent dans sa majorité des voleurs, violeurs et criminels en tout genre, se permettrait d’intenter des enquêtes et demander des comptes ?

Ils font exactement ce qu’ils reprochaient aux pays qui les colonisaient il y a de ça plusieurs dizaines d’années. La boucle est bouclée, les pays Blancs se font coloniser par l’Afrique. On en revient au Grand Remplacement et celui qui ne le comprend pas ou qui ne le croit pas mérite bien un rapide retour à la réalité.

Il faut ouvrir les yeux, si dans cette période, des membres de notre race ne comprennent toujours pas, j’ai bien peur qu’ils ne le comprennent jamais.

Nous avons des émeutes dans de nombreux pays, des Blancs se mettent à genoux, tous les présidents – ou presque – se posent en défenseur des “minorités” et des gens sont massacrés, nos statues sont déboulonnées, des magasins sont pillés et brûlés, alors que les marques des mêmes magasins soutiennent les pillards.

Il ne s’agit pas d’une quelconque protestation contre le racisme et les violences policières, il s’agit d’une nouvelle étape du génocide de la race Blanche.

Pour John Fisher, de Human Rights Watch, «le racisme systémique et les violences policières aux Etats-Unis ont atteint leur point de non-retour». «Quand les processus nationaux échouent systématiquement, les processus internationaux sont nécessaires», selon lui.

Ce débat a été demandé la semaine dernière par l’ambassadeur du Burkina Faso aux Nations unies au nom de 54 pays d’Afrique et accepté lundi à l’occasion de la reprise de la 43e session du conseil qui avait été interrompue en mars en raison de la pandémie de nouveau coronavirus.

Les processus nationaux échouent ? Pourtant, personne dans ce monde ne pourrait affirmer, sans rire, que les USA sont peuplés uniquement de Blancs ultra-violents qui mettent toutes les autres races en esclavage.

Autant dire que le remplacement de la population ne va pas assez vite, au moins ça serait déjà plus crédible.

Souvenons nous que John Fisher était à la tête, dans le passé, d’une association de défense des LGBT, il est désormais au chevet de l’Éternègre : la suite logique de cette idéologie juive.

L’enquête n’aura peut-être aucune suite, étant donné que le cours des évènements s’accélère de jour en jour, peut-être qu’une émeute de trop fera basculer la situation et les enquêtes internationales seront alors bien moins prioritaires sur l’échelle de la survie.

Autant vous dire qu’il est bon de commencer à se faire à l’idée que la RaHoWa est déjà là, visible à 100% désormais. Il n’y a plus de doute ou de politique de l’autruche possible, le Nègre demande du sang.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

6 Commentaires sur "50 pays Nègres diligentent une enquête de l’ONU sur le “racisme systémique” des pays Blancs"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Rho 2
18 juin 2020 8 h 13 min

Excellent article, mon cher Nico, où tu décris parfaitement la situation de guerre raciale qui est déjà enclenchée, et pas depuis deux semaines, contre les Blancs, par tous nos ennemis, à commencer par (((ceux))) qui tirent les ficelles, les nègres n’étant que leurs marionnettes avec un certain niveau d’autonomie, celui que permet leur QI de poule ( et encore, une poule OGM élevée en batterie ). Les subhumains marrons qui n’ont même pas été foutus d’inventer un langage écrit, la roue, un champ de symboles universels pour représenter le monde, des constructions dignes de ce nom, ou quoi que ce soit qui ait fait progresser l’humanité, et dont les caractéristiques physiques et mentales, que les encyclopédies décrivaient parfaitement autrefois, sont bien plus proches de celles des babouins que des Blancs Aryens, sont fous de jalousie à l’égard de ces derniers.
Les sémites qui sont également à un stade inférieur de l’évolution mais ont pu arranger leurs gueules et leurs cerveaux grâce au métissage avec des esclaves de notre race ou des putes des deux sexes pour lesquelles seul le pognon compte, sont derrière toutes ces émeutes et manifestations de haine, s’agissant des youtrons, ou au beau milieu d’elles, avec les autres sauvages, s’agissant des bougnoules. Les traîtres au cerveau putréfié qui se mêlent à cette lie sont la honte de notre race et ne méritent qu’une chose : la mort. Ils sont encore pires que ces charognes qu’ils soutiennent.
Que les pays de ces négros osent mettre en accusation ceux qui ont tenté de leur apporter la civilisation ( c’est bien là, à mon sens, l’unique crime qu’on peut leur reprocher ), et ont tout créé dans ces contrées dont les habitants n’auraient même pas de pantalons ou de maisons dignes de ce nom sans les Blancs, c’est tout simplement ahurissant mais parfaitement symptomatique de la haine que les médiocres ont toujours pour ceux qui brillent. On n’a rien à faire de ces sous-hommes et ils n’ont rien à faire chez nous.
À part du compost, s’ils persistent à vouloir rester sur nos terres.
Ceci dit, j’ai laissé un nouveau message sur le forum.

Rho 2
18 juin 2020 8 h 17 min

Évidemment, tout cela est dans la droite ligne du plan tracé par les youtres pour cet an de grâce 2020. Le coronavirus n’ayant pas permis d’atteindre totalement leurs objectifs, ils sont passés au plan B en déclenchant la peste noire.

qtltmtvmpstg
18 juin 2020 11 h 40 min

Ils détestent les blancs, mais ils ne veulent vivre nul part ailleurs que dans les pays blancs.

Malgré leur intelligence limitée, ils ont bien compris que de vivre aux crochets de ceux qui ont toujours tout fait pour créer la civilisation, ils pourront se la couler douce, comme à leur habitude. Ils tirent avantage de leur chantage à la violence, dans le seul et unique but de voler nos créations et notre confort, et de se les approprier. Leur confiance aujourd’hui est très haute vu tout le soutiens qu’ils reçoivent des (((médias))) et de tous les traîtres de sous-hommes qui s’agenouillent en face d’eux.

Espérons que la réponse commensurable pour ces nombreux cas de dégénérescence tombe le plus vite possible, pour commencer aux US, là où commence tout ce merdier.

Julien
23 juin 2020 13 h 50 min

En Europe, c’est la préférence étrangère qui s’applique.
Donc, si l’enquête est menée sérieusement, ça m’intéresse déjà d’en connaître le résultat

eric
19 juin 2020 16 h 08 min

J’ai la haine qui monte au nez!! Suis je normal,quand dans le meme temps,un nombre non négligable de blancs,mettent le genou a terre,sans parler des ectoplasmes qui n’ont aucune conscience!!

Julien
20 juin 2020 14 h 42 min

Tous les sports professionnels font ça, tout comme l’école et les (((médias))) sont prosélytes du shoahtisme.
N’est-ce pas un rappel que nous sommes censés éviter de perdre notre temps là-dedans, nous former le plus possible par nous-mêmes et agir au mieux … Pour devenir des poissons qui se nourrissent des tentacules de la (((pieuvre))), avant de (re)prendre sa (notre vraie) place ?

wpDiscuz