La nuit d’Halloween toujours aussi mouvementée grâce aux colons allogènes

Les années passent, et ce sont toujours les mêmes parasites qui créent des problèmes lors de jours festifs. Nous avions relaté les violences lors de l’Halloween de l’année dernière  particulièrement enrichi par la diversité, où plusieurs afrobougnes avaient relayé sur les réseaux sociaux des appels à la purge – en référence aux films American Nightmare – contre des policiers, en plus de vols en tout genre et de dégradations contre le mobilier urbain.

Les violences n’avaient pas été extraordinaires mais assez nombreuses pour sortir de l’ordinaire – dans cette France envahie constamment enrichie par la diversité.

En cette année 2019, les fait se répètent, dans toute la France et dans d’autres pays qui ont la chance de compter en leur population les “nouveaux habitants de l’Europe”.

Commençons donc par l’Essonne, où Le Parisien nous affirme que la nuit aura été moins violente que l’année précédente avec “seulement” :

[…] A Étampes, plusieurs tirs de mortier ont touché un policier, très légèrement blessé à la cuisse. Selon le syndicat de police Alliance 91, des bagarres entre bandes rivales ont éclaté en soirée.

[…] Un jeune a été blessé à la tête. Ensuite, il y a eu pas mal d’appels pour des voitures ou des poubelles en feu mais sur place, il n’y avait souvent rien. »

Rien de bien grave, selon les journalistes qui ne vivent sûrement pas dans les parages, on reste dans l’atmosphère classique des environs, passons.

Dans l’Ain, Le Progrès fait état de forces de l’ordre largement sollicités pour des feux de poubelles et de voitures. Encore une fois, les cibles prioritaires des bougnoules apprentis pyromanes, qui s’entraînent sur de petites cibles.

A Brest, dans le Finistère, trois allogènes auraient été blessés par balles mais cela ne résulterait que d’un règlement de comptes, sans lien directe avec la date du 31 octobre, jour commun dans une cité paisible et multiculturelle.

Passons à La Réunion, où les nègres ont été particulièrement agités, pour changer.

Le Parisien :

Douze personnes ont été interpellées après des violences urbaines commises dans 14 des 24 communes de La Réunion dans la nuit de jeudi à vendredi, en marge de la soirée d’Halloween, a indiqué la préfecture dans un communiqué.

Un important dispositif de sécurité, regroupant 600 policiers et gendarmes et 280 pompiers, avait été déployé par le préfet Jacques Billant, « ce qui a permis de contenir les violences urbaines », commente-t-il.

Une quarantaine de feux, dont « deux feux de véhicules, l’incendie d’une maison désaffectée, des feux de broussailles et de détritus » ont été constatés, précise la préfecture, se félicitant qu’aucun commerce n’ait été pillé et qu’aucun blessé ne soit à déplorer. Le Journal de l’île de la Réunion évoque aussi des jets de cocktails Molotov.

Je ne vois pas en quoi on devrait “se féliciter” pour avoir réalisé ce pour quoi on est employé. En plus, avec autant de personnes mobilisées, il n’y a aucun mérite.

Rendez-vous compte des sommes d’argent perdues à cause de la violences des nègres – ici à La Réunion – et des afrobougnes sur le continent.

Je ne dis pas qu’il n’y aurait pas de violences, de viols ou de dégradations sans eux, simplement, on aurait énormément moins de problèmes de cet ordre. Dans un régime sain et en ordre, les Blancs ne feraient pas de tels désordres publics, comme le font les colons extra-Européens.

En Suisse, les colons s’en donnent aussi à cœur-joie, bienheureux de pouvoir parasiter un pays Blanc.

Si vous souhaitez d’autres exemples de violences, FranceInfo nous liste une petite compilation de diverses attaques de “jeunes”. Le cas le plus important est celui qui suit.

Béziers

HuffPost :

Une école de Béziers et deux salles de classe d’un collège ont été détruites ce jeudi 31 octobre dans la soirée de Halloween par un incendie “criminel” et des policiers ont été la cible de jets pierres et de tirs de mortiers, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.

“Le feu s’est déclaré vers 22h30 dans le collège Katia et Maurice Kraft, situé dans le quartier de La Devèze à Béziers. Deux salles ont été détruites et des dégâts ont été constatés”, ont indiqué les pompiers de l’Hérault.

Les établissements, situés en réseau d’éducation prioritaire, étaient vides en cette période de vacances.

Des “jeunes”, le terme de la novlangue pour qualifier la racaille extra-Européenne.

À une centaine de mètres, une école primaire a été également incendiée. Une douzaine de salles ont été lourdement endommagées, dont deux ont été totalement détruites, a poursuivi la même source.

“Un incendie criminel a été allumé dans une des deux salles de classe de maternelle”, avant que le feu ne se propage à l’ensemble du bâtiment, a précisé la police. Vendredi matin, les décombres du bâtiment fumaient encore.

Seuls des parasites non-Blancs sont capables de faire autant de dégâts contre des salles de classe. On parle d’une école et d’un collège, il faut vraiment être dérangé mentalement pour s’y attaquer.

Où sont les politiques pour s’indigner de cette terrible destruction ? Où sont-ils, pour demander la tête des “jeunes” qui détruisent en toute impunité des bâtiments publics ?

Cet incendie ne touchera pas que les petits maghrébins qui vont user les chaises de cours, mais aussi les fonds publics. Car, oui, ce sont nos impôts qui remboursent, chaque jour, les dégradations de nos si chers racailles.

Imaginez les millions, les milliards d’économisés si nous appliquions enfin notre politique. Plus de dégradations quotidiennes, une baisse presque totale des agressions “gratuites”, des vols à l’arrachée, des “tournantes” dans les caves, des voitures “folles”, des meurtres au hasard dans les rues… et j’en passe.

Si l’on masquait même le côté économique, et que l’on regardait simplement le côté social, tout serait plus simple. On pourrait enfin vivre dans le calme et la sérénité. Sans subir la cohabitation forcée avec la diversité nauséabonde et crasseuse.

Dites vous que mêmes les gamines de 14 ans, se font violer en réunion dans des collèges. Nos enfants ne sont à l’abri nul part, tout ça parce que des traîtres et des youtres nous imposent l’immigration non-Blanche.

La haine monte en nous, et c’est naturel. Notre haine est légitime, plus légitime qu’aucune autre cause. Nous sommes trompés depuis des années, notre race subit depuis des années. Ils payeront tous pour ça. Notre châtiment ne pourra jamais être aussi dur que ce qu’ils nous font subir, mais ils auront tous ce qu’ils méritent.

La Mort.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

14 Commentaires sur "La nuit d’Halloween toujours aussi mouvementée grâce aux colons allogènes"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Loupsolitaire
2 novembre 2019 12 h 16 min

Toujours les même méthode quelque soit l’epoque https://www.herodote.net/histoire/evenement.php?jour=19561024&ID_dossier=87

Napoléon CESAR
2 novembre 2019 13 h 37 min

Halloween ressemble de plus en plus au 1er de l’an en banlieu.
Ils brulent des écoles en France. Nous avons construit des écoles dans les pays d’Afrique de merde d’où ils sortent.
La colonisation européenne de l’Afrique les a fait sortir de l’âge de pierre. La colonisation bougnoulique de l’Europe nous fait y retourner.

NNN
2 novembre 2019 15 h 15 min

“Ceci est un discours de haine”.

Jost
2 novembre 2019 18 h 46 min

le 11 janvier 1945 Florimond Bonte titrait dans l’humanité ( communiste) : la haine est un devoir national.Ce titre est désormais d’actualité.Cette haine est une réponse juste , légitime, à l’instar des défences immunitaires du corps humain , en réponse à une agression.Il ne s’agit plus d’agression , mais d’agressions quotidiennes multiples totalement injustes gratuites , soutenues , planifiées par tout ce qui représente la raiepublique , d’épuration ethnique des Blancs qui dure depuis des décennies.Il s’agit là d’une défense légitime face à une guerre que beaucoup d’entre nous n’ont pas désirée ni souhaitée , qui nous est déclarée.

Loupsolitaire
2 novembre 2019 15 h 25 min

Pourquoi ne pas organiser une purge contre les musulmans l’an prochain.

Impression
2 novembre 2019 20 h 32 min

J’aime bien l’illustration avec le choix entre l’étoile et la croix de défense des Blancs.

wpDiscuz