En Pologne, les portes ouvertes de la HAINE d’un complexe d’école

C’est une traduction relativement ancienne, de plusieurs mois, que nous vous livrons aujourd’hui. N’ayant pas traité le sujet plus tôt, nous ne pouvions pas le laisser de côté.

Une porte ouverte en Pologne qui avait fait du bruit, dans les médias et sur internet, en raison de la présentation de quelques symboles haineux.

Fakt24 :

“Kebab Remover” ou la date de la bataille de Poitiers en 732, dans laquelle Charles Martel a empêché les Arabes de conquérir l’Europe, ne sont que quelques-unes des inscriptions qui figuraient sur la réplique de l’arme en photo. Celle-ci avait été postée sur la page “Cudzoziemiec – taki sam człowiek jak Ty” (Un étranger – la même personne que toi) avec l’information qu’elle aurait été prise à ZSME à Tarnów. La direction de l’école l’a confirmé lors d’un entretien avec Fakt24.

Voici une des photos ou l’on peut distinguer les inscriptions sur le fusil d’assaut.

Dans la joie et la bonne humeur, les jeunes Polonais de cette école me semblent être sains.

C’est une photo haineuse, Goy, ce sont de sales racistes antisémites qui soutiennent l’immonde terroriste Brenton Tarrant qui a osé agir contre le remplacement des Blancs !

Les slogans et le type d’arme évoquaient l’assassinat de Christchurch en Nouvelle-Zélande. Le 15 mars, lors de la prière du vendredi à la mosquée Al Noor, un terroriste armé d’un fusil semi-automatique est entré et a assassiné près de 50 fidèles. Il était motivé par la haine des musulmans.

Bien que nous réfutions le terme assassinat pour le remplacer par nettoyage, nous ne pouvons pas nier que l’arme utilisée par les élèves de ZSME est une copie – plus ou moins fidèle – d’une des armes de notre camarade Brenton Tarrant. Et c’est très bien !

D’ailleurs, les élèves présents auront beau dire le contraire, ils étaient tous au courant de la signification des inscriptions.

La photo a été prise le 29 mars, lors de la journée portes ouvertes à ZSME. L’école assure n’avoir appris que récemment l’existence des slogans anti-islam sur la réplique. Nous avons entendu dire qu’en raison des examens finals en cours et de fausses alertes à la bombe, la direction avait d’abord traité les problèmes les plus urgents, mais l’incident est en train d’être “reconnu”.

Dans une déclaration envoyée le 7 mai, la direction de ZSME a annoncé qu’elle avait parlé à des étudiants impliqués. Le jeune homme qui a apporté la réplique à l’école a expliqué que l’idée de sa “décoration” venait du jeu Counter-Strike: Global Offensive. Le problème est qu’il n’y a pas d’inscriptions racistes ou anti-islamique sur la version du skin dont il se serait inspiré, où l’on trouve par exemple le signe pacifiste.

Mauvaise justification, dans tous les cas il ne pourra pas trouver une excuse. Il n’y a pas d’autres explications pour les inscriptions “haineuses”. Tout va désormais se jouer selon ce qu’en pense la direction de l’école.

Néanmoins, l’étudiant a assuré qu’il “ne voulait offenser personne et que le texte de la réplique n’était pas destiné à contenir des éléments racistes“. Il a également regretté la situation.

La direction de l’école n’a pas encore décidé du montant de la peine qui attend l’élève. Il sera jugé conformément aux règles de l’école. La direction a souligné qu’apporter ce type de réplique était un incident ponctuel chez ZSME.

“Nous n’approuvons pas de telles attitudes et nous ne ménagerons aucun effort pour les prévenir. En même temps, nous souhaitons souligner le fait que le réseau d’étudiants en photographie est en train d’être traqué et que la réputation de notre école est entachée“, a conclu son message à Fakt24.

L’école Polonaise n’est pas aussi sévère qu’une école Française, donc. Si cela était arrivé en France, l’élève serait déjà devant les tribunaux, d’une, et de deux il aurait été renvoyé sur-le-champ.

Aussi, pour conclure, on peut noter la tolérance de l’établissement avec les autres élèves, qui posent avec un drapeau sudiste. Un acte particulièrement raciste et haineux si l’on était en France.

Tant mieux pour les jeunes Blancs Polonais, ils sont bien moins formatés que par chez nous et plus aptes à la résistance que certains de nos compatriotes.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

7 Commentaires sur "En Pologne, les portes ouvertes de la HAINE d’un complexe d’école"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Jost
17 novembre 2019 13 h 53 min

Il est où le discours de hèèèèèène, il est où ????????? Lorsque les juifs sont fiers de défendre Israel en utilisant tous les moyens, y compris en édifiant un mur de béton séparant Gaza d’Israel personne ne critique , n’ose s’insurger bien au contraire , tous les gouvernements sont à plat ventre.Mais là que des jeunes Polonais défendent leur pays , leur culture leur ethnie et refusent d’être génocidés en quoi cela serait il répréhensible.??????? Ou bien alors faut nous expliquer que les uns sont plus égaux que les autres sur cette terre.

Rho 2
17 novembre 2019 16 h 16 min

Je te le confirme.
Les (((uns))) sont réellement persuadés d’être beaucoup plus égaux que les autres…
Tout comme les Huns précédents, nous devrons renvoyer ceux-là dans leur désert originel. Ceux qui le refuseront ne pourront être autorisés à rester que sous forme de compost. ( Je ne suis pas pour l’incinération même si ça fait du bon CO2 qui fait pousser les plantes et pleurer la mongolienne suédoise et son fan-club qui ainsi les irriguent. C’est gaspiller des matières organiques bonnes pour fertiliser les sols.
Les races de boue, comme leur nom l’indique, doivent retourner à la terre.

Jeremz
17 novembre 2019 19 h 25 min

Bordel, ça fait rêver !
Une jeunesse et des camarades d’école que je n’ai pas eu…
Puisse cette jeunesse resister et triompher !!

Hakenkreuz
17 novembre 2019 19 h 27 min

Je suis ravi de lire cela. Maintenant, il faut que ce genre d’évènements se produise partout en Europe (bien entendu parmi les blancs).

Derrick
20 novembre 2019 12 h 45 min

https://www.buzzfeednews.com/article/clarissajanlim/teen-girl-black-church-attack-plans-arrest?bftwnews&utm_term=4ldqpgc#4ldqpgc
https://abcnews.go.com/US/16-year-girl-detailed-plan-commit-murder-predominantly/story?id=67140100
Qu’une fille ai l’intention de commettre une attaque (qui a été déjouée) de ce genre c’est assez nouveau et révélateur de quelque chose de gros qui va arriver ces prochaines années dans le monde blanc je penses surtout si on regarde le nombre important d’attaques pro-blanches depuis fin 2018 (meme si il y avait déjà eu des actions significatives en 2011 en Norvège et en 2015 aux USA)

Julien
26 novembre 2019 21 h 34 min

Que la direction de cette école assume ! Elle a laissé organiser unne JPO qui puisse attire des étudiants de qualité.

Rho 2
28 novembre 2019 7 h 59 min

JPO : Journée Pour l’Occident. 😉
Et ces jeunes là me semblent bien avoir l’intention d’en fermer les portes aux boucaques !

wpDiscuz