Merkel enrage contre la démocratie et demande l’annulation d’une élection

Merkel est tombée de sa chaise lorsque Thomas Kemmerich a été désigné pour diriger la Thuringe. Rendez-vous compte : il a été élu grâce à une alliance entre la droite et l’extrême-droite !

Il n’en fallait pas plus pour que mama Merkel demande l’annulation des élections.

20 Minutes :

Angela Merkel hausse le ton. La chancelière allemande a qualifié jeudi d’« acte impardonnable » l’alliance électorale régionale inédite entre son parti et l’extrême droite en Thuringe, qui a provoqué un séisme politique dans le pays.

« Il faut dire que c’est un acte impardonnable et que par conséquent le résultat (de cette élection) doit être annulé », a estimé sur un ton d’une grande fermeté Angela Merkel, en déplacement à Pretoria en Afrique du Sud, au lendemain de l’élection du dirigeant de la Thuringe avec les voix combinées de l’extrême droite et de son propre parti conservateur.

Incroyable. Elle ne supporte pas qu’un candidat ait pu être élu, grâce à une alliance entre son parti et l’extrême-droite.

Comment, m’allier avec les nazis de l’AfD ? Jamais !

Il faut bien dire que le parti de Merkel, le CDU ressemble plus au PS qu’au RN. Enfin, les frontières sont poreuses. La gauche et la droite ne sont que les faces d’une même pièce, il devient donc difficile de les comparer.

Il n’en reste pas moins que l’affaire fait fureur chez nos amis Allemands.

Le nouveau dirigeant, qui a sans doute subi un nettoyage des bronches instantané, annonça donc jeudi qu’il demandait la dissolution du parlement régional allemand, pour ouvrir un scrutin anticipé. Tout cela pour effacer la fâcheuse alliance avec l’AfD.

Le dirigeant controversé de la région de Thuringe a annoncé jeudi qu’il allait demander la dissolution du parlement régional allemand ouvrant la voie à un scrutin anticipé, au lendemain de son élection avec les voix de l’extrême droite.

« Nous avons décidé de demander la dissolution du parlement régional (…) Nous voulons de nouvelles élections afin de retirer le stigmate du soutien de l’AFD » sur son élection, a indiqué Thomas Kemmerich du parti libéral FDP lors d’une conférence de presse, confirmant que sa démission était « inévitable ».

[…] Jusqu’ici, et contrairement à un pays comme l’Autriche, la droite modérée a toujours exclu toute alliance ou coopération avec le parti d’extrême droite AFD, qui de surcroît a fait de la chancelière allemande et de sa politique migratoire sa principale cible.

Cet épisode en Thuringe a ranimé en Allemagne le souvenir des années 1930, lorsque le parti d’Adolf Hitler avait réussi, y compris via des alliances avec la droite traditionnelle, à peu à peu parvenir au pouvoir.

Eh oui, le spectre du Führer fait trembler tous les membres politiques de la droite, de la gauche et de l’extrême-gauche Allemande. Imaginez que l’extrême-droite reprenne le contrôle et qu’elle expulse les migrants chéris de Mama Merkel !

Une remémoration de nosheureslesplusombres®

On parle quand même du pays où se “déguiser” en Hitler lors d’un festival d’anciennes motos peut être sanctionné pénalement.

Ce qui devait donc arriver, arriva.

20 Minutes :

Finalement, face au scandale ayant suivi son élection en Allemagne, il jette l’éponge. Thomas Kemmerich, du parti libéral FDP tout juste élu dirigeant de l’Etat régional de Thuringe (centre) grâce à une alliance très controversée allant du parti conservateur de la chancelière Angela Merkel à l’extrême droite, a annoncé sa démission samedi.

« J’annonce ma démission en tant que ministre-président de Thuringe avec effet immédiat », a déclaré Thomas Kemmerich, qui avait déjà annoncé précédemment, au vu de la controverse, qu’il quitterait à terme ses fonctions mais tout en refusant de donner une date ferme sur son départ et en signifiant vouloir rester le temps de trouver une solution alternative.

La preuve que la démocratie fonctionne. L’issue de l’élection ne convient pas ? On pousse à la démission et on trouve une alternative.

Il restait encore des doutes ?

La politique n’est qu’un jeu, et les règles sont changées par ceux qui dirigent.

Cessons de jouer avec les règles.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

4 Commentaires sur "Merkel enrage contre la démocratie et demande l’annulation d’une élection"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Ezengermann
10 février 2020 21 h 41 min

Le sionisme gangrène l’Allemagne sans l’ombre d’un doute moins qu’en France mais la gangrène est bien présente

Rho 2
14 février 2020 10 h 12 min

D’autant que Merkel elle-même est d’origine youpine…!
Comme l’était Lénine.
Ou l’est Macron ; la gueule de sa mère est une vraie caricature.
Ce qui explique que le détournement de mineur de son fils n’ait guère suscité de réactions négatives de sa part à l’encontre de la chère Brigitte.
Chez les juifs, la pédophilie et même l’inceste sont considérés comme normaux :
https://youtu.be/5id8ozAigOk
Ça leur permet de tenir par les couilles les pervers goyim qui partagent leurs tares et les mêmes trous…
Comme l’avait fort justement souligné Goebbels, ces enculés de youtrons ont pour première tactique de se faire passer pour l’un des nôtres. Ce qui leur permet de nous manipuler et de nous culpabiliser pour leurs propres crimes. Ils ne craignent donc rien de plus que d’être démasqués.
Il faut souvent chercher longtemps avant de confirmer les soupçons que l’on avait de l’appartenance à cette tribu de vampires de gens qui prennent parti pour eux et leurs mensonges. Presque tous les historiens ou universitaires célèbres, sans avoir pourtant particulièrement brillé, qui dénigrent ceux qu’ils ont baptisé révisionnistes, ou soutiennent les thèses des juifs, se sont avérés faire partie de cette communauté et même être apparentés à ses membres les plus influents.
En rassembler les preuves est à la fois un travail de bénédictin ( les copistes, pas ceux qui distillent leur liqueur ! ) et un parcours du combattant dans un champ de mines…
Mais quand on l’a fait ou qu’on en apprend les résultats, on comprend bien des choses…

Jost
15 février 2020 12 h 58 min

@Rho
Vous avez parfaitement raison.Pour de plus amples informations concernant
Merkel consultez :https://lesobservateurs.ch/2016/06/23/qui-est-vraiment-angela-merkel/
Ceci explique toute la politique criminelle menée actuellement.L’Allemagne encore plus que la fronsse n’étant pas un état souverain depuis 1945

Rho 2
16 février 2020 10 h 35 min

Merci pour ce lien, mon cher Jost.
L’article en question est excellent et fort bien référencé.
Si on rétablissait le port obligatoire de l’étoile jaune, après avoir identifié tous ces juifs de malheur, bien des lieux de pouvoir, et notamment médiatiques, ressembleraient à des champs de boutons d’or !
C’est une image, évidemment, parce que tant qu'(((ils))) les occuperont, on ne risque pas de leur imposer le port de ce signe distinctif nous permettant de savoir à qui nous avons affaire… 😉

wpDiscuz