Manifestation de bougnoules contre “l’islamophobie”

Les colons mahométans, connus pour leur agressivité historique envers les non musulmans, et étant toujours dans la victimisation à outrance, ont décidé de lancer plusieurs marches contre l’islamophobie, terme utilisé massivement par toute la clique aux ordres, aussi bien métèque que traître, dans le but de culpabiliser incessamment les Européens Blancs.

Le Huffington Post :

“Racisme d’État! À bas, à bas, l’islamophobie!”. C’est derrière ce slogan que plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblés ce samedi 19 octobre place de la République à Paris.

Nous désirons, en tant que Nationalistes Blancs, vivre dans un pays sans non-Blancs et autres parasites sociaux. Pourtant, force est de constater qu’il n’y a aujourd’hui, en France, pas de racisme d’État et encore moins d’islamophobie. Si c’était bien le cas, nous serions les premiers à nous en féliciter.

Or, avec toutes les allocations versées, les cités arrosées de pognon et le nombre de remise en liberté de criminels allogènes, impossible de déceler une once de racisme.

Les bougnoules en question continuent de se victimiser tout au long de l’article du Huffigton Post, ainsi qu’en déformant la réalité (chutzpah mahométane) :

“Je suis ici depuis seize ans, je n’ai jamais senti ce genre de climat. On ne se sent pas bien, même chez nous”, déplore cette participante. “Personne ne supporte plus l’autre, on vit dans un climat très tendu qui détruit toute société. J’espère que ça va se calmer. Toutes les guerres commencent par la haine” témoigne la jeune femme.

“On veut juste vivre normalement comme tout citoyen français, on paye nos impôts, on est intégrées, on travaille au quotidien et on est tous Français dans l’âme”, résume Samira, également interrogée par Le HuffPost. Elle dit avoir peur, comme plusieurs des manifestantes qui portent le foulard. “Au quotidien, ce sont des regards, des bousculades… Au travail, pour les postes à responsabilité on nous fait comprendre que ce n’est pas pour nous”, relève-t-elle.

Ce que réclament ces grosses moukères voilées, c’est de pouvoir coloniser tranquillement les Blancs, sans la moindre résistance de leur part, ni plus ni moins, et quand bien même il est évident que ces grosses bougnoules ne reçoivent pas ou bien peu de menaces en réalité.

En inventant des faits, des agressions qui n’ont lieu que dans leurs esprits de maghrébines incohérentes, et reprochant de ne pas avoir de poste à responsabilité sans se demander si ce n’est le fait de leur incompétence ou de leur stupidité naturelle, elles ne font que se ridiculiser devant nous.

Les allogènes sont traités comme des rois dans nos contrées, ils réclament encore plus et se plaignent que chaque Blanc ne se prosterne devant eux !

Une autre marche contre l’islamophobie est prévue le 27 Octobre à Paris

Saluons maintenant l’échec de ce rassemblement.

Valeurs Actuelles :

“Victimisation permanente”. Cela semble être le mot d’ordre de ceux qui, samedi 19 octobre, manifestaient place de la République à Paris contre l’ « islamophobie ». Ils n’étaient pas bien nombreux, cet après-midi là, à dénoncer, pêle-mêle, le « racisme » et « l’islamophobie d’État », ou encore le « climat de haine » qui régnerait vis-à-vis des musulmans – quelques centaines, pas plus.

Le rassemblement, qui a pu bénéficier d’une large couverture médiatique – quoique très orientée, puisque l’événement a pu être relayé par Mediapart, le Huffington Post ou encore le média d’État turc TRT – a vu plusieurs grands noms du militantisme communautariste défiler. À commencer par l’ex-conseiller “banlieues” d’Emmanuel Macron, Yassine Belattar, ou encore l’ex-porte parole du syndicat étudiant UNEF, Maryam Pougetoux, qui avait fait parler d’elle en mai 2018 lorsqu’elle avait réagi à propos des blocages d’universités, portant alors un hijab. Parmi les politiques, on a pu noter la présence de la député LFI Danièle Obono.

[Note de Nico White : Malgré le gratin Islamiste et anti-Blanc qui était réuni, seules quelques centaines d’allogènes étaient rassemblées. Ce qui est assez étonnant, en passant. Une présence peu représentative de la crasse anti-Blanche qui est pourtant si prompte à nous cracher dessus, peut signifier un changement de stratégie de conquête ou bien une simple absence pour nous endormir.

Il est évident que dans la guerre qui nous est menée, plusieurs tactiques sont utilisées : la victimisation, la violence et l’infiltration. Restons méfiants, ne pas avoir de manifestation massive contre le “wacisme et l’islamophobie” ne veut pas dire que les envahisseurs n’en partage pas l’idéologie. Simplement, les autres agissent d’une manière différente.]

Espérons malgré tout que les manifestations de ces colons musulmans en France permettent à certains Européens de ne plus supporter leur présence, et, enfin, de s’éveiller.

Tout ce qui aidera à accroître la tension raciale est bon à prendre.

Auteur: Hunter

Jeune homme nationaliste fier de sa race et de sa patrie.

Partager cet article sur

Publier un commentaire

4 Commentaires sur "Manifestation de bougnoules contre “l’islamophobie”"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Julien
28 octobre 2019 4 h 15 min

“Phobie” = peur irrationnelle.
Ce mot de novlangue “islamophobie” est donc manipulateur et mensonger.
Car il est tout à fait rationnel de se méfier de cette religion de la haine la plus farouche contre tout ce qui n’est pas elle.

Elle qui a été fondée pour engager la guerre qui a envahi l’Arabie, l’Afrique du Nord, une partie de l’Asie, puis l’Europe par l’Espagne et le sud de la France.
Elle qui organise des “guerres saintes” et pratique le terrorisme.
Elle qui a réduit en esclavage (de travail pour les hommes et de sexe pour les femmes et les enfants) des millions d’Européens, enlevés de force dans les Balkans et sur tout le reste du pourtour côtier de l’Europe.
Les Corses ont un drapeau avec une tête de Maure car quand ils en attrapaient un, ils conservaient sa tête noircie de décomposition pour effrayer ensuite ceux qui reviendraient tenter des les enlever vers l’Afrique.
La couronne de France en a racheté des centaines de milliers au Dais d’Alger pour les libérer… piraterie qui a motivé l’installation française en Afrique pour liquider la smala d’Abd El Kader, avant que la (((république universelle))) n’en fasse un outil d’esclavage des Blancs au service du tiers-monde doublé d’une culpabilisation “colonisatrice”.
Le Khalifa de Bagdad (le vrai, pas sa résurgence récente) a compté simultanément jusqu’au 4.000 esclaves blancs…

Les voilées qui se plaignent de prétendue “islamophobie” veulent, en réalité, nous imposer toutes leurs crasses,
leurs immondes sacs poubelles,
leurs idées et pratiques de dégénérés,
leur terre plate, et qui ne tourne (donc) pas, (alors que l’horizon est courbe…),
leur international socialisme d’esclavage des Blancs pour loger, vêtir (si on peut dire), nourrir, soigner, enseigner (ils prétendent s’éduquer tout seuls 🙂 … on en voit le résultat !) tous ces parasites impropres à quoi que ce soit de bien.

En tant que sémites culturels et cultuels, ils pratiquent cette inversion accusatoire tellement typique : ce sont eux qui sont irrationnels et ne croient finalement, avec une religion à géométrie très variable, que ce qui les arrange pour nous parasiter.
Mais ce sont les autres qu’ils mettent en accusation.

ça explique que seuls des dictateurs relevant d’une minorité non excitée religieusement peuvent un tant soit peu gérer leurs pays.

Jost
28 octobre 2019 8 h 02 min

Victimisation permanente écrivez vous cher Hunter.Mais la leçon, les cours , l’enseignement , la stratégie etc etc etc ….dispensés par ( qui nous savons ) depuis des décennies , est parfaitement assimilé.D’autant que ces “nouvelles victimes” trouvent un soutien actif et indéfectible auprès de tout ce qui représente la démocrassie : les faiaiaiaiministes , les politicards , les journaleux etc etc etc …….les mêmes qui vous parlent de laicité, à géométrie variable,cela va de soit.Pas question de remettre en cause l’abattage rituel , mais par contre laicité démocrasseuse et raiepoublicaine oblige , il est nécessaire et obligatoire d’interdire la crèche de Noël.Et puis vous remarquerez que toutes ces “nouvelles victimes” : faiaiaiaiministes que l’on nous dit toutes , sans aucune exception , “battues martyrisées ” ,faaaaames musulmanes dont on nous dit qu’elle sont intégrées mais exigent de vivre ici chez nous comme là bas chez elles etc etc etc n’ont d’autre objectif que de s’emparer du pouvoir en Hexagonie comme en Europe.Encore une fois la majorité des FdS sont trop cons et leur réaction sera de pleurnicher et voler au secours des pseudos opprimés.

Rho 2
28 octobre 2019 14 h 01 min

Ces saloperies de bougnoules qui se croient tellement en pays conquis qu’ils osent nous demander à nous, auquel cette terre appartient vraiment, de le quitter si on n’est pas contents, sont d’une arrogance si extravagante qu’un type, pourtant loin de nos idées, a exprimé sur facebook le souhait que la pute à la pancarte portant cette provocation soit décapitée comme le font les daeschiens qu’elle doit adorer.
Employé d’une mairie LR, tenue par des tafioles aux couilles plus molles que des figues mures écrasées par un camion, ce pauvre gars va sans doute perdre son boulot. Mais combien de Français pensent comme lui ? Sans doute un sacré paquet.
Mais (((on))) va les distraire avec un tournoi de baballe ou les dernières aventures d’une prétendue star. Grâce à la télé, ces gens se vident la tête plus souvent que le gros colon.
Mais ils n’en ont pas pour autant une mémoire de poisson rouge…
Ce qui est enfoui n’est pas effacé.
Et s’il n’est pas exprimé, leur ressentiment n’en demeurera pas moins présent, de façon subconsciente, les rendant de plus en plus réfractaires à la propagande.
Lorsque tous ces faits mis en mémoire, mais non exploités, reviendront à la surface à la suite d’un évènement qui les touchera personnellement, et dont il sera alors vain de tenter de leur camoufler la réalité, toute cette colère refoulée jaillira d’un seul coup et leur réaction sera alors incroyablement violente…

wpDiscuz