La Russie installe des mouchards sur les téléphones neufs vendus dans le pays

L’information est restée assez confidentielle, pour ceux qui lisent la presse traditionnelle. Elle est pourtant importante.

En Russie, le gouvernement vient d’interdire la vente de smartphones qui ne disposent pas d’emblée d’application russes pré-installées. Une interdiction, qui ne se limite d’ailleurs pas qu’aux téléphones portables, mais à tous les objets électroniques dits “intelligents”.

GNT :

La Douma vient ainsi d’adopter une loi qui impose la présence de logiciels russes dans tous les objets électroniques vendus dans le pays. La loi mentionne particulièrement les smartphones, PC, portables, smart TV… Tout appareil assez complexe pour pouvoir installer des applications devra ainsi disposer d’applications russes.

Ici, l’idée qui ressort de cette loi, est de mettre en place une sorte de nationalisme Russe virtuel. En gros, on impose d’office des applications Russes, pour contrer les États-Unis – les applications Google plus globalement – et “forcer” les citoyens Russes à utiliser en priorité une application locale.

En soi, rien de bien méchant. Sauf que rendre la mesure obligatoire est une décision… suspecte.

Que plusieurs distributeurs soient en mesure d’installer ou non des applications Russes : pourquoi pas ? Mais l’imposer, par une loi, signifie que les plans de la Douma sont plus étendus.

On parle donc ici de surveillance globalisée de tout le pays, par le biais de logiciels pré-installés !

Il sera encore plus dur qu’à l’heure actuelle, dans le pays, d’échapper à la surveillance du gouvernement. Gouvernement qui n’apprécie pas notre idéologie, ni nos camarades. Et c’est un euphémisme.

Un aperçu du métro de Moscou. On commence à se rapprocher de Paris…

L’idée du gouvernement est ainsi de mettre en place une forme de protectionnisme en réponse aux mesures adoptées aux USA. En imposant l’installation préalable de solutions russes dans les appareils avant leur commercialisation, la Russie espère ainsi favoriser les services et initiatives nationales tout en limitant les abus des entreprises étrangères dans le high-tech et les médias.

L’idée donc d’un  patriotisme virtuel – plutôt que de parler de nationalisme, comme exprimé plus haut.

Les constructeurs qui ne respecteront pas ces conditions seront sanctionnés d’amendes allant jusqu’à plus de 3000 euros par appareil vendu assorti d’une interdiction de production en Russie, voire une interdiction de vente des appareils.

La loi en question doit désormais passer par le Conseil de la Fédération ainsi que la Chambre haute du Parlement avant d’être éventuellement présentée au président Vladimir Poutine qui aura le dernier mot sur son adoption. Si tous les feux sont au vert, la loi pourrait entrer en vigueur au 1er juillet 2020.

Pour disposer d’un appareil sans mouchards, les Russes devront donc passer par des voix plus obscures qu’actuellement. Évidemment, dans le marché, on trouve la plupart des appareils avec des mouchards américains.

Mais la décision de la Russie ajoute une pierre de plus à la volonté de contrôle total des gouvernements qui souhaitent connaître jusqu’au moindre détail la pensée de la population.

Un contrôle qui se fera sur des bases idéologiques opposées aux nôtres, bien entendu. Rien ne doit nous faire reculer, nos ennemis tentent de nous écraser : nous vaincrons.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

5 Commentaires sur "La Russie installe des mouchards sur les téléphones neufs vendus dans le pays"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
13 décembre 2019 1 h 14 min

Une fois de plus, nous pouvons admirer les véritables politiques appliquées en Russie derrière la rhétorique patriotarde et soviétisante d’un Poutine. Cette photographie prise dans le métro de Moscou nous montre une scène qui était encore impensable au début des années 2000. Imaginez seulement que des adolescents russes de quinze ans se livraient à des attaques féroces contre des ressortissants d’Asie centrale. Ou plus récemment, des trafiquants de drogues étaient molestés par des groupes de nationalistes radicaux… Les initiatives attrayantes qui germaient en Russie avant le renforcement du pouvoir de Saint Vladimir fondent comme neige au soleil.

Jost
13 décembre 2019 8 h 12 min

Dans le cas présent le “patriotisme” n’est qu’un faux prétexte,lequel a pour objet de servir encore une fois les intentions et les intérêts de la “minorité” globaliste , sans frontière et mondialiste..L’enfer est pavé de bonnes intentions.
Le seul espoir repose sur la technologie pour contrer ce projet liberticide anti goyims.

ezengermann
13 décembre 2019 19 h 34 min

Visiblement, tout ces ultra-sionistes cherchent par tout les moyens faire nous s’envoyer en l’air, nous les peuples caucasoides avec des peuples négroides. Ils organisent des innondations de publicité avec des couples interracial et d’entrées de clandestines un peu partout chez les caucasiens mais refusent de faire de meme au moyen orient avec leur etat-forcing qu’ils appellent “israel” alors qu’ils sont plus proche géographiquement des territoires d’origine des clandestins que l’europe. De surcroit les rot-chie-Ld possedent 5000 milliard d’euros a force de nous faire les poches pendant qu’ont dort, donc s’ils tenaient tant a se battre pour le bonheur des subsahariens pourquoi ne pas le faire directement avec leurs propres moyens en subsaharie au lieu de faire se déplacer les subsahariens a travers un continent entier et de faire appellent a la générosité des europoides ? Lorsque quelqu’un vous prescrit une chose tout en l’évitant c’est que c’est surement un piège

15 décembre 2019 13 h 38 min

En parallèle, l’extinction démographique des Russes de souche se poursuit inexorablement. Que vive la « Grande Guerre patriotique », gloire à l’illustre Joseph et sus au péril hitlérien !

https://democratieparticipative.best/russie-la-demographie-seffondre-pour-la-11eme-annee-consecutive-30-de-musulmans-dici-15-ans/

Une citation de l’article publié sur D.P. résume fort bien la gravité de la situation :

« L’archiprêtre Dmitri Smirnov, un fonctionnaire de l’Église orthodoxe russe, était d’accord avec les prévisions de Gainutdin et prédisait « qu’il n’y aurait plus de Russes en 2050 ».

Ceci dit, on ne risque pas d’entendre des prélats catholiques tenir des propos semblables au sujet des Gaulois.

Toph
25 décembre 2019 7 h 05 min

Les Russes sont aussi rentrés en décadence mais cette loi est au contraire un reste de réalisme.
Allez trouver dans le commerce un smartphone sans système d’exploitation américain : impossible !

La plupart sont sous Android OS (Google), le reste sont des iPhone et des Windows Phone. Il restait le constructeur finlandais Nokia, mais il a été racheté par Microsoft en 2013.

Google Mail, Google Docs, Google Chrome… Google ceci, Google cela… La voix, les désirs, les choses les plus intimes, les souvenirs, tout est enregistré et stocké en Amérique. Pareil avec Microsoft ou Apple.

C’est vraiment humiliant, et quiconque se respecte, sait qu’il faut agir, et vite.
Les premiers à réagir furent les Chinois, avant même les années 2010.
Les seconds à réagir furent les Russes et les Iraniens.
Et maintenant on voit la France prendre conscience du problème (après 15 ans de librisme juif).

Il s’agit donc de pays qui ont encore un peu de souveraineté.

Évidemment ça ne va pas sauver ces sociétés enjuivées et en dégénérescence plus ou moins avancée.
Mais c’est mieux que rien. Car l’Internet des années 2020 à base de Netflix et de censure algorithmique pilotée par l’ADL est une menace pour l’humanité toute entière. Tout sauf ça !

wpDiscuz