Une conservatrice nègre accuse George Soros de financer les émeutes de Minneapolis

Candace Owens est une conservatrice Américaine. Une vraie de vraie… donc noire comme vous vous en doutiez.

Récemment, elle a dénoncé les émeutes de Minneapolis en ajoutant son grain de sable. Elle exorte (((George Soros))) de ne pas financer le mouvement de protestation contre les Blancs – car c’est bien de ça qu’il s’agit. La mort de George Floyd n’est qu’un prétexte, les Nègres veulent tout piller et faire entendre leur mécontentement des Blancs qui seraient les pires ordures de la planète.

Ils cherchent le conflit racial et reçoivent évidemment des coups de pouce de toute la (((pouille médiatique))), des stars et de quelques (((groupes))) qui s’amusent à déstabiliser les pays Blancs. Sans compter tous leurs chiens de gardes, antifas et compagnie, qui mettront aussi la main à la pâte – avec ou sans aide financière.

RT :

Candace Owens, la marotte des conservateurs, a entamé une querelle avec l’Open Society Foundations, après avoir accusé l’ONG, financée par George Soros, d’alimenter les émeutes en cours à Minneapolis.

Candace Owens a spéculé que les incendies et les pillages à Minneapolis étaient le fait d’activistes liés au milliardaire, après avoir noté que le chef de la police, Medaria Arradondo, avait affirmé que l’activité criminelle était menée par des personnes non originaires de la ville.

Le problème de l’affirmation est qu’elle est infondée. Si vous présentez des vérités sans les faits, personne ne pourra y croire, sauf ceux qui croiront sur parole sans aucun sens critique.

Ce n’est pas parce qu’un chef de la police affirme que des gens étrangers à la ville organisent des pillages, qu’il s’agit de gens payés par (((Soros))).

C’est une possibilité, l’affirmer sans preuve n’est pas une bonne tactique.

“A mon avis : comme il l’a fait avec le mouvement Antifa, le démocrate George Soros a fait payer ces voyous. Il finance le chaos via sa fondation Open Society”, a tweeté la commentatrice du mouvement conservateur.

Et à mon avis, cette négresse tente de tout mettre sur le dos de (((Soros))) qui a une part de responsabilité dans l’histoire, comme tout ce qui touche à l’agit-prop aux USA – mais nous y reviendrons avec des preuves – pour dédouaner la négraille qui agit selon ses instincts raciaux.

Le Nègre est fait pour être Nègre.

On se souviendra d’un des leaders de Black Lives Matter qui affirmait en 2015 que le pillage était une forme de protestation, en comparant son mouvement au Boston Tea Party.

Les propos de la primate “conservatrice” ont donc été rapidement démentis par la société du youtre Soros.

L’accusation a clairement ébouriffé les plumes de l’ONG, qui a riposté en insistant sur le fait qu’elle ne tolère pas la violence et “ne paie pas les gens pour protester“. Ils ont également affirmé qu’Owens essayait de “détourner” l’attention d’une affaire de “brutalité policière”.

Ils ne payent peut-être pas les gens pour manifester, mais ils dépensent des millions chaque année pour financer de nombreuses ONG pro-immigration, pro-droits des afro-américains. Et c’est un fait.

Financer de telles associations et se dédouaner par la suite fait illusion simplement pour les crédules.

Bonjour Candace, M. Soros et la Fondations Open Society s’opposent à toute violence et ne payent pas les gens pour protester. Nous déplorons l’effort, à travers des allégations sans fondement, pour détourner l’attention de la crise de la brutalité policière à Minneapolis et dans de trop nombreuses autres régions du pays.
– Open Society Foundations (@OpenSociety) 28 mai 2020

Peu impressionnée, Owens a accusé le groupe de “jeter de l’argent sur les Noirs américains pour qu’ils se révoltent” et a réprimandé l’organisation pour avoir répandu la haine et divisé l’Amérique.

L’Amérique est déjà divisée, racialement. Et Owens ne fait pas exception ! Au contraire, elle est aussi un élément étranger infiltré, grossièrement, dans un camp politique des États-Unis, soit disant conservateur ou “de droite”.

Le but d’Owens est de gagner de la popularité auprès de l’électeur moyen de Trump. Pour infiltrer le mouvement à des fins raciales ou bien pour tirer parti de son statut de minorité, seul l’avenir nous le dira.

Un non-Blanc, qu’il se prétende de gauche, de droite ou même d’extrême-droite n’a aucune crédibilité à nos yeux. Le facteur racial est bien plus important que le facteur politique.

Bien qu’il puisse apporter des vérités -sur certains sujets, il jouera toujours contre notre race, hier, aujourd’hui ou demain. C’est simplement une question de timing et d’opportunité.

 

[…] La fondation Open Society de Soros a en effet fourni de l’argent à des militants liés au mouvement Black Lives Matter – bien que l’organisation ait longtemps soutenu qu’elle “ne finançait pas les manifestations, en soi”.

Tout comme je le disais plus haut, ils ne financent pas directement les manifestations ou les pillages, mais ils les financent tout de même. Donc ils financent 100% de leurs activités, bien qu’ils ne le fassent pas exclusivement pour organiser les manifestations.

Ici, que (((Soros))) finance le mouvement est crédible, étant donné que sa société Open Society l’a déjà fait par le passé. Même si aujourd’hui – imaginons – plus un seul centime ne leur était versé, il serait quand même responsable, en partie, de leur financement. Par le passé, en 2016, il avait par exemple donné 5 millions de dollars pour financer un Comité d’Action Politique, ayant pour objectif de mobiliser les Hispaniques contre Trump.

Dans un but évident de créer des tensions et de déstabiliser le plus d’endroits possible.

Cette déstabilisation et ce conflit qui se profile pourrait cependant être une bonne chose pour nous. Mieux vaut un réveil brutal qu’une mort lente.

[…] Bien que les premières manifestations aient été en grande partie pacifiques, Minneapolis a connu deux nuits d’émeutes. Lors d’une conférence de presse jeudi, le chef de la police de la ville a déclaré que “beaucoup des personnes impliquées dans la conduite criminelle d’hier soir n’étaient pas des Minneapolitains connus d’elles” et n’étaient “pas reconnues comme étant de la ville”.

Un quartier général de la police a été incendié jeudi soir, après que les forces de l’ordre aient abandonné leur poste. La Garde nationale du Minnesota a été déployée dans la zone, soi-disant pour aider les pompiers de la ville à combattre les incendies provoqués par les émeutiers. Le président américain Donald Trump a averti qu’il pourrait envoyer des militaires si l’ordre n’est pas rétabli.

La situation ne va pas s’améliorer et il se pourrait même que les antifas qui tentent de profiter de la situation pour participer aux pillages se fassent expulser par les primates.

Leur privilège Blanc est intolérable, ils n’ont rien à faire dans un fier mouvement de protestation contre le racisme et les violences policières.

Les jours à venir vont être très intéressants, le chaos racial ambiant s’installe de plus en plus dans la durée. Et les États-Unis ne sont que le début.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

4 Commentaires sur "Une conservatrice nègre accuse George Soros de financer les émeutes de Minneapolis"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Anonyme
1 juin 2020 17 h 21 min

Je suis étonné que personne n’ait encore flingué cette merde de Soros, c’est certainement pas la cible la plus facile à atteindre mais c’est comme quand on arrive à tuer le rat qui squatte chez soi et qui bouffe l’installation électrique, à la fin, ça soulage !

Rho 2
2 juin 2020 8 h 29 min

Le problème, c’est qu’il n’est effectivement pas la cible la plus facile à attaquer.
Il est mieux gardé que Macron, comme tous les youtres du sommet de la pyramide qui ont de véritables armées privées à leur disposition, formées par le Mossad.
En France, même les juifs de base ont à leur disposition une milice en charge de la sécurité, majoritairement constituée de gus qui ont servi dans les commandos de Tsahal et entraînés spécialement par ce même Mossad.
Et, bien que les milices armées soient interdites en France depuis 1934 ( mais cette loi n’est appliquée qu’aux Blancs, comme beaucoup d’autres ), ces youtrons se baladent tous calibrés avec du matos dont les flics n’osent même pas rêver.
Alors, la garde rapprochée de Soros, de Rothschild, et cie, je te laisse imaginer !
Ils ont eu bien moins de difficultés pour buter Kennedy, qui refusait qu’Israël ait l’arme atomique, que Kennedy n’en aurait eu s’il avait voulu les neutraliser.
Ceci dit, ils ont tort s’ils se croient totalement à l’abri.
Certes, même Anders ou Brenton n’auraient pu dessouder une de ces ordures, mais il y a beaucoup de Blancs dans nos rangs qui n’ont rien à envier à ces enculés du Mossad.
Simplement, ils attendent leur heure.
Et elle finira par arriver. Ce sont les juifs eux-mêmes qui accélèrent le défilement des pages du calendrier…

Pyrrhus
2 juin 2020 21 h 41 min

La négresse à tête d’ewok conservatrice, qui a épousée le fils d’un lord anglais.
Peut-être ce dernier a d’autres gosses pour continuer sa lignée, quoi que se métisser semble être l’objectif chez la plupart de ceux de la haute.
Enfin si le fiston a la fièvre de la jungle, il aurait pu jeter son dévolu sur une quarterone un peu bandante, là il a imité son prince Harry.
Toujours est-il qu’elle est bien introduite dans la bonne société, Farage et Paul J. Watson étaient à son marriage.
Le mulatre qu’elle pondra sera le roi du monde.
L’instinct qui pousse à améliorer sa descendance, tout en ruinant la génétique d’un autre.

Dans cet article elle qualifie ses frères de chimpanzés dressés.
https://www.mediamatters.org/candace-owens/candace-owens-says-black-people-act-trained-chimpanzee-whenever-black-person-murdered

Pas faux. Mais elle fait l’impasse sur la race, comme écrit Nico White, et parle de conditionnement psychologique.
Elle fait un parallèle douteux avec les écossais qui étaient selon elle des barbares arriérés et ont progressés en se faisant envahir et génocider par les anglais. Chauvinisme envers la nation de l’élu de son con, ou autre façon de ne pas parler de race.
Les écossais valaient bien les anglais, élite normande, franc-maçonnerie, ont même “donnés” plusieurs rois à l’Angleterre.
D’ascendance normande évidement.
Mais à l’époque y avait pas encore d’héritier au trône mulatre.
Suffit pas qu’un nègre apprenne à parler un anglais décent pour progresser.

Heureusement que Macron n’a pas compris la poloche et préfère importer du négro-bougne musulman à 99% mâle plutôt que des femelles, là on serait vraiment foutu.
Les féministes deviendraient des racistes convaincues, les patriotes souverainnistes se réjouieraient d’acceuillir des beurettes libérées et des négresses patriotes toutes prêtes à ouvrir les cuisses.
Comme tout les mecs en mal d’affection qui en ont marre de tinder et ne peuvent pas se permettre d’aller aux putes.

Rho 2
6 juin 2020 17 h 46 min

Je ne savais pas que cette négresse avait épousé un lord. Putain, elle part vraiment en couilles l’aristocratie britannique !
Ou plutôt, elle est prête à tremper sa queue dans n’importe quoi pour se les vider…
Bon sang, même le mec qui a une gueule de schrek, avec autant de pognon, il peut se trouver une bombasse de race Blanche, et avec des lettres par dessus le marché !
Ça ne manque pas, les femelles qui ne peuvent résister au doux bruit produit par le froissement d’une liasse de 500…
Il faudra empaler ce connard et son pote Harry sur le même pieux avec leurs négresses et leurs chiards café au lait.
Désolé pour les petits mais c’est comme pour les cafards ; faut pas oublier de détruire les oeufs.
Elle doit être contente la couenne, elle qui faisait le salut romain quand elle était gamine…
À l’époque, la Grande Bretagne avait failli bien tourner. Avec Édouard VIII comme roi et Oswald Mosley comme premier ministre, les youpins et leur valet Churchill n’auraient plus eu qu’à partir à New-York à la nage.
Hélas, ces enculés avaient déjà tout verrouillé et ni Edouard ni Oswald n’ont eu les couilles d’imposer par la force la primauté de la race blanche.
Ils étaient trop légalistes.
Si Mussolini et les fascistes n’avaient pas marché sur Rome, ils auraient échoué eux aussi. La légalité, ça ne va que quand les lois sont justes. Quand elles sont faites par nos (((ennemis))) et que les dès sont pipés, il ne faut pas hésiter à en sortir.
Pour se débarrasser d’un enculé, une balle vaut mieux qu’un bulletin de vote.
D’ailleurs, ceux que nous combattons n’ont jamais hésité, pour leur part, à recourir à la violence et à la terreur.
C’est d’ailleurs comme ça qu’ils se sont emparés de la Russie en 1917, de la Palestine en 1948, mais aussi de la France en 1789 et de l’Europe en 1945.
Sans oublier l’Empire Romain au troisième siècle après la naissance du Ieshoua…

wpDiscuz