Macron et l’immigration, nouvelle manœuvre en marche

Notre cher Emmanuel, jeune et dynamique, se met soudainement à faire des déclarations sur l’immigration. Et pas en faveur de celle-ci, si l’on se fie aveuglément aux déclarations des médias et des gauchistes : ce qui n’est pas la marche à suivre.

Précisons un peu ce qui s’est dit, réellement.

Le Figaro :

C’est un sujet si sensible qu’il divise la macronie, de la majorité jusqu’aux plus proches conseillers du chef de l’État. «Sur l’immigration, il y a plusieurs lignes qui coexistent au sein même de la garde rapprochée du président, entre le secrétaire général de l’Élysée, Alexis Kohler, son adjointe, Anne de Bayser, et le directeur de cabinet du président, Patrick Stzroda», glisse un habitué du palais. C’est dire si Emmanuel Macron a toujours pris soin d’avancer prudemment. Très prudemment.

On se demande comment Emmanuel Macron avancerait “prudemment”, alors qu’il hurlait il y a peu que toulemondeiléfrançé. On ne peut pas faire plus progressiste que lui, la prochaine étape si l’on suit la logique du (((Système))) serait de demander aux soldats de fusiller les Blancs.

[…] C’est le début d’un virage. Il se cristallise en cette rentrée avec l’organisation d’un débat au Parlement, dans deux semaines. Lundi soir, le chef de l’État est descendu dans l’arène pour haranguer sa propre majorité. «Nous n’avons pas le droit de ne pas regarder ce sujet en face», a-t-il argumenté face aux parlementaires, dont de nombreux transfuges du PS. «En prétendant être humaniste, on est parfois trop laxiste», a-t-il poursuivi en ciblant particulièrement «la gauche» qui «n’a pas voulu regarder ce problème pendant des décennies».

Le problème… de vouloir accueillir toute la négraille du Tiers-Monde ? N’est-ce pas votre projet, monsieur Macron, bien que vous ne vouliez qu’une invasion lente et pas soudaine. Si ce n’est le cas, il va falloir nous expliquer pour quelle raison, si ce n’est de favoriser l’immigration dire que la culture Française n’existe pas, comparer la situation politique en Europe aux années 1930 ou simplement tenter de faire croire à nos concitoyens que les nègres ont libéré la France.

N’oublions pas les milliers d’afrobougnes qui sont accueillis, nourris et logés avec la complaisance du gouvernement.

D’où une hémorragie : «Les classes populaires ont (…) migré vers l’extrême droite, a analysé le président.

Qu’on offre une médaille à ce type ! Il faut au moins être bac+9 pour comprendre que les classes “populaires” blanches, les plus en contact avec la crasse multi-raciale sont les premières à subir les conséquences de l’immigration de masse.

On est comme les trois petits singes: on ne veut pas regarder.» L’immigration doit enfin figurer au menu du Conseil des ministres de mercredi.

Quelqu’un pourrait souffler au président que tout le monde sait qu’il collabore activement avec l’ennemi racial ? Peut-être que c’est juste une mauvaise interprétation mais il semblerait que Macron veut nous faire gober qu’il s’intéresse au problème de l’immigration.

En imposant l’immigration dans l’agenda public, Emmanuel Macron réinstalle son opposition fétiche entre progressistes et nationalistes, dans un remake de l’entre-deux-tours. Marine Le Pen n’a pas manqué de dénoncer une manœuvre «électoraliste», dans la perspective de 2022.

Décidément, nous avons des personnalités politiques très perspicaces dans notre pays. Sans eux, jamais nous n’aurions pu deviner ce tour de passe-passe !

«Le nombre de migrants a été divisé par cinq en Europe depuis 2015, mais dans le même temps les demandes d’asile ont augmenté de 50 % dans notre pays. Il y a là une asymétrie qui pose question», résume un ministre. Lequel note que les principales nationalités concernées sont «les Afghans, les Géorgiens, les Albanais, les Guinéens, les Ivoiriens. Or, en dehors des Afghans, on n’est pas face à des pays en guerre. Il y a donc des filières à l’œuvre…».

Des filières ? Des FILIÈRES ? Parfois, à lire de telles âneries, on pourrait penser se trouver dans une mauvaise dimension.

Pour les ministres qui se poseraient des questions sur les filières – qui n’existent à leurs yeux que maintenant, alors que depuis des années nous les dénonçons ! – il y a l’Union Européenne, le HCR, l’ONU, Amnesty International, les traîtres et les ONG pro-migrants (qu’on peut ranger dans les traîtres).

Un rapide tour sur Blanche Europe, et n’importe quel individu doté d’un cerveau capable de lire et de comprendre ce qui est lu, se rendra compte que les ministres et Macron se fichent ouvertement de notre figure en “se rendant compte” qu’il y aurait des filières et possiblement un problème avec certains réfugiés.

Toute une partie du discours qui fera que des veaux de droite voteront pour Macron, parce qu’il a dit que les migrants étaient peut-être pas si gentils qu’on le dit, finalement.

Un an pile après l’adoption de la loi asile et immigration, pilotée par Gérard Collomb, voilà donc le gouvernement tenté de revoir sa copie. «Il faut arrêter de se pincer le nez avec une pince à linge, glisse un ministre influent. Le sujet est aussi important que l’économie et le social.»

«Emmanuel Macron est conscient que la France est en ce moment une sorte d’exception en Europe», décrypte un fidèle. «Le chef de l’État est marqué par ce qui se passe chez nos voisins, renchérit un proche. Quand on ne se confronte pas au sujet, on finit soit avec les populistes au pouvoir comme en Italie, soit avec l’extrême droite qui déstabilise tout l’échiquier politique comme en Allemagne. Quand la crainte s’installe, même s’il y a peu de migrants, on finit comme en Hongrie avec Viktor Orban.»

Revoilà donc le discours habituel. En fait, il n’y a un problème avec les migrants uniquement parce que les habitants sont racistes. Comme en Hongrie, en Italie ou en Allemagne.

La solution des politiques est donc de parler, pour ne rien dire, de ce problème,  de cette manière les gens n’iront pas voter pour des partis trop radicaux.

 

Une manière de faire baisser la pression… en prenant les gens pour des veaux – ce que beaucoup sont, il faut le reconnaître, à mon plus grand regret. Pour masquer cette tentative, Macron parle même  de “la coquetterie de ceux qui ne veulent pas parler d’immigration” : comme c’est arrangeant.

Cette histoire ne s’arrête pas là.

France Info :

Un débat qui agite au sein même de la majorité. Une quinzaine de députés LREM ont appelé, mardi 17 septembre, à une gestion “humaine” de l‘immigration. Lundi, le président de la République, Emmanuel Macron, a durci le ton sur la question migratoire, déclarant notamment qu’“en prétendant être humaniste, on est parfois trop laxiste.” 

Magnifique. Macron fait semblant de durcir la ligne, des députés préparent un nouveau plan qui sera parfait pour continuer l’invasion de l’Europe, et Macron acceptera, en mettant le côté humain en avant… tout en affirmant que l’immigration peut poser des problèmes et qu’il faut réguler tout ça.

Et hop, ping-pong entre la gauche et la droite… sauf que ça se fait avec le parti d’En Marche, pour ne pas diviser les voix des électeurs ! Parfait pour rester au pouvoir et avoir une partie des électeurs dans son panier.

Ces députés, de l’aile gauche de LREM, ont publié mardi une tribune, appelant à “éviter une hystérisation inversement proportionnelle à la réalité migratoire”. Ils souhaitent davantage “parler intégration”.

La gauche et la droite sont les deux faces d’une même pièce.

Citant des rapports de l’Insee et de l’OCDE, ils soulignent les aspects positifs de l’immigration pour l’économie, “supérieurs à ce que reçoivent les migrants en termes de prestations sociales.” 

Ah oui, la fameuse partie économique… un peu comme les 2 milliards d’euros versés à 41.000 nègres mineurs.

Mais il est certain qu’ils vont être très productifs dans le futur, qu’ils n’enverront pas leur argent en Afrique, qu’ils achèteront dans des magasins Français, qu’ils travailleront dans des magasins Français – qu’ils travailleront tout court – et qu’ils ne causeront pas de dégâts par des vols, des viols, des émeutes ou autre.

Sacré pari.

Ce qui est intéressant dans l’histoire c’est que Macron tente de nous faire un coup à la Sarko, avec le Karcher dans les cités. Oui oui, une réussite. Pendant ce temps-là, les Blancs se font un salaire à la sueur de leur front, et la France se fait négrifier, pendant ce petit spectacle politique.

Un plaisir.

Pourquoi personne ne fait rien ?

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

70 Commentaires sur "Macron et l’immigration, nouvelle manœuvre en marche"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Rho 2
20 septembre 2019 14 h 00 min

Lumineux, mon cher Nico !
Parfaite analyse de la nouvelle campagne de manipulation orchestrée par cette marionnette des juifs, et, bien évidemment, mise au point par (((eux))), pour lui permettre de garder le pouvoir.
Oui, ça peut effectivement marcher avec les abrutis qui ont des bouses d’éléphant sur les paupières ( de la merde dans les yeux, ça m’a paru trop faible ) et ne voient donc pas que cet organisateur de notre invasion ne peut soudainement découvrir qu’elle est néfaste et changer totalement de position.
Et pour cause : c’est bien parce qu’ils savent qu’une telle invasion mène inéluctablement à la ruine de notre civilisation et à la disparition de notre race, que ses maîtres et lui l’organisent.
La seule chose qui pourrait les faire changer d’avis serait que les boucaques se mettent à égorger des youtres par paquet de cent, chaque jour, aussitôt arrivés dans notre pays. Mais ils ne sont pas si cons ; ils savent très bien qui les a fait venir.
Cohn-Bendit peut prendre le métro ; aucun négro ni aucun bougnoule, même s’ils le reconnaissent, ne va lui ouvrir son sale gosier de vautour d’une oreille à l’autre.
Et malheureusement, aucun Blanc non plus.
Si je me retrouvais un jour assis à côté de lui lors d’une de mes escapades à Paris, je crois que je ne résisterais pas à l’envie de le planter discrètement, juste avant de descendre à une station. La cohue du métro parisien peut avoir du bon. C’est pas interdit de rêver.
D’ailleurs, a t’on déjà vu un attentat de Daesh contre un bâtiment juif ou une possession d’Israël ? Et pour cause !
Ils savent qui les arme et qui les soigne quand ils sont blessés. Et leur fan-club chez nous le sait aussi. Ces raclures de chiottes turques que sont les youtres et les bougnoules travaillent en parfaite coordination. L’attentat du Bataclan a eu lieu juste après que ses propriétaires youtres l’aient vendu à un con de goyim.
Lors des attentats qui ont détruit les tours jumelles du World Trade Center, et lors duquel un bâtiment qui n’avait même pas été effleuré ni touché par des projections, s’est effondré comme un soufflé qui retombe peu après un curieux incendie spontané dans une salle d’archive, aucun youpin d’importance n’était présent.
Alors que ces mecs se rendaient régulièrement dans leurs locaux, sièges de plusieurs multinationales leur appartenant.
Étonnant, non ? Comme dirait Desproges.
Vous imaginez l’émoi de la (((communauté))) si un de ces chefs de file était mort dans cette catastrophe ?
On en aurait parlé pendant des semaines, plus que des trois mille goyims explosés ou incinéré. Mais ça ne s’est pas produit.
Adonaï veille vraiment sur eux !
Certes, il y a bien eu quelques youtres écrabouillés dans le paquet ; des petits comptables ou d’autres gens sans importance comme ceux dont la fille a été violée en Allemagne. S’il n’y en avait aucun parmi les victimes, même les veaux se mettraient à réaliser que l’abattoir n’est que pour eux. On ne fait pas d’omelette sans casser quelques oeufs.
Mais sinon, ça va. Les seuls qui se font défoncer sont ces couillons de Blancs, ces goyims débiles pétris d’amour pour ces sub-humains qui les haïssent.
Et c’est DSK qui encule des négresses ; aucun négro n’irait enculer une juive.
Il sait très bien qu’il finirait dans un “snuff-movie” et non dans un porno kacher à démonter des Ukrainiennes…
Et eux aussi savent qui les importe, qui sont leurs (((avocats))), qui les a fait bénéficier de la discrimination positive et fait élite Obama, et que c’est le Mossad qui a formé Mandela et les terroristes de l’ANC
D’ailleurs qui sont les seuls visages pales au côté des nouveaux dirigeants de l’Afrique du Sud ? Or, Macron n’est même pas vraiment un traître shabbat-goy. Tout comme Lénine, qui le cachait aussi, lui aussi est un youtre.
Certes, son patrimoine génétique ne comporte, comme celui de l’illustre (((bolchevique))) conservé empaillé au bord de la place rouge, que 25% de (((matière grasse))). Mais ça suffit à certains fromages pour obtenir l’AOP.

budo spirit
20 septembre 2019 18 h 41 min

Je crains que cet homme diabolique reussisse son pari apres avoir détruit la gauche il va capté les voix des boomers de droites en leurs faisant croire qu il va reduire l immigration en France alors que c est l inverse, depuis son élection je n ai jamais vu autant bougnegres dans ma région

De plus macron va privatiser tout ce rapporte de l argent en France adp ,Francaise des jeux ,il va aussi ruiner edf en l obligeant a vendre une partie son électricité a des concurrents a des prix inferieurs aux cours pour soit disant favoriser la concurrence alors que les factures d électricité vont aller en augmentant

Gouvion
20 septembre 2019 19 h 01 min

Au catalogue des manoeuvres frauduleuses utilisées par tous ces escrocs de la politique , figure le racolage public en bande oragnisée.Nous venons d’en avoir la démonstration une fois de plus,élections municipales en point de mire.
Comment peut on croire un seul instant que ceux qui ,par la volonté d’une minorité qui tire les ficelles , nous ont conduit au chaos et à la ruine , soient les seuls désormais capables de redresser une situation calamiteuse dont ils sont les seuls coupables ? Faut vraiment être con , maso et fier de l’être pour adhérer désormais aux discours de tous ces escrocs.Ces gens là sont même capables d’affirmer le contraire de ce qu’ils ont dit la veille.Et puis souvenez vous en 1958 le grand batteleur : Je vous ai compris.je sais ce qui s’est passé ici et bla bla bla bla…….

budo spirit
20 septembre 2019 20 h 27 min

Gouvion
je me trompe peut etre mais pour moi mr De Gaulle a été le plus grand président que nous ayons eut un grand visionnaire

20 septembre 2019 21 h 07 min

Déat, Doriot et même le maréchal valent bien mieux que de Gaulle !

Je pense que tu es victime d’une illusion d’optique. De Gaulle s’éloignant dans le temps, sa personne et son époque semblent de plus en plus mythiques et paradisiaques, parce que ce monde et ses habitants étaient tout simplement moins laids, moins tarés et plus blancs qu’aujourd’hui. Cependant, les nationalistes de son époque étaient le plus souvent opposés à lui, et comme les griefs ne concernaient pas seulement l’abandon de l’Algérie (sur le fond ou sur la forme), ils devaient avoir de bonnes raisons. La première tient au fait que De Gaulle a été imposé par les envahisseurs (judéo-anglais, car les judéo-américains préféraient Chautemps en 1944) et qu’il a présidé à l’épuration, pendant laquelle des milliers de bons français d’élite ont été liquidés et toute la pourriture judéo-maçonne est revenue aux manettes. Les “reprises” des titres de presse dans la période 1944-48 sont un épisode édifiant.

Les miasmes gauchistes se sont “libérés” en 1944-45 et contaminent tout sur leur passage depuis cette date maudite. Leur “république” avec ses “valeurs” égalitaristes et donc anti-blanches sont gaullo-communistes depuis cette date. Le côté gaullo a tendance a disparaître, le côté communiste domine, mais je crois que dans les années de l’après Guerre et dans les années 1960, le couple gaullo-communiste fonctionnait à peu près comme suit : le judaïsme communiste était déjà le coeur, le gaullisme patriotard l’écorce. Puis l’écorce bleu-blanc-rouge est devenue de plus en plus fine et a éclaté sous la percée du rouge, qui a muté en marron, car le communisme est la vengeance du sous-homme.

Gouvion
20 septembre 2019 21 h 44 min

@Budo spirit
Ah bon.Parce que déserter en temps de guerre pour aller se planquer en Angleterre,c’est sans doute un fait d’arme.Sa conduite à la libération on pourrait aussi en parler. ( parait que nous sommes libérés en 2019 ,,,,dixit certains ah bon .)Et puis sur la gestion du dossier de l’Algérie parlons en.Envoyer volontairement à la mort en ordonnant de livrer au FLN avec son pote Messmer des milliers de Harkis restés fidèles à la France,c’est aussi un fait d’arme et un geste humanitaire.Il était en effet interdit en ce temps là aux officiers et sous officiers de protéger les Harkis.Certains ont eu le courage de désobéir les ordres d’un petit général de brigade nommé temporairement, oui à titre temporaire , par le Président Albert Lebrun début 1939.Par contre De gaulle a importé des millions de combattants FLN;
.Non monsieur ne me parlez pas de de ce ……………..

Rho 2
20 septembre 2019 22 h 05 min

Les millions d’anciens combattants du FLN et leur smala ne sont arrivés qu’à partir du règne de Giscard, qui a ouvert en grand la porte aux bougnoules, après que Pompidou, ancien larbin de Rothschild, ait remis la clef du coffre aux youtrons.
Sous De Gaulle, on ne voyait pratiquement pas de boucaques dans les rues, et la France empruntait à la Banque…de France.
Quant aux harkis, n’oublions pas que ce sont aussi des bougnoules.
Ils ne sont pas de notre race.
Et comme l’a rappelé Morano, De Gaulle était raciste. Il refusait de laisser rentrer en France des nègres ou des arabes, même ceux s’étant battus pour elle. Depuis, on laisse venir même ceux qui se sont battus contre elle…
Il m’a semblé nécessaire d’apporter cette précision. Sinon, j’approuve évidemment l’analyse de Basile et la vôtre.

jim33
20 septembre 2019 22 h 48 min

Le “colonel” de gaulle est un minable. Humiliante vision d’officier supérieur comme seule la france républicaine de merde sait le faire . Si minable , qu’a la bataille de Douaumont en 1916 , lors de sa capture , les Allemands lui refusèrent les honneurs dus à son rang d’offcier . Sa réddition sans combattre lui vaudra un surnom par la suite gommer de l’histoire romancée : Le couard !
La suite de sa (((brillante))) carrière n’a pas déroger a la règle .
Il n’y a que des boomers pour encenser ce “veau” !

Gouvion
21 septembre 2019 8 h 39 min

@Jim33
Vous avez parfaitement raison à 100%.Ce type n’était qu’un militaire minable qui n’a fait que copier les idées des autres ( sur l’utilisation des blindés en particulier) et sur son discours de Londres,alors là….les mythes et les mensonges ont la vie dure.Et puis il a autorisé l’assassinat de Robert Brassilach, Bobby Dovecar, Piegts , Degueldre,Bastien Thiry.Non ne parlons plus de ce mec habillé en général.
@ Rho 2
Faudrait peut être vous rafraichir la mémoire cher monsieur ou peut être étiez vous trop jeune pour avoir vécu ces évènements durant cette période.Sachez que le FLN était présent en France et comptait dans ses rangs de nombreux travailleurs algériens utilisés comme main d’oeuvre bon marché par la régie renault et bien d’autres.Là aussi il y a eu des erreurs du côté de ceux qui “gouvernaient” la France ( Guy Mollet Pfimlin Mendes et toute la clique de la IV eme raiepu.)Tous ces gens du FLN en France étaient soutenus par les militants du parti communiste (qui a les mains pleines du sang de 30 millions de victimes en Russie).A l’époque il y avait les porteurs de valises de Germaine Tillon en passant par Henri Curiel et Jeanson lesquels apportaient une aide effective matérielle , morale , militante ,à tous ces activistes du FLN qui était parfaitement structuré sur le territoire métropolitain et la fédération de France du FLN , soutenue par le PC menait des actions meurtrières contres les forces de l’ordre.Après les accords d’Evian,qui ne prévoyaient aucune rupture entre l’Algérie et la France , mais une coopération , les anciEns FLN n’ont jamais cessé d’affluer en métropole jusqu’en 1969 date du départ du grand batteleur.
Quant aux Harkis.Ces gens étaient restés fidèles à la France et étaient des frères d’arme de l’armée.Ils l’avaient réellement prouvé sur le terrain,contrairement à un certain général micro.
De plus la France s’était engagée auprès d’eux et nous avions, les militaires , une dette morale envers ces combattants restés fidèles par le sang versé mais que vous qualifiez de bou….Cher monsieur admirez votre général de salon et d’opérette, mais ne falsifiez pas l’histoire, la vraie comme l’écrivait Honoré de Balzac, vécue par les anciens.Encore une fois si les politicards corrompus n’avaient pas commis autant de conneries le conflit algérien n’aurait sans doute pas eu lieu ( souvenez vous du fameux décret Isaac Crémieux et ses conséquences funestes).

Rho 2
21 septembre 2019 11 h 02 min

Je n’admire pas cet enculé mais on ne devient pas Blanc par le sang versé, cher monsieur…
C’est là le raisonnement de quelqu’un qui nie la primauté de la race sur tout autre considération.
Le comportement des descendants de harkis, quels que fussent les mérites de leurs aïeux, que je ne mésestime pas, ne diffèrent guère de ceux des descendants des ordures du FLN. Ils se comportent comme leurs gènes le leur imposent : comme des bougnoules. Mon frère, c’est celui qui est de mon sang.
Quand des gens font cinq gosses minimum par famille alors que les Blancs en ont à peine deux, les mettre sur la même terre, c’est condamner ceux de notre race à être supplantés puis remplacés par ces gens. Comme il a été expliqué ici à plusieurs reprises, les pires ennemis de notre race ne sont pas ceux qui se conduisent mal mais ceux qui se conduisent bien car eux ne déclenchent aucune réaction de rejet et finissent par nous remplacer sans rencontrer la moindre opposition.
Je me fous complètement des mérites des nègres ou des arabes qui se trouvent dans nos pays. Seraient-ils de très braves types, des travailleurs honnêtes, voire même des anciens combattants, officiers de la légion d’honneur, croix de guerre, ou des prix nobel, peu importe.
Leur seule présence est un danger mortel pour la survie de notre peuple et l’avenir de nos enfants.
La seule chose à prendre en considération est ce principe simple : à chaque race sa terre. Sinon, vous avez aussi des juifs anciens combattants et couverts de médailles comme l’a rappelé Pierre Dac en évoquant son frère, mort en héros pendant la première guerre mondiale.
En suivant votre raisonnement, eux aussi et toute leur lignée seraient à leur place chez nous.
Comme les nègres descendants des tirailleurs sénégalais. Eh bien non !
Ces gens font trois fois plus d’enfants que nous et il n’y a pas besoin d’être médaille Fields de mathématiques pour comprendre que leur pourcentage dans la population, même sans immigration, ne peut que s’accroître jusqu’à ce que nous soyons submergés.
Alors vos considérations sont peut-être très honorables mais on n’en a rien à foutre. Votre position me fait penser à celle du RN ou à celle des culs-bénis qui sont prêts à voir leur fille épouser un boucaque si c’est un bon chrétien qui va à la messe. Vous, il suffirait peut-être qu’il soit ancien militaire avec de brillants états de service…
Eh bien non, cher monsieur.
Les races ne doivent pas être mélangées sinon celle qui a le plus faible taux d’expansion démographique finit par crever.
C’est aussi simple que ça et si vous ne le comprenez pas vous feriez mieux d’aller coller les affiches à Marine…

jim33
21 septembre 2019 12 h 06 min

Rho 2 :
Rien à ajouter . 🙂

autescousios
21 septembre 2019 20 h 16 min

@ Rho 2

Comme Jim33, rien à ajouter.

Ah si, ceci :
Ce « cher monsieur » Gouvion est bien gentil et on est globalement d’accord avec lui, mais en tant que nouveau venu, il devrait se garder de donner des leçons de blancheuropitude à des anciens du site qui n’en pensent pas moins que lui. C’est très agaçant.

autescousios
21 septembre 2019 20 h 15 min

@ budo spirit

« je me trompe peut etre »

Tu ne crois pas si bien dire, encore une fois tu marches carrément à côté de tes pompes.
De Gaulle était une ordure qui valait bien cette autre ordure qu’était Churchill. Sa célèbre déclaration (reprise en chœur par tous les cocus qui se croient de ‘drouate’) comme quoi on ne mélange pas l’eau et l’huile etc n’a pas plus de valeur que celle de Churchill déclarant en 1945 qu’on s’était trompé de cochon à égorger après avoir fait copain-copain avec le « camarade » Staline pour écraser l’Europe blanche.
Basile t’a répondu sur l’essentiel, je me contenterai d’une image agrémentée d’un citation :

?w=600&h=652

budo spirit
21 septembre 2019 22 h 33 min

autescousios
Je ne pretends pas avoir la science infuse il y a des domaines que je maitrise et d autres ou j ai des ressentis en ce qui concerne De Gaulle j ai l impression que cet homme a été un grand visionnaire que ce soit dans le domaine du nucleaire ou de la décolonisation

Sans lui l algerie serait encore Francaise avec 42 millions d electeurs autant dire que la France aurait déja disparu si nous n avions pas eu ce president a l époque

budo spirit
21 septembre 2019 22 h 43 min

Je me suis trompé + 42 millions d habitants mais 10 a 15 millions délecteurs

jim33
21 septembre 2019 23 h 18 min

Parce que tu crois que la france n’a pas disparu déjà? lool
De même , ne crois-tu pas que toute cette conquete de l’algerie n’a été décidée a dessein par les juifs et leurs larbins maçons que pour arriver in-fine a CETTE décolonisation ? Et ensuite donc , inverser les flux “migratoires” pour combattre la race Aryenne de l’intérieur ?
Cette partie d’afrique du nord piller deja la france et le pourtour méditérranéen depuis des siecles et des siecles . Raid et razia , traitre des blanches ext …
Le pretexte était deja tout trouvé . Et la manière dont cette conquete s’est faite ne laisse aucun doute . Nous y avons été comme des bâtisseurs et des hommes d’affaires , non comme des annihilateurs !

budo spirit
22 septembre 2019 18 h 20 min

La France existe encore mais elle est métastasé par le cancer bougnegre le traitement ne devrait etre que radical vu l avancement de la maladie, malheureusement le peuple Francais refuse de le voir ou de le croire par conformisme bienpensance et lacheté

Les raisons du colonialisme ont certainement été multiples, arreté les razzias sur nos cotes et securiser les transports maritimes de l époque

Quand aux juifs ils sont encore plus mal barrés que nous en israel ils sont entourés de pays qui veulent les détruirent et en occident les bougnegres ne leurs veulent pas du bien non plus des qu ils le pourront ils s occuperont d eux et ce ne sera pas a coup de bisous et calins j en suis sur.
il n y a que les juifs de l oligarchie pour croire que cela se terminera bien pour eux

mortauxjuifs
22 septembre 2019 2 h 50 min

De Gaulle était à la botte des juifs qui ont poussé à l’indépendance de l’Algérie. Ils ont réprimé atrocement tous les français qui voulaient garder le contrôle sur l’Algérie et ses ressources et défendre l’intérêt du peuple blanc, renseigne toi sur l’OAS.
Les juifs ont ensuite ouvert les vannes de l’immigration dans TOUS les pays blancs entre 1965 et 1980, et les juifs savent très bien que les algériens sont des destructeurs. Les 42 millions d’Algériens actuels (contre 8 millions en 1950, merci le blé français) viennent en France comme ils veulent aujourd’hui, rejoindre les 8 millions d’Algériens nés en France. La gestion de la guerre d’Algérie par de Gaulle suivie par la politique d’immigration a des conséquences catastrophiques.
Je connais un boomer fan de de Gaulle, sa fille est avec un Marocain et ses petits-enfants seront des arabes. Le karma.

Rho 2
21 septembre 2019 6 h 14 min

Pour revenir au sujet de l’article, qui n’est pas De Gaulle mais l’immigration, je vais compléter mon propos du 20 septembre où je soulignais la collusion sémitique entre les youtres et les bougnoules et la soumission de ces derniers, ainsi que des nègres, aux premiers qui, s’ils ne veulent pas de ces boucaques dans leur cher Israël, les importent à tour de bras sur nos terres et font tout pour qu’ils y soient traités bien mieux que nous. Raison pour laquelle, à part quelques cas isolés de nègres dont l’unique neurone est grillé par la drogue, comme Fofana, aucun de ces boucaques ne s’en prend aux youtrons.
Voici un article de Démocratie Participative, repris par GrandFacho ( je mets le lien vers ce dernier car tout le monde n’a pas Tor ), qui démontre bien cette collusion sémite contre les Blancs et la soumission des mahométans, du moins les sunnites, qui sont les bougnoules arabes ou d’autres races de boue, au peuple auto-élu.
Naturellement les sémites mentaux que sont les culs-bénis enculeurs de gosses sont montés dans même train, vers Auschwitz, que les baiseurs de chèvres…
https://grandfacho.com/?p=23593
Je n’aurais pu rêver une preuve aussi magnifique !

Jacot
21 septembre 2019 7 h 59 min

Très bon article !
De Gaulle était, selon l’expression de Lénine, un des trop nombreux idiots utiles du communisme : le servant sans en être ! Il y a eu plus de ministres communistes sous De Gaulle que sous Mitterrand. On me dira avec raison que l’appareil d’état et l’administration avaient été déjà complètement vérolés par infiltration et copinage pendant des décennies et qu’il n’y avait plus besoin d’autant de dirigeants cocos, ce qui rendait l’action de minage de la société par le socialo-marxisme encore plus sournoise… Jean-Baptiste Doumeng, dit le milliardaire rouge, ne disait-il pas en substance que le plus important était d’avoir les postes de commande…
Quant aux Harkis, il nous faut juger cela avec une conscience raciale selon l’esprit de ce site et pour ne pas trahir sa fondatrice, notre chère Blanche : les harkis étaient des traîtres à leur race et nous n’avons pas plus besoin de traîtres à leur race que de traîtres à la nôtre. Pour le coup, la remise des frères de race du commando Vlassov à l’ordure Staline me paraît plus dommageable pour notre race que l’abandon des Harkis, même si ce fait peut illustrer objectivement la saloperie des dirigeants.
Voir l’article de Blanche ici :
https://www.blancheurope.com/2016/09/25/france-lalgerie-harkis-erreurs-historiques/
Dans les commentaires, d’excellentes remarques d’anciens camarades commentateurs qu’on a plaisir à relire !

Cher camarade Rho 2, j’aimerais bien être d’accord avec toi quand tu dis qu’il n’y avait pas beaucoup d’Algériens en France sous De Gaulle, mais il me semble que le grand patronat faisait déjà venir du boucaque qu’il payait moins que les travailleurs européens et cette masse de Boucaques a servi de clientèle aux syndicats cacas gauchiasses. Mais VGE a bien accéléré le flux au point que sous pression de la (((mère Veil))) et de sa (((clique))) il a institué le regroupement familial…
Si le camarade Warezerie a un grenier mieux rangé que le mien, il doit pouvoir retrouver un article de Bob Gratton qui parle de ce problème, disant d’ailleurs qu’à l’époque gaullienne déjà, il y avait des chômeurs Zalgériens car certains patrons s’étaient rendus compte que la qualité de travail de ces zimmigrés étaient vraiment nulle et leur préféraient des travailleurs européens.
Si je retrouve cet article, je le glisserai en commentaire.

Rho 2
21 septembre 2019 12 h 47 min

@Jacot : Cher camarade, je n’ai pour ma part, pas besoin de consulter les archives ou les vieux journaux dans mon grenier.
Car cette période, je l’ai vécue.
Certes, j’habitais en province, mais tout de même dans une des plus grandes villes de France. Eh bien, comme en atteste non seulement ma mémoire, qui est excellente, mais aussi les photos de famille et celles que j’ai moi-même prises, on ne voyait pas un bougnoule ou un nègre dans la rue.
Et sur mes photos de classe, de la maternelle à la terminale, on ne voit que des Blancs. Il y avait sans doute moins de cinq cent mille bougnoules en France sous De Gaulle. Ça suffisait pour foutre le bordel à Paris et à Marseille où ils se trouvaient dans leur très grande majorité, mais pas pour nous remplacer. Et pour cause puisque De Gaulle, qui était incontestablement un enculé mais qui était cependant raciste, comme l’a rappelé Morano, s’opposait farouchement au regroupement familial.
C’est pour la même raison qu’il s’était opposé à la venue des Harkis.
En tout état de cause, ces melons ne faisaient pas de gosses chez nous, mais seulement quand ils rentraient au bled.
C’est pourquoi je n’ai pas eu à me farcir un seul boucaque durant toute ma scolarité.
Ce n’est que lorsque ce sac à merde de Giscard a ouvert les vannes en permettant le rapprochement familial que leur nombre à explosé car ils pouvaient désormais faire venir toute leur smala.
Et chez eux, la famille, ce n’est pas un trio ou un quatuor, c’est un troupeau de buffles..
Alors que leur nombre était resté pratiquement constant de Coty à De Gaulle, après la mort de ce dernier, il a été multiplié par vingt ! Et les nuisances par mille.
Je ne refais pas l’histoire ; je raconte ce que j’ai vécu. Ma première confrontation à l’exotisme, ça a été au lycée, en première, quand j’ai rencontré un gars aux yeux bridés, fils d’un officier parachutiste copain de mon frère et qui avait épousé une vietnamienne.
@Gouvion : Cher Monsieur, je m’excuse de vous avoir répondu assez vivement ; mais en me traitant d’admirateur du grand escroc, vous m’aviez quelque peu froissé.
Je me suis senti insulté. En relisant attentivement vos messages, je réalise que vous avez peut-être combattu aux côtés de mon frère, parachutiste en Algérie et dont le régiment a été dissous dans des circonstances que vous devez connaître mieux que moi. Je vous présente donc mes excuses si j’ai pu vous même vous froisser.
J’ai été élevé dans le respect des anciens et il semble bien que, malgré mes sept décennies au compteur, vous le soyez plus que moi. J’espère que vous me pardonnerez et comprendrez ma position.
Je comprends qu’elle puisse vous choquer mais c’est malheureusement la seule que nous devons adopter si nous voulons que nos petits-enfants aient un avenir…

Rho 2
21 septembre 2019 12 h 57 min

Correction :
…si j’ai pu moi-même vous froisser.

jim33
21 septembre 2019 16 h 27 min

Rho 2 . Le problème des anciens militaires , c’est le “patriotisme” au dessus de tout . Au dessus meme de la race . Il y a quelques années j’ai discuté avec un ancien para qui avait bien connu toute cette période . C’est de lui que j’ai appris quelques détails et non dans les livres . Le millitaire est cosmopolite d’esprit si sa patrie l’est elle meme . Les concepts que sont l’honneur , la fidélité au sang versé , sont alors totalement galvaudés . Frère d’arme et non plus frère de sang , fidèle a la france au lieu de fidèle a sa race …..
Ce qui fait dire a Gouvion des inepties , malgré lui .

J’ai un temps rejoint la légion étrangère . Pendant la formation , quand j’ai vu que le sergent chef était un immonde vietcong , et son supléant un espece de mulatre maghrébin , j’ai prit mes jambes a mon cou ! Et puis si c’est pour me faire chier à apprendre le francais a des pépitos du tiers monde , non merci !

Rho 2
21 septembre 2019 20 h 09 min

Dommage mais je te comprends parfaitement.
Les légionnaires sont d’extraordinaires combattants et quelques uns de mes amis y ont passé quelques temps.
Mais c’était une autre époque : l’encadrement comportait beaucoup d’Allemands et un certain nombre d’Italiens et de Slaves de divers horizons. Des mecs qui avaient souvent fait la guerre de l’autre côté. Du bon, quoi !
Ils ont eu aussi beaucoup de Russes blancs ( de l’armée du Tzar ) après la révolution bolchevique.
Être commandé par des mecs comme ça, qui avaient souvent des faits d’armes fantastiques à leur actif ( pas forcément dans le même camp ! Ils retrouvaient souvent d’anciens ennemis… ), ce devait être un honneur.
Mais être commandé par un niakoué ou un nègre, moi non plus, je n’aurais pas pu !

autescousios
21 septembre 2019 20 h 16 min

@ Jim33

Je confirme.
Et ce n’est pas nouveau, je l’ai constaté lors de mes 5 ans d’armée au début des années 80. J’y ai aussi constaté que les bamboulas et les bicots n’avaient pas la lumière à tous les étages et qu’ils ne devaient leurs promotions que grâce à une discrimination positive avant la lettre, facilitée par nos propres cadres blancs qui nous demandaient d’être « compréhensifs » à leur égard…

Une carrière dans l’armée fwoncise de nos jours doit aujourd’hui être devenue insupportable à tout blanc digne de ce nom.
De toute façon, l’armée – tout comme la police – n’est qu’un instrument au service de l’état anti-Blancs (en l’occurrence la « république ») et le reflet de sa société. Inutile de compter sur ces trucs-là, marronisés, islamisés et gauchisés jusqu’au trognon

budo spirit
21 septembre 2019 21 h 22 min

C est vrai que l arméee a du bien changé, durant mon service militaire je n y ai vu aucun gnoule mais par contre beaucoup de negres des dom tom , mais a l époque il n y avait pas de ration de nourriture halal ,ce qui dans un pays vraiment laique devrait etre interdit

Warezerie
21 septembre 2019 13 h 12 min

Cher Jacot, non malheureusement, à moins de retrouver une archive directement sur le net, je ne saurais retrouver pareil article dont je me souviens pourtant relativement bien. Mon grenier, quoi qu’il était bien rangé est parti en fumé, si je puis dire. Un gros DD de stockage que j’avais eu à coeur d’entretenir à clamsé en bon et due forme, j’ai perdu une masse non négligeable de liens utiles, d’images, de mèmes, tous pertinents. Je n’avais rien pu faire pour en récupérer le contenu. J’ai été extrêmement stupide de ne pas le dupliquer avant que cette catastrophe n’ait lieu.

@ Rho 2

Bien que je sois bien d’accord avec ce que tu nous dis à propos de l’ère De Gaulle, le peu de présence de bougnoules, et de nègres, de cette époque me semble surtout contextuel : les (((démarches))) de bougnègrisations massives n’avaient tout simplement pas encore débutées. De mon point de vue, De Gaulle était une sombre merde, ce en quoi nous sommes d’accord si je t’ai bien lu. Peut-être était-il raciste (ce mot me semble trop fort pour le qualifier), certes, il a bien qualifier publiquement les youtres de sures d’eux-mêmes et dominateurs, cependant ce qu’il a fait durant et après la WW2 a contribué largement à ce que nous vivons aujourd’hui même si entretemps il y a eu bien pire que lui pour nous emmener là où nous en sommes de nos jours.
De ce fait, je ne suis du tout certain que le « racisme » de De Gaulle soit l’élément pertinent qui fasse que de son temps la France n’était pas – ou plutôt pas encore – bougnègrisée

Rho 2
21 septembre 2019 14 h 51 min

De Gaulle a fait assassiner des héros et même son complice Leclerc, lequel n’était pas non plus la moitié d’une ordure, lui qui avait fait executer sans procès des Français de la Division Charlemagne qui avaient osé lui répondre, lorsqu’il leur avait reproché de s’être battu sous l’uniforme allemand, que lui même portait un uniforme américain. Une autre baudruche pleine de vent que l’autre a crevée pour éliminer la concurrence.
Oui, De Gaulle était un imposteur qui avait piqué à d’autres ses prétendues idées de génie sur l’importance des blindés et n’avait d’ailleurs pas compris l’importance de l’aviation qu’il croyait juste en mesure de répandre de la fumée pour masquer l’avance des troupes au sol. Ce n’est qu’après 1944 qu’il a remanié ses écrits pour que nul ne puisse souligner sa connerie !
Il était plus qu’ambitieux ; il était carrément mégalomane.
Cela étant, il avait quand même fait de la France la troisième puissance mondiale, précisément à cause de cette ambition démesurée et aussi de sa volonté de grandeur pour la France.
Mais, dans le même temps, il a persécuté et assassiné d’innombrables vrais nationalistes qui auraient peut-être rendu la France encore plus grande et plus prospère, alors qu’il avait laissé, et ça depuis la soi-disant libération, les rouges s’emparer de nombre de positions stratégiques dans le pays, prenant ainsi le contrôle de deux administrations clefs pour son avenir : l’éducation et la justice.
La chienlit qu’il déplorait en mai 1968, c’est lui qui l’avait laissé s’installer !
Et c’est la cause de la victoire de la gauche en 1981, et de la décadence dans laquelle nous nous sommes enfoncés.
Il rêvait du pouvoir depuis l’adolescence et a profité des circonstances pour accomplir ses projets. En se mettant au service des (((alliés))) alors que l’intérêt de la France, de l’Europe, et du monde, aurait été de se rallier à la cause de la défense de notre race, incarnée par Adolf Hitler et le Troisième Reich.
Mais il ne serait alors resté qu’un obscur colonel de cavalerie…
S’il avait été totalement dévoué à la grandeur de la France, et non à la construction de sa propre légende, il serait resté aux côtés du Maréchal.
Et l’aurait incité à associer pleinement sa patrie à l’oeuvre nationale-socialiste.
Mais c’est d’abord pour lui qu’il voulait la gloire. Dut-il pour cela trahir les véritables intérêts de son pays.
Et se faire complice des abominations perpétrées par les communistes, en particulier des massacres commis par ces vermines lors de la sinistre “épuration”. Pour lui, c’était le prix à payer pour entrer dans l’histoire.
Il y a réussi. Mais le jour où la vérité sera enfin sue, les gens n’iront plus au pied de sa fameuse croix que pour faire passer leur chien…
Ce n’est pas demain la veille car les légendes ont la peau dure, comme celles de l’assassin bolchevique Lenine ou du mafiosi Kennedy. Mais ça viendra.

Rho 2
21 septembre 2019 14 h 58 min

Correction : …faire pisser leur chien.
Et plus si cette brave bête a le colon chargé. Un colon qui se vide sur un colon, une merde dessus, une merde dessous… 🙂

Warezerie
22 septembre 2019 12 h 25 min

On est bien d’accord Rho 😉

Gouvion
23 septembre 2019 10 h 35 min

[Modération : Nous laissons ce commentaire passer, la bêtise de son interprétation sera évidente à quiconque prendra la peine de lire l’article en question.]

@Jacot
Enfin une personne, vous contrairement aux autres , qui rappelle la réalité de cette époque et reconnait que De Gaulle et avant lui les politicards avec la complicité du patronat ont fait bel et bien venir en métropole des milliers de combattants FLN infiltrés dans nos usines et partout en métropole.Par ailleurs à BE , l’article cité en lien est absolument révoltant tant il fait l’apoligie d’un traître à la France.Laisser croire que la décolonisation et l’abandon de l’Algérie voulu par celui ci a permis d’éviter la disparition de notre pays est non seulement un mensonge mais une mysthification.Nous en payons aujourd’hui les conséquences funestes et n’avons pas fini de les payer.
Dès le début de l’insurrection , c’est à dire en 1954 “le général micro” et sa clique avaient la possibilité d’émettrre l’idée d’une séparation totale entre les deux pays.Il n’a jamais émis cette idée laquelle aurait permis d’épargner de nombreuses vies ,des drames atroces ets etc ……et aurait sans doute éveillé l’opinion de l’époque
.Autre constat après les accord d’Evian , AUCUN , je dis bien AUCUN, algérien FLN n’a été renvoyé dans son pays “enfin libéré du joug colonialiste”.Il eut fallu que les militants FLN empruntent le chemin inverse des Pieds noirs.Le “général micro” n’a jamais ordonné une telle mesure collective de renvoi , mais bien l’inverse.A en croire l’article cité en lien , à BE vous laissez supposer que ce “général” est visionnaire, tout en critiquant l’action menée par Bastien Thiry et tant d’autres.
Honorer un “général” qui n’a cessé de trahir et amplifier l’invasion du territoire c’est donc ce qu’ilfaut retenir de l’article cité en lien.

wpDiscuz