L’État Français instaure un contrôle accru des armes à feu

L’information vient de tomber, ça nous pendait au nez.

Les armes à feu dans notre pays vont désormais disposer d’une immatriculation. Le temps où nous pouvions encore nous armer, assez facilement, est révolu.

Il est plus que temps d’abattre les ennemis qui nous dirigent.

BFM-TV :

La réglementation évolue. Les armes civiles verront désormais leur parcours consigné dans un nouveau fichier dénommé Système d’information sur les armes (SIA), relate Le Parisien ce dimanche.

En pratique, ce SIA prendra la forme d’une application, développée par le Service central des armes du ministère de l’Intérieur, indique la place Beauvau dans une vidéo.

Mais pour quelle raison vouloir consigner le parcours d’une arme à feu ?

L’idée est de rendre le système plus simple, plus lisible pour les détenteurs et acquéreurs d’armes légales. Et d’assurer une meilleure traçabilité de ces objets létaux, répartis en quatre catégories, explique le quotidien:

Les armes de guerre (A), interdites, comme les fusils d’assaut, les armes à feu d’épaule semi-automatique (B), soumises à autorisation, les fusils et carabines à un coup par canon comme les fusils de chasse (C) qui sont soumis à déclaration, ainsi que les armes historiques, antérieures à 1900 (D), dont l’acquisition et la détention sont libres.

Meilleur flicage, surtout.

En métropole, près de 5 millions d’armes sont à ce jour enregistrées, détaille également Le Parisien.

Il est certain, toutefois, que les armes utilisées par les allogènes ne seront jamais déclarées, cette mesure ne les concerne pas. Non, cette mesure s’adresse aux pauvres petits Blancs qui oseraient s’acheter une arme.

Sait-on jamais, s’ils venaient à se défendre avec ! Il faudrait les retrouver le plus vite possible, afin d’éviter un autre dérapage.

Pour l’heure, ce nouveau système fait ses premiers pas. Début janvier, un catalogue numérique a été rendu accessible aux professionnels afin que leurs armes soient intégrées à la base de données: le Référentiel général des armes (RGA).

Dans un deuxième temps, en juillet, les armuriers troqueront leurs registres en papier pour le numérique afin de consigner leurs transactions. Enfin, 2021 sera l’année où les particuliers détenteurs d’armes pourront disposer d’un espace personnel propre en ligne, une sorte “d’armurerie virtuelle” où seront recensées leurs possessions.

L’utilisation de ce nouveau registre peut paraître obscure à première vue. Pourtant, cela permettra un gain de temps énorme à un gouvernement qui voudrait faire des rafles d’armes à feu dans un futur proche.

Chaque transaction sera dans une base de données du gouvernement, ce qui leur facilitera les choses. Aussi, il était déjà complexe d’acheter une arme en France, maintenant cela dissuadera encore plus.

Le Parisien :

Une petite révolution va profondément modifier les habitudes d’un monde de passionnés, chasseurs, tireurs sportifs ou collectionneurs. Soit près de 1,5 million de personnes en France. Le ministère de l’Intérieur se livre en effet une refonte de son fichier des armes civiles.

Désormais, chacune d’entre elles sera « immatriculée » à vie, à l’instar des véhicules. Pistolets, revolvers, fusils et carabines seront référencés dans le nouveau Système d’information sur les armes (SIA). « Ainsi, leur parcours pourra-t-il être reconstitué, qu’il s’agisse de la fabrication, de la modification ou de la destruction, le tout étant visualisable en temps réel », résume Pascal Girault, chef du Service central des armes et à ce titre responsable de la mise en œuvre du nouveau système informatisé.

« Un outil moderne », que chaque propriétaire entrant en possession d’une arme ou la vendant pourra actualiser à distance grâce à un portail d’accès sur Internet.

Il y aura encore des moyens pour tromper le système, mais posséder une arme non enregistrée sera une chose bien plus complexe à faire qu’à l’heure actuelle.

[…] En juillet, les armuriers seront tenus de remplacer leur bon vieux « livre de police », sous format papier, par un nouveau « livre numérique ». Ils y consigneront les importations, les achats et les ventes. « L’armurier se trouve au centre du dispositif de traçabilité », rappelle Thierry Ourgaud.

La nouvelle est plutôt bien accueillie par les représentants du secteur qui, en premier lieu, se félicitent de l’abandon du système actuel : le fichier des détenteurs, baptisé Agrippa et lancé en 2007, comporterait en effet de nombreuses erreurs. « Nous sommes favorables à un contrôle très strict des détenteurs en contrepartie d’une grande liberté d’usage, insiste Thierry Coste, secrétaire général du comité Guillaume Tell et conseiller de la Fédération nationale des chasseurs. Nous avons toujours soutenu la démarche afin que l’on ne se trompe pas de cible. »

Des erreurs ou des oublis volontaires, pour garder quelques fusils de côté, au cas où. Ce genre d’erreurs ne doivent plus être possibles selon la volonté du gouvernement, afin de contrôler à 100% les armes sur le territoire.

Même la pétoire de grand-père y passera.

Bientôt les couteaux de cuisine, qui sait ?

Les autorités espèrent au passage que cette remise à plat permettra de recenser des armes qui, jusqu’ici, n’avaient jamais émergé, de manière à disposer d’un état des lieux plus exhaustif qu’aujourd’hui. À ce jour, près de 5 millions d’armes sont légalement détenues en France, mais il subsiste une zone grise. Ainsi, bon nombre de fusils de chasse ne sont pas pris en compte. Avant 2011, ils pouvaient être achetés librement, leur détention n’étant pas soumise à déclaration. Il faut ajouter le matériel de la Seconde Guerre mondiale allant du Colt 45 au pistolet-mitrailleur Sten, conservés comme souvenir familial ou historique. « Cette présence est génératrice de risques. Ces armes peuvent en effet être impliqués dans des accidents, des suicides ou être dérobées lors d’un cambriolage », prévient Pascal Girault.

Le problème des armes non-déclarées seraient qu’elles pourraient être utilisées pour des actes de résistance ! Aller, hop hop hop, verrouillez moi tout ça.

Le texte sur le futur système d’information sur les armes se trouve entre les mains de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) pour avis. Celle-ci devrait se montrer particulièrement attentive aux données personnelles qu’il contient, la détention d’une arme étant conditionnée à l’obtention d’un certificat médical attestant de l’état de santé physique et psychique des détenteurs. Après examen en Conseil d’État, le SIA fera l’objet d’un décret du Premier ministre.

Le système d’information sur les armes (SIA) est l’aboutissement du « plan armes » de Bernard Cazeneuve lancé… le 13 novembre 2015. Arrivé place Beauvau l’année précédente, le ministre de l’Intérieur a pris conscience des failles dans le contrôle dans la circulation des armes. Quelques heures après cette présentation, l’actualité dramatique rattrape la France. Des fusillades éclatent à Paris, lors des attentats les plus dramatiques de la période contemporaine. Les mois suivants, Cazeneuve fait pression auprès de ses homologues de l’Union. Une circulaire européenne de 2017 impose la « traçabilité » aux pays membres, d’où ce SIA.

Comme c’est pratique. Le problème en France ce n’est pas les bougnoules terroristes, mais bien le contrôle des armes ! Tout le monde sait que les islamistes achètent leurs armes légalement à l’armurerie du coin.

Évidemment.

La surveillance étatique n’a cessé de se durcir au fil du temps, souvent en réaction aux événements. En 1939, alors que le monde se précipite vers la guerre, le gouvernement français fixe le régime des matériels de guerre, armes et munitions. En 2002, la tuerie au conseil municipal de Nanterre (8 morts) prouve la nécessité de mieux connaître les possesseurs d’armes et débouche sur la création du fichier Agrippa (Application nationale de gestion du répertoire informatisé des propriétaires et possesseurs d’armes). En 2011 est instauré un Fichier national des personnes interdites d’acquisition et de détention d’armes. En 2017, un djihadiste meurt sur les Champs-Élysées en tentant de commettre un attentat. L’enquête démontre que ce fiché S (sûreté de l’Etat) avait pourtant obtenu le renouvellement de son autorisation de détention d’armes de tir sportif. Depuis, les services de renseignement renforcent leurs contrôles en « criblant » (étudiant) le profil des propriétaires.

Selon Small Arms Survey (2007), projet de recherche mené au sein de l’Institut universitaire de hautes études internationales de Genève, la France est le deuxième pays le plus armé de l’Union européenne (32 pour 100 personnes) derrière la Finlande si l’on tient compte des armes non déclarées.

Tant d’armes et si peu de fusillades contre des cibles prioritaires. A croire que c’est le camp d’en face qui achète le plus d’armes, légalement j’entends.

Pourtant, si l’on se place du point de vue de l’Etat. Le nouveau fichier qui recense les armes à feu ne permettra pas de réduire les trafics, les meurtres ou les menaces.

Seulement, si l’on se plaçait du point de vue d’un Etat qui souhaite agir pour le bien de son pays et de ses habitants. Les mahométans qui prennent un AK-47 pour abattre des journalistes, ce n’est pas tous les jours qu’on peut le voir.

Par contre, des nègres et des bougnoules qui violent des gamines, qui poignardent des passants, volent et brûlent des véhicules, cassent des abribus et pillent des magasins : ils se passent facilement de fusils.

Le contrôle des armes n’empêchera absolument rien, sauf d’empêcher quelques Blancs de défendre leur vie et celle de leur famille. Et c’est bien le but. Une question reste cependant en suspens : comment l’État compte s’y prendre pour enregistrer les armes non-déclarées à l’heure actuelle ? Il est temps de planquer votre stock, messieurs, commencez à creuser.

L’état, incompétent volontaire lorsqu’il s’agit de colons extra-européens, se fera un plaisir de toujours plus ficher n’importe quel Blanc touchant de près ou de loin à une arme à feu, une image raciste ou un bulletin de vote du RN.Par contre, le Grand Remplacement, violent ou non, peut se dérouler sans encombres.

Circulez, y’a rien à voir.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

20 Commentaires sur "L’État Français instaure un contrôle accru des armes à feu"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Ezengermann
19 janvier 2020 21 h 55 min

En voila un problème gênant………et a éliminer

loupsolitaire
20 janvier 2020 13 h 22 min

A ceux qui ne sont pas armé dépêchez vous la catégorie D vas disparaître c’est le seul moyen légal de s’armer de façon intraçable https://www.naturabuy.fr/Juxtapose-chiens-J-P-SAUER-SOHN-SUHL-12-65-poudre-noire-D-libre-item-6395758.html
https://www.naturabuy.fr/40-CARTOUCHES-POUDRE-NOIRE-CAL-12-65-CHEVROTINE-21-GRAINS-item-6402234.html

Cantou
20 janvier 2020 15 h 29 min

L’union européenne veut également faire disparaître le plomb des munitions. Ce sera la fin des armes à poudre noire. Mais également de tous les fusils plus récents qui n’ont pas été prévu pour tirer autre chose que du plomb (usure prématurée).

https://www.armes-ufa.com/spip.php?article2560

L’étau se resserre très rapidement.

Les armes de catégorie D sont consignées sur livre de Police lors de la vente par un professionnel et qui détient votre identité (car achat avec carte d’identité obligatoire pour prouver la majorité de l’acquéreur). Reste à savoir si elles seront inscrites au SIA de manière rétroactive ? C’est techniquement faisable.
La seule porte de sortie est que la vente entre particuliers est encore possible pour les revolvers à PN en catégorie De et Df (avant 1900 et répliques) et il sera donc possible d’invoquer la vente de l’arme entre particuliers (sans formalités) et la garder cachée pour éviter une éventuelle saisie.

https://www.armes-ufa.com/spip.php?article1482

Je conseille le Remington 1858 bronzé de chez Pietta (modèle Shérif plus court que le Army), avec barillet de rechange prechargé. Amorces 1075 (RWS) , balles de .454 (Hornady). Poudre noire PNF2 (armurerie municentre pour vente en ligne). Bourre en semoule fine pour charge d’entraînement ou full poudre pour charge de guerre (moins précise mais plus puissante).
Arme rustique et fiable si bien traitée. Prévue à l’époque pour abattre une unité de cavalerie à 50m. Gros pouvoir d’arrêt, faible pénétration (munition ronde et “molle”). Il existe des balles ogivales.

Prévoir 500-600 euros de budget pour s’équiper complètement et avoir un peu de réserve.

Rho 2
20 janvier 2020 16 h 24 min

Exact ! C’est là une arme à répétition et pas un fusil à un coup comme celui vendu sur le site dont le camarade Loupsolitaire a mis le lien.
Et celui-là ne pétera pas s’il est chargé correctement.
Mais faut être un peu bricoleur.
De toute façon, dès qu’on a des armes, il faut savoir les entretenir et éventuellement confectionner soi-même les suppositoires qui arrêtent définitivement la toux.
Avec un bon vieux “six coups” comme ça, un fusil à pompe avec des cartouches en neuf grains, et une bonne arbalète, on a déjà de quoi se défendre plus que bien.
En revanche, pour nettoyer, il faut des trucs plus discrets et de longue portée.
Hélas, c’est interdit..

Rho 2
20 janvier 2020 15 h 44 min

Mon cher Loupsolitaire, si tu crois pouvoir lutter contre des enculés équipés de kalachnikov ou d’armes de poing modernes avec de vieilles pétoires à poudre noire qui risquent de te péter à la gueule, tu te mets le doigt dans l’oeil jusqu’à l’épaule.
La question est la suivante : est on prêts à entreprendre des actions illégales, et elles le seront obligatoirement puisque même descendre des bougnoules qui forcent ta porte la nuit, pour te piller et te massacrer, peut te conduire, du fait des lois imposées par les youtres et leurs larbins, directement en prison ( où leurs copains se feront une joie de t’étriper ) ?
Si la réponse est oui, et qu’on est prêt à commettre des actions illégales ( mais oh combien légitimes ! ) pour non seulement se défendre mais aussi défendre sa race et sa civilisation, doit-on pour agir ainsi dans l’illégalité, se limiter aux moyens que nous autorise les lois pondues par les (((mêmes))) ? Bien sûr que non !
Ce serait d’une totale absurdité.
Si on a les couilles pour se battre, il ne faut pas se limiter à ce qu’on peut trouver au rayon sports de l’hypermarché local.
Ou alors, il faut aussi faire un saut au rayon parapharmacie pour acheter un tube de vaseline ; au moins, on aura moins mal au cul quand on sera à la merci des boucaques…
J’ai pas de conseils à donner ; vous êtes tous des grands garçons !
Mais pour ma part, quand je vais à l’Est, je ne ramène pas que des bières…
Et comme le dit Nico, si vous avez la chance d’avoir un bout de terrain ou d’habiter en bordure de forêt, creusez, les mecs !
Vous avez sur ce site le White résistance manual et d’autres rubriques fort utiles pour qui veut faire plus que taper sur un clavier.
Et on y indique aussi comment fabriquer soi-même des armes efficaces…et pas seulement des arbalètes.
Quoique un carreau d’arbalète dessoude aussi sûrement un traître ou un ennemi qu’un pruneau de gros calibre et c’est totalement silencieux…
Tu peux aussi te défendre avec ça contre un visiteur inattendu et comme ça ne réveille pas les voisins, tu n’as plus qu’à creuser.
Aucun avocat juif n’a jamais fait sortir un bougnoule mort de son trou…
Les carreaux, c’est à dire les flèches, tu peux les fabriquer toi-même avec peu d’outils.
Évidemment, il ne faut pas laisser son ADN dessus. Et ça va plus vite à recharger qu’un vieux fusil à un coup se rechargeant par la bouche du canon !
On peut aussi fabriquer des trucs bien plus meurtriers et même des “armes de destruction massive” si on a les compétences nécessaires.
Mais pour ça, il faut vraiment être du métier, évidemment.
C’était un peu le cas du camarade canadien qui vient de se faire prendre bêtement après s’être associé à des pieds nickelés.
Dommage pour nos amis nord-américains.

loupsolitaire
20 janvier 2020 17 h 08 min

Mon cher Rho je sais très bien que l’on ne lutte contre des ak47 que avec des ak 47 ou autre semi auto pour ta gouverne j’ai combattu en serbie. Mais je vois et connais beaucoup de gens qui ne savent pas comment s’armer ces liens sont la pour les aider.

Rho 2
20 janvier 2020 22 h 45 min

Si tu as combattu en Serbie, personne n’a quoi que ce soit à t’apprendre. Et j’imagine que tu auras gardé quelques contacts avec des camarades qui peuvent éventuellement t’aider à t’équiper moins cher que chez Décathlon… 😉
Je comprends que tu as mis ce lien pour ceux qui veulent pouvoir acquérir de quoi se défendre.
Je me suis emporté un peu vite en tombant sur une page d’accueil faisant la promotion d’un fusil de collection, joli pour décorer un mur mais peu utile pour repousser une horde de barbares.
Vu ton vécu, tu le sais fort bien : on n’est plus au XVIIIème siècle et à la guerre, c’est comme au plumard avec une gourmande ; si tu ne peux tirer qu’un coup, tu es mort. 🙂
Mais on peut aussi y acquérir des armes plus efficaces, comme le bon vieux révolver décrit par Cantou.
Bon, le problème, c’est le rechargement du bestiau. Ce n’est pas pour rien que les terreurs de l’Ouest en avaient souvent deux au ceinturon. Sinon, c’est vrai que ça dépote. Et que tout le monde ne peut pas s’offrir un Beretta.
Ceci étant, il y a des filières pour acheter à l’Est ( restons vague ! ) du matos introuvable, ou plus exactement interdit, en France.
Mais vu qu’un Conversano se retrouve fiché S, qu’un gars qui ne fait que publier des livres ou des vidéos se prend de la prison ferme, et que le simple fait d’émettre l’idée de nous défendre contre ceux qui veulent nous faire disparaître est suffisant pour nous embastiller jusqu’à la fin des temps, on n’a pas grand chose à perdre en décidant d’ignorer complètement les lois qui cherchent à nous limer les crocs.
Si quelqu’un a décidé qu’un jour il tuera un maximum d’ennemis, la législation sur les armes est vraiment le cadet de ses soucis.

Rho 2
20 janvier 2020 22 h 48 min

Le jour où ça va péter, les boucaques auront sans doute ouvert le bal les premiers et les flics auront autre chose à faire que des perquisitions. Ils penseront d’abord à sauver leur peau.
Et comme ils se sont mis le peuple à dos, notamment depuis un an et demi, ils ne sera pas vraiment dans leur intérêt de chercher à neutraliser les gars capables de tenir tête aux boucaques dont une des priorités est de crever tout ce qui porte un uniforme.
Nous sommes le seul espoir de survie des Blancs, flics inclus.
Et ces derniers le savent même s’ils agissent actuellement comme les larbins serviles du macroanus…
De toute façon, six coups à poudre noire, souvenir de la WW2 ou AK47 de contrebande, rien de tout cela ne doit trôner dans le salon.
On peut fabriquer avec peu de moyens des caches d’armes particulièrement sûres et quasi impossible à détecter.
Tout est expliqué en détail dans le White Résistance Manual.

Rho 2
21 janvier 2020 1 h 27 min

Voici quelques autres liens utiles pour compléter ceux déjà donnés par les camarades Loupsolitaire et Cantou :
https://blanche-europe.info/2018/04/23/liens-utiles-armement-et-pistes-pour-laction/
https://epdf.pub/white-resistance-manual.html
http://gunfreezone.net/wp-content/uploads/2016/03/improvised-munitions-handbook.pdf
Le problème avec ces deux derniers, c’est qu’il faut bien maîtriser l’anglais.
Surtout si on se met en tête de réaliser les recettes de cuisine qui y sont données avec tous les détails. Il est fait souvent référence aux unités de mesure anglo-saxonnes. Mieux vaut ne pas se gourrer dans les conversions. Parce que si vous ne respectez pas les proportions, on risque de devoir refaire le plan de votre quartier et de trouver des fragments de la peau de vos couilles sur les panneaux solaires de la station spatiale internationale…

hazel
20 janvier 2020 15 h 22 min

ne jamais sortir sans son couteau. C’est la règle de base.
Un site si vous voulez acheter votre petit couteau pliable qui s’attache a la ceinture en toute discrétion.
https://www.knivesandtools.fr/

Blequin
20 janvier 2020 20 h 47 min

Les armes, il faut en faire bon usage.
Maintenant, il faut éliminer les youtres qui dirigent les médias, la politique, etc.
Pendant que tu assassines une dizaines de nègres et bougnoules, les youtres en font rentrer des milliers.
Attention, je dit pas qu’un acte comme celui de Brenton Tarrant est inutile. C’est utile pour faire comprendre aux bougnoules et aux nègres qu’ils ne sont pas en sécurité sur nos terres.
Cependant, il est inutile de s’en prendre uniquement aux nègres et aux bougnoules. C’est tentant car c’est eux qui foutent le bordel de manière plus directe en Europe, mais il faut pas oublier qui est derrière tout ça. Certes, c’est pas Moshé ou Jacob qui crament des voitures quand l’Algérie gagne au foot, mais c’est bien eux qui font venir cette racaille métèque.

hazel
20 janvier 2020 21 h 25 min

exact, il faut combattre directement la bête sauvage chez elle, c’est-a-dire a l’Élysée. C’est a l’Élysée que les ficelles sont tirer. Il faut qu’un grand groupe de personne se réunissent et s’organise pour rentrer de force dans l’Élysée et détruire cette bande de gens foutre. Il faut savoir qu’une personne est derrière tous ça, depuis mitterrand jusqu’à macron il y a toujours la même personne derrière le président, j’ai nommé, le démon juif et franc-maçon attalli.

Warezerie
21 janvier 2020 0 h 25 min

Il y a beaucoup plus, vraiment plus, qu’une personne derrière tout cela.
Attali est certainement un personnage important, mais ce n’est, de loin, pas le plus important.

Les plus importants sont les gros actionnaires juifs des grosses multinationales et surtout des grandes (et moins grandes aussi) banques qui dominent la haute finance et qui imposent le système argent/dette.

L’autre point important est la coordination, frapper ce (((monde politique))) sans toucher aux (((médias))) serait utile mais ne saurait être décisif, de même que s’attaquer à ces derniers sans s’occuper des banques qui dominent la haute finance et en dictent les (((règles))) serait intéressant mais pas décisif.

Grosses multinationales/grandes banques/ce (((monde politique)))/(((leurs))) médias : cela sont des choses distinctes, mais en apparence seulement, en fait il s’agit d’un (((tout))).
Les dominations que les juifs exercent à l’échelle nationale reposent intégralement sur leur domination à l’échelle internationale.

Il y a bien sûr pas mal d’autres domaines qu'(((ils))) dominent, comme le monde universitaire, leur main mise sur le consensus académique, et tout ce qui participe au contrôle mental (éducation, freudisme, et industrie de l’hypnose/ministère international de la propagande qui sont plus communément appelé industrie du divertissement), ce sont des aspects très importants, cependant si les 4 points susmentionnés sont neutralisés alors leur domination sur les domaines cités dans ce paragraphe serait neutralisée presque instantanément.

C’est en ce sens qu’un Attali demeure un personnage important, pour (((eux))), mais pas déterminant.
S’il crevait, y’aurait directement un autre « Attali » pour reprendre son rôle.

Par ailleurs, bien que plus il y a d’actions menées contre (((eux))) et les négrobougnes, à échelle nationale, mieux cela vaudra, si un pays blancs se soulevait au point d’en chasser les juifs et les négrobougnes, ce pays sera détruit d’une façon ou d’une autre.
C’est pourquoi il est indispensable que cela prenne une ampleur internationale : en outre du fait qu’il est sain d’être raciste, c’est là la plus importante raison d’abandonner, au moins partiellement, le nationalisme et le patriotisme, le fait racial doit transcender les frontières des pays blancs et primer sur le patriotisme –> c’est là notre meilleure chance, en fait la seule.

Une info intéressante pour se faire une échelle d’idée afin de mesurer (((leur))) nécessité de nous distraire le plus possible tout en distillant leur poison propagandiste : en 2019, environ 550 séries ont été produites aux USA pour 365 jours dans une année. Donc plus d’une par jour en moyenne. À cela s’ajoute celles d’autres pays… Inutile de rappeler (((qui))) tient les rennes de cette industrie ! Faut y additionner les films, etc. Les films/séries produites aux USA sont autant destinées au marché intérieur US qu’extérieur et global.

Rho 2
21 janvier 2020 11 h 08 min

Analyse des plus pertinente et rappel des plus judicieux, mon cher camarade Warezerie !
Tu as parfaitement raison ; il faudra impérativement une coordination des actions de nos camarades dans tous les pays opprimés par les juifs, autrement dit tous les pays Blancs.
Hélas, ce merveilleux plan a bien échoué au XXème siècle car les pays anglo-saxons sont restés aux mains des juifs à cause de ces ordures de traîtres qu’étaient Churchill et Roosevelt.
Et ça ne s’est pas arrangé depuis.
Peut-être nos (((ennemis))) hésiteraient ils à nous détruire car notre pays a des armes nucléaires.
Si le gros Kim n’a pas été enseveli sous les ruines de son pays, c’est bien grâce à ça et à rien d’autre.
Donc, on pourrait peut-être survivre après avoir chassé les youtres et les marrons mais on serait alors dans la situation de Cuba et de la Corée du Nord…
Personnellement, si c’était le prix à payer pour que perdure notre race, je m’en foutrais totalement, mais bon. Il faut une masse critique pour que la race blanche continue à se développer. C’est bien pourquoi les guerres fratricides entre nous n’ont jamais servi qu’à accroître la richesse et le pouvoir des juifs.
L’unité des Blancs est la condition sine qua non de leur victoire…

Rho 2
21 janvier 2020 12 h 18 min

Ceci dit, je ne suis pas sur qu’un Attali ou un BHL serait si facile à remplacer. De même qu’un Soros. Ces cloportes sont quand même des saloperies de compétition… Pour arriver à un tel niveau de nuisance, il faut des décennies de formation !
Alors si des camarades avaient l’opportunité d’en débarrasser la Terre, qu’ils n’hésitent pas à se faire plaisir !

Rho 2
21 janvier 2020 12 h 29 min

J’ai posté un message où figurent les liens de quelques documents susceptibles d’aider à réaliser de tels rêves, mais il est toujours en modération.
Nico et Hunter sont au boulot, en train de gagner leur pain car il faut bien que leur famille et eux-mêmes puissent manger.
Contrairement aux gauchiasses, ils ne reçoivent aucune subvention de l’État.
Mieux vaut d’ailleurs pour eux et pour nous rester totalement anonymes sinon nous finirions tous au trou ou dans un trou.
Il faut avoir fait le djihad pour qu'(((on))) te paie – avec notre pognon – l’avion, l’hôtel, l’avocat, et la bouffe !
Le Blanc, il peut crever !

Warezerie
22 janvier 2020 0 h 21 min

Un pays blanc totalement libre serait très (((gênant))), car cela constituerait le contre exemple à tout ce que les autres pays blancs subissent.
Cela a été le cas pour l’Allemagne NS, (((ils))) voulaient la guerre à tout prix pour cette raison : asservir les pays blancs en laissant l’Allemagne NS en paix n’aurait pas été possible car en présence d’un élément de comparaison (l’Allemagne NS) tous les (((saloperies, arnaques et youtreries))) n’auraient pu qu’apparaître pour ce qu’elles sont.

L’arme nucléaire n’est dissuasive que contre une nation, autrement dit un lieu précis. Pour des (((apatrides))), qu’un pays se mange une rafale de nucléaire ne change pas grand chose, ce serait même une aubaine pour (((eux))) en vue de diaboliser son utilisateur légitime.

De plus, un pays qui mettrait tout en oeuvre pour chasser les bougnègres et juifs n’auraient pas le temps d’en finir et de devenir une « Corée du Nord » qu’il se prendrait une (((coalition))) sur le dos en plus de toute sorte d’embargo etc.

Warezerie
22 janvier 2020 0 h 28 min

(((ils))) voulaient la guerre à tout prix pour cette raison

Pour cette raison notamment et entre autres.

hazel
21 janvier 2020 11 h 33 min

pour les séries dont vous parler, regarde ici page 13: https://hazelnut420.files.wordpress.com/2020/01/kuato-volume-8.pdf

ne jamais prendre un abonnement netflix, c’est dangereux pour la santé mentale.
pauvre enfants qui vont a l’école et qui se font endoctriné par toute une énorme propagande LGBT.

Warezerie
22 janvier 2020 0 h 27 min

Oui, (((ils))) vont de plus en plus loin en s’en cachant de moins en moins, tout cela ne peut conduire qu’à une sorte de guerre totale, d’ailleurs c’est en partie aussi à cela que leur sert l’immigration massive des bougnègres qui bavent de haine, contre les Blancs, et rongent +ou- leur frein en attendant que cela pète complètement, les banlieues sont déjà bourrées d’armes de guerre !

wpDiscuz