Thuringe : l’extrême-gauche remporte les élections

En février, le parti d’Angela Merkel, le CDU, s’était allié avec le parti d’extrême-droite AfD pour faire élire un candidat libéral du FDP lors des élections de la Thuringe.

Enragée d’apprendre cette alliance, Merkel avait fait pression pour annuler le résultat, tout en crachant sur les terribles nazis de l’AfD, qui ne pourront jamais être alliés de la CDU.

Vingt-quatre heures plus tard, le petit candidat libéral cédait et renonçait à ses fonctions.

Un mois plus tard, c’est l’extrême-gauche qui remporte la nouvelle élection. Vive la démocratie.

Le Monde :

Au terme d’un mois de paralysie, Bodo Ramelow, le candidat de Die Linke, a été élu mercredi 4 mars à la tête de la région de Thuringe en Allemagne, face à un candidat d’extrême droite et sans l’aide des conservateurs d’Angela Merkel.

Cette élection met un terme, provisoire, à une crise politique qui a pris une ampleur nationale et déstabilisé le mouvement de la chancelière, tiraillé entre la tentation d’un soutien à l’extrême droite et la gauche radicale.

Impossible pour l’Allemagne, pays dirigé par la Sainte-Démocratie, de voir des membres de l’AfD s’allier avec d’autres partis.

Président sortant, M. Ramelow, 64 ans, a été élu avec une majorité relative de 42 voix sur 92 par le Parlement de cette région enclavée de l’ex-Allemagne de l’Est, grâce notamment au soutien des sociaux-démocrates du SPD et des écologistes. Les conservateurs de l’Union démocrate-chrétienne (CDU) et les libéraux du FDP se sont, eux, abstenus. Le visage fermé, après plusieurs semaines de blocage et de tractations en coulisse, Bodo Ramelow a prêté serment dans la foulée de la proclamation de sa victoire.

Opposé lors des deux premiers tours à Bjorn Höcke, le chef de file de la frange la plus radicale de l’Alternative pour l’Allemagne (AfD), « L’Aile », surveillée par les services de renseignements, il a finalement été élu à la majorité relative au troisième tour, après le retrait de son adversaire.

L’AfD serait surveillée par les services de renseignements. Bien que ce ne soit pas nouveau, quel est le but de le mentionner ? Si ce n’est pour rappeler à quel point le gouvernement Allemand attend le moindre dérapage pour les envoyer derrière les barreaux ?

En 2017, Björn Höcke voulait en terminer avec la culture de la honte et de la repentance de l’Allemagne. Des propos “polémiques” qui n’avaient pas manqué de faire réagir le (((peuple élu))) qui ne souhaite pas mettre un terme à sa victimisation éternelle en Allemagne.

De simples paroles vous transforment en cible parfaite pour les gouvernements traîtres à la race. Et les moutons qui jouent la carte du vilain Nazi pour combattre des idées un peu trop “à droite”.

[…]

Le parti d’Angela Merkel, qui élira le 25 avril un nouveau président et probable candidat à la chancellerie l’an prochain, avait jusqu’ici toujours exclu de voter pour des candidats de l’extrême gauche, du fait notamment de leurs liens présumés avec l’ancien régime est-allemand.

Friedrich Merz et Armin Laschet, deux candidats à la succession de Mme Kramp-Karrenbauer, partagent un même refus de voter pour l’extrême gauche, y compris face à un candidat d’extrême droite. Pour les aider à résoudre ce dilemme, M. Ramelow leur a demandé, mercredi matin, « de s’abstenir de voter » pour lui, soulignant qu’il était prêt à attendre le troisième tour de l’élection, où le candidat peut être élu au plus grand nombre de voix.

Ce refus de voter pour l’extrême-gauche n’est qu’une mise en scène. Leur abstention marque, au contraire, leur prise de position pour le candidat d’extrême-gauche. D’autant que selon Le Figaro, 4 élus libéraux et issus de la CDU auraient voté pour lui, ce qui lui fit atteindre la majorité absolue avec 46 voix.

La CDU exclut de faire des alliances avec l’AfD ou de voter pour l’extrême-gauche. Dans le premier cas, Merkel fait annuler l’élection, dans le second cas : rien.

Deux poids, deux mesures.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

4 Commentaires sur "Thuringe : l’extrême-gauche remporte les élections"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Rho 2
6 mars 2020 8 h 19 min

De toute façon, ce comité est déjà actif : tous ses futurs membres sont des youtrons ou des traitres à la race Blanche qui font tout ce qui leur est possible, 24h/24 et 7 jours/7 pour la faire disparaître.
Ça ne fera que simplifier le dressage de la liste des crevures à éliminer.

Rho 2
6 mars 2020 8 h 06 min

Eh bien les Chrétins Dégénérés Ultimes et les Fils De Pute ont permis aux gauchiasses, dont les plus vieux ont commencé leur carrière en espionnant leurs cons de citoyens pour la (((Stasi))), à laquelle j’estime pouvoir mettre les triples parenthèses, de continuer à régner sur cette région où ces salopards ont semé la terreur pendant la dictature communiste.”. Les Allemands qui avaient cru pouvoir faire confiance à ces deux partis devraient, au moins pour un certain nombre d’entre-eux, en tirer une leçon.
On leur a bourré le crâne avec des slogans ineptes du style aussi brillant que les horribles poupées gonflables dont la photo illustre ton excellent article, mon cher Nico, à savoir AfD = nazis = horribles méchants qui vont nous ramener aux heures les plus sombres de notre histoire où les juifs étaient forcés de travailler dans des usines au lieu de nous arnaquer et de nous diriger…
“L’enrichissement culturel” que leur a apporté Mama (((Merkel))) finira peut-être par les faire changer d’avis. Ils n’ont pas encore eu assez de viols et d’égorgements pour ça mais on peut compter sur l’enthousiasme des boucaques pour ces activités ludiques pour faire considérablement monter les chiffres des cousins Germains qui se seront fait déchirer la gueule et le cul. Les survivants n’auront d’autre choix que de se rallier à notre cause.
Et ceux qui préfèrent crever…qu’ils crèvent !
Tonton l’a dit d’une manière plus élégante, mais il devait penser la même chose.

wpDiscuz