Un “chef” de l’Atomwaffen arrêté chez lui par le FBI

Penser que résider aux USA permet de pouvoir jouer au National-Socialiste à visage découvert sans conséquences est une faute. Ajoutez à cela de grossières erreurs et des actions irréfléchies et vous obtenez un résultat terrible.

Les jeunes membres de l’Atomwaffen en font désormais les frais.

45eNord.ca :

Un ancien leader du groupe, John Denton, 26 ans, a été arrêté au Texas pour avoir coordonné des appels téléphoniques malveillants afin de faire déplacer des unités d’intervention d’urgence à l’adresse de tiers.

Inculpé notamment pour «menace», il avait visé entre novembre 2018 et janvier 2019 une université, une église afro-américaine et le domicile d’un responsable gouvernemental en Virginie, selon le procureur fédéral de cet État de la côte est.

John Denton avait également fait déplacer des policiers dans les bureaux new-yorkais du site d’information Propublica et au domicile d’un de ses journalistes, coupables selon lui d’avoir dévoilé son identité dans des articles consacrés à son organisation.

Selon le Washington Post, il s’était fait passer pour le journaliste en question et avait appelé la police en prétendant être armé et avoir tué sa femme. Des agents étaient intervenus en urgence et avaient brièvement interpellé le reporter et son épouse.

Le militant néonazi encourt jusqu’à cinq ans de prison pour ces fausses alertes dites de «swatting» (du nom des unités d’intervention d’urgence Swat).

Ne revenons pas sur les chefs d’inculpation, quoi qu’il ait fait, il sera coupable d’appartenir à un groupe paramilitaire suprémaciste Blanc à vocation terroriste.

John Denton était connu, il militait à visage découvert, arborant des vêtements comportant des symboles NS ou des références au National-Socialisme, faisant le salut au soleil entouré de plusieurs amis, tous arborant des croix gammées ou des symboles du troisième Reich.

Il apparaissait même en 2018 dans un documentaire sur les “nouveaux nazis Américains”, rencontré lors d’un festival de Black Métal.

Denton est au milieu de la photographie.

Quatre autres membres du groupe Atomwaffen, âgés de 20 à 24 ans, ont été arrêtés pour avoir fabriqué des affiches menaçantes, avec des symboles nazis et des cocktails Molotov, et les avoir adressés à des journalistes juifs ou de couleur ainsi qu’à des militants antiracistes, ont annoncé de leur côté les services du procureur fédéral de l’État de Washington, dans le nord-ouest du pays.

«C’est un avertissement pour tous ceux qui veulent recourir à la violence ou à l’intimidation afin de promouvoir leur idéologie: le FBI reste déterminé à protéger les Américains du terrorisme intérieur», a déclaré une responsable de la police fédérale, Jill Sandborn, citée dans le communiqué.

Le FBI se met en appétit avec des cibles faciles. On ne peut pas dire que les membres de l’Atomwaffen aient fait preuve d’une grande intelligence. Bien qu’aux USA la liberté d’expression soit plus souple et qu’il y ait une certaine “tolérance” avec nos symboles, les arborer sans se préoccuper du reste reste une preuve de naïveté, ou simplement d’un manque de maturité.

Lorsqu’on voit leur jeunesse bouillonnante, on ne peut que regretter qu’ils n’aient pas été plus discrets.

Récemment, le gouvernement Américain a changé les priorités. Le Nationalisme Blanc est la cible de toutes les agences fédérales. Et pour annoncer leur volonté de réduire en bouillie l’ensemble des soldats Blancs, ils commencent par arrêter les plus visibles.

Pas forcément ceux qui pourraient être les plus dangereux, mais ceux qui représentent le plus la caricature d’un “néo-nazi” – terme qu’ils adorent employer pour nous dévaloriser et nous ridiculiser.

Je sais qu’il est très confortable de pouvoir enfin porter les symboles qui représentent nos idées, mais la réflexion avant tout ! Parader avec un svastika ou un tee-shirt d’Adolf Hitler est satisfaisant. Sauf que dans nos pays, porter une cible ou une pancarte “arrêtez moi” serait tout aussi efficace.

Par leur manque de réflexions, leur groupe inorganisé dont tout le monde peut se revendiquer, et leurs nombreuses erreurs, l’Atomwaffen Division ne pourra agir que sporadiquement, en tentant d’éviter le FBI qui connaît l’identité de chaque membre et se fera un plaisir de tous les mettre sous les verrous avant le moindre mort.

La guérilla peut être menée par quelques groupes de ce genre, étant donné qu’il n’y a pas besoin de coordination pour agir. Mais il ne sera pas efficace si leurs planques et leurs membres sont connus des fédéraux.

Si vous voulez agir durablement, soyez discrets. N’attirez pas les projecteurs sur vous; et agissez. Les forces de l’ordre nous ont dans le viseur, pas besoin de leur simplifier davantage le travail.

Dès l’instant que vous entrerez dans la lutte, ne considérez plus rien à la légère. Votre vie et celle de vos camarades en dépend.

Nous aurons bien le temps de nous amuser lorsque nous aurons réduit nos ennemis en cendres.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

8 Commentaires sur "Un “chef” de l’Atomwaffen arrêté chez lui par le FBI"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Rho 2
27 février 2020 18 h 05 min

Excellent article qui montre le degré de puérilité atteint par certains de nos pseudos camarades.
Il est assez amusant que je vienne juste de terminer un texte qui pourrait fort bien compléter ta démonstration, à la minute même où s’est affiché le tien, mon cher Nico…
Certains signes me laissent, moi aussi, penser qu’Odin, ou qui que ce soit qui ait jugé nécessaire que notre race existe, ne la laisse pas tomber et soutient ceux qui luttent pour sa préservation et l’accomplissement de son destin, qui est précisément, à mon sens, de servir ses desseins.
Les youtres ont leurs cohencidences, mais les Aryens ont la synchronicité.
Si le site est redevenu fonctionnel, je pourrais t’en dire plus.

Derrick
27 février 2020 20 h 36 min

Les camarades d’AWD ont commis des fautes mais je trouve que ce groupe et leur propagande est assez intéressante en général. Et puis Atomwaffen fonctionne en céllules autonomes qui ne communiquent peut entre elles ou pas du tout pour certaines memes, là le FBI a surtourt arreté une partie des propagandistes, ils restent encore pleins de membres ou de sympathisants d’AWD en petites cellules ou carréments seuls (un peut comme des Lone Wolf isolés) qui peuvent agir à tout moment et c’est pour cela que le FBI essaye de les intimider en arretant une partie des propagandistes (mais ce n’est que mon avis) car ils ne peuvent pas repérer chaque memebre et encore moins chaque sympathisants surtout si ils ou elles sont discrets et cela fait peur à des organismes comme le FBI ou l’ATF…

blanc -88-
27 février 2020 22 h 58 min

Atomwaffen n’est rien et ne représente rien . Le (((FBI))) n’a pas peur de ce genre de mouvement . C’est juste que comme tout mouvement radical pro-blanc , il faut l’écraser ou le tuer dans l’oeuf . Pas pour le danger qu’il représente sur le sol américain , mais par simple passion qu’a le juif quand il s’agit de détruire de l’aryen.

Noublions pas qu’on parle des usa là . L’Américain moyen est ce qui se fait de pire dans le genre . Un groupuscule comme Atomwaffen ne peut qu’avoir qu’une très minime sympathie parmi la masse blanche Américaine .

Rho 2
28 février 2020 0 h 07 min

@Derrick : Je crois que tu fais erreur en pensant que l’AWD est un groupe convenablement organisé et efficace.
Quel est leur bilan ? Zéro.
Les jeunes gars plein d’ardeur qui partagent nos valeurs risquent de se fourvoyer et d’être perdus pour notre cause, s’ils se rallient à un tel groupe dont les actions n’ont strictement aucun intérêt, totalement infiltré et continuellement surveillé, dont le seul objectif semble être d’attirer l’attention sur lui pour la gloire de ses chefs immatures.
Nous nous battons pour l’avenir de notre race, pas pour passer à la télévision ou voir notre tronche en première page des journaux !

Derrick
28 février 2020 11 h 49 min

@Rh0 2 AWD n’est pas un groupe parfait c’est sur et ils n’ont pas menés beaucoup d’actions efficaces c’est vrai je suis d’accord, sauf le meurtre du juif homo (((Blaze Bernstein))) qui était un nuisible qui en devenant plus vieux aurait pu avoir je pense un certain niveau de nuisance pour les blancs au niveau local.

Derrick
28 février 2020 20 h 58 min

Le camarade qui a tué le traitre Walter Lubcke est sous enquete pour une tentative de meurtre contre un enseigant gauchiste en 2003, il était passé sous les radars jusqu’à présent dans cette affaire. Le camarade a aussi été accusé d’une tentative de meurtre contre un envahisseur en 2016 également.
https://www.tagesschau.de/investigativ/ndr/stephan-e-verfahren-101.html
https://www.aa.com.tr/en/europe/germany-neo-nazi-killer-suspected-of-further-attacks/1542280#
Ce camarade allemand est un exemple en matière de lutte.

wpDiscuz