Rachid El-Jay, Imam salafiste de Brest, affirme que prier Allah protège du Covid-19

Les déclarations de l’Imam de Brest sont toujours aussi amusantes. Entre celle où il nous affirmait que boire de l’urine de chameau était une bonne chose pour la santé et celle où il appelle à réciter 6 fois par jour une invocation à Allah, on sent que, grâce à lui, l’Afrance fait des progrès dans sa course à l’enrichissement culturel.

Dans une vidéo intitulée : Restez chez vous : Et rapprochez vous de Dieu, ce scientifique respectable nous livre donc le remède sacré pour se protéger de la pandémie.

Valeurs Actuelles :

En début de semaine, le Conseil français du culte musulman a annoncé la fermeture des mosquées sur tout le territoire, pour éviter les rassemblements lors des offices. Résultat : les prêches des imams se font rares. Mais pas pour celui de Brest : salafiste notoire, Rachid El-Jay propose régulièrement du contenu en ligne sur sa chaîne YouTube. En ces périodes troubles, il distille des conseils à ses fidèles, pour ne pas être contaminé par le coronavirus. Et s’il commence par rappeler l’importance de respecter les mesures sanitaires énoncées par les autorités, il en vient rapidement au cœur de sa stratégie pour lutter contre le coronavirus… la prière.

L’entreprise de (((Google))), qui autorise ce genre de vidéos absolument délirantes, n’était pas un acteur contre les fausses informations, les fake news ? Il semblerait que les modérateurs soient plus coulants avec les allogènes, à moins qu’ils ne soient eux-même des serviteurs d’Allah.

Je complote sûrement, pardonnez-moi.

Pour supprimer une vidéo de la National Action, qui comptait moins de 500 vues, ils sont pourtant bien plus promptes à nous supprimer.

« Depuis la propagation du coronavirus, beaucoup s’inquiètent, beaucoup se posent la question : ‘comment se prémunir ?’ », commence l’imam controversé, qui a la solution. Selon lui, « toute personne qui dit ces paroles trois fois le matin et trois fois le soir : aucun mal ne le touchera », assure-t-il avant de prononcer la dite prière en arabe. « C’est une parole prophétique. Et la parole du prophète est véridique », insiste-t-il. Il s’agit d’une invocation « à prononcer, à lire, à réciter, avec méditation, avec conviction quant à l’effet que Dieu met à travers [elle] ». « Des paroles très simple. Trois fois le matin, trois fois le soir, rien ne pourra t’arriver, inshallah », promet-t-il en conclusion.

Une solution, clé en main, qui portera sans aucun doute ses fruits. D’ailleurs, pour continuer sur l’hygiène et les conseils véridiques du prophète, laissez moi ajouter ma pierre à l’édifice – si j’ose dire.

Hadith 84-85 :

On rapporte de Salmâne – رضي الله تعالى عنه – qu’il a dit « Le Prophète – صلى الله عليه و سلم – nous a défendu de faire face à la Qiblah lorsque nous allons à la selle ou quand nous urinons, ou de se laver avec la main droite après les besoins, ou de s’essuyer avec moins de trois pierres, ou de s’essuyer avec des excréments secs d’animaux ou un os ».

Notez bien que se torcher avec des pierres – si il y en a plus de trois – est aussi recommandé par le prophète. Il y aurait-il donc une raison de douter de cette protection divine ? Aucunement.

Une chose est certaine, l’Islam n’est pas une religion de chameaux pour rien.

Valeurs Actuelles :

Imam de la mosquée Sunna de Brest depuis 2004, Rachid El-Jay a fréquemment suscité la controverse pour sa proximité avec l’islam radical, qui lui vaut une perquisition de sa mosquée et de son domicile. Une enquête préliminaire est d’ailleurs ouverte à son encontre en 2016, mais classée sans suite en 2017. En 2015, plusieurs de ses vidéos font scandale. Dans l’une d’elles, il déclare notamment à des enfant qu’écouter de la musique serait écouter « le diable » et ceux qui en écoutent « seront transformés en singes et en porcs ». Dans une autre vidéo, il déclare que le hijab est « l’honneur d’une femme, et si elle sort sans honneur, qu’elle ne s’étonne pas que des hommes abusent de cette femme-là ». Le 27 juin 2019, il survit à une tentative d’assassinat par balles.

Si il tenait ce genre de propos, l’appel au viol notamment mais aussi les nombreuses âneries qu’il raconte, sans être un Imam/colon musulman, autant vous dire qu’il aurait déjà été condamné.

Rajoutons aussi qu’entre scientifiques bougnouliques, ils sont d’accord. Lors d’un prêche diffusé sur une chaîne du Hamas, un Imam Palestinien louait le “Soldat Coronavirus” envoyé par Allah pour infecter les infidèles !

[…] « Que se passerait-il s’il [Allah, NDLR] en avait envoyé 50 [soldats, NDLR] comme le coronavirus ? Il n’a envoyé qu’un seul soldat et a frappé 50 Etat américains. Il y a une heure, ils ont déclaré à la télévision qu’en Californie, ils s’attendaient à ce que 58% de l’Etat soit infecté dans les deux mois. Ils parlent de 25 millions de personnes infectées dans un seul des 50 Etats, Allah soit loué ! », applaudit-il, en arabe. L’imam se réjouit également de voir les villes israéliennes « vides ». « Regardez à quel point les rues sont vides et regardez à quel point cette mosquée est bondée. Qui nous a protégés et leur a fait du mal ? C’est Allah ! », assure-t-il. « Oh Allah, éloigne le coronavirus de nous, éloigne-le de nous et déchaîne-le contre les gens derrière la perversité du siècle », invoque-t-il également.

J’ai hâte de voir des milliers de bougnes décéder des suites du virus, louant Allah toutes les minutes, agenouillés sur leur tapis de prière.

Ce qui est certain, quand vous priez Allah, c’est que vous disposez de la protection de la Jew-Stice Française et de la liberté d’expression, aussi bien sur internet que dans la vie réelle. 

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

11 Commentaires sur "Rachid El-Jay, Imam salafiste de Brest, affirme que prier Allah protège du Covid-19"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Pyrrhus
31 mars 2020 19 h 50 min

Ce cafard s’en tape, il sait que son troupeau de baiseurs de chèvres sera prioritaire aux urgences, ils s’imposeront par la force au besoin.
Ya que leurs centanaires qui vont claquer, mais il en reste 20000 en Algérie. Le bon air du bled qui les maintient en vie faut croire.
Dommage qu’ils ne fassent pas comme les chameliers iraniens qui boivent du méthanol pour se soigner, ça en dégagerait quelques-uns.
Puis j’imagine qu’à Brest comme ailleurs, le confinement n’est pas un problème pour les disciples du bédouin, les flics ne viendront pas les emmerder.
Mais ils vont bien chialer pour ramadan.
Plus qu’a espérer un retour en masse dans leurs déserts. La grande mosquée d’Alger (une autre merde chinoise) attend !
Enfin j’y crois pas des masses. Z’auront toujours la CAF pendant qu’on bossera 60h/ semaines.

Rho 2
1 avril 2020 0 h 29 min

Il n’y a pas une grande différence entre un cerveau de bougnoule et un cerveau de nègre. 10 à 20 points de QI, certes, mais leur religion et leur consanguinité réduisent nettement l’écart. Le bougnoule moins con que des congénères et qui veut se la jouer intellectuel ne peut se départir de ses tares génétiques et culturelles ; dès qu’il est acculé par quelqu’un qui souligne ses incohérences et ses contradictions, se trouvant alors incapable de répliquer, il retrouve immédiatement le comportement de sauvage et le langage ordurier de la racaille qu’il n’a jamais cessé d’être, même s’il peut parfois se targuer d’une certaine réussite sociale.
Et il est en général aussi faux-cul que sournois. Exactement comme les juifs, ses cousins sémites. Comme eux, il est d’une jalousie maladive à l’égard des Blancs qui possèdent des qualités dont il sait qu’elles lui feront toujours défaut. Même si son teint et sa gueule peuvent parfois le faire ressembler à un Aryen, du fait du métissage de ses aïeux avec des femmes européennes, il n’en a pas pour autant le génie créatif des hommes de notre race.
Son esprit est étriqué, son art est plat et répétitif, sa science, quand il en a, est stérile, son humour est vulgaire, sa vie est sans fantaisie. Il n’y aura jamais un Homère, un Démocrite, un Aristote, un Leonard de Vinci, un Christophe Colomb, un Magellan, un Rabelais, un Ronsard, un Newton, un Beethoven, un Prokofiev, un Tchaïkovski, un Pasteur, un Gutenberg, un Rodin, un Dali, un Von Braun, un Blériot, un Devos, un Tex Avery, un Jules Verne, un Van Vogt, un Cyrano de Bergerac, un Franck Loyd Wright, un Bocuse, un Cardin, un Soljenitsyne, un Hitler ou un Mussolini…
Les Blancs comptent d’innombrables génies dans tous les domaines. Ils n’en comptent aucun et ils le savent. Comme les nègres.
Les juifs en comptent quelques uns car ils ont pratiqué depuis des millénaires un eugénisme fondé sur l’appropriation des qualités des Aryens par le métissage.
Ils nous ont ainsi volés des gènes et des noms qui n’auraient jamais du appartenir à d’autres qu’à ceux de notre race.
Les rares génies ainsi nés au sein de leur communauté avaient bien plus de gènes de Blancs que de gènes sémites et ont d’ailleurs souvent décidé de rejoindre les goyim avec lesquels ils avaient bien plus en commun qu’avec cette tribu de nomades du désert. Chez les bougnoules, seuls de rares descendants des peuples qu’ils avaient colonisés ou réduit en esclavage ont effectué la même démarche après avoir pris conscience que ce n’était pas à ces bougnoules qu’ils devaient leurs qualités mais à leurs ancêtres Blancs.
Malheureusement pour eux, le reliquat de gènes sémites dont ils restent porteurs sauf dans des cas rarissimes, fait qu’ils ne seront jamais des nôtres.
En tout état de cause, les bougnoules sont d’autant plus fiers d’être des bougnoules qu’ils sont vraiment des bougnoules…
Attendre d’eux qu’ils évoluent, c’est comme espérer qu’un pavé de granit va se mettre à fleurir. Si on croit ça possible, c’est qu’on s’est vraiment salement chargé…

Julien
9 avril 2020 1 h 03 min

Les juifs plagient à profuSion et se font passer pour intellos quand ça devient les seuls non-nègres à passer à la leur télé.

Rho 2
8 avril 2020 9 h 42 min

Ce buveur de pisse de dromadaire pose devant une fort belle bibliothèque dont il n’a probablement jamais lu un seul livre, à moins qu’ils ne soient tous que des recueils de coraneries. Auquel cas, c’est vraiment dommage d’avoir gâché autant de beau cuir pour emballer de telles merdes. Un journal comme l’Immonde ou l’Aberration suffit en général pour emballer les plus gros étrons lâchés sur les trottoirs par les clebs des bobos parisiens. Qui aiment bien avoir dans leurs apparts des bestiaux prévus pour les grands espaces, genre Saint-Bernard ou chien de traineau. Les malheureux clébards tirent une langue d’un mètre en été…
Un peu comme moi à la plage, sauf que c’est pas ma langue. ( Pardon, chérie )
Prier Allah protège de la Corona, pas du coronavirus ; il protège aussi de toutes les bières en général, enfin en théorie vu que ces faux-jetons se bourrent la gueule encore plus que nous ( ouiais, bon… ) à commencer par leur prophète qui a fait prendre une cuite à son futur beau-père pour lui faire signer le consentement à son premier mariage ( la dame était bien plus âgée que celles qu’il avait coutume de draguer à la maternelle mais elle était fort riche et le Mahomet n’avait à l’époque que sa bite comme capital à investir ). Bref. Une religion qui interdit la mousse, c’est pas humain.
Comme vient de le rappeler un sénégalais qui avait la tête comme un ballon, elle n’évite pas pour autant la mise en bière…
J’ai aussi compris pourquoi elle interdit le cochon. Quand ces cons prient, ils se retrouvent avec le cul du mec de devant à la hauteur de leur nez. Vaut mieux donc pas qu’ils aient bouffé du cassoulet…
Je note que si cet ahuri, qui nous confirme avoir été fini à l’urine par un dromadaire, affirme que son Allah protège de la nouvelle grippe asiatique, enfin, plutôt kacher, il ne dit rien pour le SIDA. D’ailleurs, je ne crois pas que ces connards iraient tenter une prière de rue dans le quartier du Marais de notre belle capitale. Marais où sévissent maintenant de drôles de moustiques, toujours prêts au coup de dard.
Si tu fais tomber un billet là-bas, tu le laisses sur le trottoir à moins d’être danseuse chez Michou… Dommage, ce serait bien que tous ces bougnoules aillent y mettre le cul en bombe. Ce serait une intéressante expérience sociologique.
Ils nous démontreraient peut-être que leur religion sans cochon ni haricots est pourtant pleine de pets et d’amour.
Ce que beaucoup de leurs gamins savent déjà.

Julien
9 avril 2020 1 h 39 min

Oui, tous ces livres sont les innombrables interprétations, commentaires et citations de toutes sortes qui complètent la Bible et le Coran.
ça peut aller très loin, par exemple savoir s’ils peuvent porter des vêtements d’une couleur précise.
à supposer que leur Mahomet ait existé, (un “prophète” bidon qui s’appelle “le Bienvenu”, c’est très louche), ses sbires ont été abusés par les (((Nazaréens))) qui leur ont fait croire que Jésus-Christ (autre invenSion ?) allait vite “revenir”… tout ça pour qu’ils fassent leur guerre (comme les islamistes en Syrie) et “libèrent” Jérusalem.
Jérusalem, premier lieu vers lequel ils devaient prier, mais qui a ensuite été supplantée par La Mecque, sortie d’un trou inondable dans le désert et prétendument où se retrouvaient habituellement les caravaniers… alors que ça n’était pas sur leur route…
Bref, toute une bibliothèque pour cacher aux crédules que ce fatras a été (((créé))) pour être utilisé au profit d’autres parasites… et qu’il a ensuite fallu composer voire jongler pour donner une apparence de cohérence à une religion officiellement au service des Arabes et que même des Blanc(he)s errant(e)s croient intelligent de rejoindre.

jones
9 avril 2020 8 h 26 min

le richesse de nations europeennes et asiatiques (corees,japon,,)sont leur capital humain tout melange racial signifierait leur dedcadence,,tout e reference religieuse non issue de l’europe (islam ,christianime,judaisme) contribue a la deviance intellectuelle de ses peuples ,,
le metissage racial ,l’importance d’autresraces est la menace mortelle de l’europe blanche,,,l’exemple de l’egypte ancienne ,cnstructeurs des pyramides et du raffinement civilisationnel qui a abouti a une egypte abatardie racialementpar le metissage et intelectuellement par les religions semitiques est la pour nous le rappeler

wpDiscuz