Les Citoyens du Reich deviennent un groupe interdit en Allemagne

Le gouvernement Allemand sait où placer ses priorités. En pleine “pandémie”, la plus grosse communauté Nationale-Socialiste encore présente en Allemagne devient un groupuscule interdit. Ce qui a donné lieu à de nombreuses arrestations.

DW :

D’après les autorités, des perquisitions ont été menées ce jeudi dans dix régions du pays dans le cadre d’une enquête visant le groupe “Geeinte deutsche Völker und Stämme”, c’est-à-dire Peuples et tribus allemands unis.

L’interdiction survient dans un contexte de recrudescence des agressions racistes et antisémites dans le pays.

L’Allemagne a été confrontée à trois attentats racistes et antisémites en près d’un an : un élu pro-migrant a été assassiné, les attaques racistes de Hanau ont fait neuf morts en février dernier et l’attaque visant la synagogue de Halle en plein Yom Kippour avait fait deux morts.

L’élimination de la blatte Walter Lübcke, pourquoi pas. Mais les “attaques racistes” de Hanau, alors non ! Pour une fois qu’on tenait un véritable déséquilibré, avec une preuve – son manifeste de 24 pages – les journalistes et les politiques nous le font passer pour un raciste, xénophobe, parfaitement sain d’esprit.

Merci pour l’information bidon, on ne mange pas de ce pain là.

D’autant que, ni Stephan Ernst, ni Stephan Balliet et encore moins Tobias Rathjen n’étaient des citoyens du Reich. Enfin, ils étaient Blancs et se sont attaqués à des parasites, donc ils sont coupables. Et puis, ils servent de bon prétexte pour interdire une communauté qui colporterait la haine et la xénophobie. Brrr, ça fait peur.

S’attaquer aux cloportes raciaux qui souillent nos terres : c’est être le Diable. Voir qu’ils nous considèrent ainsi ne peut que nous encourager à continuer, nous sommes dans le juste, la défense du Sain et la préservation de notre race.

Revenons à l’article.

Les “Reichsbürger” ou les citoyens du Reich ne reconnaissent pas l’existence de la République fédérale d’Allemagne (RFA) et n’obéissent pas aux institutions ou à la police.

Ces dernier ne paient ni impôts ni amendes ou autres cotisations sociales. Certains vont jusqu’à fabriquer leurs propres papiers d’identité et réinventer les plaques d’immatriculation de leurs véhicules.

Des comportement qui ont notamment  amené la justice allemande à condamner un membre de ce groupuscule à la perpétuité pour avoir tué en 2016 un policier venu l’interpeller et saisir des armes.

On estime à quelque 19.000 les membres des Reichsbürger dans le pays. Parmi eux des négationnistes. Un millier sont considérés “extrémistes de droite”.

La menace sécuritaire liée à l’extrême droite est très élevée en Allemagne d’après le ministre allemand de l’Intérieur Horst Seehofer  qui avait fait cette déclaration quelques jours après les fusillades de Hanau.

Selon les youpins :

[…] Le ministère de l’Intérieur a déclaré qu’environ 400 policiers avaient saisi des armes à feu, du matériel de propagande et de petites quantités de drogue lors des descentes effectuées dans les maisons de 21 membres dirigeants du groupe.

L’interdiction du groupe a été prononcée jeudi. Une interrogation me trotte dans la tête.

Comment l’état Allemand compte faire, pour arrêter 19 000 personnes ? Déjà qu’ils n’arrivent même pas à leur faire payer des impôts et leur imposer des cartes d’identité ?

Et puis, s’ils arrivaient à arrêter les 1000 membres les plus “dangereux” : qui serait donc sorti de prison plus tôt pour leur laisser une place ?

Des pédophiles, des violeurs, des terroristes islamistes, des voleurs clandestins ?

La priorité de l’état Allemand est de mettre hors d’état de nuire le vrai peuple Allemand.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

5 Commentaires sur "Les Citoyens du Reich deviennent un groupe interdit en Allemagne"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Rho 2
22 mars 2020 22 h 30 min

Oui, ils peuvent détruire nos maisons, mais pas affaiblir nos cœurs…
On est de plus en plus nombreux et il y a des centaines des nôtres dans les unités d’élite de l’armée et de la police, comme ils viennent de le découvrir en Allemagne.
Ils n’auront bientôt plus les moyens de nous contrôler. Il suffirait qu’on soit 300000 et le pays tomberait entre nos mains.
Les flics et les militaires sont aussi nombreux mais, outre que les meilleurs d’entre-eux pourraient bien se joindre à nous, un mec qui se bât pour la paie n’est pas comparable à un gars qui se bât pour les siens et toute sa race.
Nous vaincrons !

Julien
22 mars 2020 22 h 31 min

Les “Reichsbürger” ou les citoyens du Reich ne reconnaissent pas l’existence de la République fédérale d’Allemagne (RFA) et n’obéissent pas aux institutions ou à la police.
Ces dernier ne paient ni impôts ni amendes ou autres cotisations sociales. Certains vont jusqu’à fabriquer leurs propres papiers d’identité et réinventer les plaques d’immatriculation de leurs véhicules.

C’est une minorité qu’il faudrait cesser d’opprimer et dont il faudrait respecter le droit à la différence, non ?
N’ont-ils pas un droit à l’auto-détermination et une possibilité de faire sécession ?
Par ailleurs, ils subissent une occupation. Alors, que fait l’O.N.U. ?

Jost
23 mars 2020 8 h 51 min

par contre ce ((gouvernement)) se montre particulièrement complice à l’égard de ces terroristes là.
https://lesobservateurs.ch/2020/03/21/allemagne-les-extremistes-de-gauche-profitent-du-coronavirus-pour-appeler-au-pillage/

Rho 2
23 mars 2020 18 h 01 min

Il faudrait que tous les Allemands redeviennent des citoyens du Reich !
C’est pas interdit de rêver, non ?
D’autant qu’il faut d’abord en rêver pour que ça devienne la réalité !

wpDiscuz