Génération Identitaire perturbe l’anniversaire de l’ONG pro-nègres SOS Méditerrannée

17 braves militants de Génération Identitaire se sont portés volontaires pour se rendre à l’anniversaire de l’antenne bénévole lyonnaise de l’ONG SOS Méditerranée.

Bien que leur invitation fut sans doute égarée par la Poste, ils se sont joyeusement rendus à cette petite sauterie.

Actu.fr :

Dimanche 9 février 2020, l’antenne bénévole lyonnaise de l’ONG SOS Méditerranée célébrait son premier anniversaire aux Halles du faubourg, dans le 7e arrondissement de Lyon (Rhône). L’événement a été entaché par une action du groupuscule d’extrême droite, Génération identitaire.

L’ONG qui réalise des opérations de sauvetage en haute mer pour venir en aide aux migrants entre l’Afrique et l’Europe organisait une journée pour fêter les 1 an de l’antenne bénévole de Lyon. Près de 400 personnes ont assisté à l’événement en présence de François Thomas, le président de SOS Méditerranée, Frédérique Penard, le directeur des opérations de l’ONG et surtout d’un rescapé de l’Aquarius, venu pour témoigner

Les Identitaires avaient le C-Star pour lutter contre les ONG pro-nègres, maintenant que ce n’est plus le cas, ils continuent de faire ce qu’ils peuvent pour perturber leur paisible vie. Les ONG n’ont aucun obstacle en temps normal, pour leur travail d’aide à l’invasion.

Aux alentours de 17h, des membres du groupuscule d’extrême droite, Génération identitaire, s’introduisent dans les Halles du faubourg pour perturber l’événement.

Dans un communiqué et une vidéo publiée par leurs soins, les militants expliquent avoir « déployé une banderole « Moins d’ONG = Moins de morts en mer ». Avec cette action, ils voulaient « dénoncer la complicité de cette ONG prétendue « humanitaire », qui facilite l’action des mafias de passeurs de clandestins ».

Génération Identitaire est une organisation publique, ils font donc passer leurs idées sous un message humanitaire. De notre point de vue, si l’on est contre les ONG pro-nègres, ce n’est pas parce qu’ils provoquent la mort de quelques Africains… mais bien parce qu’ils les importent sur notre sol !

Au contraire, si un nombre plus élevé de nègres pouvaient rejoindre les abysses, nous serions les premiers à signer.

Et c’est le point le plus inquiétant avec les groupes publics. Ils ont de la jeunesse, des idées et de la motivation. Mais par une obligation d’auto-censure, la réelle radicalité est contenue et muselée.

On ne peut donc pas les considérer comme une menace pour les ONG et le gouvernement. Ils sont le terreau le plus fertile dont nous disposons, lorsque la mayonnaise commencera à prendre, mais en l’état un groupe public ne peut être défini comme une menace pour le (((Système))).

Et nous ne parlons même pas du risque des flics et des traîtres présents dans des groupes, même les meilleurs. Si vous souhaitez donc faire partie d’une association nationaliste comme Génération Identitaire, vous serez donc dans l’obligation de vous museler et d’accepter le fait d’être sous surveillance. Pour pouvoir mener de petites actions, collages, manifestations, déploiement de banderoles… toujours dans un cadre légal et limité.

Il en faut, la plupart de militants actifs dans le nationalisme ne pourraient pas être dans des groupes clandestins, ils préfèrent se limiter et être dans des groupes publics.

Comme nous l’avons affirmé à de nombreuses reprises, en fonction des profils, il faut un rôle pour chacun de nous.

Pendant que certains maintiennent vers eux les projecteurs, d’autres agissent dans l’ombre.

Contactée par Actu Lyon, SOS Méditerranée a livré quelques détails. « Environ 17 personnes se sont introduits dans la salle. Ils ont scandé des slogans haineux contre l’ONG et après une quinzaine de minutes, un service de sécurité a réussi à les repousser à l’extérieur. »

Aucun blessé n’est à déplorer « mais des gens ont été très choqués. Il y avait des enfants, des familles », souligne l’ONG qui « se réserve le droit de porter plainte » contre Génération identitaire. « Leur action n’a pas interrompu l’événement qui s’est terminé normalement », conclut SOS Méditerranée.

Un équipage de police s’est rendu sur place trois heures plus tard. En octobre 2018, 22 militants du groupuscule d’extrême droite ont été mis en examen pour « séquestration » et « violences en réunion » après avoir occupé le siège de SOS Méditerranée à Marseille.

Il est probable que certains militants soient condamnés, la justice – même pour des faits si légers – se montre rarement laxiste avec les nationalistes.

Communiqué officiel :

[…] En effet, depuis 2015, les navires « Aquarius » puis « Océan Viking » affrétés par SOS Méditerranée récupèrent les migrants abandonnés en mer par les passeurs pour les débarquer sur le sol européen. Véritables « taxis des mers », ils constituent des maillons de la grande chaîne de tous ceux qui profitent de l’immigration massive, des mafias libyennes aux vendeurs de sommeil européens, en passant par la cohorte d’associations subventionnées qui ont fait de l’immigration leur fond de commerce.
Ils ont une responsabilité écrasante dans la mort des 20 000 migrants ayant tenté la traversé ces dernières années.

[…] Nous demandons aujourd’hui au Président de la République de faire preuve de cohérence.
Nous réclamons la fin de toute forme de subvention à ces associations qui favorisent la submersion migratoire et le développement d’une situation toujours plus dangereuse en Méditerranée ainsi que leur dissolution pure et simple.

Le doigt est dans l’engrenage.

Et même avec de petites actions non-violentes, ils seront sévèrement réprimés par l’État anti-Français.

Ils ont notre soutien, et j’espère qu’ils seront à nos côtés quand nous sortirons de l’ombre.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

2 Commentaires sur "Génération Identitaire perturbe l’anniversaire de l’ONG pro-nègres SOS Méditerrannée"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Ezengermann
15 février 2020 14 h 07 min

Les sionistes ont fondés israAID qui est chargée de venir en aide au migrants et font de la propagande de vivre ensemble dans les pays qu’ils considèrent comme leurs ennemis en commençant par l’Europe mais l’entourloupe est qu’ils ont également fondé masa israel journey qui est chargé d’empecher des juifs de s’assimiler a des non-juifs, de les pousser a devenir sionistes et ont faits construire un mur le long de l’égypte pour plus recevoir de migrants sans parler de la violences assumée avec laquelle ils les ont traité sans qu’aucune association “anti-racisme” ne leurs tombent sur la gueule

https://www.youtube.com/watch?v=8xN8dAjZVX4
https://www.youtube.com/watch?v=dPxv4Aff3IA
.

Rho 2
17 février 2020 10 h 49 min

Leurs bateaux auraient sans doute besoin d’une révision technique…

wpDiscuz