Épidémie de guets-apens contre les forces de l’ordre et les pompiers

Lire les journaux quotidiennement peut s’avérer… répétitif. Les jours se suivent et se ressemblent, toujours les mêmes attaques, les mêmes auteurs de crimes, les mêmes violeurs et les mêmes excuses des journalistes et des politiques.

Ce n’est jamais leur faute, ce sont des jeunes, ils sont défavorisés, c’est une minorité qui pose problème…

Ces derniers jours, une tendance semble pourtant s’installer : les guets-apens contre les policiers et les pompiers.

Le Parisien :

Comme tous les soirs, Elsa* a laissé la fenêtre de son appartement ouverte, avant de se coucher, « pour que le chat soit libre pendant la nuit ». Celle de ce lundi à ce mardi sera interrompue vers 3 heures du matin. « Je me suis réveillé avec de la fumée dans la pièce et une odeur de pneu cramé, décrit l’habitante du quartier des Mordacs à Champigny-sur-Marne. J’ai eu peur que ce soit ma voiture qui brûlait en bas de l’immeuble. »

Pas de véhicule pris dans les flammes, mais plusieurs poubelles incendiées sur la chaussée, avenue du 11-Novembre-1918. Avertis par des riverains, les pompiers ont reçu un accueil bien particulier à l’approche des bacs en feu : une quinzaine de personnes les ont ciblés à coups de mortiers. Obligeant l’appel en soutien de policiers.

Un réveil particulièrement agréable dans une vie quotidiennement enrichie par les afrobougnes. N’êtes vous pas heureux de vivre dans la richesse de la diversité ? N’aimeriez vous pas vous sentir comme à Kaboul, à 3 heures du matin ?

15 personnes, des “jeunes” comme toujours, qui ciblent au mortier des pompiers, c’est un acte de guerre – terroriste si l’on souhaite employer un terme moins fort.

Il ne s’agit nullement d’une minorité ou d’un problème d’inégalité. La solution, selon certains imbéciles, pourrait être de leur offrir des places de piscine.

[…] Sur les vidéos captées par d’autres témoins, deux camps se font face au cœur du quartier, rythmé par plusieurs dizaines de détonations et coloré par les étincelles des mortiers. Ripostant avec des bombes lacrymogènes, puis des tirs de lanceurs de balles de défense (LBD 40), les policiers ont dû battre en retraite, avant l’arrivée de renforts.

Déjà que les forces de l’ordre sont infiltrées par la racaille allogène,  ils ne sont pas capable de faire face à 15 afrobougnes armés de pétards. Comment quelqu’un de sensé pourrait faire confiance à la police pour protéger sa famille ?

S’ils ne sont pas capable de faire face à des adolescents avec des jouets, comment pourraient-ils nous protéger d’islamistes lourdement armés ? Ils ne le peuvent pas.

Et c’est une des raisons pour lesquelles aucun Blanc ne doit confier sa vie aux institutions de l’État. En plus du fait qu’elles souhaitent notre disparition à l’avenir, elles sont incompétentes pour maintenir un quelconque ordre public.

Il nous appartient de nous défendre par nous même.

[…] Adossée aux murs de la brasserie de la cité, une petite bande livre sa version des événements : « Trois petits gars du coin ont été attrapés, on est au courant. Après, ça ne blesse pas, les mortiers. Ce n’est pas comme leur LBD à eux. »

Bah oui, tirer sur les flics c’est pas grave, c’était pas des vrais explosifs !

Bien vu Mamadou, maintenant essaie de courir plus vite que la balle que je viens de tirer.

Si les bougnoules vivaient vraiment dans la peur du racisme et de la discrimination en France, vous pensez réellement qu’ils seraient aussi arrogants ? Ils se permettent même de tirer à balles réelles pour “mettre l’ambiance” dans leurs mariages.

Ils ne comprennent que le rapport de force, et ce ne sont pas les présumées forces de “l’ordre” qui instaurerons celui-ci.

Aussi, je laisserais une petite citation de Visage Pâle qui réagissait à la tuerie du nègre Harpon :

Dans cette histoire devenue banale dans notre France en pleine déliquescence, les anomalies, monstrueuses, sautent aux yeux. Le terroriste est un nègre des Antilles, handicapé.

Il n’avait déjà rien à faire dans les services de police où la sélection devrait être aussi drastique que celle que passaient ceux postulant à la SS.

Rien à faire en France non plus, qui est une terre ancestrale Blanche. Tous ces Antillais vivent au crochet de la métropole, comme des parasites, allant jusqu’à avoir des privilèges hors de prix avec leurs congés bonifiés (si la Guadeloupe et la Martinique n’étaient pas entretenues et perfusées en permanence par la métropole, nul doute que ces îles finiraient en shithole façon Haïti). La plupart sont des queutards alcooliques tire-au-flancs dont la bêtise est insondable. D’ailleurs, pour embrasser la religion mahométane, il faut être soit très con, soit très pervers. Ce n’est donc pas très étonnant qu’il se soit converti. Cumulant handicap et négritude, il aurait dû être euthanasié depuis déjà bien longtemps si nos lois saines étaient mises en vigueur et donc bien avant sa conversion.

Cette histoire tragique montre aussi que l’ennemi est dans la place, y compris dans des sites où l’on s’attendrait à être en sécurité.

Ailleurs, on pourrait s’attendre à un véritable carnage : un médecin fanatique du ramadan traitant au plomb plusieurs ailes d’un hôpital lors de sa contre-visite ; un bougnoule agent de l’éducation nationale faisant une partie de chasse dans la cour de l’école et j’en passe… Elle montre aussi qu’en matière de prévention d’attentat, les services de renseignement français ont un sacré train de retard. Tout mahométan (et a fortiori tout juif) est un ennemi par nature et l’erreur fatale est de leur faire confiance. Mais comme la surveillance des bougnoules préparant des attentats nécessite souvent l’aide de personnes arabophones, les policiers sont contraints de faire appel à eux. Et ces derniers les trahissent à la moindre occasion.

[…] Le métier de policier est devenu un métier impossible sauf à devenir fou. Face au chaos racial fomenté par le Juif, on les bride pour éviter toute bavure susceptible d’entraîner des émeutes type 2005 amplifiées. Ils sont comme des chiens de chasse muselés (mais démuselés les jours où les Gilets jaunes manifestent). La justice avec ses juges gauchistes francs-maçons continue à faire preuve d’un monstrueux laxisme pour toutes les racailles. Pour les flics, cela revient au tonneau des Danaïdes.

Une réflexion pertinente qui approuve le fait que les policiers ne seront pas les protecteurs de notre pays et de notre race et que ce n’est pas le Système actuel qui empêchera des allogènes de s’amuser à tirer sur l’ambulance.

20 Minutes :

Ils sont tombés dans un guet-apens. Jeudi soir, vers 22h30, les pompiers sont appelés pour éteindre un véhicule en feu rue Marie Laurencin, dans le quartier sensible du Val-Fourré à Mantes-la-Jolie (Yvelines). Un équipage de la Bac est sollicité pour assurer leur protection. Soudain, « une centaine d’individus » qui s’étaient cachés, selon une source policière, convergent vers eux. Pompiers et policiers le comprennent vite : ils sont tombés dans un piège.

Souvent, ce sont de petits groupes de 5 à 15 nègres maximum. Ici, une centaine d’individus : on approche de l’émeute. Et quelle réaction dans les médias ? En avez vous tant entendu parler dans les médias ? Des politiciens se sont-ils posés en renfort contre cette violence bougnoulesque, contre cette insurrection qui ne cesse de se montrer au grand jour ?

Pas vraiment… on fait quelques articles, puis on passe à un autre fait divers. Misérable traitement médiatique, pour une politique de l’autruche. Mais les Français ne pourront pas dire qu’on leur cache les choses, simplement, noyez sous des multitudes d’informations futiles, ils oublieront les véritables problèmes qui les entourent – sauf pour ceux qui sont directement témoins des violences, quand ils ne sont pas les victimes.

Les soldats du feu repartent sans avoir pu éteindre l’incendie. Les trois policiers qui les accompagnent, eux, vont être la cible pendant de longues minutes de jets de cocktails Molotov et de pierres, de tirs de mortier. Après avoir appelé du renfort, les policiers tentent de rétablir l’ordre durant près d’une heure. Pour cela, ils font usage de LBD (lanceurs de balles de défense) et de grenades lacrymogènes. Ce vendredi, le parquet de Versailles a indiqué avoir saisi l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) « sur les conditions d’usage des armes de défense par les policiers ».

On repasse donc par la réflexion de notre cher camarade Visage Pâle qui nous parlait de musellement des forces de police. Une enquête est ouverte parce que les policiers se sont défendus ! Autant leur coller une cible dans le dos et leur lier les mains, si l’on souhaite qu’ils soient les plus inefficaces possible.

[…] Une enquête a été ouverte des chefs de « violences avec guet-apens, arme et en réunion », « participation à un groupement formé en vue de la commission de violences » et « outrages » sur personne dépositaire de l’autorité publique. Sur Twitter, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a indiqué condamner « sans réserve les violences commises hier à Mantes-la-Jolie ». C’est une « attaque extrêmement violente que je dénonce de manière catégorique », a ajouté son secrétaire d’Etat, Laurent Nuñez, lors d’une visite au commissariat de Trappes.

Des mots, toujours des mots. Dans cette politique si théâtrale, les mots comptent plus que les actions. On condamne, on s’offusque, on soutient les policiers, mais rien n’est fait pour inverser la tendance.

Ce qui rejoint la menace de ce bicot de Yassine Belattar, qui déconseille à Blanquer de mettre les pieds dans le 93 en raison de ses propos sur le voile. Lorsque de pareils bougnoules arrivent à menacer clairement un représentant de l’Etat sans qu’il n’y ait de répercussions judiciaires, on sait que la pomme est entièrement pourrie.

Une question reste encore sans réponse : à quel moment le Français Blanc comprendra t’il qu’il n’y a pas un ver dans le fruit mais que le fruit est devenu le ver ?

Pendant ce temps là, hier encore, des policiers recevaient des boules de pétanque comme cadeau de bienvenue dans un quartier de Nice et un élu RN se faisait “agresser” par des Antifas.

Une semaine bien chargée, dans notre Fronce qui s’assombrit de jours en jours… peut-être dû à l’avènement certain du Soleil Noir.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

33 Commentaires sur "Épidémie de guets-apens contre les forces de l’ordre et les pompiers"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Essai Pseudo
27 octobre 2019 20 h 00 min

Merci pour ce témoignage, je consulte blancheurope.com chaque jour.

Essai Pseudo
27 octobre 2019 20 h 20 min

Votre article est intéressant. Cependant dans le fonds, chacun comprend que vous vous accrochez à des valeurs quelque part ‘républicaines’. Mais c’est tout le problème, car vos observations devraient vous conduire à postuler l’innanité et même l’imposture de la république, (après tant de victimes Francaises, ce régime ne mérite même plus la majuscule !)
Or, vous vous vouvoyez dans la défense des forces de l’ordre, un exercice risqué après l’année dse Gilets Jaunes. Car s’il n’y a eu aucune réponse aux violences policières, les Français confusémment gardent en tête les centaines de Fr gravement bléssés ou éborgnés.
Défendre l’institution policière, complice du pouvoir totalitaire devient contre productif.
Le soleil noir (goegé de haine et de violence), oui; le soutien à une police complice, NON !

Rho 2
28 octobre 2019 0 h 58 min

Il n’y a aucun soutien aux flics qui ont éborgné des Gilets Jaunes dans cet article.
Il explique très clairement l’impuissance de la police face aux hordes bounègres, et montre que nous devrons nous défendre nous-mêmes contre ces sauvages.
Il indique non moins clairement que les flics sont comme des chiens que le (((pouvoir))) n’autorise pas à mordre quand ils sont agressés par les boucaques, ne leur donnant alors ni les moyens de riposter ni les ordres nécessaires, ne les démuselant que pour réprimer les mouvements de plus protestation des Blancs.
Avant de poster un commentaire, il faut éviter de lire l’article en diagonale…
Dénoncer la sauvagerie et la perfidie des barbares, qui s’en prennent également et d’abord aux pompiers, ce n’est pas être solidaires des flics mais de tous les Blancs confrontés à cette engeance.
À noter que j’ai moi aussi défilé avec les Gilets Jaunes, que j’en ai aussi pris dans la gueule malgré mes cheveux blancs, et que malgré ça, je ne mets pas tous les flics dans le même panier.
Tu as l’enculé qui te tire une balle dans la gueule pour toucher cent cinquante euros de prime et celui qui va risquer sa peau pour te sortir d’un immeuble en flammes ou de sous une avalanche, ou se lever le cul jour et nuit pour serrer un pédophile, le violeur d’une gamine, les raclures qui ont dévasté l’appartement d’une pauvre vieille après l’avoir cambriolé ou les boucaques qui t’ont lardé pour te piquer ton portable.
Ceux-là aussi, ils existent, et on ne doit pas les mettre dans le même sac.
D’ailleurs, nombre d’entre-eux ont été sanctionnés parce qu’ils ont refusé des ordres illégaux. Mais la presse n’en parle pas. Le seul dont on a récemment évoqué le cas, c’est ce capitaine de police judiciaire qui vient d’être condamné pour s’être interposé entre les CRS et des Gilets Jaunes et avoir dit à leur officier ce qu’il pensait de la violence de leur répression.
Mais ce n’est pas un cas unique.
D’ailleurs, parmi les Gilets Jaunes, il y avait aussi quelques flics qui n’étaient pas là pour l’infiltration. Mais en repos et solidaires des ouvriers qu’ils avaient été. Ceux qui se sont fait repérer ont été virés ou mutés.
Idem pour les militaires : la statue qui trône en plein milieu de la cour d’honneur de Saint Cyr s’est retrouvée habillée d’un gilet jaune !
Et personne n’a rien vu…
Aucun groupe de gens défini par une profession ou une classe d’âge n’est un bloc monolithique.
Je l’ai déjà démontré sur un autre fil.
Et en disant ça, je ne soutiens certainement pas les salopards qui m’ont gazé la gueule et explosé une guibole !

Rho 2
28 octobre 2019 1 h 08 min

Vos réflexions prouvent que, contrairement à ce que vous affirmez, vous ne consultez guère Blanche Europe ou alors depuis fort peu. Sinon vous ne manifesteriez pas une telle ignorance de sa position, et de Nico White notamment, sur cette ripoublique de merde dénoncée sur ce site depuis sa création. Pour un essai de plus pseudo, c’est plutôt raté…

Rho 2
28 octobre 2019 1 h 19 min

Correction : le “plus” devant “pseudo” est à enlever, de même que celui ajouté dans mon message précédent devant “protestation”.
Ces insertions malvenues sont des initiatives de mon téléphone, peut-être vexé que je l’ai pas fait enregistrer auprès de son producteur ou du fournisseur d’accès.
Ou alors, c’est ce correcteur orthographique de merde !
Après l’intelligence artificielle, la connerie synthétique ?

Rho 2
27 octobre 2019 23 h 59 min

Oui, le Soleil Noir va se lever…
Et les youtres le sentent. Du moins certains d’entre-eux. Ils ne sont pas plus écoutés que leurs prédécesseurs clairvoyants qui avaient annoncé en vain à leurs aïeux les pogroms que leur intolérable nuisance allait finir par déclencher. Tout aussi avides, cupides, et arrogants que leurs ancêtres l’étaient, les youpins n’entendent pas relâcher une seconde l’oppression de leurs esclaves goyim et continueront à leur sucer le sang jusqu’à ce que ce soit le leur qui coule.
Mais ils se méfient quand-même ; d’où le renforcement considérable de la censure et de la répression. Mais ça ne suffira pas.
Bien au contraire !
En fermant la soupape de la marmite, ils n’aboutiront qu’à son explosion.
D’autant que celle-ci chauffe de plus en plus ; leurs golems nègres et bougnoules sont totalement incontrôlables et se croient déjà en pays conquis. Ces sous-humains au QI de lombric ignorent évidemment la loi de Newton : action entraîne réaction.
Et ils ignorent aussi l’histoire.
Or, notre histoire le montre clairement : comme l’a rappelé un article de Blanche où elle rapportait les propos d’un membre de la famille Hartfield, pas vraiment un clan de Bizounours, dont Covington a donné le nom à un de ses héros, la violence est dans notre sang. L’homme Blanc est patient. Très patient. Sans doute trop ; la faute au lavage de cerveau opéré par les chrétins.
Mais comme un film des années 90 l’a souligné, ce sont les mecs les plus tolérants et les plus placides qui se montrent les plus violents et les plus déterminés lorsque leur seuil de tolérance est dépassé.
Et il le sera bientôt.
Les youtres et les boucaques oublient que dans toutes ces couilles molles que sont devenus la plupart des Blancs, il y a toujours les gènes de leurs pères, qui étaient les plus féroces guerriers de la Terre.
Quelques milliers de Blancs ont suffit pour mettre au pas les empires musulmans ou conquérir l’Amérique malgré la sauvagerie de leurs adversaires.
Certes, c’était il y a quelques siècles.
Et les youtrons ont injecté dans les cerveaux des peuples occidentaux les virus que constituent les religions et idéologies sémites, et qui neutralisent leurs défenses et leurs instincts de survie.
Mais nous sommes l’antivirus !
Et la vérité se répand d’autant plus vite que tous ou presque peuvent déjà la voir de leurs propres yeux.
Un mensonge ne peut que s’effondrer car il ne repose sur rien.
Nous, notre position est fondée sur les lois de la nature ; elle repose sur tout ce qui existe. Comment, dès lors, douter de la victoire finale ?
Certes, elle n’arrivera pas seule.
Comme nos aïeux avant nous, il nous faudra nous battre pour chasser de nos terres les hordes des barbares.
Ceux qui s’y refuseront mourront.
Les lâches comme les traîtres.
Contrairement aux guerres fratricides, fomentées par les juifs, qui ont conduit à la mort des millions de Blancs parmi les plus valeureux, les combats pour la préservation de notre race verront le triomphe des meilleurs d’entre-nous et la renaissance de l’épopée Aryenne.
Nous irons jusqu’aux étoiles…sans les bounègres et les juifs !

Jacot
28 octobre 2019 7 h 23 min

Quel régal de te lire, cher camarade Rho 2 ! Malgré les errements de ton téléphone, on prend une bouffée d’optimisme,, même à partir d’un constat réaliste de notre situation ! Merci pour tout, camarade, respect et longue vie à toi !
Pour notre sang et notre race, RAHOWA !

Jost
28 octobre 2019 13 h 36 min

Ce qui est surprenant tout de même c’est cette différence de comportement de la part des flics envers les GJ d’une part et les allogènes d’autre part.D’un côté une répression féroce , à la limite du meutre au LDB, ce déchainement en bandes organisées envers les GJ et dernièrement les pompiers ( les images parlent d’elles mêmes ) et de l’autre cette passivité , cette complicité envers les allogènes.Et souvenez vous cet appel d’un ancien ministre de l’aiduc nat qui invitait les flics à tirer sur les GJ.Mais là rien de tel envers les allogènes.La question mérite d’être posée les flcs n’avaient ils pas ordre de buter du GJ ???????????Croyez moi braves gens , cette police raiepublicaine est contre nous FdS , mais avec ……..la preuve.

Rho 2
28 octobre 2019 22 h 57 min

Tu fumes quoi, abruti ?

Rho 2
28 octobre 2019 22 h 59 min

Tu as effectivement fait un essai.
Celui de te foutre de notre gueule.
À part tirer la chasse, je ne vois pas de réponse adaptée.

Rho 2
1 novembre 2019 1 h 08 min

Ça, c’était ma réponse aux insultes de l’Essai Pseudo et non aux propos du camarade Jost. Je précise que dans mon message du 28 à 22h59, je réagissais à ses propos à l’égard de Blanche et de toi, et à son comportement à l’égard de Jacot dont il avait copié-collé un commentaire pour se foutre ouvertement de sa gueule.
Cette merde est disparue dans un grand tourbillon et je m’en réjouis…

wpDiscuz