Le Nationalisme post-Américain

Traduction d’un article du très bon site de camarades Américains, The Purity Spiral, rédigé fin 2019 mais qui pose les bases d’une nouvelle Amérique Blanche, débarrassée d’un patriotisme racialement inconscient.


Le premier président des États-Unis a écrit ces mots aux Juifs.

Un mythe persistant et odieux circule dans la communauté pro-Blancs sous le nom de “Nationalisme Américain” et il est temps de mettre un terme à cette idéologie de mèmes. Avec la chaos de la décennie 2020 qui approche, il est certain que ce sera une décennie déterminante pour la cause pro-Blancs. Il est plus important que jamais d’arrêter de faire les erreurs des générations précédentes et de regarder vers l’avenir en ayant une bonne compréhension du passé à l’esprit.

Selon certains, être nationaliste aux États-Unis signifie qu’il faut saigner rouge, blanc et bleu. Rejeter l’héritage des Pères fondateurs équivaudrait à jeter tout ce que vos ancêtres ont souhaité pour vous. La Constitution et la Déclaration d’indépendance seraient des documents sacrés, qui ne doivent jamais être profanés. Il est certain que si chaque nation de sang Européen doit embrasser son identité et son héritage, les Américains doivent faire toutes ces choses, n’est-ce pas ?

Eh bien, pas exactement. Depuis le début de l’histoire Américaine, il y a eu des factions telles que les anti-fédéralistes qui ont rejeté la ratification de la Constitution. Il y a eu des groupes comme le parti anti-maçonnique qui a résisté au pouvoir des francs-maçons, une organisation fraternelle secrète dans laquelle beaucoup de Pères fondateurs étaient impliqués. Oh, et n’oublions pas que le mythe des Fondateurs étant des nationalistes Blancs a été brisé, malgré nos désaccords ici avec Hunter Wallace et sa position sur la violence et l’accélérationisme, il fait un excellent travail dans ce domaine. Ce ne sont là que quelques exemples de groupes contemporains qui étaient tout aussi loyaux envers leur nation et leur peuple que les soi-disant “Patriotes”, alors qu’aujourd’hui ces hommes seraient probablement considérés comme “non-Américains”.

“Tous les hommes sont créés égaux”

Si l’on avance un peu, il a fallu moins de 100 ans à ce pays né du libéralisme pour se déchirer dans une guerre civile qui a tué plus d’hommes en âge de se battre que toute autre guerre qu’il a mené avant. Cette guerre civile a été menée d’un côté par des hommes qui croyaient se battre pour l’héritage de liberté que leurs pères leur avaient légué, et de l’autre côté par des nègres, des communistes et des immigrants fraîchement débarqués sous la volonté d’Abraham Africanus Premier. Le côté nationaliste américain agitant le slogan “Old Glory” [“la vieille gloire”] a gagné cette guerre, et loin d’une nation blanche, nous avons des nègres avec de nouveaux papiers de citoyenneté tuant et abusant les descendants blancs de nos ancêtres révolutionnaires à la place. À ce jour, toute la législation sur les droits civils et les projets de prédilection tels que les réparations sont ancrés dans la victoire des nationalistes américains sur les hommes blancs soucieux de leur race.

Ces mots ne sont pas écrits au mépris des habitants du Nord, je n’ai aucune envie de refaire la guerre civile avec des camarades racistes d’origine yankee. Eux aussi avaient des voix de la raison parmi eux, comme les Copperheads qui ne voulaient pas faire la guerre à leurs frères au profit du gouvernement fédéral et des esclaves noirs. Aujourd’hui, de nombreux Sudistes ont également adhéré au mensonge nationaliste Américain, le groupe Patriot Front basé au Texas en étant l’exemple le plus prononcé. Comme si cela ne suffisait pas, ces nationalistes Américains semblent être promus par des sites tels que le Daily Stormer et The Right Stuff, ce qui devrait rendre tout le monde suspicieux étant donné que ces sites abritent tous deux des menteurs notoires, des juifs, des flagorneurs de Goys et des agents de déradicalisation.

Faites confiance au plan Nationaliste Américain, Goys

Alors pourquoi sommes-nous des Burgers au TPS [The Purity Spiral] des nationalistes post-Américains ? Parce que nous savons que “l’Américanisme” est l’ennemi. Parce que nous savons que “Old Glory” est le drapeau sur l’uniforme des troupes de ZOG, prêtes à écraser la véritable Résistance Aryenne. Parce que nous avons étudié notre propre histoire et rejeté les mensonges que nos pères nous ont racontés.

Parce que nous connaissons la véritable alternative :

Heil Hitler! Heil National-Socialism! Heil the Future!

ADDENDUM :

Un camarade allemand du forum, Einsatzgruppe_D, ne savait pas exactement ce que l’on entendait par “nationalisme post-Américain”. Il m’a posé quelques bonnes questions que je partage ici pour clarifier:

Q : De quoi s’agit-il ?

R : Nous avons survécu aux États-Unis, il est temps de faire sécession et de forger une nouvelle identité pour les Américains, distincte de l’héritage des États-Unis, de la même manière que nos ancêtres britanniques coloniaux ont fondé l’identité américaine comme étant distincte de l’identité britannique.

Q : Que fait-elle ?

R : Elle sert à nous donner une identité unique puisque les États-Unis sont entachés de leurs origines, mais nous ne pouvons pas non plus être des blancs génériques sans identité nationale.

Q : Que veut-il ?

R : Un nouveau pays, explicitement fondé sur la race, avec une version américaine du national-socialisme comme vision du monde fondatrice. Il sera basé sur les comtés blancs à super-majorité dans la partie Nord/Midwest des États-Unis et comprendra d’autres régions comme le Haut-Sud, une partie du Nord-Est et les Nord-Ouest qui ont réussi avec le plan Butler.

Q : Comment cela fonctionne-t-il ?

R : En puisant dans notre tradition unique de sécession, en encourageant l’ethno-migration politique et en tirant parti de la “fuite blanche” non politique des gens lambdas, et en faisant de ces régions des Ethno-états de facto. Pour rendre les conditions mûres pour la sécession, nous soutiendrons les méthodes accélérationnistes qui accélèrent la balkanisation des États-Unis.

Q : En quoi cela intéresse-t-il les autres Américains ?

R : En utilisant les mêmes sentiments anti-gouvernementaux qui sont déjà populaires parmi les Blancs américains. Assez de haine envers Washington D.C. signifie qu’ils se tourneront vers leurs régions et leurs États pour se forger une identité, qui à ce stade sera déjà blanche à 80-90 % et plus. Fondamentalement, il faut profiter de l’élan naturel et faire de Washington D.C. le nouvel “empire britannique maléfique” dont nous devons nous séparer.

Q : En quoi est-il différent du patriotisme américain actuel ?

R : Il est différent de la même manière que les Loyalistes et les Patriotes l’étaient pendant la guerre d’Indépendance, sauf que nous serons les nouveaux Patriotes raciaux et que les lèche-culs de ZOG sont les nouveaux Loyalistes.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

10 Commentaires sur "Le Nationalisme post-Américain"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Rho 2
14 mars 2020 9 h 14 min

Les États-Unis ne sont plus ce qu’ils n’auraient jamais du cesser d’être mais en rejeter la responsabilité sur leurs fondateurs est une ignominie. Ces hommes ont voulu créer un nouveau pays pour les Blancs et rien que pour les Blancs !
Les prétendues citations qui figurent dans cet article de TPS sont tout simplement déformées. Sur des images floues de textes ainsi rendus illisibles apparaissent de prétendus résumés qui, en fait, trahissent totalement la réalité des textes en question et prêtent à leurs auteurs des pensées qu’ils n’ont jamais eues. Ces textes fondateurs, je les ai lus et quiconque en a fait autant sait que jamais ils n’ont affirmé que “tous les hommes sont égaux” ni n’étaient destinés aux juifs. C’est bien au contraire parce ce que ces textes refusent à ceux-ci, comme aux nègres, la possibilité d’être citoyens des États-Unis d’Amérique que ces maudits youtres n’ont eu de cesse de défaire ces principes constitutionnels ou d’en déformer le sens. À maints endroits, il est rappelé que seul un homme blanc et libre peut devenir un citoyen des USA. Et ni Washington ni Jefferson, ni les autres, ne considéraient les youtres ou les nègres comme des Blancs.
Puisque TPS souligne leur appartenance à la franc-maçonnerie, je signale que même de nos jours les loges auxquelles ils ont appartenu n’acceptent ni les négros ni les youpins…ni les membres du grand orient de France et de ses filiales.
Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage.
Les mecs de TPS veulent, disent-ils, créer une nouvelle nation réservée aux seuls Blancs sur les territoires des états les moins négrifiés des USA et, pour appuyer leur thèse, prétendent que ceux-ci étaient pourris dès l’origine. Mais c’est totalement faux !
Tous ceux qui ont lu les ouvrages de Kevin MacDonald, dont Blanche Europe a publié la traduction, savent que les manoeuvres des juifs pour s’emparer des leviers du pouvoir aux États-Unis et submerger cette nation Blanche par des hordes marrons remontent à moins d’un siècle. Et que ce n’est que dans les années soixante que ces maudits youtres ont réussi à obtenir que les nègres qu’ils avaient importés jouissent des mêmes droits civiques que les Blancs.
Car ce sont les juifs qui les ont fait venir !
Notre camarade David Duke, ancien grand dragon du Ku Klux Klan, organisation fondée par des francs-maçons du Sud pour défendre les Blancs contre les exactions des nègres, a démontré que les youpins contrôlaient plus de 90% de la traite négrière vers le sud des États-Unis. Leur objectif à court terme était évidemment de s’enrichir mais celui à long terme était déjà de casser l’homogénéité de la population des USA.
Les riches planteurs, auxquels ils fournissaient une abondante main d’oeuvre, n’en avaient cure ; leur idéal était le pognon, pas la pureté raciale. D’ailleurs, beaucoup d’entre-eux ont engrossé d’innombrables négresses qui se retrouvaient parfois à la place de maîtresse de maison…
Présenter ces traîtres comme des champions de la défense de notre race et de la liberté des pauvres Blancs du Sud qui restaient précisément pauvres parce qu’ils étaient confrontés à la concurrence déloyale de centaines de milliers d’esclaves, c’est vraiment une escroquerie !
Et prétendre que Lincoln était négrophile alors qu’il voulait justement stopper l’afflux de ces macaques sur les terres conquises par ses ancêtres avant de renvoyer ces Africains sur leur continent, d’où la création du Libéria destiné à les recevoir, c’est encore un mensonge éhonté.
Ce ne sont pas des Sudistes en quête de vengeance qui l’ont fait assassiner mais les youpins car il avait mis un terme à leur activité la plus lucrative. Tout comme ce sont probablement eux qui ont fait tuer Kennedy cent ans plus tard parce qu’il refusait à leur cher Israël les moyens de se doter de l’arme atomique.
TPS affiche le même objectif que David Lane, Harold Covington et leurs camarades. Sauf que ces gars se fondaient sur la vérité et non sur le mensonge et la calomnie.
Dont TPS use allègrement en allant jusqu’à prétendre que le Daily Stormer est dirigé par des juifs. Ah bon ?
Andrew Anglin est peut-être un cul-béni et un cinglé mais sûrement pas un laquais des youtrons !
Moi qui le suit depuis des années, souvent avec beaucoup d’agacement, il est vrai, devant ses délires, ses incohérences, et sa vénération du petit Jésus ( un rabbi dissident qui fourrait son gros jesus dans l’anus au Jeannot après avoir fumé des herbes qui allègent la tête avec le Pierrot ), qui me donnent envie de le lobotomiser avec une batte ou ma clef à molette, je peux en témoigner. Et je ne suis pas le seul.
Blanche le pourrait aussi malgré ce qu’elle a probablement du subir du bestiau quand il a réalisé qu’une femme le dépassait de plusieurs longueurs.
La calomnie, et le mensonge en général, ce sont les procédés de nos ennemis.
Nous n’avons rien à gagner en prenant comme référence les gus de TPS qui cherchent juste à décrédibiliser les autres groupes afin de se positionner comme le seul qu’il convient de suivre.
Pour ma part, je refuse de manger de ce pain là.
Quand les moyens sont abjects, le véritable but n’est certainement pas…la pureté !
La spirale obtenue est alors analogue à celle qui se forme parfois lorsqu’on n’a que de la merde à répandre…

15 mars 2020 4 h 39 min

Je souscris pleinement à ton analyse, camarade !

À vrai dire, je songeais à intervenir dès ma première lecture de cet article. Celui-ci témoigne d’une inculture historique des plus fâcheuses – et s’apparente à un travestissement des idéaux et des convictions des Pères Fondateurs à bien des égards. Dans notre « milieu », il faudrait aussi songer plus globalement à reconsidérer certaines de nos postures vis-à-vis de théoriciens tant décriés. Même certains philosophes des « Lumières » pouvaient se montrer plus sensibles à nos conceptions que d’insipides royalistes sans épaisseur. Malgré toute la sympathie que je puis ressentir envers un Joseph de Maistre… rares sont ses dignes successeurs. Voilà des « accointances » condamnables du point de vue des zélotes judéo-chrétiens les plus carabinés. Soit ! Mais je ne voudrais pas davantage m’écarter. Pour en revenir au sujet central, soyons clairs et affirmons-le sans détour : depuis plus de cinquante ans, les sangsues au nez courbé du Ghetto n’ont de cesse de vouloir détricoter les principes constitutionnels qui représentent les organes vitaux des Blancs d’Amérique du Nord (à l’exception de leurs voisins canadiens) et fonctionnent comme des outils indissociables de leur style de vie traditionnel. Et ce, depuis leur affranchissement de la Couronne britannique.

Cette entreprise de sabotage hébraïque des libertés acquises par l’Anglo-Saxon en arme, cette volonté de bâillonner les masses réfractaires, ce souci d’encadrer l’opinion publique à des fins d’endoctrinement cosmopolite sont évidemment aux antipodes des préoccupations qui animaient les rédacteurs de la Constitution des États-Unis. Seuls les Blancs de condition libre avaient vocation à devenir des citoyens de plein droit et il n’est jamais trop tard pour insister sur ce fait juridique de la plus haute importance. À titre personnel, je n’ai toutefois pas la prétention d’être un disciple exalté des Pères Fondateurs : je ne suis pas un citoyen des Etats-Unis et je demeure réceptif à des arguments contradictoires. Il n’empêche que j’ai été abasourdi devant ce fatras de sornettes diffamatoires vis-à-vis des auteurs de la Constitution américaine. Mais je ne blâme nullement Nico White, bien entendu, qui apporte toujours sa pierre à l’édifice commun et s’efforce de maintenir le site à flot. La traduction de cet article présente finalement l’intérêt de remettre au goût du jour des vérités incomprises. Il existe une manie du purisme caricatural dans nos rangs qui tend à nous apporter plus de dégâts que de partisans. Si vous me permettez cette observation quelque peu hardie.

Pyrrhus
16 mars 2020 2 h 01 min

@Rho et @Piotr. Et et tout ceux qui liront ces lignes. Cet article a du mérite.

L’un des financiers de la révolution américaine était Haym Solomon, juif de Pologne.
https://en.wikipedia.org/wiki/Haym_Salomon
Apparemment il est mort dans la misère, n’ayant pas pu récupérer sa mise. Un vrai youtre patriote.
N’empêche, le ver était dans le fruit. Les Pères fondateurs étaient tous franc-maques, c’est indiscutable.
Et entre les jésuites, les youpes et les maçons, dur de dire lesquels sont les plus pourris et influents.
Lesquels ont sodomisés et mangés le plus de petits enfants blancs.
Si les FF voulaient créer un pays blanc pour les blancs, ils n’ont pas renvoyés leurs nègres de maison, ni leurs serfs blancs (indentured servants).

Et la GB était enjuivée depuis au moins Cromwell qui a fait revenir les juifs. De mon point de vue c’était une affaire entre juifs d’Angleterre qui voulaient se faire du blé et juifs natifs qui en avaient marre de casquer.
Mais c’est surtout les français qui sont passés à la caisse. Ont fournis les armes, le pognon, les troupes, la marine.
Ca a ruiné le royaume et les franc-maques ont pris le pouvoir. Philippe Egalité, qui gérait le tripot connu sous le nom de Palais Royal, a remercier sous cousin Louis XVI le petit horloger en lui faisant sauter la tronche comme on sabre le champ.
J’ai rien contre les femmes de petite vertue et les jeux d’argent, mais la famille c’est sacré. Ce que les franc-maques contestent, comme le youtre peilhon qui disait que les enfants appartiennent à l’Etat, pas à la famille.

Abe n’a pas fait la guerre de sécession (ou d’invasion nordiste selon les sudistes) pour libérer les nègres, il pensait qu’ils seraient un problème à court terme.
Pas plus que le général Lee se battait pour maintenir l’esclavage. N’empêche,des centaines de milliers de morts, des aryens dans la force de l’âge. En grande partie parce que les ricains ne s’étaient battus que contre des sous-hommes (indiens et mexicains) ils faisaient la guerre en amateurs, plus de morts de maladies, accidents, famines, qu’au combat. Si seulement Poléon, plutôt que d’aller se faire empoisonner à St Helen, avait rejoint les USA. Un bond d’un siècle dans les techniques militaires.
M’enfin, envoyer des irlandais catho se faire mouliner par des protestants, pourquoi pas.

Je passerai sur les hypothèse comme quoi le KKK était largement composé de juifs, le truc de brûler des croix ça peut être autant youtre que FM, pas franchement southern baptist. L’important, c’est que, les singe ayant des droits, ils ont migrés par cent et par milles, voir même par millions, dans les états du nord. On connait le résultat. Des villes comme Detroit et Chicongo, qui étaient parmis les plus riches au monde, n’ont plus rien à envier à Port au prince, ou Lagos. Peut-être que finalement ils auraient mieux fait de rester entre eux, les sudistes et leurs singes de compagnie. Quand un système est pourri, il ne sert à rien de s’y accrocher, Définir un nationalisme post-américain, post états-nations tout court, est une nécessité. Pas le RN et sa France indivisible, son “or bleu” de Mayotte, de Canaquie ou des antilles, qui va nous aider. Le sang et la race, pas l’état.

Pour finir, sur l’alt-right américain. Comme pour la chiassidence fronçaise, il est de bon ton de s’accuser d’être youtron.
Weev (en photo), nom Andrew Alan Escher Auernheimer. Merde avec un blaze pareil je me mettrai au four direct. N’empêche, il se réclame d’une parenté avec Raoul Auernheimer, rien de moins que le neveu de Theodor Herzl. Cohencidence peut-être. Trollage ?
Et ya tout les Peinovitch, Cernovich, Lokteff…
Lauren Southern. Je crois qu’elle a dit que ses ancêtres ont été déportés du Danemark par crainte des méchants nazi.
Ou c’était Lokteff. Je ne sais plus qui youtronise.

Bref, tout ces gens pourraient sembler aussi douteux que Conversano, Soral et autres chiassidents.
Donc sur le principe d’un renouveau du nationalisme américain, je pense que c’est plus que souhaitable. Quoi que je ne crois pas en un nationalisme américain, les US n’ont jamais été une nation. Comme le Brézil. La fédération de Russie. Ou la France.
Un état ne fait pas une nation, si les blancs se déplaçent (ce qu’ils font déjà) histoire de reprendre leur destin en main et de dire aux sous-hommes d’aller crever, là on pourra parler de nation, de solidarité aryenne. On en est pas encore là.
Suffit de voir le bordel actuel, aucune discipline, aucune cohérence en Fronce judéo-islamique. Il faut limite se méfier de tout le monde.
J’ai joué les cassandres (quoi que j’ai pas promis mon cul à Apollon) en leur disant de se préparer, et ils se sont marrés.
Pas tous heureusement. Mais le manque de vision, de solidarité et de discipline qui fait l’essence d’un peuple prouve qu’il faut un changement.
Portez-vous bien, que Corona bénisse vos ennemis et les emporte dans son royaume enchanté et vous épargne.

Rho 2
16 mars 2020 11 h 12 min

Mon cher Pyrrhus, j’ai posté sur ce site de nombreux commentaires accompagnés de liens vers des documents qui prouvent que l’on ne doit pas confondre des francs-maçons comme Newton, Mozart, Goethe et bien d’autres dont des “méchants nazis” tels que Charles Lindbergh ou Errol Flynn et les ministres nommés par Hitler et qui ont redressé l’économie de l’Allemagne, développé sa puissance militaire, rédigé les lois sociales les plus avancées du Monde et dont les experts en symbolisme ont orchestré la cérémonie dans la cathédrale de lumière de Nuremberg et établi les rituels des fêtes populaires païennes et ceux de l’Ordre SS avec les étrons autopropulsés du grand Orient de France et de ses filiales nationales ou à l’étranger, tels que Peilhon, Valls ou Mélenchon.
Contrairement à ces immondes enculés, les mecs que j’ai cités et ceux qu’ils considéraient comme leurs frères n’ont certainement pas sodomisé d’enfants Blancs ni oeuvré à la destruction de la morale et de notre race.
D’ailleurs, nombre d’entre eux ont été exécutés par les révolutionnaires et précisément parce qu’ils s’opposaient à cette destruction ou étaient susceptibles de le faire. Comme Lavoisier.
Je ne crois pas qu’on puisse dire du Général Augusto Pinochet qui a remis le Chili sur les rails qu’il considérait Allende comme son frère… Ce n’est pas parce que les étiquettes se ressemblent qu’elles désignent le même produit. Faut pas confondre le bicarbonate et la mort aux rats, sinon tu risques d’avoir mal au bide…

Rho 2
16 mars 2020 11 h 13 min

Ce que Piotr et moi disons des pères fondateurs des USA n’est pas contestable.
Les textes qu’ils ont rédigés précisent partout que seuls les hommes Blancs libres peuvent être citoyens des États-Unis.
Pas les nègres, ni les juifs.
Donc, non, le ver n’était pas dans le fruit des le départ. Absolument pas.
Tu fais référence à un article de Wikipédia sur le banquier Salomon. Outre que, comme il a été rappelé ici-même, cette encyclopédie en ligne n’est plus objective et que ses articles sont régulièrement modifiés pour être conformes aux souhaits des auto-élus et de leurs supplétifs LGBTrous du cul, il te suffit d’aller jusqu’au bout de ce texte, youpiné pour être à la gloire dudit Salomon, mais dont la version originale n’a pas été totalement effacée, pour lire que, peu avant sa mort, celui-ci se lamentait que lui et ses coreligionnaires n’aient toujours pas pu obtenir l’égalité des droits avec les colons non-juifs anglo-saxons ou d’autres pays européens, à commencer par celui d’obtenir la citoyenneté américaine.
En bon youtre, il a spéculé et parié sur la victoire des Américains. Mais ces derniers n’ont pas été dupes de son prétendu désintéressement et une fois au pouvoir, lui ont fait un magnifique bras d’honneur.
Car ils savaient que ce brave youpin avait aussi bossé pour les Anglais.
Si tu veux savoir quand et comment les juifs ont fait main basse sur les institutions politiques et financières américaines, relis les écrits de Kevin MacDonald.
C’est nettement plus fiable que Wikipédia…

Rho 2
16 mars 2020 11 h 46 min

Le sombre bilan que tu dresses des États-Unis et de la chiassidence prétendument nationaliste chez eux ou chez nous est, hélas, strictement exact, y compris le noyautage de ces mouvements par des youtres, mais la faute n’en revient donc pas aux pères fondateurs de cette nation qui était encore totalement libre et blanche, il y a un peu plus d’un siècle.
Mais aux youtrons et à leurs shabbat-goys corrompus par le fric.
Et si Andrew Anglin est un youpin, moi je suis petit rat à l’Opéra et je promets de bouffer vegan à partir de ce midi…
D’ailleurs, je crois que tu es bien d’accord là-dessus et que tu ne contestes pas que TPS se livre à la diffamation de gens qui ont plus de succès qu’eux. Ce qui n’est pas acceptable quand ils osent parler ainsi de camarades Aryens fidèles défenseurs de notre race. Même si certains des gars en question sont comme le taulier du Daily Stormer, quelque peu barjots.
Quoi qu’il en soit, on est d’accord sur l’essentiel.
Alors, porte toi bien camarade !
Évite de tousser, même si tu n’es pas Brésilien ( tu connais sûrement cette histoire ! ) 😀
Et que crèvent nos ennemis ; si ce n’est du coronavirus ou du SIDA, que ce soit d’une indigestion de plomb ou d’acier !

Pyrrhus
19 mars 2020 21 h 12 min

Il y a sûrement quelques franc-maques qui sont des gens bien, comme des catho tradi racialistes ou des païens volkisch. Ca reste une minorité. Le reste c’est LGBTtrouduc, antiracistes et consorts. Je les met dans le même sac car c’est toujours la même rengaine, “nous sommes les vrais, les autres des usurpateurs qui ont dévoyés nos idéaux”. N’empêche que la majorité définie la perception que l’on en a, et il y a 10 fois plus de chances de tomber sur des FM, chrétins ou païens qui soient des étrons ambulants.
A partir de 1750 je crois il était de bon ton d’être franc-maçon, ce qui ne veut pas dire que les meilleurs y adhéraient totalement ou ils n’auraient pas été si impitoyablement néttoyés.

Alors ouai Solomon s’est vu refuser la citoyenneté dans certains états, n’empêche les juifs étaient là, et même si seul les blancs de préférence WASP et FM pouvaient avoir la citoyenneté, les juifs ont prospérés. L’USA est un des états les plus enjuivés avec la France, le RU, Russie et israel évidemment. Niveau racial c’est presque le Brézil.
A chaque fois dans ces états des aryens sont morts au profit des juifs. Ouais, même Israel, entre troupes brittish et volontaires français (protestants souvent). Même le général micro, qui en bon bourgeois catho pensait pis que pendre des youtres, des bougnes et des nègres, a pourtant mis sa pierre à l’édifice de la négro-judification islamique de la France.
Bon en ce moment on s’en tape, avec la coronapocalypse et les électeurs de Macron qui fuient vers la province, va y avoir de quoi s’occuper. Je ne suis pas un grand lecteur, mais à voir. Autant télécharger tout les contenus possibles comme Kevin McDonald, bientôt il n’y aura plus internet ni eau courante.

Pour en revenir à l’Alt-right, je parlai de Weev, le vieux complice de Anglin. J’avai vu qu’il se revendiquait d’un lien de parenté avec un type apparenté à un juif célèbre. Après, que TPS le traite de youtre, normal c’est un marché de niche. J’aime bien DS, depuis 2016 AA était au plus haut, on parlai de lui partout, maintenant il en ai à virer ses collaborateurs et réclamer des shekels.
Il prétend encore que la corona est un coup des juifs contre les chinetoques et les iraniens. Sur ce point je serai plutôt de l’avis de SC88, fait dans un labo chinois sponsorisé par la France pour dégager quelques chinois mais surtout des blancs, les afro-bougnes étant moins touchés.
Avec la participation d’Israel, cela va de soi. Mais pas que. Nos gouvernements progressistes veulent remplacer le cheptel blanc par du sous-homme. La Chine peut survivre, on est pas à un mangeur de chiens près. L’Iran aussi, ces cafards pullulents.

On verra bien. J’ai ce qu’il faut en conserves, capotes, picole et outils de dissuasion. Quelques masques.

Rho 2
22 mars 2020 22 h 18 min

Tes commentaires m’éclatent même si je ne suis pas d’accord avec tout ce que tu dis !
Notamment sur ce virus qui n’est pas chinois mais kacher.
Et je pense qu’on pourra le prouver.
Il s’agit d’un plan magistralement orchestré par les youtres.
Mais il s’est heurté à trois petits grains de sable et maintenant ça commence à coincer.
En tout cas, si tu as ce qu’il faut, ce qui ne m’étonne pas, tant mieux.
Moi aussi, je le suis mis en mode survivaliste et aucun cafard négrobougne ou virus kacher ne franchira ma porte.
Force et courage, kamerad !
( Je suis du nord-est et j’ai vécu dans le sud-ouest )

Pyrrhus
25 mars 2020 9 h 14 min

Le jour où tout le monde sera d’accord avec moi, je me ferai sacrément chier, nom de dieu (yahvé, allah, zeus, odin, chtulu ou grand architecte). Ou autres croyances loufoques et sans intérêts à par lire de belles histoires et se palucher pendant un confinement. Pour ça (le paluchage) j’ai mes pognes, et celles de ma douce si besoin. Gel d’aloe vera et huile de coco, ça aide.

Pour le virus, Yves Levy (jamais compris pourquoi ces youtres s’affublent de prénoms bien blancs).a inauguré un centre de virologie contenant les pires saloperies à Wuhan, justement. Sous Hollande me semble.
Donc ya du yid là-dessous. Mais les chinetoques ont lançés le truc. Avec leur économie étatisée et leurs 1.5 milliards ils soufriront moins que nous esclaves goy écrasés par des juifs.
Peuvent se permettre de tuer des millions des leurs, on peut difficilement se permettre de perdre des centaine de milliers des notres.
Quoi que, les flics et percepteurs d’impôts…

Après je suis pas en mode survivaliste total. Un groupe électrogène (j’aurai dù en prendre 3 minimum), pas de filtres pour les robinets/ douches. J’ai quelques dragées, une centaine de celles qui traversent une porte. Ca suffira pour les cafards, mais j’aurai vidé le stock de mon armurier si j’avai réalisé.Les magazins de bricolage et armureries ont été catalogués comme non-essentiels. Lol.
Son stock lui servira plus à rien à part être pillé cela dit. Bon il l’a sûrement déménagé et attend.
Je suis de l’est aussi, queque part où on fait du vin pétillant et des pieds de cochons.

Force et honneur. On fera mieux l’an prochain pour la prochaine pandémie. Là, entre les flics chiants qui te verbalisent quand tu va nourrir tes bêtes et les parigots en goguette…
Te donnerait presque des envies de passer tout ça au four.

Rho 2
8 avril 2020 16 h 35 min

Pourquoi presque ? ;b
On en meurt d’envie !!!
Mais faudrait un four à pyrolise. Landru, grand militant de la cause de la femme au foyer, a été emmerdé parce qu’il en restait des bouts.
Coluche l’a dit, on n’a pas droit aux traces.
Et les boucles d’oreilles dans la cendre, ça pouvait difficilement passer pour des restes du rôti de dimanche. A noter que ce gars consommait des dindes en les enfilant sur son tourne broche personnel et ne les faisait cuire qu’après. C’était pas Raymond Oliver.
Le vin qui pétille, les pieds de cochon…et l’andouillette AAAAA !
( Association des Amateurs d’Andouillette Artisanale Authentique, pour ceux qui ne connaissent pas ).
Voilà une région où il fait bon vivre et où ce sera encore meilleur quand les boucaques auront été transformés en engrais…

wpDiscuz