Trudeau en bonne voie pour faire interdire 1500 modèles de fusils d’assauts

Cette fière pleureuse de Trudeau a toujours de bonnes idées progressistes.

BBC(en) :

De nouvelles règles rendraient illégales la vente, le transport, l’importation ou l’utilisation de 1 500 modèles de fusils d’assaut.

L’interdiction prend effet immédiatement, mais les propriétaires d’armes respectueux de la loi bénéficieront d’une période d’amnistie de deux ans pour s’y conformer.

Comprenez bien, que ce soit immédiatement ou dans deux ans, chaque propriétaire d’un fusil d’assaut listé dans les 1500 modèles, sera donc dans l’obligation de la laisser aux forces de l’ordre. Interdiction d’y vendre, ou de la posséder, la destruction sera donc obligatoire si l’on souhaite se conformer à la loi.

M. Trudeau a également déclaré qu’il présenterait une législation, qui doit encore être adoptée, pour offrir un programme de rachat.

Un programme de rachat qui ne remboursera pas à 100% le coût réel et qui ne présentera aucun intérêt pour ceux qui possèdent un fusil d’assaut. Si l’on achète une arme, ce n’est pas pour la revendre au rabais au gouvernement quelques années plus tard.

Contrairement aux États-Unis, la possession d’armes à feu n’est pas inscrite dans la constitution canadienne, mais elle reste populaire, notamment dans les régions rurales du pays.

C’est exactement pour cette raison que Trudeau peut déclarer de telles interdictions. N’étant pas inscrit dans la constitution, les conditions du port d’armes, ainsi que les armes autorisées, peuvent donc être modifiées.

Avec une simplicité déconcertante, qui permet de constater que rien n’est acquis, surtout aux niveaux de vos droits.

M. Trudeau a tenu à dire que la plupart des propriétaires d’armes sont des citoyens respectueux de la loi, mais il a fait valoir que les armes d’assaut ne remplissent aucune fonction bénéfique.

“Ces armes ont été conçues dans un seul et unique but : tuer le plus grand nombre de personnes en un minimum de temps”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse vendredi.

“Vous n’avez pas besoin d’un AR-15 pour abattre un cerf.”

L’appel à l’interdiction des armes d’assaut s’est intensifié après plusieurs fusillades très médiatisées : en 2017, dans une mosquée au Québec, en 2018 dans une rue commerciale de Toronto et plus récemment, lors d’un déchaînement de violence dans la province de Nouvelle-Écosse qui est devenu la fusillade la plus meurtrière de l’histoire du Canada.

La Gendarmerie royale du Canada a déclaré que le tireur n’était pas autorisé à posséder des armes à feu, mais qu’il possédait ce qui semblait être une arme de type fusil d’assaut, ainsi que d’autres armes. La GRC n’a pas précisé de quel type, on ne sait donc pas s’il sera couvert par l’interdiction.

Voilà donc le plus intéressant. Le prétexte utilisé par Trudeau n’est même pas crédible. Le dernier massacre en date, concerne un canadien qui n’avait pas le droit de posséder une arme, une arme dont on ne connaît même pas le type, et c’est donc après ça qu’on interdit la possession de 1500 modèles de fusils d’assauts à des gens qui sont dans la légalité.

Trudeau ferait mieux d’avouer que ce n’est que la première partie d’un plan de désarmement total de la population Canadienne.

Car c’est précisément ce qui est en train d’arriver. Vous pouvez donc, dans cette belle province, vous droguer autant que vous le voulez, accueillir des masses infinies de non-blancs ou changer de sexe, mais vous aurez de moins en moins le droit d’avoir une arme à feu.

Le but du désarmement de la population est clair comme de l’eau de roche. Il s’agit d’empêcher toute résistance violente, comme le fier Alexandre Bissonnette en 2018.

M. Trudeau a fait campagne sur l’interdiction avant les élections de novembre dernier et il a déclaré qu’il prévoyait d’introduire l’interdiction en mars, mais que celle-ci a été retardée à cause du coronavirus.

Il avait donc déjà comme projet d’interdire ces armes, avant même que ne se produise cette folie meurtrière en Nouvelle-Écosse.

[…]

Le gouvernement est en mesure d’interdire ces armes immédiatement grâce à la réglementation actuelle, mais un programme de rachat nécessiterait le soutien de plusieurs partis au Parlement et coûterait sans aucun doute des centaines de millions de dollars au gouvernement.

L’interdiction est politiquement controversée. Une pétition contre l’interdiction, lancée par le député conservateur Glen Motz en décembre, compte déjà plus de 175 000 signatures électroniques.

De nombreuses armes utilisées dans des crimes violents au Canada n’ont pas été obtenues légalement, et le chef du parti conservateur Andrew Scheer a déclaré que M. Trudeau ferait mieux de se concentrer sur l’interdiction des armes à feu de traverser la frontière que sur l’interdiction des propriétaires d’armes à feu respectueux de la loi.

[…]  “Les prochaines étapes doivent être définies”, a-t-il déclaré.

Que ce soit au Canada ou en France, les armes utilisées dans les crimes violents ne sont pratiquement jamais acquises légalement. Pourtant, c’est bien sur le côté légal que les États se déchaînent.

On désarme donc la population, sans se soucier de l’armement massif de la racaille.

Il convient de s’armer le plus rapidement possible, avant que chaque gouvernement n’interdise sur son sol la moindre des armes à feu.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

6 Commentaires sur "Trudeau en bonne voie pour faire interdire 1500 modèles de fusils d’assauts"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
qtltmtvmpstg
7 mai 2020 16 h 02 min

Désarmer le peuple à toujours été le meilleur moyen de l’asservir, n’importe qui ayant un minimum de matière grise le sait, bien qu’on veille faire croire que cette décision entraînera “l’illusion de la sécurité”…
Trudeau est la définition de la soumission, il doit vraiment être placé en tête de liste des types à éliminer !

Pyrrhus
7 mai 2020 19 h 18 min

Ce connard va faire augmenter le trafic d’armes. Comme il le dit, la plupart des tueries sont commises avec du matos détenu illégalement.
En France on y viens, et dans un état judéo-bolshevik sans-frontiériste qui veut se prendre pour la Chine, mais sans les moyens financiers et humains, c’est pas si difficile de faire entrer illégalement des armes.
De temps en temps des collectionneurs un peu distraits se font choper leur arsenal (souvent des vieilles pétoires style mosin mais toujours fonctionnelles), alors les mecs sérieux doivent avoir des stocks bien cachés.

Puis y a le bon vieux truc de dire “oups désolé monsieur l’agent, je me suis fait cambrioler et on m’a tiré mes flingues”.
Bon après ça tu es interdit de détention d’armes pour quelques années, mais ce que tu as planqué ne te manquera pas.
Y a un raisonnement que j’aime bien sortir aux anti-armes, preuves à l’appui, c’est que les méchants nazi-collabo-maoiste-soviétiques, leurs premières décisions, c’était d’interdire la détention d’armes. Le contrôle des armes, ça fonctionne !
Aucun mérite, c’est un meme de la NRA.
Donc si tonton Adolphe était anti-armes, les armes c’est bien. Et là, les voir lutter contre leur dissonance cognitive, c’est un régal.

Après c’est bien dommage de voir des canadiens cramer autant de poudre pour si peut de résultat (Brenton Tarrant et Anders Breivik étaient plus efficace), mais Trudeau comptait déjà interdire les flingues.
Les prochaines tueries se feront aux fusils et carabines de chasse réglementaires j’imagine.

fmgnu
7 mai 2020 20 h 00 min

Faudra lui foutre ça entre les escalopes à ce fumier : https://www.youtube.com/watch?v=ceHzceD8QpQ Jusqu’à ce que mort s’en suive. Pour nous les poteaux, no problem, ça ira.

jones
8 mai 2020 9 h 20 min

un negre (soupconne de pedophilie )est abattu par 2 blancs aux usa,,toute la comMunaute noire ,sportifs et artistes en tete s’eleve contre ce crime “raciste,,ils ne se seraient pas exclames si la victime etait blanche etr les agresseurs noirs,,
est ce que des people blancs oseraient avoir dans ce cas la meme reaction????NON ?BIEN SUR ?CAR LES JUIFS LES TRATERAIENT DE RACISTES ET LEUR FERAIENT LA CHASSE MEDIATIQUE,,
comme en france ou tout negre victime des blancs est pleurè dans tous les medias ,et tous les actes violents antiblancs sont litteralement tus
ca indique le niveau d’enjuivement de la france,,,

eric
8 mai 2020 17 h 18 min

Quand vous voyez la soumission de la populace avec ce confinement,ce foutage de gueule du Covid 19(84)! Ils n’auront pas trop de mal a désarmer légalement les plus lucides! Faut contredire cet merde de Trudeau! Ne plus etre dans la légalité tout simplement,car ces gouvernements ne veulent pas le bien de la populace blanche! Bien au contraire!

fmgnu
11 mai 2020 23 h 09 min

Tout est, de façon allégorique, résumé ici : https://www.youtube.com/watch?v=Ay2p1rwiVzU
La

wpDiscuz