Le chant du Muezzin résonne en Europe

Si les bougnoules sont confinés – moins que nous quand on regarde d’un peu plus près le respect des règles chez les membres de cette race – ils arrivent tout de même à imposer leur présence malodorante.

Pas par l’odeur, cette fois ils le font par l’ouïe.

Nous avons donc la chance de constater que de nombreux appels à la prière islamiste retentisent dans nos pays Européens, directement depuis les minarets des mosquées.

Allemagne

SaphirNews :

C’est une première pour la mosquée centrale de Duisbourg, fermée comme tant d’autres lieux de culte à travers l’Allemagne pour freiner la propagation du coronavirus.

L’édifice religieux, qui dispose d’un minaret de 34 mètres de haut, a obtenu l’autorisation de faire l’appel à la prière (adhan), le premier depuis son inauguration en 2008, le temps de l’épidémie qui sévit en Allemagne et ailleurs en Europe. L’adhan, effectué par un muezzin, a ainsi pu résonner, vendredi 20 mars, dans la ville de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Ce moment a été immortalisé en vidéo par la mosquée grâce à l’aide d’un drone.

Une autorisation qui sonne comme une nouvelle preuve de soumission à la racaille allogène. L’appel à la prière ne se fera QUE durant l’épidémie, si l’on en croit les politiques, les mêmes qui ont autorisé cette marque de victoire de l’Islam sur une terre Blanche. Les mêmes qui, d’ailleurs, avaient commencé le travail en 2008, en autorisant la construction de cet édifice ennemi.

  1. Combien de temps durera l’épidémie ? Six mois, un an, dix ans ?
  2. En quoi la situation d’épidémie actuelle permettrais d’autoriser une telle trahison ?
  3. Vous pensez réellement que lorsque les rats musulmans auront été habitués à entendre la douce voix du Muezzin durant le confinement, ils accepteront que se fasse un “retour à la normale” ?

Il est clair comme de l’eau de roche que cette décision est faite pour durer longtemps. Pour durer jusqu’à ce qu’un véritable raz-de-marée de Blancs n’envoient cette bande de chameliers dans leur trou à merde.

« Dans toute l’Allemagne, les églises ont commencé à sonner leurs cloches à 19h en signe de solidarité avec les fidèles, face à la fermeture des salles de prière. L’église voisine de Duisburg nous a demandé si nous pouvions participer à cette opération de solidarité tous les soirs. Nous avons signifié que nous pouvons soutenir spirituellement la communauté musulmane à travers l’appel à la prière », a indiqué au site IslamIQ Hülya Ceylan, présidente de la section régionale de l’Union turco-islamique des affaires religieuses (DITIB), organisation liée à la Turquie qui gère la mosquée de Duisbourg, l’une des plus grandes du pays.

Tiens, tiens, tiens. Encore les rats Turcs. Gardez en tête que les Turcs sont très présents en Allemagne, et que leur capacité parasitaire est la même qu’un Algérien en France. Si l’on peut dire.

Entre rats, il est parfois difficile de les différencier en comparant leur gigantesque potentiel de parasitage.

L’adhan sera ainsi entendue tous les soirs à Duisbourg jusqu’à nouvel ordre. Face à la crise sanitaire liée à la propagation du Covid-19, cette initiative devrait être suivie par d’autres mosquées. Celle de Hanovre, dans la Basse-Saxe, a ainsi également obtenu l’autorisation de faire l’appel à la prière depuis le week-end du 21 mars.

Tous les soirs.

Tous les soirs, les habitants peuvent donc entendre un pédophile/violeur/pointeur de chèvres faire sa sale récitation coranique.

Willkommen in Deutschland.

Nous ne sommes pas en reste.

France

D’après un tweet de Dômes et Minarets, une association pro-Blanche, comme vous pouvez l’imaginer, l’appel à la prière a retentit à Strasbourg.

Et devinez qui s’est installé fortement en Alsace en 1960 ? Bien joué, les blattes turques.

Décidément, ils vont battre les Algériens s’ils continuent sur cette lancée. Une véritable course à l’armement.

Au fait, d’après la page Wikipédia de ce joyau de la culture Européenne (évidemment, c’est ironique), des travaux seraient actuellement sur le point de se terminer.

D’ici 2019 à 2020, la nouvelle mosquée possédera deux minarets de 36 mètres de hauteur et deux grandes salles de prières pour les hommes et pour les femmes5. Le début des travaux est prévu pour l’automne 2016, avec la destruction de la salle existante5.

Deux immenses Minarets qui mériteraient amplement le sort de deux certaines tours en 2001. Et si personne ne ce décide à les abattre sans tarder, ils en profiteront bien à l’avenir, pour diffuser tous les jours ce qu’ils souhaitent. Avec l’accord des autorités, comme il est en train de se passer.

La mosquée de Lyon en a aussi profité, bien entendu.

Valeurs Actuelles :

[…] Dans un article publié ce dimanche, nous relations et décortiquions ce phénomène, justifié par les militants islamistes de deux façons : d’une part le parallèle entre cloches et appel à la prière, d’une autre l’impossibilité de réunir les fidèles en tant de pandémie et donc le besoin de leur rappeler, de loin, à leur devoir de prier, tout en leur ordonnant de rester chez eux. Voici donc ce que nous écrivions : Les images avaient de quoi surprendre dans un pays aux racines chrétiennes où la religion est sans-cesse repoussée dans les confins de la vie privée pour respecter la neutralité de l’espace public. Mercredi 25 mars dernier, alors que toutes les cloches de France s’apprêtaient à sonner à l’occasion de la fête de l’Annonciation et pour témoigner d’une communion nationale contre le virus, certains en ont profité pour faire retentir l’appel à la prière – en arabe, dans la plus pure tradition islamique. C’est le cas de la Grande mosquée de Lyon, qui, loin de s’en cacher, a relayé en vidéo l’appel à la prière effectué depuis son minaret via un haut-parleur. Selon d’autres images diffusées par le compte Twitter du site d’information Dômes & Minarets, qui se présente comme le « journal des mosquées de France » et revendique le droit pour les mosquées de diffuser l’appel à la prière, un habitant du quartier La Paillade à Montpellier aurait effectué la même démarche via un haut-parleur depuis son appartement.

Un tel raffut ! Dans toute la France. Et pendant que leurs frères prient dans les hauts-parleurs, certains volent des moutons dans les champs.

Et dire qu’il reste encore des PNJ qui pensent que la France n’est pas totalement submergée par les allogènes et qu’il serait même possible de s’en sortir sans violence. Classique, de tels PNJ votent encore avec le sourire pour Marine Le Pen, vont à la messe tous les dimanches et accueillent à bras ouverts leur nouveau beau-fils nègre qui va se faire un plaisir d’engrosser leur fille.

On nomme cela, un PNJ de droite, attention : de droite dure, parfois !

La connerie des gens est sans limites, leur aveuglement dépasse l’entendement.

Fort heureusement, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner est là pour redresser les fauteurs de trouble.

LCI :

En ces temps de coronavirus, Marine Le Pen dénonce les appels à la prière islamique. “Depuis quelque temps, un certain nombre de mosquées profitent des consignes de confinement et de l’accaparement des forces de sécurité pour faire retentir dans l’espace public par haut-parleurs l’appel du muezzin à la prière islamique”, avait écrit la présidente du Rassemblement national, ce samedi 4 avril, dans une lettre ouverte au ministre de l’Intérieur, transmise à la presse. Elle citait les mosquées de Lyon et Valentigney (Doubs).

“À ce jour, toutes les mosquées ont fermé”, lui répond Christophe Castaner ce lundi dans une lettre révélée par l’AFP, “cependant certains responsables de mosquées, très peu nombreux, ont souhaité lancer des appels à prier chez soi ou, à 20 h, à exprimer leur solidarité avec les personnels hospitaliers. Au-delà des polémiques, qui appartiennent à ceux qui veulent les faire vivre, il a été expressément demandé à ces responsables de trouver d’autres formes d’expression de leur solidarité et de cesser ces initiatives“, a-il écrit.

Il faut cesser ? L’appel à la prière n’est-il pas interdit en France ?

Eh bien, techniquement non, comme nous l’expliquent très bien les envahisseurs :

En France, aucune loi n’interdit aux mosquées les appels publics à la prière (Adhan) à l’instar des églises qui sonnent le glas au moins une fois par semaine, pour d’autres plusieurs fois par jour. Au nom de l’égalité du traitement des cultes, les mosquées devraient réclamer ce droit en particulier dans les villes et quartiers où se concentre une forte communauté musulmane.

Pour cela, il suffit de formuler une simple demande auprès de la municipalité qui devrait donner ou pas son feu vert suivant l’avis de son conseil municipal, et éventuellement fixer un seuil de décibels à ne pas dépasser pour éviter d’éventuelle gêne pour le voisinage de la mosquée.

A défaut de l’autoriser pour cinq fois par jour, au moins une fois par semaine, le vendredi serait très appréciable auprès des musulmans. Un signe de reconnaissance pour eux.

La gêne est permanente à cause de leur présence, les entendre diffuser leur prose anti-kouffar est une gêne encore plus grande. Ce n’est pas une histoire de décibels, c’est un problème racial et religieux.

Ils n’ont rien à faire chez nous, donc du moment qu’ils sont là, qu’ils montent le son ou non de leurs hauts-parleurs n’est qu’un détail.

Comme signe de reconnaissance, j’ai quelque chose de plus sympathique pour eux, quelque chose de plus efficace. Une reconnaissance pour leur départ manu militari. Qu’ils partent les pieds devant ou non, pourvu que ce soit immédiat.

Allons, les enfants, tous le bras levé pour dire au revoir à Mohammed et tous ses copains ratons.

LCI :

Dans un communiqué, ce lundi 6 avril, le président du CFCM Mohammed Moussaoui dénonce une campagne politico-politicienne aussi absurde qu’incompréhensible contre les musulmans de France : “À Lyon, souligne le CFCM, il s’agissait de s’associer à une réunion interreligieuse à l’occasion de la fête de l’Annonciation le 25 mars et au même moment, la Conférence des évêques de France a fait savoir que toutes les cloches des églises de France allaient sonner pendant 10 minutes […] en solidarité avec notre Nation tout entière.”

Les pauvres musulmans Français, autant que vous d’ailleurs, qui ne peuvent même pas entendre l’appel à la prière dans la rue. Cette France est si raciste et si islamophobe, il faut payer kâfir.

Papa, c’est vrai que la France ne nous aime pas ? Eh oui mon fils, nous sommes même dans l’obligation de prier chez nous.

Christophe Castaner évoque aussi des images trompeuses, assurant que l’extrait de Valentigney est issu d’une vidéo d’appel à la prière à l’intérieur d’un appartement situé à plusieurs centaines de mètres de la mosquée.

“Le cas de Valentigney est très révélateur de l’instrumentalisation que la présidente du RN en fait. La vidéo qu’elle y signale, dont le son venait de l’intérieur d’un appartement privé, a été tournée depuis un étage d’une tour qui n’avait rien avec la mosquée de Valentigney”, ajoute Mohammed Moussaoui, citant les propos du maire de la ville Philippe Gautier, sur le site d’une chaîne de télévision locale, qui s’est insurgé contre cette instrumentalisation : “Il n’y a pas eu d’appel à la prière, dans aucune des deux mosquées de ma cité… Il faut savoir raison garder et ne pas mettre d’huile sur le feu. Rajouter du chaos au chaos, c’est de l’inconscience”, conclut-il, appelant à “barrer la route aux adeptes de la haine et de la division”.

Comprenez que tout cela n’est que de la fausse information, et puis si c’est vrai, passez votre chemin, il n’y a pas de place pour les haineux !

C’est toujours la même rengaine, les musulmans sont toujours les victimes qui n’ont jamais rien fait et puis même s’ils font quelque chose, il serait bien trop raciste ou islamophobe de le faire remarquer, n’est-ce pas ? Le gouvernement redoutait peut-être qu’il y ait des émeutes dans les rues, comme à Dakar, lors de l’interdiction de la prière du vendredi ?

Possible, sauf que la raison première de tout ça ne fait que mettre au clair la volonté d’islamisation et de soumission de l’Europe entière, avec la complicité de nos élites, très souvent juives.

Vivement qu’on diffuse autre chose dans les rues.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

Pas (encore) de commentaire !

10000

wpDiscuz