Gare de Lyon à Paris, les nègres mettent le feu pour la venue d’un chanteur Congolais

Des nègres mettent le feu aux abords de la gare de Lyon à Paris pour la venue d’un chanteur Congolais. Sûrement un acte raciste de Français envers le chanteur Africain.

Paris, capitale poubelle.

Le Monde :

Son concert était annoncé sous haute tension : le retour de la star congolaise Fally Ipupa, vendredi 28 février, à Paris a suscité la colère des opposants de la diaspora, qui ont bravé l’interdiction de manifester et incendié des véhicules, provoquant l’évacuation partielle de la gare de Lyon.

Le chanteur de rumba congolaise, accusé d’être proche du pouvoir en place en République démocratique du Congo (RDC), ne s’était pas produit en France depuis des années, par peur des débordements. Avant le début de son concert à l’AccorHotels Arena, de multiples incidents ont éclaté en début de soirée aux abords de la gare et du quartier de Bercy.

Plusieurs scooters et poubelles ont été incendiés, dégageant d’épaisses volutes de fumée dans la zone. La gare de Lyon a été partiellement fermée après 18 heures par mesure de sécurité, tandis que sa partie souterraine a été évacuée par mesure de précaution, a fait savoir la Société nationale des chemins de fer français (SNCF). Les trains du RER A, du métro 14, comme du RER D, ne marquaient pas l’arrêt à la station gare de Lyon.

Quelle chance d’avoir différentes tribus nègres à Paris. Leur présence renforce le sentiment de paix et d’amour porté par de tels peuples Africains.

Les métiers en tension… comme la situation en France ?

On sent qu’ils sont heureux d’être en France, apportant en même temps leurs propres conflits internes, pour détruire et pourrir la vie des autochtones.

Votre voiture était garée à la gare de Lyon ? Tant pis pour toi, sale Blanc, elle aura permis de manifester contre ce chanteur proche du gouvernement de la RDC.

Vers 18 h 30, les feux étaient maîtrisés par les pompiers et une trentaine de véhicules, surtout des deux-roues, entièrement carbonisés, a constaté une journaliste de l’Agence France-Presse (AFP). Le quartier autour de la gare de Lyon et de Bercy était bouclé par les forces de l’ordre vendredi en fin de journée.

Vers 20 h 30, les tensions persistaient autour de l’AccorHotels Arena. Les fans pouvaient rentrer pour assister au concert, qui a été maintenu. Plusieurs opposants continuaient de les invectiver aux cris de « Rwandais, collabos ! » Auprès de l’AFP, ils ont estimé que Fally Ipupa est un chanteur qui « soutient le Rwanda », un pays frontalier avec lequel la RDC entretient des relations compliquées depuis des années. Les fans du chanteur, eux, étaient las. « On n’a pas besoin de la politique de là-bas ici. On est juste venus se défouler. Y en a marre de ces vandales », a soupiré Junior, billet en main et sur son 31 pour l’occasion.

A 21 heures, 46 personnes avaient été arrêtées et au moins 54 autres verbalisées, selon la préfecture, qui a dénoncé le « comportement scandaleux » de certains manifestants qui ont entravé l’action des pompiers. Le « meneur des incendiaires » fait partie des personnes interpellées, a précisé une source policière.

Avec leur enrichissement culturel certain pour notre pays, les nègres ramènent donc leurs problèmes et la violence. Maintenant qu’ils se sentent chez eux, ici, ils peuvent donc continuer de se battre comme ils l’auraient fait sur leur continent.

La France est en cours d’Africanisation. Et la baisse de QI ne sera pas le seul inconvénient.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

8 Commentaires sur "Gare de Lyon à Paris, les nègres mettent le feu pour la venue d’un chanteur Congolais"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
hazel
29 février 2020 11 h 06 min

ils était ou les CRS avec leur flashball ? ils était ou les flics pour faire du tabassage et des éborgner ?

France de merde !! ! ! !! !!!!!!!

Jacot
29 février 2020 17 h 24 min

Bah, quand on accepte les émeutes et leurs conséquences à travers toute la France lorsque des bougnoules jouent au foot, pourquoi s’offusquer de petits troubles occasionnés par de petits trublions secondés par des sauvageons ?
Sans parler de ce que vont coûter ces petits débordements, ce qui va gonfler un tout petit peu le petit coût de l’immigration !
Schweinerei !

Jost
1 mars 2020 8 h 44 min

http://dp742web5fzh674o.onion/un-flic-de-la-bac-enfin-chatie-pour-avoir-eborgne-un-type-avec-un-lbd/
en hexagonie il y a émeutiers 1 et émeutiers 2.Jugez vous même les flics de la ripublic hexagonienne plurielle et diverse doivent avec certains se comporter avec respect la preuve.

Rho 2
1 mars 2020 16 h 13 min

@Jost : les “autorités publiques” sont les larbins de la (((communauté))) dont le pognon leur a permis d’être élues.
À commencer par le macroanus dont le président du CRIF peut prendre le bras et le secouer comme un prunier pour bien montrer qu’il ne s’agit que d’un pantin dont Rothschild, Attali et lui, tirent les ficelles.
Ah non, pardon. Il s’agit d’un vrai guignol et donc, pour le faire revivre, tu dois lui mettre un bras dans le cul. Vu le prix de leurs Rolex et leurs ongles manucurés ( et donc pas prêts à curer le manu, j’imagine que ces super-youtres avaient du déléguer leur pouvoir à Benalla. Pour savoir qui est le nouveau titulaire du poste, il suffit d’avoir du du flair. Si ta main sent la merde après avoir serré celle d’un conseiller à l’Élysée, tu es tombé sur le bon.

Rho 2
2 mars 2020 12 h 41 min

Évidemment, faut d’abord être invité à l’Élysée pour une garden-party macroanale et macronubienne.
Et si tu n’es ni nègre, ni pédé, c’est dur…

Rho 2
2 mars 2020 12 h 44 min

Si on ne veut pas que tous nos monuments soient couverts de noir de fumée, il nous faudra fumer les noirs.
Au lieu de leur filer de l’argent, on leur filera du plomb…

wpDiscuz