Italie : 19 Nationaux-Socialistes arrêtés après le démantèlement de leur groupe

Vous êtes dans l’illégalité de par votre idéologie ou bien en raison de vos actions ? Alors ne tentez pas de créer un parti politique.

Certains camarades Italiens auraient mis fait d’agir dans l’ombre, au lieu de trop en dévoiler et tenter de s’immiscer en politique.

20 Minutes :

La police italienne a annoncé ce jeudi le démantèlement d’un groupuscule armé composé de 19 personnes disséminées sur tout le territoire national et ouvertement pro-nazi et antisémite, indique un communiqué. Des perquisitions ont eu lieu aux domiciles des suspects, dans toute la péninsule : depuis Bergame au nord jusqu’à la Sicile au sud et la Sardaigne au centre.

19 personnes, on commence à avoir un nombre un peu trop élevé pour un groupuscule aussi radical. Je vais expliquer ma pensée. De nos jours, plus vous avez de personnes dans un groupe, plus vous augmentez vos risques de fuite ou d’infiltration policière.

Nous conseillons chaque Blanc qui tenterait d’agir, de se créer une cellule composée de une, deux ou trois personnes de confiance. Il faut cloisonner au maximum les informations, avec une hiérarchisation des données.

Ensuite, chaque cellule pourra communiquer avec les autres, sans connaître la composition de celle-ci. En clair, seuls les chefs de cellule pourront communiquer entre eux, sans forcément connaître leurs identités respectives.

19 personnes qui connaissent les identités des membres du groupe : c’est bien trop dangereux. L’article ne nous précise pas comment la police a pu faire ce coup de filet, mais nous pouvons imaginer qu’avec un si grand nombre de sympathisants : une info à pu être transmise volontairement ou non.

Or, si ce groupe de 19 personnes avait été composé de plusieurs cellules comportant au maximum 5 personnes : il n’y aurait pas eu tant d’arrestations.

C’est une guerre de type NVA que nous devons mener. Je conseille à chacun de relire La Brigade pour avoir une idée des stratégies à employer ou non.

Organiser des sections locales, permet aussi de regrouper géographiquement des camarades, et éviter que chacun ne fasse des centaines de kilomètres pour se retrouver.

Plus on se déplace et l’on rencontre des personnes différentes, plus l’on augmente le nombre de chance de tomber sur un maillon faible – flic ou traître.

Composez donc des cellules soudées, de petit nombre, pour augmenter les possibilités d’action.

La police a diffusé les photos des objets saisis. On y voit une grande quantité d’armes diverses (pistolets, fusils, couteaux, arbalètes), ainsi que des livres sur Mussolini ou Hitler.

Le point commun de ces 19 personnes était « le même fanatisme idéologique et leur intention était de constituer un mouvement d’inspiration ouvertement pro-nazi, xénophobe et antisémite appelé “Parti italien national-socialiste des travailleurs” », selon la police.

Retenons donc, que 19 Blancs potentiellement utiles à notre cause – car Nationaux-Socialistes et armés – sont sous les verrous et tout leur matériel a été saisi.

C’est un échec sur toute la ligne, malheureusement.

Le groupuscule avait élaboré « sa structure interne et territoriale, créé un symbole et rédigé un programme ouvertement antisémite et négationniste », poursuit le communiqué.

En soi, il n’est pas mauvais de diffuser un programme, une ligne à suivre, en interne.

Un de ses principaux dirigeants, responsable de l’entraînement des membres, est un Calabrais, ancien légionnaire avec un lourd casier judiciaire. Il ferait partie de la Ndrangheta, la puissante mafia calabraise, et serait un responsable local en Ligurie (nord-ouest) de Forza Nuova, un petit parti d’extrême droite.

Chaque arrestation de ce genre est caractéristique. Le leader est toujours connu, avec un casier judiciaire – donc très probablement suivi de loin ou de près par les forces de l’ordre – et en plus faisait déjà de la politique dans le parti Forza Nuova.

Moins les leaders seront connus, dans la vie politique publique ou par la justice, moins il y a de chance d’avoir une surveillance sur nos actions.

Faites donc profil bas, et remontez vos manches.

Les extrémistes italiens de droite ont établi des contacts au niveau international aussi, notamment avec « Aryan White Machine – C18 », proche des milieux néonazis anglais de Blood and Honour, précise le communiqué.

Tisser des liens à l’international est une très bonne chose. Mais il faut toujours garder le même principe de précaution : on désigne un interlocuteur précis pour chaque cellule et on ne dévoile pas son identité.

Les camarades n’ont pas besoin de savoir votre nom, votre prénom, votre âge, votre adresse ! Au contraire, s’ils se font trop curieux, posez-vous des questions sur leur véritable but.

Paris Match, FranceInfo, 20Minutes et AFP ont tous mot pour mot le même article. Nous n’en saurons donc pas plus.

Si nous voulons être efficaces, il ne faut pas être en prison.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

15 Commentaires sur "Italie : 19 Nationaux-Socialistes arrêtés après le démantèlement de leur groupe"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Blequin
19 décembre 2019 18 h 55 min

Brenton Tarrant reste l’exemple à suivre. Seul, il a réussi là où un groupe de 19 gars ont échoués.

Ezengermann
15 février 2020 15 h 48 min

Fait gaffe. En France et en Nouvelle-Zélande les circonstances ne sont pas les mêmes. Tu as le plan vigipirate mis en place près des transports en communs et un agent de la DGSI est affecté a chaque imams sans parler de l’ASVP qui vient exprès près des mosquée pendant leurs jours sacrée pour leurs infligé des PV.

Rho 2
19 décembre 2019 19 h 09 min

Nico souligne très exactement les erreurs commises par ces gars et à ne surtout pas reproduire. Et son conseil, de lire “La Brigade” de Covington, devrait être suivi par tous les camarades. Ce livre n’est pas qu’un roman et son auteur n’est pas qu’un écrivain. Il s’agit d’un véritable manuel de guerre asymétrique contre ZOG rédigé par quelqu’un qui a réfléchi pendant de nombreuses années, aidé par nombre de camarades eux aussi impliqués dans la lutte pour la vie de la race blanche, à la meilleure stratégie et aux tactiques à appliquer dans une situation proche de celle qui est désormais la nôtre.
Vous ne trouverez pas de meilleur ouvrage pour vous préparer à ce combat.
Et pour le côté technique…il y a toute une documentation sur ce site !

Derrick
19 décembre 2019 22 h 09 min

Le blanc qui avait tué un arabe à Ychoux en 2018 (BE avait fait un article sur cette affaire) vient d’etre libéré de prison en attendant son procès mais son nom vient d’etre révélé en public dans les médias et la famille du bicot et sa PAB font tout pour mobiliser de l’attention et donc pourrir la vie du blanc accusé.
https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/famille-said-el-barkaoui-1576769597

Julien
22 décembre 2019 18 h 57 min

Un article de Flore (Bloom) (((Catala))), de “France Bleu”, aux couleurs d’ “Israël”.
Truffé d ‘inventions, notamment sur les propos qu’aurait tenus le tireur (qui pour l’entendre ?) : encore des “témoignages” d’affabulateurs du désert ?
C’est un combat racial, puisque l’auto-proclamée “porte-parole”… du mort (il l’a nommée quand ?) est… sa sœur Jamila.
Pourtant envahisseurs, elle prétend qu’il était “chez lui” et elle parle de “la justice de mon pays”… encore une de (((leurs))) inversions républicaines.
Et tous ces menteurs si spontanés quant à leurs méfaits, ne se satisfont même pas de l’inversion d’une présomption d’innocence pour eux, en une…. présomption de culpabilité de

tireur présumé

pour les autres, donc nous, dans (((leurs))) médiats.
Elle prétend ainsi, avec sa tribu de parasites, avoir la vérité révélée (décidément, c’est une manie, chez les proches-orientaux) et voudrait nous imposer aussi ça, en plus de sa présence :

Pour moi, pour nous, il est important de dire qu’il est le tireur avéré

.
Pour “nous” qui ?
Est-ce que cette intervention médiatique ne serait pas un tout petit peu raciste ?
Attention, si tu continues sur cette voie, nous pourrions finir par apprécier tes propos, Jamila !

Derrick
20 décembre 2019 20 h 37 min

Une femme blanche aux USA a foncée sur une latino avec sa voiture pour des raisons raciales, l’attaque en elle meme n’est pas très brillante au niveau du résultat mais il est je trouve intéressant de voir que de plus en plus de femmes blanches passent à l’acte ou envisagent de commettre des actes de résistance aryenne, peut etre serait il intéressant de faire un petit article sur ce phénomène assez nouveau ?
https://www.desmoinesregister.com/story/news/crime-and-courts/2019/12/20/iowa-crime-attempted-murder-charge-nicole-marie-poole-franklin-allegedy-ran-down-hispanic-teen/2708960001/
Ou aussi dans cette affaire :
https://www.washingtonpost.com/nation/2019/11/19/white-teen-girl-detailed-plan-racist-attack-black-churchgoers-notebook-police-say/

Rho 2
22 décembre 2019 1 h 07 min

Juste des actes débiles et irréfléchis commis par une camée et une psychopathe.
Ce qui permet à des merdias comme le (((Washington Post))) ou le (((New York Times))) d’en faire leurs choux gras et de renforcer le soutien que les culs-bénis et autres cucks apportent déjà aux parasites qui envahissent nos terres.
Comme quand, il y a un mois, un abruti défoncé a tabassé une bougnoule enceinte en Australie ; du coup, encore plus de connards se sont mobilisés pour soutenir ces rates puantes qui portent leur saloperie islamiste.
Ce n’est pas ce genre d’action que nous devons mener ni que nos camarades Italiens avaient sans doute prévu de mener.
Cibler des traitres, des youpins retords ( pléonasme ) ou des boucaques agressifs, ça ne peut que nous valoir le soutien de la population que nous devons réveiller. Exploser leurs gniards, leurs femelles en cloque, ou taguer les tombes de leurs morts, ça entraînera automatiquement la désapprobation générale.
Les youtrons l’ont si bien compris qu’ils simulent eux-mêmes ce genre d’agressions qui sont pour nous totalement contre-productives…

Blequin
22 décembre 2019 15 h 29 min

Rho 2, je suis d’accord, les “actes débiles et irréfléchis commis par des camés et des psychopathes” sont inutiles et nuisibles à notre cause, puisque les merdias s’en servent pour décrédibiliser nos idées.

En revanche, “Exploser leurs gniards, leurs femelles en cloque, ou taguer les tombes de leurs morts, ça entraînera automatiquement la désapprobation générale.” je ne suis pas d’accord, ça entraînera juste la désapprobation des gauchistes qui nous détestent déjà. Je ne pense pas que les gauchistes bobos parisiens vont se reconvertir au national-socialisme car on tue des adultes et des traitres et pas des gosses et des femmes enceintes.. Ils sont déjà contre nous, même quand on tue personne. On s’en fou de l’avis des gauchistes et autres cucks qui nous détestent quoi qu’on fasse !

J’approuve totalement le meurtre des femmes enceintes et des gosses (envahisseurs, évidemment). Brenton Tarrant a tué des gosses, et pourtant je l’approuve à 100%. Il l’explique dans son manifeste.
“Les enfants des envahisseurs ne restent pas éternellement enfants, ils deviennent adultes et se reproduisent, engendrant plus d’envahisseurs qui remplacent votre peuple. Ils grandissent, puis votent contre les aspirations des vôtres et pour les intérêts identitaires des leurs. Ils grandissent, puis habitent les domiciles potentiels des vôtres, occupent des postes de pouvoir, absorbent des richesses et détruisent la confiance sociale. Tout envahisseur que vous tuez, quel que soit son âge, est un ennemi de moins pour vos enfants.” Et si les gauchos et autres cucks nous détestent encore un peu plus à cause de ça.. j’ai envie de dire, tant pis ! 😉

Rho 2
22 décembre 2019 23 h 36 min

Je suis évidemment d’accord avec toi…et avec Brenton Tarrant !
Comme chacun le sait, pour se débarrasser des cafards, il faut commencer par éliminer les femelles et les oeufs !
Mais tu n’attireras pas que la désapprobation des gauchistes invétérés si tu t’en prends à une femme enceinte ou à un gniard.
Ça choquera même des gens qui étaient prêts à rejoindre nos rangs, à commencer par les femmes.
Mais pas qu’elles.
On te traitera de lâche en disant que tu n’as pas eu les couilles de t’en prendre aux hommes.
C’est totalement différent si tu attaques un rassemblement de traîtres ou d’envahisseurs, comme l’ont fait Anders et Brenton.
Et ce, même s’il y a des pondeuses ou des gnomes dans le troupeau.
Car il y a un effet de masse qui empêche les gens de se polariser sur tel ou tel cas.
Ceux qui déplorent l’invasion voient alors juste que quelqu’un s’est levé pour tenter d’y mettre un terme.
Ça semble paradoxal ?
La raison en est simple :
Il n’y a pas de compassion pour une foule indistincte, seulement pour un visage en gros plan.
Nos (((ennemis))) le savent bien et c’est pourquoi ils mettent en scène un petit bougnoule noyé échoué sur une plage mais ne font rien ou presque quand une cinquantaine de nègres sont bouffés par les requins à la suite du chavirage de leur embarcation.
Dans le premier cas, les gens pensent “Oh, le pauvre petit !”, alors que dans le second, les mêmes “normies” se réjouissent secrètement en se disant “Ouf ! Ça en fera toujours cinquante de moins”. C’est comme ça…
La presse fera plus de pages sur la mort d’un gamin que sur un accident de car, voire le naufrage d’un ferry où un déraillement de train où ils étaient des centaines.
Il n’y aura pas de “marche blanche” dans le second cas et seuls leurs proches se souviendront des morts deux ans après. Se focaliser sur une victime en particulier serait jugé indécent et les (((merdias))) ne peuvent donc nous faire le même cinéma auquel nous avons droit dans le premier cas.
On ne peut apitoyer qu’en montrant une détresse individuelle, réelle ou feinte, en gros plan.
C’est pour ça que les organisations “humanitaires” qui font de la retape pour que les culs-bénis leur envoyent du pognon ne mettent pas de statistiques ou de photos de groupes dans leurs prospectus pour illustrer la misère ou la famine de leurs protégés.
Ils mettent le portrait d’un petit négro famélique ou d’une petite bougnoule et racontent son histoire lamentable avec force anecdotes navrantes et détails sordides pour que les mémères éclatent en sanglots en lisant les malheurs de cette Cosette ou du Sans-famille à la peau marron…
Il faut tenir compte de la psychologie des foules avant de choisir nos cibles et nos actions.
Là encore, Covington l’a souligné et il n’est pas le seul.
Ce n’est certes pas la voie de la facilité mais c’est la seule qui peut nous permettre de gagner à long terme le soutien du peuple Blanc.

Blequin
23 décembre 2019 1 h 39 min

Je suis entièrement d’accord!
Effectivement, Brenton Tarrant attaque un groupe de gens qui est d’ailleurs majoritairement composé d’adultes. Il me semble qu’il a tué 2 ou 3 gosses, pas plus. La plupart des gens le savent même pas, d’ailleurs!
Effectivement, un meurtre “isolé” sur un gosse ou une femme enceinte, ce serait une véritable catastrophe pour notre cause, ça j’en suis absolument conscient.
J’ai mal compris ton premier commentaire, j’ai cru comprendre que tu étais contre le meurtre des enfants envahisseurs même quand c’est dans un attentat comme celui de Tarrant, mais avec ton deuxième commentaire j’ai compris mon erreur. Et je suis d’accord, il faut éviter de s’en prendre uniquement à un gosse ou une femme enceinte, c’est évidemment mauvais pour notre image.

Sinon, je te souhaite de joyeuses fêtes ! Enfin, je suis païen, donc toutes les fêtes (((chrétiennes))) sont pas si importantes que ça pour toi et moi. Mais, eh, ça reste un prétexte pour se retrouver en famille.. j’imagine que c’est la même pour beaucoup de camarades, sûrement pour ça que le site est aussi calme en ce moment. bref! Bonne soirée à toi! 😉

Rho 2
23 décembre 2019 11 h 14 min

Mon cher camarade, Noël et la nouvelle année sont des legs de nos ancêtres païens. Ces fêtes qui marquaient le solstice d’hiver et le changement de cycle des saisons, et qui étaient aussi un moment pour se retrouver en famille et ressouder les liens de la tribu, étaient sacrées pour eux. Les culs-raies ont essayé en vain de les supprimer alors ils en ont perverti le sens en le faisant coïncider avec la supposée date de naissance du Ieshoua…alors qu’il ne semble pas avoir été pondu en hiver. Ça a quand même fini par passer comme dirait Rocco Siffredi en nage à une partenaire Asiatiques un peu étroite.
Pour rester sur cette ligne paillarde ( Pardon, Blanche ! ) qui était celle de nos aïeux païens qui aimaient faire l’amour et la fête, contrairement aux invertis ecclésiastiques, on s’est fait mettre pendant deux mille ans, mais maintenant, on s’en branle !
On se réapproprie les fêtes de nos aïeux et on doit donc festoyer comme ils l’auraient fait.
Bisous et cadeaux aux gosses, avec un petit câlin, et gros câlin à la maman.
Et le soir venu, au lieu d’aller sponsoriser les pédophiles avec les culs-bénis, on met son gros jésus dans la crèche de sa chérie en évitant de déchirer la hotte de maman Noël si on est monté comme un boeuf ou un âne. Naturellement, on ne célèbre pas la naissance du Ieshoua et on n’invite pas trois bougnoules aux festivités ! On fête la vie en se faisant du bien.
Donc, bon Noël païen, mon cher camarade Blequin !
Si tu es actuellement en solo, ne fais pas la même connerie qu’un de mes copains, l’année dernière :
Il a voulu se trouver une dinde pour se la farcir au réveillon, mais il ignorait que, suite à un changement de propriétaire, la boîte de nuit où il s’approvisionnait en belles volailles, et parfois en boudins quand ses finances étaient basses, était devenue un club gay.
C’est lui qui a failli se faire farcir le garage à marrons aussitôt la porte franchie…

civ
22 décembre 2019 19 h 16 min

Récemment un groupe ns en Italie qui voulait faire sauter une mosquée a Florence c’était fait gauller , les photos retransmise par les médias montrait un arsenal à la fois récent et de collection . Des item NS tel que drapeau portrait etc . MG42 , lanceur panzer Jagger et sidecar d’époque aussi .

Peut-être était ce le même groupe que celui mentionné sur l’article ?

wpDiscuz