En Belgique, Alost retire son carnaval du patrimoine de l’Unesco car “antisémite”

Le retrait du carnaval de la liste de l’Unesco était inévitable, le maire a “seulement” pris les devants en devançant l’administration. Pour faire bonne figure auprès des (((élites))) ou pour se donner bonne conscience : avec de tels soumis, on ne sait jamais.

Le Parisien :

Le maire de la ville belge d’Alost, cité flamande située entre Gand et Bruxelles, a annoncé dimanche le retrait par ses soins de la liste du patrimoine de l’humanité de l’Unesco de son carnaval annuel, accusé d’antisémitisme. Une manœuvre pour sortir du dispositif avant d’y être contraint dans quelques jours. En réalité, seul l’Etat membre qui a fait inscrire le bien, en l’occurrence la Belgique, peut informer le Comité de son souhait de retirer un événement ou élément de la liste. «Cela ne change rien au fait que la discussion aura lieu de toutes façons lors de la réunion du Comité, qui se réunira à Bogota, et à qui la décision finale appartient », indique l’UNESCO au Parisien.

Voyant qu’il allait se faire voler la vedette, il coupe l’herbe sous le pied de l’Unesco ! Voyons, il ne faudrait pas qu’on le soupçonne d’avoir laissé un festival antisémite sur la liste quelques jours de plus.

Surtout que, la caricature haineuse n’est pas non plus horrible.

La polémique avait surgi en mars lorsque le maire d’Alost (Aalst en flamand), Christoph D’Haese, avait défendu un char de carnaval représentant des Juifs orthodoxes au nez crochu, entourés de rats et juchés sur des sacs d’argent.

C’est évidemment une mauvaise caricature, les juifs ne sont pas entourés de rats : ce sont les rats.

La scène avait suscité un tollé de l’UE et d’organisations juives, les autorités locales défendant pour leur part « un rituel de transgression » permettant de rire de tout.

Rire de tout le monde est possible, sauf du (((peuple élu))), qui n’aime pas être critiqué ni caricaturé. En même temps, ils ont tellement souffert par notre faute, ce serait terrible de se moquer d’eux.

Le carnaval attire à Alost des dizaines de milliers de personnes pendant les trois jours précédant le mercredi des Cendres, une célébration catholique. Christoph D’Haese a expliqué sur des médias locaux avoir décidé le retrait du carnaval de la liste de l’Unesco, en apprenant que l’organisation avait prévu de le faire mi-décembre, après l’échec de discussions pour trouver un accord. « C’est à notre initiative que le Bureau du Comité intergouvernemental a examiné ce point en mars dernier et a condamné les actes puis l’a mis à l’ordre du jour à Bogota », indique de son côté l’UNESCO.

« Les citoyens d’Alost ont souffert d’accusations grotesques, a dénoncé le maire dans un communiqué cité par l’agence Belga. Nous ne sommes ni antisémites ni racistes. Tous ceux qui soutiennent cela le font de mauvaise foi. Alost restera toujours la capitale de la moquerie et de la satire », a-t-il ajouté.

Apparemment, plus maintenant. Rire des youtres c’est toujours libérateur, mais ça ne les empêchera pas de nuire…  Une fois que l’on courbe l’échine, les youpins ne s’arrêtent plus et profitent de votre faiblesse pour vous écraser et vous pointer du doigt.

Se soumettre n’est pas une option.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

12 Commentaires sur "En Belgique, Alost retire son carnaval du patrimoine de l’Unesco car “antisémite”"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Rho 2
5 décembre 2019 22 h 56 min

L’essentiel est qu’il n’ait rien changé à ce char très représentatif et a maintenu sa présence dans le carnaval.
Il ne peut évidemment afficher de convictions antisémites, mais je suis sur que ce maire, qui a préféré perdre les subventions pour sa commune plutôt que de céder au dictat des juifs, n’en pense pas moins. Et les autres habitants d’Alost aussi.

Jost
6 décembre 2019 8 h 13 min

@Nico White
(((le peuple élu))) écrivez vous , mais élu par qui ??? Dieu , dans ce cas il faut prouver que celui ci existe et ce n’est pas une mince affaire.
En réalité ces gens là tirent leur puissance de notre désunion,de certains traîtres de nos lâchetés,de nos divisions et de notre trop grande bienveillance à leur égard ,bref de notre connerie.

Rho 2
6 décembre 2019 10 h 07 min

Tout à fait. Ces gens ont un culot illimité et n’hésitent pas à se proclamer les élus de Dieu ; c’est ce que Nico a souligné autant par ironie que par dérision.
À mon humble avis, si Dieu existe et qu’il les a vraiment choisis, c’est pour nous mettre à épreuve…
En ce sens, c’est réussi ; ces parasites là sont bien plus nocifs et difficiles à combattre que les moustiques ou la malaria. Contrairement à ce qu’ils ont osé prétendre, on ne peut s’en débarrasser en les pulvérisant d’insecticide…

le slave des balkans
7 décembre 2019 1 h 57 min

.(((le peuple élu))) écrivez vous , mais élu par qui ??? Dieu , dans ce cas il faut prouver que celui ci existe

Si, si, ils sont élus par leur Dieu le Diable. Et ils sont sa main droite sur cette planète ! Sinon, comment expliquer les horreurs que ces monstres sataniques l’ont commis sur Terre ?

Un exemple très banal : “Satan” en hébreu signifie “L’Accusateur”. Or, cette race juive, perverse et démoniaque, ne fait que ça: accuser, accuser, accuser , accuser … le CRIF, la LICRA, l’Anti Defamation Ligue/USA, la CICAD suisse…. et encore milliers officines juives implantés dans nos pays Blancs ne font que ça: accuser le Chrétien Blanc afin de mieux le subjuguer .
C’est n’est pas pour rien que le Christ leur a dit (Jean 8:44 ) ” Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur et le père du mensonge. (Louis Segond Bible)


Et selon la “Martin Bible” : Martin Bible
“Le père dont vous êtes issus c’est le démon, et vous voulez faire les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il n’a point persévéré dans la vérité, car la vérité n’est point en lui. Toutes les fois qu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur, et le père du mensonge.

Jean 8:38,41
Christ: Je dis ce que j’ai vu chez mon Père; et vous, vous faites ce que vous avez entendu de la part de votre père.…

7 décembre 2019 15 h 55 min

Oh !

Quelle ferveur grandiose ! Quelle indéboulonnable piété ! Quelle exquise dévotion ! Continuez, je vous prie, j’ai besoin d’en savoir plus. Eclairez de votre lumière christique le barbare “païen” que je suis, initiez-moi à votre campagne d’évangélisation. Nos âmes bercées par Lucifer sont promises à de cruels tourments et j’aimerais en savoir plus à votre sujet. Mais redevenons fidèles à nous-mêmes, si vous n’y voyez pas d’inconvénient : vous vous invitez sur ce site de réinformation identitaire en nous crachant à la figure votre bave coupée avec de l’eau bénite. Outre l’incongruité hilarante de votre message, vous devez comprendre que nous ne sommes pas sensibles à vos divagations de prédicateur sémitisé. Vos ratiocinations de théologien dilettante ne reposent sur aucun fondement rationnel et n’honorent guère la parole “sacrée” que vous êtes censé nous délivrer. Oui, je vous confirme que votre rhétorique embrouillée de Levantin n’a pas sa place sur Blanche Europe. Les simagrées hébraïques d’un Paul de Tarse, le dogmatisme aveugle d’un Tertullien, le bricolage confus d’un Augustin d’Hippone, l’imbroglio des commentaires apostoliques, l’imposture de la scolastique médiévale (résultant du pillage de la philosophie platonicienne à des fins d’endoctrinement délétère), les calembredaines d’un Juif dissident cloué sur une croix sous l’impulsion de ses congénères et dont l’existence demeure incertaine… ne suscitent pas un tonnerre de passion parmi nous.

Et je pourrais allonger cette liste non sans ressentir une allégresse sadique parce qu’il est diablement aisé de désarmer les calotins de votre espèce. A votre bigoterie servile découlant de l’intoxication de la psyché européenne par les héritiers d’Abraham, nous vous opposons une franche lucidité, le goût serein pour la réflexion et la curiosité intellectuelle sans restriction. A votre croyance désincarnée en la Sainte Trinité, nous vous renvoyons à notre spritualité enracinée et à nos croyances ancestrales que vos prédécesseurs ont longuement piétiné, avili et dénaturé depuis plus de mille six-cent. La lie de l’Orient s’est ainsi répandue de manière insidieuse jusque dans nos esprits, dans notre représentation du monde ou nos conceptions des rapports entre les individus en collectivité. L’érosion de nos dispositions immunitaires, la dilapidation de notre héritage gréco-romain en Europe, l’atteinte à notre exclusivisme communautaire et l’obscurantisme fratricide qui a tant secoué le Vieux-Continent sont les principaux “bénéfices” de votre religion juive en phase de décomposition avancée. Il était temps que nous remontions à la surface grâce à la révolution actuelle du dogme chrétien (au sens scientifique du terme) : l’Eglise catholique bergogliesque, les institutions huguenotes et même le clergé orthodoxe (russe comme byzantin) sont en train de renouer avec leurs messages originels et leur apparence primitive : la parenthèse pagano-chrétienne est définitivement close, le compromis médiéval entre le culte chrétien et notre tempérament aryen n’est plus de ce monde, cette impossible conciliation entre des forces aux intérêts antinomiques est passée à la trappe au profit de l’Afrique grouillante de peuplades idiotes et superstitieuses.

7 décembre 2019 15 h 55 min

Je pourrais aussi vous évoquer les “miracles” anthropologiques de la christianisation en Amérique dite “latine”, qui est à ce jour une immense fosse à purin cosmopolite dans laquelle les derniers Blancs tentent de subsister bon gré mal gré. Contrairement à d’autres détracteurs “païens” ou paganisants de votre dogme d’une effroyable stupidité, je ne pense pas que ce dernier soit la cause de la dissolution de l’Empire romain. Mais il ne s’agit pas moins d’un facteur incontournable de son morcellement après le IVe siècle de notre ère, corrélé à un amenuisement de la qualité du matériel humain sur les rives du bassin méditerranéen via la déchéance des valeurs civiques traditionnelles, les guerres civiles intempestives, et la prolifération du métissage racial (que vous êtes les premiers à encourager à nos dépens pour garnir les bancs de vos églises désertées).

Ironiquement, on ne saurait imputer aux seules migrations “barbares” la fragmentation de l’Empire romain et la romanité perdure dans une certaine mesure grâce aux conquérants de souche germanique. De notre côté, nous sommes plutôt amenés à raviver le souvenir d’Hypatie d’Alexandrie, à nous plonger dans les fragments des travaux de Celse, de Rutilius Namatianus ou ceux de Porphyre de Tyr, et à revaloriser la lutte farouche de Symmaque contre les intrusions judéo-chrétiennes. Plus généralement, j’encourage aussi les lecteurs de ce site à se tourner vers la pensée aristotélicienne et à ne pas se réduire à l’idéalisme platonicien en remontant jusqu’aux penseurs éminents comme Thalès, Anaximandre, Anaximène, Héraclite, Parménide, Zénon, Empédocle, Démocrite, ou Pythaghore. Nous nous tenons ainsi éloignés du magma amphigourique des Sémites qui polluent notre essence spirituelle, éthique et biologique à l’aide du protobolchévisme chrétien.

7 décembre 2019 16 h 45 min

Notons aussi que les jeunes Slaves proches de nos idéaux de conservation identitaire sont de plus en plus acquis au polythéisme de leurs aïeux (comme en atteste l’essor des mouvements rodnoveristes, qui ont ainsi vocation à restaurer la “foi originelle” des Slaves). Débaptiser les Polonais et les Russes -compte tenu de la félonie de Mieszko Ier et de Vladimir de Kiev- serait une avancée objective pour le triomphe de notre cause. Vous vous définissez comme un “Slave des Balkans” ; sans vouloir polémiquer, nous devons reconnaître que le substrat ethnographique de certaines populations d’Europe du sud-est est très hétéroclite. Ce n’est pas sytématique ni forcément prédominant, certes. Mais des indices d’orientalisation sont très perceptibles dans certaines zones des Balkans.

Les Albanais incarnant le “fleuron” de cet entrisme proche-oriental : leur hétérogénéité organique est très manifeste et la recherche génétique corrobore ce travail d’observation. J’ai une sincère affection pour les Serbes comme pour les Croates et nous leur sommes redevables pour leur résistance héroïque face aux Turcs ottomans pendant plusieurs siècles. Ceci dit, la slavité effective des ex-Yougoslaves est aussi mince qu’une lointaine couche de peinture sur un mur antique. En effet, ceux-ci s’avèrent être en priorité des descendants d’autochtones paléobalkaniques – mâtinés de migrants de l’ère néolithique et d’Orientaux dans des proportions très variables. Ces populations ont bien plus tardivement fait l’objet d’une acculturation par les Slaves très minoritaires qui s’étaient frayés un passage dans cette région de l’Europe (lors de graves périodes d’instabilité qui affectaient l’Empire Romain d’Orient).

La Grèce continentale est même à son tour conquise par les “Barbares” slaves à la fin du VIe siècle d’après les chroniqueurs byzantins. Certains Grecs du Nord présentent encore aujourd’hui des traits les rapprochant quelque peu des Polonais ou des Biélorusses. En bref, il s’agit d’un débat extrêmement délicat et il va sans dire que je n’exclue pas les populations balkaniques de l’Europe dans mon schéma de pensée. Malgré tout, j’ai la nette impression que la bondieuserie la plus tapageuse est inversement proportionnelle au degré d’aryannité – et pas seulement dans les Balkans. Puisque j’ai mentionné la Grèce, nous pourrions aussi dresser un bilan humain pour le moins contrasté de ce que sont les “Grecs” contemporains. Mais je ne veux pas non plus être accusé de concourir à la mésentente entre les Européens.

Rho 2
7 décembre 2019 19 h 36 min

Grandiose, mon cher Piotr !
Le chrétin est crucifié !
En bon maso, il risque d’aimer ça mais là, il s’est vraiment fait river ses clous. C’est dire s’il ne risque plus de frétiller du goupillon !
J’ai laissé sur le fil relatif à un excellent article sur les élections en Roumanie, un petit message destiné à dissiper un regrettable malentendu. J’espère que vous/tu le lirez/lira…

wpDiscuz