Italie : 400 nègres débarquent sur une plage du sud de la Sicile

L’invasion se fait souvent de façon sporadique, petit à petit des groupes plus ou moins grands arrivent à s’infiltrer en Europe.

Dimanche, 400 envahisseurs débarquent sur une plage, puis se répartissant en petits groupes, ils sont désormais dans la nature.

Le Figaro :

Quelque 400 migrants ont été débarqués illégalement dimanche sur une plage de Sicile, dans le sud de l’Italie, a rapporté l’agence de presse Ansa, qui cite la police nationale.

Les migrants auraient été laissés par un bateau à quelques mètres du rivage d’une plage du sud de la Sicile, dans la région d’Agrigente, avant que cette embarcation non identifiée ne reprenne le large, précise Ansa. Des recherches sont en cours pour repérer le navire, par hélicoptère et avec des bateaux des gardes-côtes.

Quelque chose me dit que retrouver le bateau sera peine perdue, connaissant l’efficacité des gardes côtes européens. D’ailleurs, il faudrait sans doute mettre autant de moyens pour retrouver les envahisseurs qui sont rentrés sur le territoire.

Les migrants arrivés sur la plage ont pris la fuite par petits groupes, le long des routes et à travers la campagne, demandant souvent de l’eau aux automobilistes et à monter dans les voitures, rapporte notamment le journal local Agrigento Notizie. D’autres se sont installés sous des arbres pour se reposer.

Tout citoyen apportant son aide à un envahisseur fraîchement débarqué doit être considéré comme un traître à la race et à la nation.

Notez que la racaille ne prend même plus la peine de se cacher. Le premier réflexe qu’ils ont en débarquant illégalement dans un pays étranger au leur, c’est se reposer ou aller demander de l’aide aux autochtones. Belle réputation de l’Europe, terre d’accueil pour toute la crasse du Tiers-Monde.

Ils arrivent en rois et le comprennent très rapidement. Aucun Européen ne pourrait leur faire du mal, d’après ce qu’ils pensent.

Un débarquement aussi massif sur les côtes siciliennes n’était pas arrivé depuis des années, les passeurs évitant de venir jusqu’en Italie. En revanche des débarquements plus modestes sont fréquents sur les côtes italiennes. Ainsi 52 personnes, majoritairement originaires d’Afrique subsaharienne, ont débarqué dimanche sur la petite île de Linosa, non loin de Lampedusa, au sud de la Sicile, selon les autorités italiennes. Elles se trouvaient à bord d’une embarcation de 10 mètres.

Il convient effectivement de parler de débarquement. N’oublions pas que la vague migratoire qui s’abat comme un fléau sur notre continent est une invasion et une conquête dans les règles de l’art. Voir 400 allogènes arriver sur une plage, c’est un nouveau front qui se fait attaquer.

Pourtant, personne ne le voit comme ça. On pourrait même croire que les 400 individus seraient les victimes des méchants passeurs, passeurs qui sont activement pourchassés – en vain – par les fiers gardes-côtes.

Hallucinant.

L’Italie, durant le confinement, régularisa en masse des travailleurs nègres clandestins. Les 400 nouveaux “subiront” apparemment le même sort, permettant ainsi leur intégration dans la société Italienne, puis leur offrant des possibilités infinies de parasitage, de métissage et de remplacement racial.

En France, leur nuisance est au plus haut point, en exemple récent, trois envahisseurs sans-domicile, cambrioleurs et voleurs durant leur temps libre, avaient agressé une femme de 71 ans et son fils handicapé de 47 ans. L’un des migrants avait même la gale, ils étaient tous connus des services de police.

Parfois, c’est plus dramatique, l’Italie en connaît un rayon. Le cas le plus choquant était la jeune Pamela Mastropietro, démembrée vivante par un nègre.

Pendant le confinement, dans le Sud de l’Italie, des appels aux pillages des magasins avaient été prononcés, forçant le gouvernement à positionner les forces de l’ordre devant tout commerce alimentaire. Les journaux Italiens titraient : “la révolte du Sud”.

Tout se passe pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Cette fois, ils étaient 400, demain ils seront 800 ou 200. La conclusion reste la même : petit à petit nos pays se remplissent de nègres, de métèques et d’autres races mélangées, ennemies de la race Blanche.

Durant l’épidémie de Covid-19, à Vintimille, la négraille tentait toujours de passer en France. Nos braves journalistes, toujours prompts à défendre l’Étranger, les dépeignent comme des pauvres petits migrants, qu’il faudrait laisser rentrer.

Les pauvres, ils sont seuls face au virus tueur de l’humanité ! Il faut les faire rentrer Goy.

À la frontière franco-italienne, en pleine pandémie de Covid-19, les migrants sont plus que jamais livrés à eux-mêmes, rapporte Il Fatto Quotidiano. ”On les a vus arriver à pied depuis la frontière française, sans protection et sans savoir où aller.”

Ils n’ont qu’à faire machine arrière, s’ils se préoccupait vraiment de leur santé. Ils ne viennent pas chercher un refuge, ils viennent conquérir de nouveaux horizons. Le jour où la masse le comprendra, il sera sans doute trop tard. Mais ne perdons pas foi en chaque âme Aryenne qui constitue notre race. Même enfouie en nous, elle saura ressortir au moment opportun.

Les gouvernements ne font absolument rien pour empêcher ce changement, au contraire ils le souhaitent.

Le changement c’est maintenant. Et ça marche aussi bien pour nous, que pour nos ennemis. Il est temps de se pencher un peu sur ce qui rentre – et ce qui est déjà – sur nos terres.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

5 Commentaires sur "Italie : 400 nègres débarquent sur une plage du sud de la Sicile"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Rho 2
26 mai 2020 12 h 47 min

Si les Siciliens avaient encore des couilles, ils déclareraient la chasse au nuisible ouverte jusqu’à élimination totale de cette espèce invasive de leur terre.
Il n’y a aucune expertise balistique possible avec la chevrotine et un bon passe-montagne empêche toute identification.
Faut juste pas laisser de douilles avec ses empreintes ou de l’ADN.
Tous leurs mafiosis ont un très bon entraînement s’agissant d’échapper aux flics ; il faudrait que ces mecs comprennent qu’eux non plus ne pourront plus prospérer lorsque leur pays sera devenu un morceau d’Afrique…

Jost
26 mai 2020 14 h 32 min

“Cher Nico vous écrivez que les gouvernements ne font rien pour empêcher un tel changement”, c’est parfaitement exact. Mais les Blancs sont ils prêts à lutter contre cette pollution qui souille et ruine leur pays ????? Obersez les , regardez les écoutez ces veaux qui se ruent vers l’abattoir et y conduisent leurs enfants.Essayez juste un peu de remettre tous ces cons dans le droit chemin , eh bien ils vous insultent.Les déchets ils en redemandent, mais ne veulent surtout pas vivre avec.Actuellement un bulle immobilière est en train de se créer , tout est savamment calculé , planifié avec la participation de tous ces lobotomisés vous verrez ……….

jones
26 mai 2020 18 h 58 min

un ambassadeur britannique s’est extasie de la reussite economique du 3eme reich a l’occasion d’ une visite en allemagne apres la prise du pouvoir d’hitler,,et a demane a goebbels quelles etaient les cles de cette reussite,,,la reponse fut:”plus de juifs ,plus de corruption,plus de speculation ,plus de depournements de richesse,,”
aussi longtemps que les juifs ett les goys enjuives qui dirigent la france et les pays occidentaux existeront ,cela aboutira a la mort de la civilisation blanche et celle de la population blanche
, et ,sans une reponse violente,rien ne changera,,,

Français réfractaire
27 mai 2020 17 h 28 min

Alerte !!!
DP et eelb injoignable même avec adresse TOR
Qui a des infos ?

wpDiscuz