Calais : interdiction du centre-ville aux migrants ? Dénonciation des pro-nègres

Faire à peine la moitié de ce qui est en son pouvoir pour protéger les habitants de Calais, c’est déjà trop ! 

Ouest-France :

Une vingtaine d’associations et collectifs d’aide aux migrants ont dénoncé jeudi un arrêté municipal pris par la maire de Calais, ayant pour effet d’interdire, selon elles, les distributions de repas en centre-ville, comme « relevant de l’incitation à la haine ».

Le 18 octobre, Natacha Bouchart (LR) a pris un arrêté municipal stipulant que « sauf autorisation particulière, sont interdites toutes occupations abusives, prolongées et répétées du centre-ville de Calais ».

Natacha Bouchart, cette terrible raciste, qui affirmait en 2015 que les migrants sont une richesse culturelle exceptionnelle, semble avoir changé un peu d’avis après avoir constaté les dégâts qu’ils causent.

La réalité dépassant les fantasmes de cette imbécile – il était aisé de savoir ce qui allait se passer en accueillant les migrants et en les laissant se construire des camps – elle tenterait (à première vue) de limiter un peu leur présence.

Cette solution est inefficace, au même titre que pousser la poussière sous son armoire : le problème aura beau être caché, il sera toujours présent .

Au moins, les nègres ne gêneront plus les habitants par leur présence nauséabonde et criminelle. Enfin, dans une situation où les traîtres n’existent pas.

La mairie justifie notamment cette décision par «les troubles à l’ordre public (…) générés par les attroupements de migrants» avec «amoncellements de déchets, déjections humaines, présence de rats, rixes, etc…» et affirme que la distribution de repas assurée par l’Etat depuis 2018 «a toujours répondu aux besoins».

«En raison de la richesse de la programmation culturelle, sportive et touristique de ces prochaines semaines (…) les familles et les touristes sont attendus en masse et les troubles générés par la présence de migrants risquent de fragiliser la bonne organisation de ces événements d’une part, mais surtout de porter atteinte à la sécurité de ces familles et de ces touristes d’autre part», peut-on lire dans l’arrêté, qui court jusqu’au 6 janvier.

Calais ayant une très bonne réputation touristique depuis le début de la crise migratoire, il s’agit simplement de faire bonne figure pendant quelques semaines, sans régler le problème des afrobougnes qui sont présents en masse sur le territoire locale – et national.

Le timing de cette décision signifie aussi que, le reste de l’année, la mairie se fiche éperdument de ses habitants qui subissent la présence des envahisseurs, dont l’insécurité qui en découle. Mais ça, ce n’est pas touristique, donc on s’en fiche.

Un gigantesque dragon sera notamment au centre d’un «spectacle urbain» de trois jours à partir de vendredi, avant de devenir attraction touristique.Selon les signataires du communiqué, dont la fondation Abbé Pierre, le Secours Catholique Pas-de-Calais et l’Auberge des migrants, ces propos «créent une catégorie migrants qui serait composée de personnes violentes (atteinte à la sécurité) et sales (présence de rats), utilisée pour invisibiliser une fois de plus ces personnes dont la simple présence est considérée comme agressive».

«Cet arrêté ajoute à l’exclusion sociale de ces personnes vulnérables une exclusion spatiale qui contribue à créer un clivage entre les personnes vivant à Calais», ajoutent-ils. Des maraudes et distributions de repas avaient lieu tous les soirs, notamment autour de la gare. Elles continuent «en s’adaptant», selon Antoine Nehr, coordinateur d’Utopia 56 à Calais. Selon lui, quatre bénévoles ont été convoqués au commissariat depuis la publication de cet arrêté. Quelques centaines d’immigrés vivent dans le Calaisis. Sollicitée par l’AFP, la mairie de Calais n’a pas voulu réagir.

Les gauchistes ne veulent même pas comprendre que le clivage s’est créé naturellement entre les allogènes migrateurs et les habitants. La simple présence de ces parasites crée le clivage, étant donné qu’ils sont là pour nous envahir et salir tout ce qu’ils peuvent.

Les mêmes associations d’aides aux migrants, se plaignent désormais des conditions “inhumaines” de vie des migrants, après qu’un Nigérian ait péri dans sa tente en essayant de réchauffer une boîte de conserve : de véritables ingénieurs sur-diplômés, à n’en pas douter.

Quelques centaines, quelques milliers, quelques millions, l’essentiel n’est pas là. Même si la présence des allochtones non-Blancs se résumait à quelques dizaines de personnes sur l’ensemble du pays, ils seraient de trop. Nous ne pouvons pas les laisser vivre et nous parasiter librement sur nos terres.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

8 Commentaires sur "Calais : interdiction du centre-ville aux migrants ? Dénonciation des pro-nègres"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Rho 2
2 novembre 2019 21 h 52 min

Ces vermines n’ont effectivement rien à faire sur nos terres, et les traîtres qui soutiennent cette invasion devront être les premiers à éliminer.

budo spirit
2 novembre 2019 23 h 26 min

Oui les premiers ,je suis entierement d accord avec toi pas de place pour les traitres a leur race

Jost
3 novembre 2019 18 h 41 min

des traîtres qui il faut le souligner sont les larbins d’une oligarchie étrangère.
Ce qui rend également ces trâitres encore plus détestables c’est aussi la manière dont ils se défaussent des problèmes qu’ils ont eux mêmes crées, quel que soit leur appartenance politicarde.Dans le cas présent il ne faut pas donner une image négative de leur ville , élections municipales en vue et satisfaire un électorat bourgeois friqué lequel encourage l’invasion du pays mais ne tolère aucun allogène à proximité imméddiate de leurs beaux quartiers.

Julien
5 novembre 2019 4 h 21 min

Le concept de “migrant” est apparu dans les loges de la franc-maçonnerie moderne au 18ème siècle.
Il a été fait gober aux révolutionnaires, à travers l’Europe, comme un retour à un prétendu état primitif, dans lequel (((l’humanité))) aurait été et auquel elle devrait retourner.
(Il s’agit donc bien du souhait de tout faire régresser, qui plus est vers un état primitif mensonger, comme l’attestent les lieux de vie historiques des “hommes des cavernes”, très antérieurs à toute trace de la moindre judéité.)
Il découle donc de l’idéologie d’invasion juive, qui mêle le politique avec le religieux, dont la reconstruction de leur temple.
Et ce chaos mondial organisé, appelé par eux “nouvel ordre mondial”, est censé aboutir à l’accélération de la venue de leur messie, donc la fin des temps.
Il s’agit donc, derrière l’apparence trompeuse d’un suicide collectif, mensonge que porte aussi le journaliste-écrivaillon (((Eric Zemmour))), d’un “holocauste”, véridique celui-ci, de tout ceux qui ont existé en tant que peuples établis dans des pays déterminés, afin de favoriser le retour à une sauvagerie… sauvagerie que seules les peuplades de sauvages ont pratiqué et pratiqueront tant qu’il en subsistera.
Ces peuplades sont donc favorisées par la pire d’entre elles pour nous anéantir puis les anéantir eux-mêmes vers leur véritable “Israël” de la fin des temps.

jones
5 novembre 2019 8 h 53 min

se mefier de tous les “patriotes” qui pronent l’assimilation et fustigent la remigration ,,ce sont les pires ennemis de l’homme blanc,,zemmour est de ceux la,,,

Jost
5 novembre 2019 9 h 30 min

@Jones vous oubliez d’ajouter la Sarl Marinettes and Co.
@Julien En 1917 ((( les bocheviks ))) ne sont pas parvenus à génocider le peuple russe ( voir à ce sujet le documentaire d’Hervé Ryssen ) depuis les années 60 ils instrumentalisent l’immigration de masse autre moyen d’éliminer définitivement les populations Blanches.

Rho 2
5 novembre 2019 10 h 29 min

Mon cher Julien, le concept de migrants a été inventé par les youtres à la fin du XIXème siècle et peaufiné par ces enculés au XXème. Je te renvoie aux articles de Basile sur l’oeuvre de Kevin MacDonald, notamment les plus récents.
On ne parlait pas de migrants dans les loges maçonniques au XVIIIème siècle, dont tous les membres étaient, certes des culs-bénis depuis l’imposture du pasteur Anderson qui avait fait disparaître tous les textes antiques se référant aux loges de bâtisseurs Grecs et Romains, bien évidemment païens, et qui se situaient dans la tradition pythagoricienne ( “Que nul n’entre ici s’il n’est géomètre” et “Connais toi toi-même” ), dont les disciples ont été massacrés par les fanatiques chrétins ( pléonasme ), comme tous les adeptes du paganisme et des vraies traditions aryennes.
Ce salopard d’Anderson, qui s’était vu confier la rédaction des statuts d’une fédération des loges anglaises, devenue la Grande loge unie d’Angleterre, en a profité pour mettre au feu les quelques textes qui montraient que les bâtisseurs de l’Acropole et du Colysée n’avaient rien à voir avec le christianisme ni avec les youtres et leur culture de sous-hommes ; leur fameux temple de Salomon ayant d’ailleurs été bâti par un goy, en l’espèce un phénicien, le fameux Hiram, qui n’était qu’un médiocre entasseur de pierres à côté des architectes Aryens qui ont réalisé les chefs d’oeuvre de l’Antiquité, dont les sept merveilles du Monde. Ce cul-béni d’Anderson a profité de l’occasion qui lui était donnée pour achever le travail d’effacement de cette histoire entrepris par la secte des adorateurs du juif Ieshoua et n’a conservé que quelques manuscrits récents, rédigés par des culs-bénis comme lui, comme références de la constitution de cette franc-maçonnerie moderne, club d’aristocrates et de grands bourgeois qui n’avaient, en général, comme rapport à l’architecture que celui d’avoir les moyens de se faire construire un château.
Ceci étant, ces mecs n’avaient rien à voir avec des révolutionnaires et n’acceptaient dans leurs rangs que des hommes loyaux serviteurs de leur monarques. Et tous considéraient les nègres comme des êtres inférieurs, au même niveau que les singes, et les juifs comme des parasites. Il suffit de lire Voltaire ou nombre d’auteurs anglo-saxons de l’époque pour le constater.
D’ailleurs les loges qui en sont issues n’acceptent toujours pas les nègres.
Ni les juifs…
Et la révolution française en a guillotiné bien plus qu’elle n’en comptait dans ses meneurs. À commencer par le savant Lavoisier. La première constitution américaine précisait que seuls les hommes Blancs pouvaient être citoyens des États-Unis. Pour un Washington ou un Jefferson, un nègre était un sous-homme.
Donc, des culs-bénis, oui, mais des judéophiles ou nègrophiles, certainement pas. D’ailleurs, leur héritier direct le plus connu est Anders Breivi

Rho 2
5 novembre 2019 10 h 31 min

Breivik ! Dont nul ne soutiendra qu’il est un adorateur des boucaques ou de leurs sponsors.
En France, c’est autre chose puisque le clan Rothschild et les autres financiers juifs ont réussi à placer leurs hommes dans toutes les institutions. Dont le Grand Orient de France qui a fait la pluie et le beau temps sous toutes les ripoubliques. D’où la vision déformée que les Français ont du truc.
Aux USA, tous les fondateurs du KKK étaient francs-maçons et en Allemagne ceux de la loge la plus ancienne, et de quelques autres, ont soutenu Tonton et le NSDAP et ont prononcé d’elles-mêmes leur dissolution pour se fondre dans le nouvel Ordre.
Les rituels et les symboles des cérémonies nationales-socialistes, notamment la fameuse cathédrale de lumière, ne sont pas nés de rien…
Ils reprenaient ceux de l’Antiquité, qui n’avaient pas été oubliés par tout le monde.
Mais cela est ignoré en France où les francs-maçons sont soit des escrocs youpins ( encore un pléonasme ), soit des gauchiasses traîtres à leur race comme Mélenchon. Le Grand Orient a même eu à sa tête un immonde youtron ancien secrétaire de Trotsky, Fred Zeller, qui a fait rentrer dans sa secte tous les déchets soixante-huitards. Ça situe l’étendue du problème…
Ce que les gens ne savent pas, c’est que ces mecs qui tiennent le haut du pavé chez nous ne sont reconnus que par leur affiliés, par exemple la loge turque pourrie de juifs où s’est décidé le génocide, réel celui-là, des Arméniens…
Et il est vrai que les Anglo-saxons sont eux aussi tombés sous la coupe des juifs, comme l’a expliqué Kevin MacDonald, mais par d’autres réseaux.
Cette mise au point faîte, j’approuve totalement tes propos et ceux du camarade Jones. Oui, ces fameux “patriotes” qui prônent l’assimilation des nègres et des bougnoules, donc la submersion des Blancs et la disparition de notre race par métissage, sont nos pires ennemis. Et un (((Zemmour))) qui dénonce les méfaits des musulmans mais jamais ses coreligionnaires les faisant venir par millions, est à mettre dans le même sac que (((BHL))) avec lequel il est, en réalité, copain comme cochon, trinquant joyeusement avec lui lors des dîners du CRIF à leur domination totale sur ces cons de goyim…

wpDiscuz