Protonmail et Tutanota bloqués en Russie

La Russie n’aime pas les messageries cryptées. Dans une volonté de contrôler absolument tous les échanges par internet, ils viennent donc d’interdire deux messageries chiffrés populaires : ProtonMail et Tutanota.

Clubic :

Depuis vendredi dernier, les utilisateurs russes de Tutanota sont dans l’incapacité d’accéder à leur boîte mail. Le même sort qu’a subi ProtonMail — un autre service d’emailing chiffré — le mois dernier dans le pays.

Alors que le blocage de Tutanota n’a pas encore été motivé par Moscou, OONI Explorer, un outil agrégeant les domaines censurés par les gouvernements dans le monde, confirme l’inaccessibilité du service.

Tutanota est monté au créneau et dénonce une « énième privation d’un canal de communication sécurisé ». « Nous condamnons le blocage de Tutanota » peut-on lire sur le blog de la messagerie, qui rappelle à toutes fins utiles que ses services restent accessibles en Russie en utilisant un VPN ou le navigateur Tor.

Mais Tutanota n’est pas le seul service à tomber sous l’autorité du gouvernement de Vladimir Poutine. Le mois dernier, ProtonMail, le principal concurrent de Tutanota sur la messagerie Web chiffrée, a lui aussi été bloqué au prétexte que des hackers auraient utilisé le service pour envoyer de fausses alertes à la bombe.

Malgré les efforts de ProtonMail depuis, ses services n’ont pas été restaurés dans le pays. « Nous avons immédiatement fermé les comptes malveillants et avons contacté les autorités russes, aussi bien directement que via l’ambassade suisse de Moscou pour essayer de lever le blocage, écrit ProtonMail à PCMag. Malgré cela, nous n’avons jamais obtenu de réponse ».

ProtonMail avait été mis au pied du mur par le gouvernement Russe qui voulait connaître l’identité de ceux qui avaient envoyé les messages malveillants. Ce qui n’a pas été fait, selon ce qu’on peut lire, néanmoins les comptes concernés avaient été clôturés par le service de mails chiffrés.

La Russie en demandait plus, et a donc pu se servir de ce prétexte pour interdire l’accès au service depuis la Russie. Ce que viennent de subir Tutanota. Pour eux cependant, pas de justifications.

En tout cas, si vous êtes un utilisateur de ces messageries – ce que nous conseillons, n’utilisez jamais de messageries classiques comme Gmail ou Hotmail par exemple – soyez toujours protégés par un VPN et Tor.

Et ce que vous soyez en Russie – désormais obligatoire pour y accéder – ou dans un autre pays.

Plus l’on prend de précautions, moins il y a de fuites de données ou d’identité. Brouillez vos pistes.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

3 Commentaires sur "Protonmail et Tutanota bloqués en Russie"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Julien
2 mars 2020 1 h 14 min

Époque d’intense Shouinerie…

Greg
4 mars 2020 17 h 57 min

Question :
Est-ce qu’on peut encore envoyer des mails à des serveurs mails basés en Russie (du type “@mail.ru”) via Tutanota et Protonmail ?

wpDiscuz