Villejuif, Metz, Gelsenkirchen : série d’attaques au couteau

L’Europe avait besoin d’enrichissement culturel.

Réellement, impossible de nous ennuyer avec les envahisseurs. Ils sont incapables de se calmer pendant au moins une journée.

En très peu de jours, trois attaques au couteau ont marqué les esprits.

Villejuif

BFM-TV :

Un homme a agressé à l’arme blanche plusieurs personnes ce vendredi à Villejuif, selon des sources concordantes consultées par BFMTV. L’une d’entre elles, âgée d’une cinquantaine d’années est morte, selon nos informations. Une victime est en urgence absolue, l’autre en urgence relative.

“On doit dénombrer trois victimes, un décédé et deux personnes dont l’état est en cours d’examen dans différents hôpitaux du Val-de-Marne” a déclaré au cours d’une conférence de presse vendredi Laure Beccuau, procureure de la république de Créteil. “Il y a un autre décédé qui est le mise en cause”, précise-t-elle.

“Dans son périple meurtrier le mis en cause a tenté de s’attaquer à d’autres victimes qui ont réussi à l’éviter”, continue la procureure.

Encore un couteau fou ! L’homme abattu était probablement un Gaulois de souche, n’ayant pas réussi à maîtriser son outil.

Eh non ! Surprise, il s’agit de Nathan Chiasson, converti à l’Islam, qui ne ressemble pas trop à un local.

Inch’Allah ! Un de moins.

20 Minutes :

[…] Selon nos informations, on compte parmi les victimes un couple : l’homme, âgé d’une cinquantaine d’années, serait décédé en tentant de protéger sa femme.

Janusz Michalski, intermittent du spectacle, est mort en protégeant sa femme. On ne peut que souligner le caractère héroïque de sa mort, qui n’a pas été vaine car sa femme n’a pas été blessée.

[…] Selon les premiers éléments de l’enquête, l’auteur présumé a pris la fuite à pied jusqu’à la commune voisine de l’Haÿ-les-Roses. C’est là, sur le parking d’un supermarché Carrefour, que des policiers de la brigade anticriminalité (BAC) du Kremlin-Bicêtre, une commune voisine, l’ont « neutralisé », faisant usage de leurs armes de service. L’homme, vêtu d’une djellaba, est décédé sur place, précise une source proche du dossier. Arrivé sur les lieux en début d’après-midi, le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur, Laurent Nunez, a salué la « grande réactivité » des fonctionnaires.

L’assaillant est un individu né en 1997 aux Lilas et de nationalité française. Il n’a qu’une inscription au fichier des antécédents judiciaires pour des faits de violences en manifestation. Mais aucune poursuite n’a été engagée contre lui. En revanche, d’après une source proche de l’enquête, il a des antécédents psychiatriques et a fait plusieurs séjours dans des hôpitaux spécialisés, dont au moins un à Saint-Anne à Paris, il y a quelques années.

Un bougnoule mental, qui selon la photographie, était croisé porte et fenêtre. Les médias aiment parler de converti, pour faire penser à un blanc pur, ce qui n’est pas le cas.

Bien évidemment, il s’agit encore d’un déséquilibré, suivi psychologiquement depuis le plus jeune âge. Cette excuse commence vraiment à être périmée, vu le nombre de fois qu’on nous la ressort.

La compagne du terroriste mahométan a été interpellée, puis relâchée alors qu’elle prévoyait de “se suicider sous les balles des policiers”. Faute de charges, les forces de l’ordre l’ont laissé filer.

La (((justice))) est en marche.

[…] Cette note confirme que la jeune femme de 33 ans, placée sur écoute, avait signifié son intention de « se rendre dans un commissariat avec un couteau à la main afin de se faire tuer ». Marie avait confié à une amie qu’elle souhaitait mourir sous les balles de policiers, car elle ne se remet pas du décès de son compagnon. L’appel ayant été capté par les enquêteurs, elle avait été placée en garde à vue ce mardi. Elle y a réitéré ses propos inquiétants. Avant d’être relâchée ce mercredi.

Eh oui, pensez-vous, elle n’a pas fourni assez de preuves de sa dangerosité ! On attendra qu’elle poignarde quelques Blancs avant de l’emprisonner.

[…] Dans les prochains jours, l’habitante de Palaiseau, plusieurs fois hospitalisés en hôpital psychiatrique, devrait se faire conduire à l’hôpital par un membre de sa famille. Diplômée en gestion des entreprises, elle travaille dans le domaine de la vente à Palaiseau depuis une quinzaine d’années. Marie avait rencontré Nathan Chiasson il y a deux ans, avant de se convertir en quelques mois à ses côtés. Il a été abattu le 3 janvier lors de son attaque, après avoir tué une personne et blessé deux gravement.

La conduire dans un four semblerait largement plus approprié. Nous n’avons pas à payer, encore et toujours, pour des tarés/traîtres/envahisseurs.

Metz

France Info :

[…] À Metz, L’homme, qui portait une djellaba, est sorti d’une épicerie en brandissant le couteau et en criant “Allah Akbar“. De nombreux témoins ont prévenu le 17. L’homme s’est ensuite montré très menaçant envers la patrouille de police arrivée sur place. Les agents ont procédé à une sommation, avant de tirer sur l’assaillant à quatre reprises. L’homme est blessé à la cuisse droite. Il a été conduit à l’hôpital par les pompiers.

Les flics ne savent vraiment pas tirer. Quatre balles et seulement blessé à la cuisse ? Il faut prendre des cours de tir, messieurs.

Désormais, toujours en vie, ce rat pourra encore nous ponctionner de l’argent et être une menace potentielle pour nos frères et sœurs.

S’il avait été abattu dans les règles de l’art, plus besoin de se soucier de lui.

L’homme en question, âgé d’une trentaine d’années, était connu pour sa radicalisation et ses troubles de la personnalité, a indiqué le procureur de la République de Metz Christian Mercuri. Selon nos informations, il est fiché S. Selon des témoins interrogés par France Bleu Lorraine Nord, l’assaillant est “dérangé psychologiquement”.

Une deuxième personne, un membre de son “entourage proche”, a été interpellée vers 17h dimanche et placée en garde à vue.

Encore un fou !

Défendu par les ratons qui lui servent de frères de race.

Ne mettons pas de côté les échauffourées qui ont suivi son arrestation.

Valeurs Actuelles :

Interrogés, plusieurs habitants se sont émus de la violence de son interpellation. « Il n’est pas dangereux, les policiers auraient pu le neutraliser sans lui tirer dessus », indique une connaissance de la victime au Républicain lorrain. « C’est un gars tranquille, il travaille pour la propreté urbaine, il n’a rien d’un terroriste », abonde un autre.

Parce que ça ressemble à quoi un terroriste, sinon ?

Gelsenkirchen

L’Allemagne connaît le même “phénomène”.

Ouest-France :

La police allemande a été neutralisé [sic] dimanche un homme turc, armé d’un couteau, qui tentait d’attaquer deux policiers à Gelsenkirchen (Allemagne). L’un des policiers a succombé à ses blessures.

L’homme, âgé de 37 ans et qui résidait dans cette ville, a heurté un véhicule de patrouille avec un objet et a ensuite cherché à attaquer « avec un objet levé » des policiers qui étaient près du véhicule, a indiqué un porte-parole de la police.

Des policiers ont constaté que l’assaillant tenait un couteau derrière son dos, a-t-il ajouté.

Malgré les avertissements des forces de l’ordre, l’homme a refusé de cesser son attaque, et un policier de 23 ans a ouvert le feu, le tuant.

Un des policiers a été tué mais… l’assaillant n’a pas fait de victimes ?

Selon l’introduction de l’article : “Quelques jours après la tragédie de Villejuif, une attaque similaire s’est produite en Allemagne. L’assaillant n’a pas fait de victime.

Bravo aux journalistes grassement payés.

Sinon, n’est-ce pas intéressant cette vague d’attaques au couteau ?

D’après nous, le Système cherche encore à en comprendre la raison.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

13 Commentaires sur "Villejuif, Metz, Gelsenkirchen : série d’attaques au couteau"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Derrick
11 janvier 2020 13 h 53 min

La femme a était blessée au cou mais l’intervention de son marie a empeché qu’elle ne soit tuée
https://fr.wikipedia.org/wiki/Attaque_du_3_janvier_2020_à_Villejuif

Rho 2
11 janvier 2020 16 h 30 min

À défaut d’avoir de l’esprit, les bougnoules ont toujours lame…
Il est impératif d’avoir toujours sur soi, au minimum, une bonne gazeuse et une matraque télescopique en acier bien solide, du genre qui peut péter une planche en deux. Même si on a pratiqué un sport de combat. Un couteau ou un rasoir, ça se contre pas à mains nues, sauf dans les films. Évidemment, un Beretta avec silencieux, c’est encore mieux…
Tu as seize dragées à distribuer ; avant le décès au lieu que ce soit après la naissance mais ceux qui se les boufferont ne protesteront pas contre cette atteinte à l’étiquette. D’ailleurs, ils en auront une, d’étiquette. Accrochée à un orteil.

ezengermann
11 janvier 2020 17 h 51 min

Tout ces timbrés sont très utiles a Sion un peu comme le joker et ses acolytes dans batman the dark knight. C’est avec eux qu’ils grossissent daech qui était diriger par l’espion du mossad al-baghdadi dont le vrai nom est Simon Eliott. Ces individus bon a rien vont finir par commettre l’attentat de trop qui déclencheront des évenement qui marqueront l’histoire pour toujours

Anonyme
12 janvier 2020 20 h 02 min
wpDiscuz