Tiens tiens : trois faux policiers interpellés en France

Certaines personnes en France se donneraient bien du mal pour mettre de l’huile sur le feu, quitte à fabriquer de fausses preuves, allant jusqu’à tourner une fausse interpellation pour faire croire à une action raciste et discriminatoire des forces de l’ordre.

Si les nègres commencent à prendre les caméras pour inventer eux-mêmes leurs informations et tenter de manipuler la réaction des masses, les juifs ont du soucis à se faire : ils n’auraient plus de travail !

Actu17 :

La vidéo devait finir sur les réseaux sociaux et faire le buzz. Les policiers de la Brigade anticriminalité (BAC) ont eu leur attention attirée par un groupe d’individus au 104 rue Saint-Charles à Paris (XVe) ce dimanche après-midi. Parmi ces personnes, les fonctionnaires ont aperçu trois policiers avec de véritables tenues d’uniforme, débraillées, et une attitude suspecte. Ils ont décidé de s’approcher du groupe et ont rapidement compris qu’ils avaient affaire à de faux policiers.

Heureusement que leur QI ne devait pas être bien élevé. Si leur cerveau avait été fonctionnel, ils auraient placé des personnes de plusieurs côtés pour faire le gai et auraient pu tourner leur fausse interpellation sans risquer de se faire interpeller par de véritables policiers.

C’est encore une chose qui joue pour nous, nos ennemis sont, en moyenne, moins intelligents que nous. Toutefois, à l’inverse, ils sont bien plus actifs dans le monde Réel, donc potentiellement plus efficaces. Si nous commençons à agir à la même fréquence, nous pourrons changer les choses dans le bon sens.

L’ensemble des individus ont fait l’objet d’un contrôle. Après quelques échanges, les policiers de la BAC ont découvert qu’il s’agissait en fait d’un tournage sauvage, réalisé sans aucune autorisation, avec des policiers, des figurants et un homme se présentant comme le réalisateur.

Les trois faux policiers ont été interpellés pour l’usage d’une fausse qualité. Le réalisateur ainsi que le caméraman ont quant à eux été conduits au commissariat pour une audition libre, dans le cadre d’une enquête préliminaire selon une source policière.

La raison de ce tournage arrive par la suite.

Ces derniers qui sont âgés de 19 à 26 ans, auraient expliqué lors de leurs auditions que le scénario de ce tournage consistait à mettre directement en cause la police. Filmés à leur arrivée devant une supérette G20, les trois policiers qui intervenaient pour un vol dans le magasin devaient laisser partir le voleur de type européen, sans y prêter attention, puis interpeller un homme d’origine africaine qui sortait au même moment.

Le racisme dans les forces de l’ordre en France est tellement peu répandu que des preuves doivent être fabriquées ! Cela en devient tellement ridicule que les mots nous manquent pour décrire une situation si invraisemblable.

Sûrement appâté par la situation explosive des USA, des petits génies nègres ont sans doute voulu apporter leur pierre à l’édifice pour pimenter la situation de ce côté du Pacifique et ainsi tenter de déclencher des émeutes raciales et des pillages, qui seraient une aubaine pour toute la racaille afrobougne !

Ils avaient l’intention, par cet intermédiaire, de dénoncer le racisme dans la police nationale, alors que le sujet est à la Une de tous les médias américains depuis une semaine, suite à la mort de Georges Floyd, un Afro-Américain de 46 ans, après son arrestation à Minneapolis.

Quelque chose me dit que leur objectif est raté. Jusqu’au prochain essai. Les médias de masse sont tellement plus habitués à le faire que ça ne devrait pas tarder. Pas de place pour les amateurs, dans la course à la fausse information !

En outre, les enquêteurs ont découvert des affaires qui appartiennent à un policier affecté à Paris, qui est actuellement en disponibilité, dans les tenues d’uniforme des trois faux policiers.

Ces derniers ont été remis en liberté ce lundi. Le réalisateur, qui possède un compte sur le réseau social Instagram, suivi par près de 80 000 personnes, montre brièvement des images du contrôle de police et des trois faux policiers qui sortent du commissariat, à l’issue de leur garde à vue.

Mais qui possède donc ce compte Instagram ?

Un nègre, qui tient une chaîne du nom de Hitsu Film.

Surprise. Selon lui, il ne s’agissait pas de tourner une fausse arrestation, mais de réaliser un hommage à George Floyd.

En plus de jouer contre nous, il nous prend pour des imbéciles. Cela marchera sans doute avec la justice, qui ne condamnera sans doute aucun des protagonistes ni le “cerveau” de l’opération de propagande, mais la situation est claire pour toute personne possédant un minimum de discernement.

Le but était de créer une fausse vidéo, pour attiser la violence et rajouter une pierre à l’édifice, surtout dans le contexte tendu qui règne aux USA.

Faites bien attention à toutes les informations qui vous parviennent des médias ou des réseaux sociaux. Les petits malins vont en profiter pour créer des preuves sorties d’un chapeau magique.

Qu’il s’agisse de parasites sur les réseaux sociaux ou de (((parasites))) dans les médias, le résultat sera le même. Ils vont propager – comme à leur habitude – toutes les informations qu’ils souhaitent propager, qu’elles soient vraies ou non.

N’oubliez jamais : il faut toujours jouer avec la Vérité. Il peut arriver, parfois, de propager une information erronée. Mais jouer sciemment avec la Réalité et la déformer honteusement n’est pas une option. La Vérité est assez claire pour comprendre la situation, il n’y a pas besoin d’en rajouter.

Le camp des menteurs n’est pas le nôtre.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

1 Commentaire sur "Tiens tiens : trois faux policiers interpellés en France"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Rho 2
5 juin 2020 21 h 56 min

Oui, seule la vérité libère.
C’est pourquoi les youtres recourent constamment au mensonge.

wpDiscuz