Un élu RN voulait apprendre aux enfants le tir au fusil : le voilà cible de tous

Christophe Marécaux, conseiller régional du Rassemblement National voulait apprendre aux enfants comment se défendre face aux islamistes. Par défense, il ne pensait pas à leur demander de se servir de leur téléphone portable pour appeler les forces de l’ordre, mais bien de leur apprendre à tirer au fusil.

Clairement, il était prévisible que cette proposition allait faire polémique.

Le Figaro :

«L’instruction de nos enfants au tir», une «nécessité» face «aux menaces islamistes». La proposition a été formulée par Christophe Marécaux, conseiller régional Rassemblement National (RN) et candidat aux élections municipales à Guînes (Pas-de-Calais), près de Calais.

De retour d’une visite d’un stand de tir local, le 26 janvier, le candidat a apporté son soutien aux tireurs de la ville par ces mots, dans un message publié sur Facebook et repéré par Nord Littoral. La publication a ensuite été supprimée de la page de sa liste, «Rassemblement pour Guîgnes».

Jusqu’à là, rien d’officiel. Simplement son avis sur la question. Il serait plus sain d’apprendre à nos enfants à se défendre plutôt que de leur apprendre à baisser la tête dans la rue.

Enfin, avec le RN, le “nos enfants” regroupe sans aucun doute aussi les territoires fétiches de Marine Le Pen. Autrement dit : les nègres.

Auprès de France 3, le conseiller régional s’est justifié. Sans appeler à armer les enfants, il assume de «poser une question, de lancer un débat» face au terrorisme islamiste. Selon lui, «l’État n’assure plus ses missions régaliennes, nous ne sommes plus en sécurité».

L’élu s’est toutefois vu désavoué, lundi, par la présidente du RN, Marine Le Pen, qui a jugé son idée «stupide et dangereuse», sur RMC. Le porte-parole du RN, Sébastien Chenu, a pour sa part condamné des propos «inadmissibles». Le candidat sera convoqué devant la commission des conflits du parti.

En tenant de tels propos, le candidat n’a même pas satisfait l’association locale de tir. Auprès de Nord Littoral, ses responsables ont regretté des mots qui les «salissent», «alors que c’est le message inverse qu’on essaie de faire passer».

Soumission sur toute la ligne, du parti au local de tir. Quel pays formidable.

Évidemment, des dirigeants de la droite dure tel que Xavier Bertrand, appellent à punir ce dérapage raciste et incitant à la création de milices.

L’OBS :

[…]

Quelques minutes auparavant, le président de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand s’était étonné sur BFMTV et RMC de n’avoir « pas entendu » la présidente du RN et députée du Pas-de-Calais Marine Le Pen condamner et exclure cet élu aux propos « dangereux ».

Marine Le Pen « elle est où là ? Elle est aux abonnés absents ? Il faut qu’elle s’exprime là-dessus parce que c’est dangereux », a-t-il affirmé. Les dirigeants du RN « exploitent la colère et la peur des gens », a estimé Xavier Bertrand, qui plaide pour un Etat fort afin de ne pas « voir se développer un jour un système d’autodéfense ou de milices ».

Quelle horreur ! Vouloir voir des enfants se servir d’armes. Il vaut quand même mieux pour la sécurité de tout le monde, en premier lieu des islamistes, leur apprendre à se laisser égorger.

Il nous la feront pas à l’envers, quand même, on est la droite dure de la France !

Et il y a encore des pigeons qui pensent que voter pour la droite ou l’extrême-droite servirait à quelque chose ?

Armez vous autant que vous le pouvez, et tirez au lieu de voter.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

5 Commentaires sur "Un élu RN voulait apprendre aux enfants le tir au fusil : le voilà cible de tous"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Ezengermann
9 février 2020 3 h 59 min

Rien ne me ferait plus plaisir que de posséder un kriss vector, un fusil d’assault m4 ou g36c, un pistolet mitrailleur, un glock17, un lance roquette, un snip, un nimcha, un poignard militaire avec boussole, un couteau papillon, des grenades, un fusil a pompe, un gilet de combat, une tenue en kevlar et plein de munitions qui vont avec ces armes. Mais pour l’instant il y a encore de la marge.

jones
9 février 2020 8 h 20 min

les blancs ne doivent pas reagir a leur extermination ,,c’est le role devolu au RN et certains sites en vogue comme egalite et reconciliation,,,les soixanhuitards(tels alain soral) veulent terminer leur vie de pacha dans la paix et le rnARINE LE PEN EXECUTER JUSQU’A SON TERME LE PLAN JUIF DE DISSOLUTION DES BLaNCS DANS LE GRAND MAGMA MARRON ,,le nain egyptien messiha en est le symbole,toute tentative d’eveiller les blancs sur lla question raciale est combattu par le RN et tous lles partis et organisations

Rho 2
14 février 2020 10 h 25 min

Il y a quelques mecs pas mal au RN.
Si la marinée alcoolotabagique et négrophile, qui s’entoure de bougnoules et de pédales, et se fait bourrer par des youtres, venait à crever pour une raison quelconque ( une balle, une cirrhose, un kronembourgvirus ), ils pourraient peut-être refaire de ce merdier un parti défendant réellement les Français, autrement dit les Blancs. Que le Seigneur ( ou un habile saigneur bien équipé et déterminé ) veuille bien nous débarrasser de cette truie…
Prions, mes frères et mes soeurs !

wpDiscuz