La Suisse pénalise “l’homophobie”

Le lobby des déviants gagne du terrain dans tous les pays Européens. La Suisse n’est qu’une nouvelle victime… de la démocratie.

Le Monde :

« Un jour historique. » C’est ainsi que les associations de défense des droits des homosexuels ont accueilli le résultat du référendum qui s’est tenu, dimanche 9 février, en Suisse : 63 % des votants ont plébiscité un élargissement du code pénal suisse, qui condamnait depuis 1994 les discriminations raciales mais excluait les discriminations homophobes. Ce vide juridique est aujourd’hui comblé : il prévoit des amendes et jusqu’à trois ans d’emprisonnement pour tout acte ou propos haineux, sauf pour ceux tenus dans un cadre familial et privé. Autre lacune, il ne sanctionne pas les discriminations fondées sur l’identité de genre, ce qui écarte de ce nouvel arsenal législatif la communauté trans.

Trois ans de prison pour avoir qualifié une pédale de pédale, le progressisme se fait de plus en plus ferme. Remarquez que 63% de Suisses sont donc pour censurer toujours plus les idées et les paroles des habitants de leur pays.

On approche d’un monde où la moindre pensée divergente sera sanctionnée. Divergente du (((Système))), même si l’on prone l’Ordre Naturel et la Vérité.

Ce n’est pas ce qui les intéresse. Ils veulent d’un monde Blanc totalement dégénéré. Pour pouvoir le remplacer encore plus facilement qu’à l’heure actuelle. Avec des couples qui ne font plus d’enfants, des PAN et des tapettes qui s’enfilent tous les deux jours, les nègres auront la totale liberté de faire une famille de quelques enfants, et de conquérir encore plus de terrain.

Une famille Blanche qui fait des enfants, en leur inculquant une éducation saine – au contraire de ce qui est enseigné dans les établissements scolaires dans l’Europe de l’Ouest – est aussi importante que les soldats.

Aujourd’hui, nous avons de moins en moins de familles Blanches, et je n’ose pas parler des soldats. Qui se font un peu trop discrets pour le moment.

Ceux qui tentent d’agir le font si grossièrement qu’ils se font arrêter avant d’avoir pu acquérir une seule cartouche, ou un seul couteau.

Il y a des exceptions, comme l’excellent Brenton Tarrant, Dylann Roof, Robert Bowers, Anders Breivik.

Nous avons des soldats d’élite, ils ont besoin de soutiens et de savoir qu’après leurs actes, d’autres suivront. On ne peut pas vaincre si personne ne se lève à nos côtés.

Cette réforme du code pénal avait déjà été acceptée en 2018 par les deux chambres du Parlement à Berne. Mais deux formations politiques conservatrices et religieuses, l’UDC (Union démocratique du centre), première force politique suisse, et l’UDF (Union démocratique fédérale), s’étaient élevées contre cette disposition au titre de la « liberté d’expression ». Elles avaient fini par obtenir, en avril 2019, les 50 000 signatures nécessaires à l’organisation de ce référendum populaire.

La démocratie est une imposture, ce n’est pas une surprise de constater que, par pur hasard, les idées du Système parviennent à passer malgré les reproches.

Tu veux un référendum Goy ? Pense que ça va marcher, nous gagnerons dans tous les cas.

L’UDF, qui se bat pour « un ordre politique fondé sur les valeurs bibliques » et « une guérison de la Suisse dans le domaine spirituel », avait connu son heure de gloire en 2009 lorsqu’elle avait obtenu un large soutien lors de son initiative pour faire interdire les minarets. Membre du comité « contre cette loi de censure », Samuel Kullmann n’est pas surpris du résultat. Il assure toutefois regretter que cette nouvelle disposition du code pénal suisse « protège une idéologie, à laquelle [il] n’adhère pas, plutôt que les personnes ».

L’UDF est une organisation de cocus de droite, qui pensent que le retour à la bible et l’interdiction des minarets changerait quoique ce soit à l’invasion actuelle.

Et pourquoi pas convertir les musulmans, pendant qu’on y est ?

Cette Union Démocratie Fédérale est restée bloquée dans une idéologie de fondamentalisme chrétien, et elle restera dépassée face aux évènements.

Un argument vigoureusement rejeté par les associations qui luttent contre les discriminations et qui rappellent que la Suisse se situe au 28e rang sur 49 des pays européens en matière de protection des communautés homosexuelles. « C’est clairement une situation qui n’était pas prise au sérieux », estime Muriel Waeger, de l’association Pink Cross. La Suisse refuse toujours d’établir des statistiques sur les actes haineux alors que les associations estiment que 80 % des gays et deux tiers des lesbiennes ont eu à subir des actes ou des paroles dégradantes dans leur vie.

L’homophobie devient donc un crime. Grâce au pouvoir de la démocratie.

Situation totalement saine, d’après la sainte démocratie.

Le Point :

[…] Si toutes les régions linguistiques penchaient pour le « oui », on constatait dans les sondages, une nouvelle fois, des différences entre les Alémaniques et les Latins. Les premiers sont 62 % à approuver cette loi, contre 73 % chez les francophones et 79 % chez les italophones. À l’origine de cette loi, Mathias Reynard, socialiste du canton du Valais, élu plus jeune député de Suisse à 24 ans en 2011 et, aujourd’hui, candidat pour prendre la tête du parti. « Quelqu’un qui prétend qu’il est normal que la communauté juive ait subi un génocide sera condamné. En revanche, il est possible de soutenir à la télévision sans être inquiété que les homosexuels sont des dégénérés. C’est une lacune juridique », explique-t-il pour défendre la nouvelle loi.

Comparer les juifs aux homosexuels, on retrouve le combat éternel du peuple qui souffrira plus que les autres.

Mathias Reynard, est d’ailleurs un cas social très intéressant.

[…] Mathias Reynard affirme «toujours défendre les mêmes valeurs». Lorsqu’il se penche pour servir le café, une petite médaille en cuir à l’effigie du «Che» pend de son cou. Sensible à la théologie de la libération, découverte lors de ses voyages en Amérique latine, ce catholique de 28 ans prie «sans pour autant aller à la messe tous les dimanches».
Enseignant au cycle d’orientation de Savièse, engagé en faveur des travailleurs et des femmes, défenseur des homosexuels et des réfugiés, le jeune politicien a connu un succès fulgurant dans une région réputée conservatrice. Tous candidats confondus, il est le mieux élu à Sion, à Sierre et dans sa commune. Attaché à l’indépendance d’esprit, ne suivant pas toujours la ligne de son parti, le Valaisan s’est engagé dans le comité interpartis à l’origine du référendum contre la loi sur la procréation médicalement assistée qui sera soumise au vote le 5 juin prochain. Il nous reçoit chez lui, sur une terrasse ensoleillée, à un jet de pierre de la maison du conseiller d’Etat Oskar Freysinger, l’UDC à la queue de cheval.

Catholique, nostalgique du Che, défenseurs des nègres et des pédales : un bon socialiste.

Et il fait un tabac dans une région “conservatrice”. Que veut-dire ce mot, en réalité ?Ils ne sont pas plus conservateurs que les macronistes, ils se couchent volontairement devant la broyeuse du progressisme.

La Suisse pénalise donc l’homophobie, et dans quelques mois elle commencera à parler du mariage, et de l’adoption. Schéma (((classique))).

Louée soit la démocratie !

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

18 Commentaires sur "La Suisse pénalise “l’homophobie”"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Ezengermann
17 février 2020 17 h 23 min

Je pense que si l’Europe s’enfonce de plus en plus dans la décadence c’est à cause du vide spirituel dont elle souffre. Sans cela aucun sioniste ne pourrait jouer sur la faille et dictée ce qui est bien ou pas pour elle. Ben, dit donc

Warezerie
17 février 2020 18 h 20 min

Oui et non, oui parce que le vide spirituel est factuel, cependant cela est loin d’expliquer tout.

Non, parce que le n’importe quoi comportemental de cette décadence est aussi et surtout dû à la déculture institutionnelle prodiguée par « l’éducation » nationale, puis par (((l’industrie du divertissement))) et les (((médias))) qui emboîtent le pas de cette (((éducation))) qui n’a plus qu’à dicter ce qui est « bien » de ce qui ne l’est (sois-disant) pas aux masses composées d’esprits évidés et sans repères fiables.

Résumer tout cela au seul vide spirituel est souvent, voire presque toujours, l’apanage des culs-bénis.

Ezengermann
17 février 2020 23 h 16 min

Je suis quasiment d’accord pour la partie “non” mais en utilisant la méthode des 5 pourquoi que trouve-tu comme résultat au final ?

Warezerie
18 février 2020 0 h 16 min

Résultat : les juifs !

Ezengermann
18 février 2020 2 h 05 min

Se débarrasser du sionisme, c’est bien mais faire en sorte que le sionisme ne puisse pas gangrener le peuple c’est mieux, ne croit-tu pas ?
Les sionistes racontent des salades certes mais si des salades aussi flagrantes sont pris comme parole d’évangile (sans vouloir faire de mauvais jeu de mots) c’est qu’il y a un problème dans les esprits non ?

Warezerie
18 février 2020 14 h 11 min

Le sionisme est un effet, pas une cause. Les juifs sont la cause, tu devrais t’en apercevoir en appliquant toi-même la méthode des 5 pourquoi. En fait, je viens à l’instant d’inventer et essayer la méthode des 25 pourquoi, même résultat, laisses tomber la méthode des 5 pourquoi et essayes directement celle des 25 pourquoi, normalement si tu conçois bien le fonctionnement de la causalité et l’intrication des causes/effets, tu devrais toi aussi parvenir au même résultat.

La question juive est raciale avant d’être religieuse ou idéologique.

Au passage : ceux qui usent du terme sioniste au lieu de nommer la chose par son nom, sont soit des soraliens, soit des gauchistes antisionistes (il y a tout juste une nuance entre ces 2 catégories…), les soraliens sont des gauchistes gurutisés et contenus dans le bougnoulisme, quant aux gauchistes, ils sont obligé de strictement se définir antisioniste pour feinter un semblant de « cohérence » avec leur antiracisme de base.
Les musulmans et les cathos aussi se définissent antisionistes, parce que les « (((gens))) du (((livre))) », parce que la Pougnoulestine, parce que l’universalisme des religions du désert (antiracisme donc), etc.
—-> D’où ma question : Pourquoi remplaces-tu le mot juste – juif – par sioniste ?

Se débarrasser du sionisme, c’est bien mais faire en sorte que le sionisme ne puisse pas gangrener le peuple c’est mieux, ne croit-tu pas ?

Ta question n’a pas de sens, car si on était débarrassé des juifs, donc du judaisme, du juifisme et du sionisme, comment ce dernier pourrait gangréner quoi que ce soit.

Les sionistes racontent des salades certes mais si des salades aussi flagrantes sont pris comme parole d’évangile (sans vouloir faire de mauvais jeu de mots) c’est qu’il y a un problème dans les esprits non ?

Un problème dans les esprits ? Est-ce que pour toi des esprits évidés et sans repères fiables – dû à des décennies de mensonges institutionnels, de propagandes ultra-agressives et permanentes, le tout à une époque où les moyens de communication (et de fait de propagande donc) ont explosés et sont développés exponentiellement et font suite à un « reset » incarné par la WW2 – constituent un problème dans les esprits ?

Au passage : l’expression « pris comme parole d’évangile » (comme écrit d’évangile, les livres ne parlent pas) est une expression typiquement catholique puisque si pas catho cette expression ne fonctionne pas puisque vide de sens.

Ezengermann
18 février 2020 16 h 40 min

Tout les sionistes ne sont pas forcément juifs, par exemple tu as les george bush qui ne sont pas juifs mais qui sont fortement affiliés à la cause mondialiste

Warezerie
18 février 2020 17 h 35 min

Tout les sionistes ne sont pas forcément juifs, par exemple tu as les george bush qui ne sont pas juifs mais qui sont fortement affiliés à la cause mondialiste

Tu n’as pas répondu aux questions que je t’ai posé, soit.

Si on applique la méthode des 5 (ou 25) pourquoi : sans juif pas de sionisme, sans juif ni sionisme, pas de Bush et autres non-juifs sionistes, etc.

Ezengermann
18 février 2020 19 h 04 min

En effet mais maintenant que c’est fait et qu’ils ont adhéré au noachisme je préfère englober tout le monde autant netanyaou que clinton. Ce que je veut dire c’est que c’est bien de chercher des solutions d’évitement à un risque mais pour limité au maximum sa criticité il faut également chercher des solutions de protections.

Warezerie
18 février 2020 19 h 40 min

C’est pas très clair ce que tu racontes là, soit.

Sans juif —> pas de noachisme (fonctionne avec la méthode des 5 ou 25 pourquoi…).

Par ailleurs, je ne comprends pas à quoi tu fais allusion avec « c’est bien de chercher des solutions d’évitement à un risque » pas plus qu’avec « pour limité au maximum sa criticité il faut également chercher des solutions de protections », et je comprends d’autant moins que c’est toi qui m’a envoyé sur le terrain de l’ordre chronologique des causes/effets.

J’en déduis donc, pour l’instant, que tu tournes autour du pot, d’autant que j’ai répondu à toutes tes questions tandis que tu as soigneusement évité de répondre à chacune des miennes.

Ezengermann
18 février 2020 20 h 04 min

Ce que j’essaie d’expliquer c’est que l’Europe est censé posséder un vaccin psychologique contre toute tentative de modification sociétale pour la déviance. Même en éliminant les sionistes en occident une bonne fois pour toute, il est possible que des année plus tard d’autres sionistes venu de je ne sais d’ou ou un autre groupuscule de pédérastes veuillent recommencer à promouvoir la pédérasterie. L’élimination du sionisme est une solution d’évitement du retour de la décadence mais de bonne moeurs et valeurs sociétale qui ne pourrait être remis en cause serait là une solution de protection sans parler du fait que les sionistes sont capables de se faire passer pour non-sioniste, de se fondre dans la masse et d’attendre que les choses se tassent pour eux.
Voit-tu les juifs n’ont aucun pouvoir mystique, dans une société saine avec des valeurs équilibrés composé de vrai hommes même la plus agressive des propagandes ne pourrait la faire vaciller

Warezerie
18 février 2020 20 h 42 min

Je pense que tu ne comprends pas comment tout cela fonctionne, car si tu comprenais les tenants et aboutissants, tu ne saurais tenir un tel raisonnement. Ton raisonnement ne tient pas la route du tout. Ce que tu dis s’est déjà produit, et reproduit par le passé.

La seule solution, du moins durable car définitive, est l’élimination des juifs. Et je n’ai jamais dit, ni même insinué que les juifs auraient de quelconques pouvoirs mystiques.

Je t’invite à consulter attentivement ce lien et tout le contenu de la colonne à droite également, les tenants et aboutissants te seront peut-être plus clair ensuite : https://thezog.wordpress.com/who-controls-the-economy/

Ezengermann
18 février 2020 23 h 30 min

En tout cas ce fut un plaisir d’en débattre

Rho 2
19 février 2020 8 h 01 min

Oui, très intéressant débat dans lequel Warezerie t’a fort habilement amené à te révéler davantage…
Tout en faisant oeuvre pédagogique, au profit de tous les lecteurs mais aussi du tien s’il s’avère que, contrairement aux soupçons qui commencent à naître, tu es juste un camarade égaré qui a besoin qu’on lui éclaire le chemin. Nous verrons bien.

lut
17 février 2020 23 h 26 min

550 millions d’adepte de Jésus en europe à différent dégré de pratique en comptant les catho-protestant-orthodoxe . Ceux qui ne le sont pas en France garde en général les réflèxes de cette religion abrahamique : universsalisme , pardon etc

les intentions de vote aux européenne montre les idées de ces gens , majoritairement LREM suivi du vote républicain . plus ils sont pratiquant plus ils ont voté LREM et ceux qui ont le plus voté RN sont les non pratiquants .

https://www.la-croix.com/France/Sondage-resultats-Europeennes-2019-catholiques-pratiquants-massivement-rallie-Macron-2019-05-27-1201024883

ça signifie que plus ces gens s’instruisent sur la religion universsaliste plus ils deviennent universalliste (une religion prosélite non basé sur la race est par défaut universalliste ) . En l’an 700 ça peux être possible car il n’y a pas d’internet et de télévision donc tu peux uniquement la partager avec ton voisin direct qui est blanc . En 2020 avec les avions et l’internet ton voisin c’est Mamadou et ensuite ça devient vraiment ton voisin direct mdr .

donc le problème n’est pas le manque de spiritualité camarade , l’europe en est rempli et elle a atteint sa date de péremption , la spiritualité de nos ancêtres n’est plus taillé pour remplir son rôle depuis des siècles déjà et elle ne survit que grâce à l’assistance respiratoire de ces fils , il est temps de la remercier en la laissant partir .

Rho 2
18 février 2020 6 h 13 min

Je suis pleinement d’accord avec Warezerie.
L’expression “vide spirituel” a été inventée par les culs-bénis pour se lamenter que de moins en moins de gens acceptent leurs fadaises sémitiques.
Mieux vaut avoir fait le vide qu’être plein de merde !
Et comme le montre bien cet excellent, comme toujours, article de Nico White, ce sont précisément les culs-bénis, et non les athées, qui sont les plus grands soutiens de l’action des youtres pour promouvoir la dégénérescence et l’invasion de nos pays par des sous-humains.
L’exemple du fameux Mathias Reynard dont il rappelle le parcours catholique et gauchiste à la fois, ce qui n’a rien de contradictoire mais est au contraire très cohérent, en est une parfaite démonstration.
D’ailleurs, comment peut-on imaginer qu’une religion créée par des juifs homosexuels, comme je l’ai souligné sur d’autres fils, diabolisant les femmes et les relations sexuelles, mais appelant à confier nos petits enfants à ces pervers, puisse inciter ses fidèles à lutter contre la dégénérescence ?
C’est du foutage de gueule !
l’Eglise compte plus de tafioles, de pédophiles, et probablement de gouines perverses, au mètre carré que n’importe quelle autre institution, à part, peut-être, (((Hollywood))).
Les kippas blanches ou rouges ne sont pas moins perverses que les noires et les abominables tortures perpétrées par l’Inquisition sur des millions de pauvres gens, dont beaucoup de femmes dont la beauté ou l’intelligence déplaisait à ces tordus, ne le cèdent en rien aux sacrifices humains commis par nombre de membres de la secte hébraïque.
Les milliers d’ossements de jeunes enfants retrouvés dans les enceintes de certaines congrégations religieuses montrent bien ce dont ceux qui voudraient non seulement remplir notre vide spirituel, mais surtout les culs de nos gosses, sont capables.
Qu’ils crèvent !
Et ceux qui sont assez stupides pour gober leurs mensonges devraient vraiment d’urgence reconnecter leurs neurones…

Rho 2
18 février 2020 6 h 28 min

Avant que les disciples du youtron Ieshoua ne détruisent tous les temples de nos aïeux, ne brûlent leurs livres et leurs arbres sacrés, et mettent à mort les initiés qui les avaient guidés jusque là dans leur quête de l’ infini, les Aryens ne souffraient d’aucun vide spirituel. Loin de là !
Et ils communiaient avec la nature au lieu de rejeter ses lois.
Le national-socialisme a aussi été une tentative de faire renaitre les traditions de nos ancêtres et de revivifier les symboles qu’ils avaient pu nous transmettre malgré la chappe de plomb sous laquelle l’Eglise avait jusque là pu étouffer ce savoir venu du fond des âges. Malheureusement, chacun de nous sait comment cela s’est terminé.
Mais l’un de ces symboles est le phénix !

wpDiscuz