Les dealers français se réjouissent du Covid19 et se moquent du confinement

Le confinement de nombreux Français ne semble pas préoccuper la population allogène.

Le Point :

L’épidémie de coronavirus semble inspirer les délinquants, fraudeurs et escrocs en tout genre. Si des hackeurs exploitent la peur depuis plusieurs semaines, ce sont désormais les comportements illégaux au sens large qui fleurissent. Les dealeurs ne sont visiblement pas en reste si on en croit la vidéo mise en ligne par un groupe d’hommes à Melun, en Seine-et-Marne. Équipés de masques et de blouses blanches, ils défient le confinement et essaient d’attirer les clients, explique Le ParisienUn comportement qui ne plaît pas aux forces de l’ordre.

Les forces de l’ordre n’auraient donc que ça à leur reprocher ? Leur comportement ! Ainsi, des dealers qui se confinent seraient approuvés par la police. Tout se tient parfaitement.

Si la police effectuait – et si elle le pouvait, dans une France sans justice rouge – son travail : il n’y aurait pas de dealers. Il n’y aurait donc pas une situation si grave.

Ainsi, de présumés dealeurs du quartier de l’Almont à Melun ne semblent pas se formaliser des mesures de confinement entrées en vigueur depuis mardi midi. Un groupe d’hommes, vêtus de tenues blanches conçues pour la peinture et de masques, a été vu en train de déambuler dans la ville, mardi et mercredi. Sur les réseaux sociaux, ils vantent la qualité de leurs produits et incitent les clients à venir les voir, explique La République de Seine-et-Marne. «  Pour se protéger du coronavirus, nous avons trouvé le remède : passez tous au cartel », explique ainsi le groupe sur Snapchat. Les dealeurs invitent aussi les clients à « se confiner avec eux », allant jusqu’à préciser les prix du cannabis, de l’herbe ou de la cocaïne.

Nous devons nous priver de masques et de protections, pour laisser la priorité aux médecins et aux infirmières et pendant ce temps-là, la racaille parade, avec tout l’équipement.

Qu’ils se confinent ensemble, et qu’ils fassent des overdoses : laissons les s’empoisonner, et surtout : n’allons pas les sauver lorsqu’ils seront malades.

Il faut choisir qui guérir et qui laisser mourir. Une forme de résistance passive, que nombre de pompiers et de personnel de santé pourraient employer.

Dans la journée de mercredi, les forces de police ont été obligées d’intervenir à deux reprises. La première fois, un mineur de 17 ans a été interpellé alors qu’il était en possession de produits stupéfiants. La seconde, le groupe s’est dispersé. Il aurait aussi été vu en train de jouer au football, un comportement là aussi répréhensible.

Et ce n’est que le début d’une longue liste de non-respect du confinement. Normal, habituellement, les allogènes ne respectent pas la loi, alors pourquoi le feraient-ils en cette période ?

Ils sont incapables d’obéir, même lorsque leur vie est en jeu.

Grâce à leur comportement de nègre, les pauvres Français confinés et respectueux des lois ne pourront qu’observer les nuisibles à l’œuvre. En plus, nous avons un temps libre très important. Temps libre qui doit être mis à profit…

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

6 Commentaires sur "Les dealers français se réjouissent du Covid19 et se moquent du confinement"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Rho 2
29 mars 2020 8 h 08 min

Excellent diagnostic, mon cher Nico !
Ce que tu nous apprends là à de quoi faire tomber sur le cul n’importe qui avec plus de deux neurones.
Pendant que des médecins et des infirmiers crèvent faute d’avoir eu un équipement de protection suffisant, ces vermines font leur business en étant bien protégés.
Putain, les flics, qui n’ont même pas de masques, devraient les tirer à vue !
Malheureusement, comme tu le rappelles,ce sont les racailles que défendent les juges rouges…et les législateurs kasher.

Derrick
29 mars 2020 11 h 19 min
Rho 2
30 mars 2020 2 h 54 min

Merci mon cher Derrick !
Agréable nouvelle que le passage à la benne de ce sac à merde !
Et puisque tu nous postes cette info sur le fil de l’article consacré par Nico à l’impunité des dealers, je ne vois qu’un mot qui me vient à l’esprit à l’annonce de ce décès :
“Sniff !” 😀

Derrick
30 mars 2020 20 h 34 min

En voilà un autre : Le maire de Saint-Nabord (Alsace) où les “Fiers Alsaciens” avaient revendiqués un incendie contre un nid d’envahisseurs dans une autre commune, le maire avait été choqué par la croix celtique et le racisme du message de revendication et avait porté plainte :
https://www.20minutes.fr/strasbourg/2750963-20200330-coronavirus-alsace-maire-saint-nabor-decede
https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/bas-rhin/schiltigheim/saint-nabor-incendie-schiltigheim-revendique-tags-anti-migrants-1712741.html

Rho 2
31 mars 2020 10 h 38 min

Une petite coupe de Crémant d’Alsace pour arroser ça !

Julien
9 avril 2020 0 h 37 min

Il me semble que Devedjian avait commencé à “l’extrême drouâte”, puis dérivé, au fil de ses ambitions financières personnelles, vers le cœur d’un (((Système))) lui-même de plus en mêlé d’international-socialisme et de prédation financière.
Cardiaque… et mort d’une crise cardiaque, le COVID l’a au mieux aidé à en finir, au pire fait passer pour une de ses fausses victimes.

wpDiscuz