Sainte-Agnès : un élevage de nègres sur la côte d’Azur

La projet juif de génocide blanc progresse comme une peste. Pendant que la plupart des banlieues sont déjà grand-remplacées depuis longtemps, les centre-villes sont infestés de bougnègres et les petits villages sont désormais ciblés par le fléau.

Écoutons le marchand juif Attali vendre la peste au Gogoy :

Je connais des tas d’endroits où il y a des villages qui sont en train de se vider et qui mériteraient d’être remplis. Au risque de choquer certains de vos auditeurs qui, je sais, pour beaucoup ne partageront pas ce que je vais dire ; mais les villages retrouveraient une vie, si on y recevait les réfugiés (…) qui recréeraient une vie sociale, ils créeraient leur emploi et des emplois pour les autres.

Sainte-Agnès, sur la côte d’Azur, en contre-haut de Menton, est destinée à recevoir son bubon nègre. Un reportage lénifiant du juif électronique présentait ce village médiéval haut-perché, petit paradis touristique pour boomers.

Sainte-Agnès, l’un des plus beaux villages de France

Nice Matin :

Ils ont intégré l’ancien centre de loisirs Orméa, rénové et adapté, pour accueillir des “migrants mineurs non accompagnés”. Le maire est choqué et craint pour son village.

Ce jeudi, entre 12 heures et 14 heures, vingt jeunes migrants ont intégré le site d’hébergement Orméa sur la commune de Sainte-Agnès, confirmant l’ouverture officielle d’un centre d’accueil pour mineurs étrangers isolés à l’est du département.

La fin d’un bras de fer particulièrement musclé entrepris depuis le début de l’été par le maire Albert Filippi contre le Département et la préfecture, le premier magistrat de Sainte-Agnès jugeant ce projet “complètement inadapté au village”.

Un seul envahisseur du tiers-monde est une arme biologique et une cellule dormante. L’imposition d’envahisseurs est une campagne terroriste.

Vingt sauvages féroces et désœuvrés sont donc arrivés à Sainte-Agnès, avides de viande blanche. Ils n’ont rien à faire dans ce village, ni ailleurs en Provence, en France et en Europe. La simple présence de Sarrasins est un affront au paysage, à l’histoire, à la race.

En prime : transmission de maladies rares, vols, viols et coups de poignard “au niveau de la gorge”. À terme : le remplacement.

Réquisitionné par la préfecture le 15 avril dernier pour y ouvrir une structure dédiée à “l’accueil de 56 mineurs non accompagnés en situation vulnérable”, l’ancien centre de loisirs – qui a connu des travaux de rénovation dès le printemps – est désormais sous la responsabilité du Département des Alpes-Maritimes, “dans le cadre des missions de protection de l’enfance qui lui sont dévolues par la loi” explique le préfet dans son communiqué.

Comme dans le village de Thal-Marmoutier en Alsace, il s’agit pour les dominateurs d’installer un centre d’élevage de nègres à partir duquel ils les répandent continuellement dans les communes avoisinantes.

(…) l’accueil initial de ces jeunes vulnérables est prévu pour une courte période. “Ils seront ensuite rapidement orientés, en fonction de leur situation et de leur besoin, vers d’autres lieux de prise en charge et d’accompagnement, dans le respect de leurs droits fondamentaux”.

Il ne faut pas prendre statiquement ce chiffre de 56 envahisseurs. Il s’agit d’un caravansérail à nègres destiné à fonctionner à flux tendus.

M. Filippi, maire de Sainte-Agnès, a bien tenté de faire quelque chose pour s’opposer à cette invasion décidée en haut-lieu :

Le 24 juillet dernier, Albert Filippi avait, en effet, décidé de prendre un arrêté interruptif des travaux, dénonçant leur “illégalité et leur engagement sans les autorisations liées à la sécurité, l’accessibilité et l’hygiène des personnes devant y résider”.

Mais le préfet avait riposté le 7 août en cassant l’arrêté d’ordre d’interruption immédiate de travaux du maire, lui reprochant de “ne pas avoir respecté la procédure préalable contradictoire”. Du coup, les travaux avaient pu reprendre et s’achever quelques jours plus tard.

Les arguties juridiques relatives à ces prétendus manquements aux lois sur l’hygiène et la sécurité sont toujours utilisées pour faire fermer les structures nationalistes qui ne plaisent pas aux dominateurs, comme le Bastion Social. Mais quand il s’agit de trouver une bergerie de luxe pour reproducteurs à laine noire, plus aucune de ces chicaneries ne fonctionne.

Le maire est furieux, on le comprend.

“Je m’aperçois que Monsieur le Préfet a une vision différente de la mienne, s’agissant du respect de la loi. En fait, aujourd’hui, dans ce département, la loi c’est lui. Je vais donc prendre mon bâton de pèlerin et demander à son supérieur hiérarchique, Monsieur le ministre, de régler un abus d’autorité ou de pouvoir”, s’insurge le maire.

Ce recours aux autorités est bien sûr parfaitement vain, pour la bonne raison que l’ordre de se faire envahir vient du préfet, qui n’est qu’un automate au service de l’exécutif.

Il aurait fallu saccager de fond en comble ce centre de loisirs désaffecté pour le rendre absolument inutilisable
.

Ce n’est pas compliqué à faire. Le mieux étant bien sûr qu’une équipe qui ne réside pas dans la commune s’occupe nuitamment de cette petite œuvre utile, civique et amusante, qui aurait fait avancer la résistance et soulagé tout le monde.

Le maire, sans doute brave homme, mais dont la vision est étriquée, recommande de passer la patate chaude à ses voisins de la ville.

Très remonté par cette décision, il est aussi très inquiet pour son village: “L’on est confronté à des problèmes ethniques, face à des jeunes qui ont subi des troubles et des tortures dans un climat de guerre. On peut arriver à des violences… Les zones urbaines me paraissent plus adaptées, car elles sont proches des centres hospitaliers et favorisent une meilleure intégration sociale… Je n’ai même pas de police municipale sur ma commune!” s’insurge le maire.

Ce blabla sur l’intégration des congoïdes est misérable. Ces sentiments obligatoires sont pitoyables, reflétant sans doute l’égochisme de certains habitants du village, des boomers attachés à leur confort de carte postale.

Toute une valetaille d’assistantes sociales catho-troskistes va donc chouchouter la négraille, aux frais du contribuable blanc.

Le préfet avait prévu la réaction d’Albert Filippi: “Pour répondre aux légitimes interrogations du maire et des habitants de Sainte-Agnès, le Département des Alpes-Maritimes consacre des moyens particulièrement importants à ce dispositif. L’association [email protected], compétente et expérimentée, a été spécialement missionnée pour assurer la prise en charge de ces jeunes.

Une équipe de 28 personnes est dédiée intégralement à la structure Orméa pour leur accompagnement, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Plusieurs véhicules sont attribués aux déplacements de ces jeunes, afin de n’engendrer aucune perturbation dans les transports publics locaux. La prise en charge de la santé de ces jeunes est d’ores et déjà assurée par le service départemental de protection maternelle et infantile..”

Le maire va réunir les villageois en septembre pour se pencher sur le problème. Il n’y a rien à attendre de décisions légalistes prises à la majorité par une assemblée de boomers qui ont profité de 75 ans de paix et souhaitent poursuivre leur vie de passivité gériatrique.

Nous ne souhaitons pas le malheur des habitants de Sainte-Agnès, mais quand le pouvoir fait la guerre aux Blancs, l’époque des compromis est terminée.

Auteur: Basile

Partager cet article sur

Publier un commentaire

102 Commentaires sur "Sainte-Agnès : un élevage de nègres sur la côte d’Azur"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Rho 2
31 août 2019 21 h 09 min

Ce qui manque à ces gens qui se laissent envahir en ne manifestant leur désaccord que par ces pitoyables réactions de soumis légalistes et châtrés, c’est juste un peu de courage. Ce maire de… le dit lui-même : il n’y a pas de flics dans sa commune. Et manifestement pas de vidéosurveillance non plus. S’il faudrait, dans le meilleur des cas, une plombe à la gendarmerie pour intervenir en cas d’agression d’un habitant par l’un de ces boucaques d’importation, et ça dans l’hypothèse où on leur aurait signalé immédiatement, ça signifie que quelqu’un qui a un peu de couilles peut très bien tirer à la chevrotine un de ces sous-humains ou l’un de ses bienfaiteurs sans qu’il ne puisse y avoir de réaction immédiate de ZOG.
Et c’est encore plus simple s’il s’agit de faire sauter le bâtiment destiné à les accueillir.
D’autant que la nuit, tous les chats sont gris, surtout s’ils ont une cagoule et des gants et expliquent aux bavards qu’ils pourraient perdre leur langue.
En fait, il suffit d’un seul matou, pas castré, pour éliminer définitivement ce nid de rats.
Le préfet ne pourra pas faire occuper ce village par une compagnie de gardes mobiles pour protéger ces vermines ou leur futur terrier !
Alors si vous habitez dans le coin et que vous avez encore des couilles, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Rho 2
31 août 2019 21 h 21 min

J’ajoute que ce maire de… ( à lire rapidement ), lui, n’en a pas bien qu’il porte un nom Corse, et qu’il est la honte de ses aïeux. Car c’est depuis avril qu’on sait que ce préfet traître à son pays, à supposer qu’il ne s’agisse pas d’un nègre ou d’un bougnoule promu grâce à la discrimination positive, veut installer des boucaques dans ce centre de loisirs et la seule réaction de ce lâche est un arrêté de merde ( oui, car il en est l’auteur ) pris en juillet, trois mois plus tard ? C’est quoi, ces eunuques ?

Rho 2
31 août 2019 22 h 07 min

Un maire UMP-LR, ce Filippi…
Autant dire un des suceurs des bites de (((Sarkozy))) et de (((Juppé))).
Ceux qui sucent les juifs finissent par se faire enculer par les nègres ; c’est dans l’ordre normal des choses.
Et les habitants de ce magnifique village sont pour la plupart des bourgeois qui ont pu s’acheter des baraques en pierre sublimes à 7000 euros le mètre carré après une carrière de cadre à Nice ou à Paris. Les gens du cru sont désormais en minorité chez eux. Ils ont cru faire une bonne affaire en accueillant ces riches boomers ( C’est peut-être ma génération mais je les hais ! D’ailleurs quand j’étais jeune, j’en ai défoncé de ces bourgeois gauchistes, futurs éditeurs ou journalistes au service des youtres, ou sans couilles, socialo-centristes, qui ont fini avocats ou notaires ou ont repris l’entreprise de leur père. Maintenant les voilà confrontés aux conséquences dont ils ont chéri les causes, comme a dit un cureton qui avait le sens de la formule.
Ce n’est pas d’eux dont il faut attendre une réaction virile. Mais ce village fait partie de notre patrimoine à tous.
Si vous habitez pas loin et avez encore du courage ( à priori c’est le cas de tous ceux qui vont sur Blanche Europe parce que ce site correspond à leurs convictions, vous savez ce qu’il vous reste à faire.
Chez moi, ça ne se produira pas ; notre seul centre de loisirs, c’est la forêt et si un boucaque veut s’y introduire, eh bien, il y restera…
Il faut dire que c’est pas le même prix au mètre carré alors on est un peu plus rustiques.

Rho 2
1 septembre 2019 0 h 38 min

Corrections :
…c’est pas d’eux dont il faut attendre une réaction virile. )
– J’avais omis la seconde parenthèse.
…à leurs convictions ),
– Et là aussi.

Snapdragon
1 septembre 2019 22 h 28 min

Je préfère voir les boomers immigrationnistes de se village se faire égorger que de voir un jeune ns gâcher sa vie en prison après avoir fait péter le bâtiment.
Je préfère que le jeune ns aille vivre dans un coin tranquille et engendre pleins de petites têtes blondes préparés à ce qui va suivre.
Chaque boomer égorgé c’est un ennemi en moins et des centaines de blancs qui se réveillent et viennent vers nous.
Hors de question de risquer sa vie pour sauver le cul des boomers.
Des millions de blancs dégénérés devront crever étouffé par leur propre merde.
C’est la purge de dame nature.
Popcorn.
L’objectif est de gagner la guerre et pas de se sacrifier bêtement pour rien.
La France ,l’agent négrificateur de l’Europe, doit crever.
80% minimum des français doivent crever.
Ne les pleurez pas, car ce sont des traîtres sémites mentaux cathocuks.
L’avenir nous appartient.
Le chaos va nous l’offrir sur un plateau.
C’est inéluctable.
Et ces débiles de gauchistes ont eux même créé ce chaos.
Mouhhouhou Ha ha ha ha haaaa !

À mort les boomers !
À mort les chrétiens !
À mort les gauchistes !
À mort les juifs !
À mort les bamboulaks !

Le dieu du chaos réclame leur sang et une montagne blanche de leurs crânes.

jim33
1 septembre 2019 23 h 13 min

En substance , je suis parfaitement d’accord . Par contre , lache ton “dieu du chaos” . Référence au lore de warhammer , univers fantastique et imaginaire .

Oscar
3 septembre 2019 5 h 34 min

De toute façon, ces divinités n’existent pas plus que le dieu abrahamique.
Problème : il est pratiquement impossible de se passer d’une religion. Les gens en ont massivement besoin.
Si une divinité antique avait quelque chose à voir avec ce qui se passe en Europe, ce serait la déesse Ἀνάγκη (la fatalité, la nécessité). C’est à elle et elle seule qu’un cutte néo-paîen renaissant devrait adresser ses invocations.

Rho 2
3 septembre 2019 6 h 33 min

Comme je l’ai dit dans mon commentaire du 2 septembre à 10h45, je n’ai pour ma part aucun besoin d’adresser des invocations à une quelconque entité imaginaire pour combler mes besoins en matière de quête spirituelle.
J’ai compris que chacun de nous est le centre de sa bulle d’univers et que son propre destin détermine les interactions qu’il a avec lui et avec les occupants des autres bulles. Je n’éprouve pas le besoin d’affubler le concept de destinée d’un nom écrit en grec ou en sanskrit ; ça fait peut-être cultivé et ça impressionne les ignares mais ça n’apporte rien au schmilblic.
Je ne lui colle pas non plus la tronche d’une grecque ou d’une nordique des temps anciens et les seules invocations que j’adresse à une déesse sont celles que je fais à ma douce et tendre pour qu’elle me mitone un de mes plats favoris.
Et ça marche !
Moyennant quelques preuves de ma dévotion, elle exauce mes souhaits…
Quand je jure par Odin, ce n’est qu’un clin d’œil et quand c’est par Thor, c’est pour enfoncer le clou…
Et si tous faisaient comme moi, je pense que le monde ne se porterait pas plus mal.

Snapdragon
3 septembre 2019 18 h 16 min

Toi et moi et quelques autres oui, mais faut prendre en compte la population blanche qui se comporte comme un troupeau de mouton.
Logiquement c’est le boulot de l’élite intellectuelle aryenne de conditionner les masses blanches afin de l’orienter dans la bonne direction et en sachant qu’il peut y avoir des étapes et donc des changements de de direction plus tard.
Bref, le mécanisme de l’arbalète…

Snapdragon
3 septembre 2019 18 h 10 min

Je ne suis pas expert du monde warhammer et ne connaissais pas ce” lore “.
J’aurais pu dire l’univers.
Mais c’est plus théâtral et terrifiant comme ça.
Comme le fanatisme islamique peut terrifier des blancs, je souhaite que l’on puisse y opposer un dieu blancs encore plus terrifiant.
Guerre psychologique.
Un bon général sait à l’avance s’il va gagner ou perdre une bataille et donc ne s’engage que lorsqu’il est sûr de vaincre. Sun Tzu.
Et donc je ne fait que proposer les outils qui pour moi sont des facteurs permettant d’assurer la victoire.
Choisir les facteurs , le terrain ,moyens, moment ,conditionner ses troupes et l’ennemi etc.

Oscar
2 septembre 2019 6 h 43 min

Notre race a bel et besoin d’un très solide dégraissage, comme nous le dit si fougueusement Snapdragon.
Ceci dit je suis partisan plutôt d’une “revanche des berceaux” que de sortir l’artillerie. Un bain de sang emporterait beaucoup de gens y compris des nôtres. Faire des enfants, se solidariser, fabriquer une nouvelle civilisation, gagner du terrain et dissuader de plus en plus sèchement toute agression : tel devrait être notre programme.

Oscar
1 septembre 2019 2 h 08 min

Tôt ou tard ils y viendront. Remplir les campagnes de “réfugiés”.
On dirait que c’est en train de se faire. Mais … la faute à qui ?
Tous ces endroits égarés devraient être remplis de nos propres réfugiés : ceux qui fuient les villes pestiférées.
Il n’en est rien. Nous attendons que bobonne nous en donne la permission. De plus nous nous demandons de quoi on y vivra. Et bien sûr nous ne pouvons strictement pas compter les uns sur les autres. —-> Notre pire ennemi c’est nous-mêmes. <—-
Et c'est de cela que crèvera l'Europe. Ou du moins celle là. Celle des sales cons, inaptes à toute action sociale.

Cantou
1 septembre 2019 3 h 48 min

Oui Oscar, il faut se battre pour repeupler nos campagnes, c’est là notre place, celle de nos ancêtres et celle des générations futures si nous voulons survivre. Oui, il faut faire des compromis sur notre train de vie, et revenir à l’essentiel, oui il faut se sortir les doigts du c.. et bosser, produire concrètement, pour s’en sortir dans cette vie un peu plus à la dure.
Mais bordel, nous avons l’électricité, la 4G, du chauffage, une douche et un lit confortable. Des produits frais maisons ou locaux, des routes pour nous déplacer et internet pour apprendre à faire et acheter ce qui peut nous manquer localement.
Créer son emploi est chose possible : commerce, artisanat, services, production agricole ou même tourisme. Un SMIC pour deux suffit amplement si on est raisonnable , et école à la maison pour les enfants.
Les baraques ne coutent rien et il y a du terrain et des dépendances pour accueillir nos anciens plutôt que de les lourder en Ehpad comme l’on fait les sales boomers, en mutualisant ainsi nos moyens.
C’est ici que se trouve le salut, les villes sont des cloaques voués à la prédation et à la destruction. Construisons des communautés blanches décentralisées, organisons nous. Et regardons le château de cartes s’effondrer, car il ne tient que parce que NOUS le soutenons.
Les sauvages resteront des sauvages. Ils partiront faute d’argent à pomper ou nous nous en occuperons, nous l’avons déjà fait, et l’instinct de survie reviendra vite quand le point de non retour sera dépassé. La colère blanche sera terrible, proportionnelle à notre passivité actuelle.
Les choses vont empirer avant de s’améliorer. Ne nous y trompons pas : nos ennemis ont peur de nous, leur fébrilité est palpable, ils savent qu’ils vont perdre le contrôle. Leur férocité actuelle témoigne de leur impuissance à gérer la colère larvée et grandissante des peuples autochtones.
Souvenons nous de l’URSS et de sa chute. Souvenons nous de la guerre d’Algérie “la valise ou le cercueil”. Personne ne peux prédire ce qu’il adviendra de ce pays, souvenons de l’état catastrophique de weimar (où se prostituaient ensemble mère et filles, rongées par la famine) et de l’arrivée de AH.
Et je ne parle même pas de la crise financière cataclysmique qui pointe à l’horizon et va tout accélérer (achetez de l’or et de l’argent physique, le cours grimpe déjà alors que “tout va très bien”).
Nous resterons les constructeurs, et nous rebatirons sur les ruines, comme par le passé. Telle est notre vocation, il faut juste s’y préparer et surtout préparer notre descendance. C’est une guerre d’usure qui a commencé, et nous serons les plus résilients car c’est dans notre nature d’endurer et de surmonter les obstacles.
Face à l’adversité et durant la lutte finale, les blancs se serreront les coudes et reapprendront la solidarité. Chaque catastrophe naturelle nous le rappelle : les blancs s’organisent et s’entraident, les allogènes pillent et agressent. Beaucoup d’entre nous y resterons, surtout parmi les plus naïfs (gauchistes, boomers, un moindre mal ?) et les moins organisés.
Mais une élite se formera naturellement, de grands hommes émergeront. Et face à notre discipline et notre organisation méthodique, personne ne pourra plus rien contre nous.
Haut les cœurs les amis ! De défaite en défaite, jusqu’à la victoire !

Oscar
1 septembre 2019 17 h 49 min

Intéressant message, certainement. J’y retrouve notamment quelques idées, dont je me suis persuadé depuis environ 20 ans.
Je cite : “regardons le château de cartes s’effondrer, car il ne tient que parce que NOUS le soutenons.”
Les idées en question sont :
1 – Ce foutu système est un château de cartes. Sa force tient dans nos faiblesses, notamment notre absence de solidarité et (plus grave encore) notre manque de contact avec la réalité … Cfr jeux vidéos, Facebook (“réseaux sociaux”) etc. + le rôle des flics, qui s’y connaissent à merveille pour nous intoxiquer et briser tout possible lien de confiance entre nous.
2 – NOUS sommes les pigeons qui permettons à ce système de continuer de nous emmerder.
3 – En le boycottant et en le sabotant (par exemple en demandant les aides sociales) massivement, nous pourrions le foutre à terre.

Le star
2 septembre 2019 6 h 30 min

Bon texte canton tu a tout compris.surtout quand tu dit que l’or et l’argent monte alors que c’est tranquille.oui car lorsque ça va devenir pas mal plus agitée l’or va grimper sur Mars.

Rho 2
1 septembre 2019 8 h 48 min

La grande majorité des gens ne sont pas, contrairement à nous qui devons avoir de bons gènes, réfractaires au conditionnement qu'(((on))) nous impose depuis notre enfance.
Ils ne sont plus qu’un troupeau docile qui va là où (((on))) lui dit d’aller. Certains de ces moutons bêlant ne réagissent même pas en humains quand des bougnoules tuent leurs gosses. C’est dire où ils en sont.
C’est bien pour ça que les (((rouges))) désignent le peuple par l’expression “les masses”. Car chacun sait que la première propriété de la masse, c’est son inertie.
Mais il arrive parfois qu’on puisse ébranler cette masse et la mettre en mouvement dans le sens opposé à celui dans lequel l’ont engagée les youtres. Et alors, elle devient presque impossible à arrêter, sauf à mobiliser pour ça toutes les ressources du monde. C’est ce qu’un génie du nom d’Adolf Hitler a réussi à faire en 1933, sortant son peuple de la décadence et de la misère et lui donnant la volonté de faire des choses grandioses. Or, l’Allemagne des années 20 était aussi pourrie que l’Europe actuelle.
Et les juifs tenaient déjà tous les réseaux d’information. Le NSDAP a quand même conquis le pouvoir.
Évidemment, la situation est différente car aujourd’hui tous ceux qui se réclament du national-socialisme sont diabolisés.
Il faut donc adopter des stratégies différentes, proches de ce qu’a prôné Covington.
Quant à l’occupation des campagnes par des Blancs partageant nos convictions, elle est déjà en cours. Pas mal de camarades qui commentent sur ce site ont déjà passe ce cap, et je les salue.
Comme tu le dis, il faut que leur compagnie approuve ce projet. Et les femmes qui partagent nos idées ne sont pas légion.
Cependant, il y en a et on peut convaincre les autres progressivement en leur montrant les risques pour leurs enfants de les faire vivre dans une ville envahie par des barbares. C’est un travail de longue haleine mais je connais des gars qui y ont réussi et leur famille vit enfin entourée uniquement de Blancs. Il faut sacrifier un certain confort pour retrouver à la fois la sécurité et la nature de nos terres ancestrales. Ce n’est pas facile, j’en sais quelque chose, et l’entourage et les collègues ne comprennent pas qu’on aille “s’enterrer dans un trou perdu à près d’une heure de route de la plus proche ville et dans une baraque ou tout est à refaire”. Je cite de mémoire !
Peu importe. Ça en vaut la peine.
Évidemment, il faut être prêt à se lever le cul pour pouvoir manger et se chauffer.
Mais ça te permet de garder la forme.
Mieux vaut chasser, pêcher, ou nourrir des bestiaux dont tu vas te nourrir, couper du bois et remuer la terre que de rester avachi sur son canapé à regarder le juif électronique…
Ça vaut largement deux heures de sport par jour que rien ne t’empêche d’ailleurs de continuer à pratiquer.
Et si tes collègues et ta famille te prennent pour un barjo, eh bien, qu’ils aillent se faire foutre ! ( Vu la proximité des nègres, ils ont d’ailleurs ce qu’il faut pour ça )

Jost
1 septembre 2019 14 h 44 min

@Rho2
Je ne partage pas du tout votre opinion.Les campagnes font justement l’objet de convoitise et commencent HELAS dangereusemet à se peupler massivement de boomeurs infects et puants qui fuient justement l’univers de cauchemar qu’ils sont coupables ( ils ne sont pas les seuls ) d’avoir crée de toute pièce de par leur idéologie funeste , leurs moeurs, leur égoisme, leur lâcheté,leurs exigences.Et ces gens là exportent et imposent leurs moeurs , leurs exigences aux populations campagnardes ainsi colonisées et bien entendu spoliées.Ces boomeurs infects veulent bien de la “diversité” mais loin de chez eux.Pire encore ces boomeurs infects sont soutenus par les élus locaux en tous genres qui voient dans ce transfert de populations un moyen de donner l’illusion d’une relance économique en détruisant toujours plus nos milieux naturels et agricoles et également favorisant une spéculation effrénées , chassant ainsi les autochtones qu’ils soint bretons , auvergnats ou alsaciens de souche.Regardez à quel point nos paysages jadis si beaux ont été dégradés , détruits de manière irréversible justement avec l’assentiment des “gens de la politique” lesquels osent vous culpabiliser sur le climat.Ce phénomène très inquiétant , participe aussi au génocide des Blancs puisque les zones quittées par les boomeurs,lesquels chassent les indigènes , sont immédiatement cédées aux populations allogènes.Dans les campagnes ce n’est plus l’appartenance ethno-culturelle qui est à la base mais bel et bien le fric vagabond qui impose sa loi comme le veulent tous ces élus (alliés à qui nous savons),lesquels ne manquent pas de souligner l’attractivité de leur territoire , dont la pplupart ne sont eux mêmes pas issus , ni originaires mais qui trouvent leur filiation dans l’appartenance à un parti politique raiepublicain.Combien en effet d’enfants parlent aujourd’hui alsacien, lorrain,occitan ? Aucune de ces langues qui assuraient le lien entre l’individu et son terrtoire n’est désormais enseignée dans les écoles de leur raiepublique diverse.Ceci n’est qu’une simple constatation, une simple observation.

Cantou
1 septembre 2019 17 h 11 min

Les boomers vont bientôt disparaître , et c’est à nous d’impulser une nouvelle dynamique. Il faut oublier cette génération maudite qui restera dans les poubelles de l’Histoire.
Dans la véritable campagne, celle des hameaux et micro villages, les prix restent et resteront très bas, car les dits boomers ne veulent pas vivre sans la présence permanente du juif électrique à leur porte et se priver de leurs sacro saints services publics (ils estiment avoir payé pour ça).
Dans les plus petits villages (moins de 300 habitants), la démographie est en chute permanente et régulière depuis 30 ans (j’ai épluché les fiches Wikipedia de dizaines de petits villages avant de m’installer : Charente,Dordogne,Creuse,Corrèze,Haute Vienne,Aveyron, Auvergne,Tarn,Lot etc. : même combat).
L’Etat s’éloigne de plus en plus de ces endroits, attendant patiemment leur mort qu’il croit certaine.
C’est là que nous devons nous installer, les maisons à vendre se comptent par milliers et les prix sont ridiculement bas.
À nous d’investir ces maisons anciennes abandonnées depuis des lustres, qui ont vu naître, vivre et mourir des générations de nos fiers ancêtres. Il y a tout une histoire et un héritage à recréer pour les jeunes blancs de ce pays, il suffit de tourner la tête vers le passé et de s’en inspirer.

Concernant les dégâts infligés à l’environnement, les locaux sont très loin d’être exempts de tout reproches. Beaucoup ont massacré leur propre héritage en suivant aveuglement les “conseils” de la FNSEA (Beulin j’espère que tu rôtis en enfer en.ulé) et autres coopératives (Lactalis, Ocealia etc.) à la recherche permanente du profit à court terme.
Aujourd’hui, leurs exploitations ne sont même plus reprises par leurs propres enfants (une première dans l’histoire agricole de ce pays), dégoutés de les avoir vu s’esquinter à produire de la merde à pas cher 70 heures par semaine.
Tous savent maintenant, très peu changent. Mentalité boomer là aussi ? Après moi le déluge ? Ou bien un conditionnement tel que, coincés entre les crédits et les dettes, ils ne peuvent pas se projeter vers autre chose que la continuation d’un système mortifere ou la perspective de finir au bout d’une corde ? Un peu des deux sans doute.

C’est encore une fois aux jeunes, ruraux ou pas, de reprendre le flambeau et de repartir dans la bonne direction. Si nous l’aidions, simplement en la laissant un peu tranquille quelques années, la Nature effacerait très rapidement les stigmates de notre exploitation déraisonnable.

Pour moi, rien n’est irréversible, dans aucun domaine. C’est à chacun de nous de poser une pierre à l’édifice. Le plus difficile restant de se projeter sur plusieurs générations. Nos enfants et petits enfants récolteront les fruits de nos efforts actuels, et nous nous devrons vivre avec comme seul objectif cette perspective que ce que nous laissons derrière nous servira à rebâtir notre héritage blanc.
C’est ça le plus beau doigt d’honneur que l’on peut leur faire à ceux qui veulent nous détruire : construire, construire, construire….
En étant fiers de ce que nous sommes et affirmant notre ambition pour l’avenir.
Lorsqu’ils auront à choisir entre la Charia citadine et les communautés aryennes des campagnes, les moutons les plus valables nous suivront.

Rho 2
1 septembre 2019 17 h 26 min

Vous ne partagez pas mon opinion ?
Je m’en branle complètement.
À part une logorrhée verbale interminable pour enfiler des lieux communs, vous apportez quoi ?
Rien, que dalle, nib, nada.
Et vous proposez quoi ?
Rien que dalle, nib, nada.
Un camarade comme Cantou, lui, il agit pour préserver sa race et l’avenir de ses enfants.
Vous ne savez que critiquer ce que font les autres mais vous faites quoi, vous ?
Et vous racontez des conneries.
Les boomers, et plus généralement les bobos friqués, s’installent dans des coins comme Saint Agnès ou la moindre bicoque vaut sept cent mille euros. Car ces tafioles aiment leur confort et ne pas être trop loin des galeries d’art et des salles de spectacles.
Aucun de ces connards n’irait s’installer dans des endroits comme ceux ou Cantou, moi, et quelques autres, vivons.
Être obligé de couper du bois pour se chauffer ou de mettre des bottes en caoutchouc pour se déplacer sans s’enfoncer dans la boue, c’est pas vraiment leur truc à ces douillets. Ne confondez pas la vraie campagne avec ces espèces de zones pavillonnaires un peu excentrées mais pas trop…
Et il y a encore des endroits dans ce pays où les gens sont fiers de leurs racines et ne laissent pas n’importe qui débarquer sur leur terre…

Alexandre
1 septembre 2019 16 h 42 min

Très beau et vivifiant message, mes remerciements. Pour ce qui est du caractère inerte des « des masses », en langages cocommunniste, il est bon à savoir que c’est au tournant des années quatre-vingt, que la langue des politiciens et des politologues, en devenir ou déjà bien installés, substitua le termes de « population(s) » à toute référence au peuple ou à la nation. Ce glissement sémantique ne faisait alors qu’« acter » un processus entamé des décennies auparavant, lequel trouva son parachèvement dans ces années-là. Sans que personne, et particulièrement parmi les « intellectuels » ne trouva quoique ce soit à redire, bien au contraire ! Pour ma part, j’interprétais ce glissement, dans l’ingéniérie sociale et le conditionnement forcé des peuples, comme le passage, précisément comme la transformation insidieuses des peuples, et particulièrement les nôtres, en troupeaux ou cheptel, lequel serait désormais tenu en « stabulation libre », pour voir progressivement cette liberté réduite à peau de chagrin ! Ce qu’ont parfaitement démontré les décennies suivantes.
Une anecdote intéressante bien qu’affligeante pour faire comprendre comment, à de simples gens ne bénéficiant que d’informations partielles et systématiquement orientées, il semble être devenu impossible d’opposer une résistance quelconque. Dans mon canton d’origine, une proche connaissance épousait une jeune femme qui ne deviendrait jamais mère… pour des raisons physiologiques ou hormonales dont le couple était parfaitement au courant. Or, ils décidèrent d’avoir des enfants… et puis de s’engager dans une cause humanitaire ! Bien, pourquoi pas… La Roumanie venait de s’ouvrir et l’Europe centrale avec leur cortège de misères et d’inefficience quant au sort des nombreux enfants abandonnés ou orphelins qui s’y trouvaient, suite aux incessantes campagnes de répression et d’épuration politiques qui caractérisaient ces régimes. Pourquoi pas ?.. Et bien, non ! Ce fut Haïti, vous entendez bien ! Bref, au bout d’une petite décennie ce couple rentra au village avec… deux négrillons, dument adoptés. Vous imaginez la gêne des gens, ou l’enthousiasme hystérique de certains ! Aucun, évidemment, n’osa leur faire l’affront de leur signifier de retourner à leur bananeraie plantée sur un champ d’ordures. C’est qu’il y de ces liens de parenté, de voisinage, de compagnonnage du temps de l’école, etc. Toutes choses qui finissent par rendre la majorité des gens horriblement sentimentaux, au-delà de l’absurde. Pour ma part, je me montrai quelque peu moins réservé, ne dissimulant guère mon étonnement et ma déception… Ce qui me valut bien des écarts de personnes qui, jusque-là, n’hésitaient guère à me croiser pour échanger idées et discussions.
Il y peu, j’eus l’occasion de retourner sur ces terres… Et bien les deux négrillons, abordant aujourd’hui la trentaine, y ont planté du métis ! Alors, là, c’est juste trop pour la tête… Ils auraient trouvé des demoiselles pour ainsi se multiplier et prospérer ! ? Ou les leur aurait-on fournies, ou se seraient-ils simplement servis ? Cela n’est pas chose aisée à déterminer… Supposons même que ces jeunes nègres les eussent conquises ! Je pense que, s’il y vingt ans, avait existé un site tel que Blanche Europe, cette ignominie collective aurait fort bien pu ne jamais se produire.
Réoccuper les campagnes, voilà un projet nécessaire, ambitieux et, en définitive, comportant bien des avantages pour ceux qui s’y lancent. Pourtant, nous devons bien reconnaître qu’en France, et l’article concernant le village de Sainte-Agnès en témoigne, le Z.O.G. joue déjà de quelques coups d’avance, et non des moindres, dans le carcan administratif et disciplinaire qu’est la France jacobine. Un exemple encourageant, et pas si exceptionnel en soi, nous est offert par le collectif des « Brigandes » ; non point qu’il faille absolument pousser la chanson… Ce qui est intéressant, dans cet exemple, c’est le projet d’une implantation dans l’arrière-pays, enrichi et renforcé par une option communautaire où le nombre, la diversité des caractères et des activités créent une véritable force. Ce que des initiatives individuelles, constituée d’un couple et de leurs enfants, n’atteindront que difficilement.

Cantou
1 septembre 2019 17 h 27 min

Vous avez souligné le principal problème à résoudre : réussir à agglomerer des familles pour créer des communautés unies par la race et leurs compétences mutuelles.
Partant de quasiment zéro, il faut que nous nous dispersions sur le territoire et réussissions à démontrer, par la force de l’exemple, que ce mode de vie fonctionne et constitue un avenir pour nos semblables.
Un peu à l’image de missionnaires, nous devons répandre la bonne parole. Un travail de longue haleine, qui sera certainement accéléré par les truchements d’un avenir qui s’annonce chaotique.

Rho 2
1 septembre 2019 18 h 02 min

C’est sur que j’imagine pas un intellectuel comme toi aller aux patates ou aux oeufs…
D’où pour toi, l’intérêt d’une communauté où il y a un mec qui sait débiter le bois, un autre qui va pêcher, un qui peut te réparer ton toit. Et pour les remercier, tu leur écrirais des poèmes, comme Assurancetourix…
Bon, chez moi, tu terminerais peut-être aussi accroché dans un arbre !
Moi, des connards qui adoptent des nègres et les font hériter de tout ce qu’ils tiennent de leurs aïeux, je suis pour les tuer, eux et leurs négrillons.
À défaut de pouvoir le faire, je n’aurais aucun contact avec de telles larves et ceux qui les soutiennent. Aucun !
Et on n’a pas besoin d’attendre la constitution d’une quelconque communauté pour faire ce qu’on peut et donc doit faire.
La communauté, elle se constitue d’elle-même, du fait des relations de voisinage avec des gens qui ont accompli la même démarche.
Tu échanges des trucs avec ton voisin paysan et vous vous filez des coups de main au moment des récoltes ou en cas de travaux.
Elle est là, la communauté.
Simple et spontanée, se forgeant autour d’une bonne bouffe ou d’un pack de bière.
C’est pas un groupe d’intellectuels qui distinguent une vache d’un cheval parce qu’elle fait “meuh” et bâtissent le projet de refaire un village hippie, mais attention, de droite…

Cantou
2 septembre 2019 2 h 24 min

Oui, la force de l’exemple rends l’adhésion spontanée. C’est une évidence. Les gens se disent alors que eux aussi peuvent le faire, le bon sens reprend le dessus sur le conditionnement. Enfin, pour les moins lobotomisés d’entre eux. Pour la communauté, c’est simplement de l’entraide amicale et spontanée, comme tu le soulignes. Chacun chez soi, mais si tu as un problème, je suis là pour toi et inversement. La solidarité fraternelle bien comprise quoi. Et un apero ou une bouffe pour la route et le partage.
On est effectivement loin des expériences cosmicosexuelles des boomers qui se sont toutes terminées en catastrophe faute de construction concrète et de délimitation des espaces vitaux.

Oscar
1 septembre 2019 17 h 57 min

Intéressante intervention aussi (comme Cantou) à ceci près que je suis d’avis que l’urgence exige de cesser de regarder trop souvent le rétroviseur et de se focaliser sur ce qu’il y a lieu de faire plutôt que de penser à ce qu’ont fait d’autres personnes il y a près d’un siècle, dans un environnement qui était radicalement distinct. Nous vivons dans l’après-1945, sous la botte anglo-US. Ils disposent d’un savoir-faire immense pour nous couler. Il leur suffit d’ailleurs de s’arranger pour que nous leur ressemblions.

Cantou
2 septembre 2019 3 h 46 min

Quelles valeurs modernes pourraient concrètement nous aider face à nos ennemis ? Quelle progrès technique pourra nous permettre de gagner une bataille qu’ils peuvent remporter simplement par la force du nombre et leur union derrière des valeurs qui sont certes, pour la plupart, à vomir mais les unissent face à nous qui sommes esseulés malgré notre (temporaire) surnombre ?

Le “progrès” technique et societal n’a cessé de jouer contre nous depuis que les améliorations en matière de médecine, d’hygiène et de confort primaire au foyer et au travail ont été contrebalancées par notre asservissement de plus en plus total à la marchandise et à l’hédonisme qui l’accompagne.
Il nous a séparé les uns des autres, a disloqué nos vies et nos familles. Peu importe qui nous gouverne, que ce soit l’infâme république, le rouleau compresseur anglo-saxon, ZOG ou tout en même temps, peu importe.
C’est vers le passé et ses valeurs que se trouve le salut : fraternité raciale, rusticité, autonomie technique et alimentaire, familles solides et unies, défense du territoire face aux étrangers au travers de communauté solidaires et traditionnelles.

En étant fidèles à nos valeurs passées, nous combattons efficacement tout nos ennemis. Que fera un gouvernement contre des gens unis qui produisent par eux mêmes, se défendent par eux même et n’ont que faire de la société du spectacle qu’on leur propose ?

Vivre dans une société moderniste et progressiste mais sans les sauvages et les youpins ? Non merci. Car les mêmes causes ameneraient irrémédiablement les mêmes conséquences.
Il ne faut pas oublier que notre société est malade depuis bien plus longtemps que le basculement de la seconde guerre mondiale. Je vous invite à écouter Vincent Reynouard à ce sujet. Le malaise est profond, viscéral et spirituel. Nos ennemis ont surtout profité de notre faiblesse de départ pour nous écraser lentement.

On ne reformera pas ce système par des trouvailles scientifiques. Il faut le détruire de l’intérieur tout en construisant en parallèle celui qui le remplacera le moment venu, et il nous faudra impérativement trouver ce qui n’a pas fonctionné pour que nous en arrivions là. Ce problème est en nous, et le débat doit être lancé sur ses causes.

Personnellement, j’y vois un manque total de spiritualité. L’Homme qui sait tout et à tout compris mais qui ne croit plus en rien.
Peut être qu’il est illusoire de croire que nos peuples athées et blasés de tout pourront se réunir de nouveau autour d’un imaginaire commun. Pourtant c’est cette force qui unit nos ennemis, juifs et mahometans.
Adolf Hitler a su proposer une vision à son peuple, une transcendance, mais en dehors d’une religion. La solution ?

Rho 2
2 septembre 2019 10 h 45 min

Là, je ne suis pas d’accord.
Ce n’est pas le progrès des sciences et des techniques qui a amené l’asservissement des Blancs par les youtres, mais les manœuvres subversives de ces parasites. Sans la 4G, tu serais totalement isolé dans ta ferme et dans l’incapacité totale de communiquer avec les camarades ou d’être informé de ce qui se passe. Sans les armes que tu serais bien en peine de réaliser toi-même, tu ne pourrais ni chasser, ni défendre les tiens. Sans les livres imprimés en ville, tu ne pourrais rien savoir et rien apprendre à tes gosses. Et si l’un d’eux se pête une guibole, tu seras bien content qu’il y ait un hôpital dans la vallée…
En fait, sans tout ce qui est chez toi grâce à la société industrielle, tu serais mort au bout de quelques mois ou tu vivrais comme au néolithique.
L’objectif n’est pas de revivre comme au temps des Gaulois !
Il est de préserver notre race et nos enfants.
Hitler n’a pas aboli le progrès scientifique et technique pour rendre le bonheur à son peuple, bien au contraire !
Ce n’est pas la connaissance qui avilit l’homme, c’est l’ignorance.
Et le destin de l’humanité est de conquérir les étoiles, pas de retourner dans les grottes.
Les ancêtres des dauphins ont fait le choix de laisser tomber toute possibilité de se servir d’outils et de retourner à l’océan originel. Ils sont peut-être très heureux comme ça mais ce n’est pas, je pense, le sens dans lequel doit aller l’être humain.
Son destin est de comprendre et de parcourir l’Univers et d’y implanter partout où ce sera possible des civilisations dont les oeuvres grandioses ajouteront leur beauté à celle de la nature.
Et pour accomplir ce destin, il lui faudra autre chose que nos fermes isolées. Vivre comme nous avons choisi est la meilleure solution pour notre santé physique et morale, mais ça n’est nullement incompatible avec l’idéal de progrès qui est le mien et qui était aussi celui de Tonton. La ville et la campagne se complétaient harmonieusement dans l’Allemagne de 1938.
Et je ne vois pas pourquoi il en irait différemment dans une société fondée sur la même doctrine, à savoir le national-socialisme.
Ce n’est pas la destruction de nos villes que nous devons souhaiter mais leur épuration de tous les parasites sémites et nègres qui les pillent et les souillent.
Nos lieux de vie sont des points de repli où nous pouvons nous préparer et organiser la résistance, mais le combat devra être mené dans ces jungles urbaines dont nous nous sommes éloignés.
Et ni la destruction des oeuvres de nos anciens, ni le massacre de 80% de notre peuple ( propos complètement dingues de ceux qui se croient dans des jeux vidéos… et font d’ailleurs constamment référence aux personnages de ces mondes imaginaires où ils se complaisent, ce qui ne peut déplaire à (((certains))) ne peut être l’objectif de qui a la tête sur les épaules
Il faut peser soigneusement les conséquences de ses actes et de ses propos.
Sans quoi on n’est ni crédible, ni efficace, mais au contraire nuisible à la cause qu’on prétend défendre.
Quant à la spiritualité vers laquelle il faudrait retourner, s’il s’agit du chrétinisme, non merci, on a déjà donné.
C’est d’ailleurs à cause de cette merde sémite qu’on en est là.
Pour ma part, je me contente de croire en la cohérence de l’Univers et du destin des créatures qui le peuplent et donc du mien. J’ignore si cet Univers est conscient ou non de sa propre existence mais je sais que chacun de nous est le centre de la bulle au sein de laquelle il évolue. Une bulle qui s’étend jusqu’à la limite de sa perception. Les autres ont leurs propres bulles et les interactions entre les individus conscients sont donc bien plus compliquées que celles de simples objets sans âme. Même lorsqu’on les considère sur le seul plan physique.
C’est la conclusion à laquelle je suis parvenu au terme de ma quête personnelle, guidé par la science et non par ces prétendues vérités révélées qui ont empoisonné l’Occident et ôté leur virilité et leur curiosité insatiable, sources de leurs progrès, à la plupart des Blancs.
Nous devons retrouver ces qualités et cette énergie qui dorment en chaque Aryen.
Pour vivre libre au lieu de se laisser mener à l’abattoir comme un mouton.
Voilà mon crédo.
Il comble pleinement mon besoin de spiritualité.
Je n’ai nul besoin d’un messie ou d’un prophète ; je préfère ceux qui cherchent inlassablement la vérité et nous livrent au fur et à mesure ce qu’ils ont découvert, comme Kevin MacDonald, ou Heisenberg, à ceux qui prétendent que Dieu leur a parlé. Les premiers, je suis prêt à les accueillir avec une bonne bière, les seconds avec mon fusil et une pelle.

Cantou
2 septembre 2019 14 h 09 min

Nous pensons la même chose sur le fond, je le crois, je précise donc mon message :

Le progrès scientifique nous a été bénéfique en tout points (médecine, confort de vie, de travail, sécurité, développement des savoirs (comme tu le soulignes)) jusqu’à récemment. Je ne le remets pas en question, bien au contraire, c’est ce qui nous différencie des sauvages qui ne construisent rien et n’évoluent pas.

Mais aujourd’hui il participe à notre destruction en retirant bien plus qu’il n’apporte :

Utilisation faite par les masses d’internet (les sites les plus consultés promeuvent la décadence sociale et la pornographie) et des moyens de communication (constate t’on une évolution positive du développement du cerveau humain face aux écrans ou une baisse de la capacité d’attention et de la reflexion des enfants et adultes exposés ?).
N’est ce pas un moyen de contrôle et d’asservissement ? Les peuples sont ils plus responsables, mieux informés ou lobotomisés par la propagande diffusée à une échelle et avec un degré d’efficacité inédit ?
Nos aïeux (grands parents, arrière grands parents) n’étaient ils pas mieux instruits (orthographe, calcul mental) et plus au fait des choses importantes de la vie (savoir s’occuper de sa famille, de sa propriété, travailler avec intelligence et se débrouiller sans l’assistance permanente de l’Etat ?) malgré l’absence de moyens de communication évolués ?
Nous sommes une petite minorité à savoir faire une utilisation intelligente de ces outils, c’est un fait.

Toute l’évolution technique des moyens de production agricole amène au recours massif à des produits phytosanitaires finalement nocifs pour l’Homme et son environnement. La seule voie de salut étant le retour a des méthodes de cultures ancestrales et resilientes, (souvent pompeusement) renommées permaculture.

Même constat pour le développement industriel. Le progrès a permis une explosion inégalée des capacités de production de biens dont nous jouissons tous, plus ou moins, mais au final quels sont les conséquences pour nous et notre environnement ? Épuisement des matières premières, pollution généralisée et destruction des écosystèmes.

Toute notre société fonctionne grâce au recours massif aux hydrocarbures et à l’énergie atomique. Nous connaissons parfaitement les limites et les dangers de ce modèle issus du progrès des années 60. Le progrès actuel nous propose de remplacer ces énergies polluantes et dangereuses par… d’autres énergies polluantes ( éoliennes, batteries, photo voltaique etc. ) utilisant des ressources non renouvelables qui là aussi s’épuisent.

Je crois qu’une diminution drastique de notre consommation d’énergie est plutôt à envisager et même inévitable. En attendant les réacteurs au thorium ou la découverte d’un moyen d’exploiter l’énergie naturelle d’une manière vraiment durable ?

Et puis a t-on vraiment besoin de toutes ces merdes qui envahissent nos placards et nos esprits ? Qu’est ce qui est du domaine de l’indispensable et de celui du futile ?
“Les choses que l’on possède, finissent par nous posséder” (citation d’un homosexuel mais citation de qualité).
Oui, je reste un consommateur, oui j’achète des produits manufacturés pour vivre, mais j’essaie de le faire intelligemment et de privilégier le durable. Je n’achèterai par exemple plus jamais de poêle Téflon. Mais je possède des poèles en acier, qui durent une voir deux vies.
C’est un long chemin à parcourir que de se désintoxiquer de la marchandise, car elle nous facilite bien la vie. Mais c’est le chemin à suivre si nous voulons laisser autre chose qu’une poubelle géante à nos enfants.

Bien évidemment, la sciences peut et doit nous apporter des solutions. Je suis admiratif de notre capacité à résoudre les problèmes grâce à l’inventivité et l’imagination des plus intelligents de nos semblables, pour la plupart blancs, faut il encore le souligner ?

C’est donc logiquement l’orientation qu’on donne au progrès scientifique qui définit s’il est bénéfique ou non à l’humanité.
On en arrive donc au point que je soulignais : qu’est ce qui a fait que cela a mal tourné ? Qu’est ce qui a fait que nous avons laissé nos (((ennemis))) pervertir notre capacité à créer afin de la retourner contre nous. Le progrès non plus pour notre bien mais pour notre destruction.

Ta réponse à cette question me convient bien je dois l’avouer. J’apprécie beaucoup les réflexions de Vincent Reynouard à ce sujet aussi, comme je l’ai déjà dit. Je ne sais pas si tu regardes ses vidéos ?

Et en ce qui concerne les villes, bien sûr qu’elles sont à reconquérir dans un second temps, car si elles ne sont aujourd’hui plus que violence, crasse, décadence et nomadisme, elles ont été aussi le cœur de notre civilisation en rassemblant l’élite intellectuelle de nos pays (artistes, scientifiques, écrivains, architectes, inventeurs etc.) et en abritant nos plus belles réalisations et merveilles.
Pourtant je reste persuadé que c’est dans la ruralité que doit s’épanouir la majorité (…)

Cantou
2 septembre 2019 14 h 10 min

(…) du peuple et qu’une civilisation à majorité citadine n’est pas viable à long terme.
Cette concentration, que dis-je, cette agglutinement insectoïde des personnes n’est ni sain pour le corps, ni pour l’esprit. Des megapoles à plusieurs dizaines de millions d’habitants ? Quelle folie !
D’ailleurs, les grands esprits citadins se reposent très souvent à la campagne et finissent toujours par louer le bon sens de ses habitants. Deux heures de transport par jour ? Voilà qui les fait bien rire.

Fierté germanique
2 septembre 2019 15 h 44 min

Pour résumer, le solde est globalement en notre défaveur. Sans quoi les youtre débrancheraient les super-ordinateurs qui centralisent toutes les données que les centaines de millions de gogoyim leur envoient chaque jour.

Oscar
3 septembre 2019 5 h 13 min

@Cantou
Critique des sciences et des techniques … Discernement avant tout.
1) Se méfier des discours obscurantistes, qui sont issus de l’autre bord et sont une 1001ème technique d’intoxication.
2) Certes une large majorité d’êtres humains ne méritent absolument pas ce déballage de connaissances, qui ont été produites par des cerveaux n’ayant rien à voir avec le dégueulasse contenu de leur boite crânienne. Ceci dit … “jeter le bébé avec l’eau de la baignoire” ? Non.
3) L’antidote à la fièvre irrationnelle (“âges sombres”) de nos ennemis, qui veulent nous détruire, n’est certainement pas la critique de la modernité ! Nous avons besoin de savoir, de savoir-faire, c’est dans essentiel, c’est fondamental et c’est indispensable, surtout lorsqu’on se pose sérieusement la perspective de vivre en autonomie.
Si par hasard Nico & Co y sont disposés nous pourrions continuer cette discussion par email (utilisant compte tutanota).

Cantou
3 septembre 2019 13 h 32 min

Bonjour Oscar, tu peux t’inscrire sur le forum Tor (si ce n’est déjà fait). Le camarade Rho2 s’y trouve également.
J’ai peut être des difficultés à exprimer ma pensée à l’écrit, mais ce que je voudrais faire passer comme message c’est que, pour moi, le progrès continuel dans les sciences et techniques est, dans certains domaines, une impasse.

Je prends un exemple concret : les ondes et leur utilisation pour le transfert de données. La 2G, la 3G, puis la 4G. La 4G permet des transferts d’une rapidité et d’une stabilité plus que suffisante pour 99% des utilisateurs et utilisations, la fibre comblant le 1% restant (entreprises, industrie, télécom, téléchargeurs mabouls).
Pourtant, le progrès et le développement marchand dictent qu’il faut aller plus loin, plus vite, plus fort. On nous annonce donc l’arrivée prochaine de la 5G qui, émettant à moins longue portée de par sa fréquence plus élevée (mais permettant des taux de transferts encore supérieurs (et inutiles)), va nécessiter le déploiement d’un réseau d’antennes relais considérable et dont de plus en plus de scientifiques (pas des obscurantistes) alertent quand à la nocivité potentielle pour l’homme et les animaux, sans parler du massacre visuel (ça fera ton sur ton avec les éoliennes de 200m).

Il en va de même pour la médecine (clonage, manipulation génétique) par exemple.

N’y a t-il pas des limites à poser en certains domaines ?
Des retours en arrière logiques à effectuer face aux résultats parfois dramatiques du “progrès”?

Nous vivons dans un monde fini, nous disposons d’un certain nombre de ressources, dont beaucoup sont non reproductibles et non recyclables. Les océans se vident, les insectes disparaissent, les oiseaux aussi, l’espérance de vie diminue et la médecine moderne n’y peut plus rien…

Pour moi l’obscurantisme se situe dans l’illusion que la marche perpétuelle vers le progrès va résoudre des problèmes qui sont directement induits par ce même progrès.

Quand à l’autonomie et la vie à la campagne, elle ne nécessite (dans l’absolu) rien de nouveau que l’on ne connaîtrais déjà, sinon nous ne serions pas là pour en parler car comment aurait fait pour survivre nos aïeux ? Il y a même là aussi beaucoup de retraites intelligentes à opérer, dans l’agriculture notamment (car remplacer des millions de familles paysannes par des milliers de techniciens agricoles arrosant frénétiquement de pesticides leurs terres mortes violées par le labour a été, pour ma part, tout sauf un progrès).

Entre les cavernes et la course aux étoiles, il doit y avoir un équilibre à trouver.
En attendant, je suis bien content de pouvoir discuter avec vous sur internet depuis mon téléphone intelligent. Alors oui, c’est un paradoxe. Mais je n’ai pas la prétention de connaître la solution à tout ces problèmes.
Pourtant, à choisir, je préférerais que tout cela disparaisse et échanger avec vous au coin d’une table en chêne, après une partie de carte et un bon repas, cuisiné dans le Cantou familial.
On pourrait même lire des livres et regarder les étoiles.

Rho 2
3 septembre 2019 15 h 54 min

Tout ce que tu dis là est vrai et je comprends parfaitement ta position.
Ce qu’il faut savoir c’est que les produits qu’on nous vend comme le sommet de la technologie, résultant des derniers progrès de la science, ne le sont pas du tout. Il s’agit simplement de ceux qui peuvent être réalisés à l’aide d’un aménagement mineur des moyens de production existant et permettront dans la foulée aux actionnaires de se faire un maximum de fric.
À part quelques originaux comme Elon Musk, les patrons de l’industrie, en général des financiers et non des scientifiques, ne sortent pas des sentiers battus et préfèrent garder des technologies polluantes plutôt que d’imposer des innovations.
Les solutions pour aller vers les étoiles tout en préservant notre Terre et ce qui y vit existent, mais les brevets d’inventions restent dans les coffres des multinationales. Quand l’inventeur ne se retrouve pas six pieds sous terre…

5 septembre 2019 9 h 40 min

Oscar, si tu souhaites communiquer plus en détails avec un camarade, passe par le forum !

Cantou n’a pas donné son adresse mail, donc pas de moyens de le contacter autrement.

Rho 2
2 septembre 2019 17 h 52 min

Tu ne peux tout simplement pas repartir la population des villes dans les campagnes sinon celles-ci deviendraient invivables.
Tu aurais bonne mine si des centaines de cons venaient s’installer autour de chez toi ! Et même si, pour reprendre une idée d’un amateur de jeux vidéos, 80% de la population venait à crever. C’est mathématique.
Et ce n’était pas un enfer de vivre dans une ville, autrefois. Je le sais pour l’avoir vécu. Même dans Paris, tu pouvais te sentir bien. Mais il n’y avait alors que des Blancs sur nos terres, ou presque.
Les seuls nègres qu’on voyait, c’était sur les publicités pour Banania ou Uncle Ben !
Quant à la technique, on en fait ce qu’on en veut.
Avec ma hache je coupe du bois, mais le personnage principal de Shining s’en sert pour tenter de découper sa femme et son gosse. C’était déjà pareil avec les silex taillés.
On n’est pas obligé de fabriquer de la merde ni d’en manger. On n’est pas obligé de raconter sa vie sur Facebook, de se branler devant des sites pornos, ou de se rêver grand guerrier dans un jeu vidéo, tout en ayant une vie de larve, aucune relation sexuelle ou même simplement platonique, et être gaulé comme un lombric anorexique faute d’exercice physique.
Il incombe à chacun de mobiliser son cerveau et son corps pour ne pas être une larve mais un homme.
La lâcheté et l’absence de courage ou de morale ne sont pas dus au développement technique.
Ni l’avidité sans fin et l’égoïsme. Or, ce sont ces tares qui sont à l’origine des maux que tu évoques.
Pas la science, dont ceux qui prennent les décisions néfastes pour notre humanité ne maîtrisent pas une miette.
Il y a bien longtemps qu’on sait produire de l’énergie de façon non polluante.
Mais ceux qui ont investi dans des complexes industriels qui étaient déjà techniquement dépassés avant la WW2 ne vont pas les remplacer tant qu’ils auront de quoi les faire marcher. Ils ont depuis belle lurette amorti leurs investissements mais ne veulent pas couper la source de leur fortune.
Cela n’a rien à voir avec le progrès puisque c’est précisément l’oeuvre de gens qui veulent l’empêcher…

Fierté germanique
2 septembre 2019 15 h 34 min

@ Rho 2
Dans l’ensemble, je suis d’accord avec ton commentaire. Mais sur le sujet de la technologie, Hitler n’avait guère le choix. Même si il avait abhorré les technosciences, il aurait dû les développer dans le Reich Allemand car ses ennemis, eux, préparaient contre l’Allemagne une guerre industrielle, notamment aérienne et sous-marine, et Hitler le savait. En pareilles circonstances, il eût été suicidaire pour l’Allemagne de ne prendre ne serait ce qu’un peu de retard. Dès la fin des années 30, (((Roosevelt))) a amorcé la fusion entre l’armée et l’industrie, ce qui a donné naissance au complexe militaro – industriel. Les technologies, même en temps de paix, nous sont devenues indispensables pour combattre les circoncis. Néanmoins, nonobstant leurs nombreux avantages, celles- ci peuvent avoir des effets désocialisants, faire perdre le goût et même la capacité des lectures approfondies (Je pense en l’occurrence aux T.I.C.), et même notre capacité d’abandon esthétique. Même si ce sont des adversaires libertaires, Cédric Biagini a écrit à ce sujet d’excellents livres, notamment “l’emprise numérique”, ou “l’assassinat des livres par ceux qui oeuvrent à la dématérialisation du monde”. Ou encore les livres de Savitri Devi, qui est opposée aux nouvelles technologies, mais qui les considère comme un mal nécessaire au sein de l’Age sombre que nos peuples doivent subir.

Fierté germanique
2 septembre 2019 15 h 36 min

Je précise que c’est Cédric Biagini notre adversaire, certainement pas Savitri Devi.

Fierté germanique
2 septembre 2019 15 h 40 min

Je précise aussi que l’introduction des écrans et des ordinateurs dans les écoles a été imposée par (((l’union (anti)européenne))).
Les derniers à donner des ordinateurs à leurs mômes sont ceux qui les fabriquent – les patrons de la Silicon Valley.

Rho 2
2 septembre 2019 17 h 15 min

Si tu veux savoir ce que je pense de Savitri Devi, qui a renié sa race et sa culture, a épousé un non-blanc, et a commencé à se dire favorable au national-socialisme quand le Reich avait été écrasé et Hitler était mort depuis des années, mais n’a pas bougé le petit doigt pour eux quand elle aurait pu le faire utilement, lis les commentaires que j’ai laissé sous les articles consacrés à ses bouquins et notamment celui où elle fait l’apologie de Gengis Kahn, mongol qui a massacré ou réduit en esclavage des dizaines de millions de Blancs et pillé puis réduit en cendres leurs magnifiques cités.
Avec de prétendus amis comme ça, on n’a pas besoin d’ennemis…

Fierté germanique
2 septembre 2019 18 h 01 min

Je ne connaissais pas sa biographie, excepté les éléments qu’elle en a donnés dans ses livres. En particulier, son mariage mixte est intolérable concernant une femme qui se prétend aryaniste intransigeante. Néanmoins, je voulais plutôt dire que les nouvelles technologies , en particulier depuis les réseaux sociaux, ont eu plus d’effets pervers que bénéfiques. Il suffit de prendre le train pour s’en convaincre. Si ces technologies nous servent, à nous, et aux nôtres, à s’informer et à ré-informer, force est de constater que la majorité des gens en font un usage futile. Il suffit de consulter les profils Facebook de presque chacun de ses centaines de millions de membres. Ou de comparer le nombre d’abonnés de H2L (avec les défauts que nous lui connaissons) avec celui de Tibo InShape.
Mais oublions Savitri Devi et les autres contempteurs des nouvelles technologies. Mon argument principal est qu’au moment où l'(((UE))) et TOUS nos gouvernements nous imposent les ordinateurs, ainsi qu’à nos enfants ; les millionnaires de la Silicon Valley payent très cher pour envoyer leurs bambins dans des écoles déconnectées.

En conclusion, je dirai qu’il faut savoir faire un usage intelligent des TIC (VPN, sites de réinformation, …) Mais qu’il faut aussi d’aménager des périodes entières de déconnexion. Et plus encore à nos enfants, si plus avons la chance d’en avoir.

Merci pour tes précisions sur Savitri Devi

Fierté germanique
2 septembre 2019 18 h 54 min

D’accord, mais que t’inspire le fait que ceux là mêmes qui fabriquent et vendent en masse des écrans, interdisent ces derniers à leurs enfants, surtout à l’école élémentaire…
Et les mêmes qui payent une fortune pour éloigner leurs enfants des médias numériques, payent peut être plus cher encore pour nous les imposer…
Peut être n’est-ce là qu’une cohencidence, néanmoins il faut être méfiant.

Rho 2
2 septembre 2019 20 h 25 min

Oui, on peut appeler ça une cohencidence ! L’informatique est un outil extraordinaire, mais il faut s’en servir intelligemment. C’est comme la télévision qui autrefois n’était pas qu’un moyen de distraction mais un formidable outil pour accroître la culture du peuple et donner des exemples moraux à ses enfants.
Tout ça a changé quand les youtres se sont emparés des chaînes de télé, comme ils l’ont fait de la presse et des maisons d’édition.
Ces salopards ont immédiatement transformé ces médias créés par des Blancs pour informer et élever intellectuellement les gens en moyens de les abrutir.
Ils ont naturellement fait la même chose avec Internet, conçu au départ par des scientifiques qui voulaient pouvoir échanger et partager des données avec leurs collègues à travers le monde.
On était bien loin des gogols qui se filment jusque dans leurs chiottes !
Là encore, les mêmes (((enculés))) ont mis la main sur cet outil extraordinaire qui nous permet de communiquer et d’apprendre des choses dont Bien se Foutre du Monde TV et Infantilisation Télé ne parleront jamais.
Youtretentube a supprimé des milliers de vidéos mises en ligne par des camarades mais les youpins ne peuvent tout débrancher.
Les parents doivent s’impliquer dans l’éducation de leurs enfants et leur montrer l’exemple à suivre.
La propagande juive ne marche que sur ceux qui n’ont pas la volonté de s’informer par eux-mêmes et de faire des choix raisonnés.
Or, de plus en plus de gens comprennent à quel point ils ont été manipulés. Si on peut mettre quelque chose de positif à l’actif du Macroanus, c’est ça. Évidemment, il ne l’a pas fait exprès ! C’est juste que cette enflure ne sait pas s’arrêter. Il va tellement loin dans le mensonge que même les mongoliens comprennent qu’il se fout de leur gueule !
Normal : il est lui aussi un youtre et les youtres n’ont pas de limites…
Donc on garde la technique mais on coupe les têtes ; à la hache, à la tronçonneuse, au couteau électrique, peu importe que le moyen soit traditionnel ou technologique pourvu qu’elles tombent !

Fierté germanique
3 septembre 2019 12 h 42 min

Nous sommes d’accord. Mais il n’est que temps que les Français se réveillent, c’est le 3 ème président youtre successif. Là où (((Macaron))) a raison, c’est quand il dit que le clivage politique n’est plus entre la droite et la gauche , mais entre les “progressistes” (ie les mondialistes) et les nationalistes. Bien-sûr il se fout des français en classant Malika le Pen , protégée par la (((LDJ))), parmi ces derniers. Je pense que les Goyim ont quand même une part de responsabilité. Je prends deux exemples : celui de la pornographie, et celui de l’avortement. Nous savons tous (((qui))) est à l’origine et à la tête de l’industrie pornographique, et (((qui))) a promu et légalisé l’avortement. Mais si autant de mecs se dégorgent le poireau devant les obscénités grotesques de la pornographie actuelle, si autant de nanas (200 000 chaque année en France) tuent leur petit garçon ou leur petite fille dans leur propre ventre, dans un cas comme dans l’autre, la responsabilité incombe aux Goyim. Même si une propagande constante présente l’avortement comme un “droit fondamental” acquis “de haute lutte” contre le “patriarcat oppresseur”, elles devraient quand même se rendre compte que l’avortement est un nom édulcoré qui signifie “infanticide”.
Et les 200 000 de nos compatriotes qui meurent chaque année dans cette boucherie organisée contribuent à faire place nette aux 400 000 envahisseurs bougnègres.

Rho 2
3 septembre 2019 15 h 34 min

Je suis entièrement d’accord avec toi.
La seule excuse de ces gens, c’est leur ignorance et le lavage de cerveau qu’on leur a fait subir. On devrait plutôt parler de salissure du cerveau vu que les youtrons les ont remplis de saletés…
Pour notre part, nous avons rejeté ce conditionnement. Nous ne croyons pas tout ce qu’on nous dit, nous allons chercher les informations qui nous intéressent, nous faisons preuve d’esprit critique, nous raisonnons selon nos propres critères de logique, nous décidons nous-mêmes de ce qui est beau et bon, bien et juste.
Mais la plupart des gens n’en sont pas capables ; car ils n’en ont, tout simplement, pas les capacités.
C’est en grande partie une question de QI, quoique il y a des individus à haut QI qui sont de parfaits abrutis. Ils ont un énorme potentiel mais ne l’exploitent pas ou alors dans des futilités.
Il y a aussi la curiosité intellectuelle, la combativité, l’instinct de ce qui nous est favorable ou néfaste. Tout cela est inscrit dans nos gènes. Ceux qui possèdent toutes ces qualités, et je ne doute pas que ce soit le cas de tous ceux qui contribuent à ce site, à commencer par sa fondatrice et ses proches collaborateurs qui pourraient faire exploser les compteurs, ne sont pas des gens ordinaires. Ils sont une élite dont les réactions et la pensée ne sont pas celles du commun des mortels. Si nous sommes ici, c’est parce que nous sommes différents.
Nous sommes choqués de voir les foules se laisser tondre et mener à l’abattoir comme des moutons mais ils ne sont pas capables de percevoir le vrai visage de leurs (((bergers))) et de réaliser qu’ils vont se faire bouffer.
Car ils vivent uniquement dans le présent et ne songent qu’à leurs besoins immédiats. Ils n’en sont pas détestables pour autant ; seuls ceux qui font sciemment le mal le sont.
Si on montrait à une fille qui veut avorter tardivement à quoi ressemble son foetus et qu’on lui expliquait qu’il possède une conscience puisque le cerveau est déjà actif, après lui avoir rappelé que même au début de la grossesse, ce n’est pas une verrue qu’elle a dans le ventre mais l’embryon d’un autre être humain qu’elle-même, on aurait infiniment moins d’avortement.
Mais qui fait ça ? Personne ou presque si l’on excepte les culs-bénis qui ne sont pas crédibles puisqu’ils imposeraient à une femme portant un mongolien ou un negrillon issu d’un viol de le garder.
Les féministes hystériques qui lui disent que son corps lui appartient, oubliant juste que l’embryon n’est pas une partie du corps de sa mère mais un organisme totalement distinct, sont bien plus convaincantes, d’autant qu’elles lui disent ce qui, finalement, l’arrange…
J’ai pris cet exemple parce que tu as évoqué le problème, mais c’est pareil pour tout. Et pour tous, hommes ou femmes, qui n’ont qu’une intelligence moyenne ou inférieure à la moyenne, ces derniers constituant la moitié de la population. Les personnes lucides et éclairées se trouvent dans toutes les classes de la société ; il y a des pauvres géniaux, qui ont toutes les peines du monde pour réussir car ils ont déjà du mal à subsister, et des riches décérébrés au QI de lombric ( une poule est moins conne que Paris Hilton ou Kim Kardashian ; celles-ci n’ont que le Q, le I étant fourni par leur boucaque ).
Bref, nous devons avoir conscience d’être une élite et de ne pas pouvoir compter sur grand monde pour nous soutenir. Sauf à réussir à éclairer un assez grand nombre de gens ordinaires, et à les convaincre de nous suivre plutôt que de se plier à la volonté des juifs.
Nous devons, comme Zarathoustra, descendre de notre montagne ( Salut Cantou ! C’est juste une image, hein ! ) pour expliquer au peuple ce qui est bien et ce qui est mal. C’est du boulot !
Blanche Europe donne à chacun de nous les moyens de le faire.
Le problème, c’est que nous ne pouvons nous dévoiler sans nous retrouver embastillés, dans le meilleur des cas, et que nous devons mener d’autres actions plus radicales qu’une simple campagne d’information du public.
Ce qui nous impose encore plus de discrétion et un total anonymat.
C’est donc un peu compliqué…
Quoi qu’il en soit, je n’ai pas de haine pour les cons, juste de la pitié…

Cantou
3 septembre 2019 16 h 08 min

Héhé ! Les repas de famille sont animés, mais la roue tourne doucement en la faveur de nos idées. Un petit jeune de convaincu récemment aussi, les sites comme DP plein de second degré aident, après je ramène vers du plus profond et sérieux pour la doctrine.
Les boomers sont définitivement perdus, un jour ils te disent que “les arabes, bon quand même ça suffit” “parce que la République” , le lendemain ça t’explique que ça sympathise avec une pétasse negrolâtre qui file à bouffer à des clandestins “parce qu’on est tous humain quand même”.
Thermostat 10.

Je tiens aussi à souligner la qualité des articles et des interventions dans les commentaires sur BE, bravo à la rédaction et aux participants. Ça fait du bien de vous lire, merci…

Rho 2
3 septembre 2019 19 h 17 min

Thermostat 10 ?
Je croyais que tu chauffais au bois !

Cantou
3 septembre 2019 20 h 35 min

Oui c’est de la folie tout ces commentaires (on se croirait sur fds, la qualité en plus).
Il y a vraiment quelque chose à faire avec le forum je pense. Il faudrait le mettre en avant non ? En tout cas je n’arrive plus à m’y connecter depuis hier soir, le serveur ne répond pas.

PS : Je sèche les boomers au four électrique (faut beaucoup pédaler) et j’en fait des briquettes pour le poêle. Ça fume pas mal car cest gras (comme les merguez) mais ça chauffe bien.

jim33
3 septembre 2019 20 h 45 min

Nouveau concept : Après le charbon de bois , le charbon d’os ! mdrr

ps : oui moi aussi impossible d’y aller ; La page se charge indéfiniment .

Cantou
4 septembre 2019 1 h 45 min

Le forum est revenu ! 88 !

Warezerie
3 septembre 2019 21 h 07 min

Tiens, en parlant de FDS justement :

http://www.fdesouche.com/1255381-marion-marechal-eric-zemmour-et-raphael-enthoven-participeront-a-une-convention-de-la-droite-a-la-rentree

Il est question de (((l’union sacrée))) de la drouate, correspondant tout-à-fait au voeu d’Attali le crochu en chef [et qui, en interview, avait annoncé la couleur pour la prochaine présidentielle « Fr », à savoir une femme sera élue, promue me semble plus précis… ], puis le taux habituel de cuckerie de compétition par les abrutis de classe mondiale habituels en comm sous l’article…

Rho 2
3 septembre 2019 21 h 28 min

Eh bien, vu le nombre et la notoriété de la plupart des (((participants))) et considérant qu’il s’agit d’un rassemblement de drouâte, je suggère un nom qui irait parfaitement au parti susceptible de naître de ce sommet pratiquement kacher :
“Likoud, section française” !
Au moins, les choses seraient claires…

Warezerie
4 septembre 2019 2 h 58 min

“Likoud, section française”

Le Licoude peut-être ? ^^

Correction :

Il est question de (((l’union sacrée))) de la drouate, correspondant tout-à-fait au voeu d’Attali le crochu en chef [et qui, en interview, avait annoncé la couleur pour la prochaine présidentielle « Fr », à savoir une femme sera élue, promue me semble plus précis… ]

J’ai oublié de décrire le voeu d’Attali qui consiste à chapeauter la montée des partis de droite qui ont le vent en poupe par ici ou par là en Europe, en créant des partis nationalistes dirigés par des juifs ou de prendre le contrôle des partis de droite qui montent existants.
C’était aussi une vidéo, j’essaierai de la retrouver, ses propos datent +- d’il y a 2 ans (+- je ne me souviens plus exactement).
Comment ne pas percevoir la petite mode actuelle qui consiste à promouvoir un nationalisme.judéo-compatible, prônée par certains, pour ce qu’elle est ?

puis le taux habituel de cuckerie de compétition par les abrutis de classe mondiale habituels en comm sous l’article…

J’ai aussi oublié d’ajouter : évidemment, s’ils ne sont pas directement des trolls juifs.

Rho 2
4 septembre 2019 6 h 11 min

FDS : Français De Sion…

4 septembre 2019 7 h 21 min

Du coup, on devrait écrire (((FDS))) !

jim33
4 septembre 2019 11 h 45 min

“J’ai aussi oublié d’ajouter : évidemment, s’ils ne sont pas directement des trolls juifs.”

Tu n’a jamais du discuter de politique avec un francais alors ! lool
Ils sont tellement cons que je ne pense pas que fds ait besoin de trolls juifs dans les coms pour diriger la marche a suivre.
L’esprit “démocratre” est un fléau suicidaire , symptôme des fins de races . Nul besoin de l’ogre juif pour le guider a l’abattoir .

Warezerie
4 septembre 2019 0 h 45 min

J’ai retrouvé la vidéo en question, dans laquelle Attali – l’un des crochus en chef – avoue, ou plutôt énonce avec cet air de jouissance prétentieuse assez (((typique))), les règles du « jeu » en vigueur et qui résulte du dictat mis en place par les pires ennemis de nos peuples.

La vidéo est à écouter et réécouter attentivement, c’est à 4:29 qu’il annonce déjà savoir qui succèdera à Macron, alors que Macron n’était pas encore « élu ». Bien sûr, il prend ce qu’on peut considérer comme étant strict minimum de précaution oratoire en commençant par « je crois » : « et j’irai même plus loin, je crois que je connais celle qui viendra après lui ».

https://www.youtube.com/watch?v=k40RpYZlvkQ

Rho 2
3 septembre 2019 19 h 15 min

Mon message de 15h34 était une réponse à celui de Fierté Germanique à 12h42 et comportait un clin d’œil amical à Cantou. Le débat lancé par cet article est tellement animé et suscite tellement d’interventions qu’on commence à avoir du mal à s’y retrouver !
Mais ça prouve qu’il y a encore des Blancs qui réagissent comme leurs aïeux !

Snapdragon
3 septembre 2019 19 h 28 min

Et pourtant au moins 80 % des blancs vont crever…
La plupart sont zombifié, ils seront massacrés par les marrons dans la phase de chaos c’est inéluctable .
Épurer les villes ?
Le combat urbain est celui qui donne le plus de perte à l’attaquant.
Si tu dois commander des troupes ce sera un commandement… très très bref.
Tu demande aux jeunes pleins d’avenir d’aller bêtement se sacrifier alors qu’ils pourraient faire bien plus de dégâts en utilisant leur cerveau , tout en étant sois même tranquille et n’ayant rien à perdre car âgés…
Il faut peser soigneusement les conséquences de ses actes et de ses propos…

Tu n’attends pas le messie… mais attendre le grand soir avec un réveil en masse des blancs équivaut à attendre le messie.

Et quand je constate donc les nombreuses erreurs d’échelle de la soit disant élite de l’élite des races…
cela ne fait que confirmer que mon scénario du chaos est le plus probable.

Oui je suis dingue, car je tiens compte de la réalité.

Quand dp dit poseidon à noyé des migrants quand des migrants se noient tu imagine vraiment qu’ils font une cérémonie à la gloire de poseidon ? Et qu’ils jettent des vierges dans le feu aussi non ?

Bref, méfiez vous des gens soit disant expérimenté car âgés.

L’époque à changé et bien d’autres choses et la quantité de données qui croît exponentiellement, dépasse visiblement vos capacités chère Rho 2 .

L’ordre naît du chaos …
pas grave Rho 2 avec sa canne va vaincre l’univers.

Bon ,je crois avoir accordé assez de mon précieux temps à ces êtres bippppppp. Tut tut tut tut…

Snapdragon
3 septembre 2019 18 h 41 min

La première cause de tout se bordel c’est le christianisme.
Les gauchistes qui ont leur enfant massacré violé par un crouille et disent “vous n’aurez pas ma haine ” = c’est le résultat de 2000 ans de conditionnement mental par ces raclures de chrétiens.
Aimez vos ennemis etc.
C’est certainement allé jusqu’à modifier l’ADN de nombreux blancs car l’environnement modifie l’ADN.
Commençons par exclure totalement les chrétiens de notre camp.
Puis les tabasser et piller brûler leurs temples judéo-crétins.
Ne vous laissez pas appitoyer par leurs gros yeux en larme, car il en va de l’avenir de votre descendance.
Il faut exterminer les chrétiens (oui les éliminer physiquement et prendre leurs femmes de force, les femmes ont l’esprit malléable) pour libérer les blancs de l’hypnose sémite.
Et c’est seulement là que les blancs pourront contre attaquer directement les sémites.
Soit on extermine les chrétiens, soit les blancs sont foutu .
Faites votre choix.

Rho 2
3 septembre 2019 20 h 03 min

L’environnement ne modifie pas l’ADN ; il conditionne juste l’expression des gènes. Un gosse qui a un potentiel énorme pourra rester manoeuvre toute sa vie s’il ne reçoit pas les stimulations intellectuelles lui permettant d’ouvrir son esprit. Le cerveau, c’est un peu comme un ordinateur :
Il y a le réseau de neurones dont la complexité et l’organisation originelle, fixées par les gènes, déterminent la capacité de compréhension de l’individu. Et il y a l’éducation et les stimulations qui mettent en oeuvre ou pas cette faculté.
C’est comme un programme par rapport au processeur.
Tu peux avoir un ordinateur surpuissant, si tu lui injectes un programme de merde, il fonctionnera de travers et si c’est un virus, il va carrément buguer.
Mais on ne jette pas un ordinateur balaise parce qu’il est infecté.
On utilise un anti-virus et on reformate le disque dur avant de le doter des bons programmes.
De la même façon, on ne va pas exterminer tous les Blancs qui sont manifestement manipulés.
Si le fait que leurs ancêtres ont été chrétiens pendant prés de deux millénaires avait modifié leurs gènes au point d’en faire des merdes de façon irréversible, nous en serions aussi. Si ce que tu disais était vrai, tes propres gènes seraient foutus et tu n’aurais plus qu’à te suicider…
Car il est peu probable que tes aïeux n’aient pas fait comme tout le monde ; les seuls qui ont résisté ont fini sur le bûcher…
Quand à dire qu’une femme est malléable… putain, tu n’as jamais été marié toi !
Massacrer tous les chrétiens et prendre leurs femmes de force ?
Et les mettre en cage aussi, comme le suggère Andrew Anglin quand il part dans ses délires…
Sauf que lui, il déconne.
Toi non.
Là, ça devient grave…
Tes propos sont dignes des ados frustrés dont les commentaires ineptes polluaient DP jusqu’à il y a peu ( il n’y a plus de commentaires sur leur site en .onion ).
Un national-socialiste, c’est quelqu’un qui agit dans l’intérêt de sa race, pas pour assouvir ses fantasmes de massacre, de destruction, et de viols.
C’est un homme équilibré, sain de corps et d’esprit.
On n’a pas besoin de culs-bénis dans nos rangs même si certains comme Reynouard ont rendu de grands services à notre cause ( Tu le flinguerais aussi, lui ? Probablement )
mais on n’a pas non plus besoin de cinglés.

jim33
3 septembre 2019 20 h 28 min

Rho 2 : Si dans le réel snapdragon est a la hauteur de ses prétentions virtuelles , alors il est bon a prendre .
Je préfère avoir un camarade capable de bruler vif femme et enfant qu’un con qui s’émoi devant une video de chat sur youtube.

Pourquoi parle t-on encore de Reynouard ? Ce meme Reynouard qui éduque des sales petits rats juifs . De véritables ennemis héréditaires .Et il en est fier en plus . Reynouard n’est pas raciste !

Rho 2
3 septembre 2019 21 h 11 min

Sur Snapdragon :
Le mec qui rêve de massacrer tous les chrétiens et de violer leurs femmes, Tonton l’aurait fait interner. Comme je l’ai déjà dit, on n’est pas dans un jeu vidéo. Lui, toutes ses références tournent autour de ces mondes imaginaires à la con où des jeunes se masturbent l’esprit autant que d’autres se masturbent tout court sur des sites pornos. Je ne pense pas qu’il ait fait ses preuves ailleurs. Ses écrits ne l’indiquent pas.
Tu as toi-même souligné qu’il invoquait le dieu du chaos d’un de ces jeux de merde…
Sur Reynouard :
J’ai moi-même indiqué à de nombreuses reprises que ce mec était un cul-béni.
Il n’en demeure pas moins qu’il a publié des dizaines de vidéos et de bouquins qui rétablissent la vérité sur le national-socialisme, Hitler, et les juifs et leur prétendue shoah.
Ce qui lui a valu de nombreuses condamnations, la perte de sa femme et de son boulot.
Il y en a combien parmi nous qui ont en fait autant pour le national-socialisme ? Pas Snapdragon en tout cas. Blanche elle-même a rendu hommage à Reynouard dans plusieurs de ses articles ; c’est dire !
Andrew Anglin aussi est chrétien, de même que pas mal de camarades américains qui sont des exemples en matière de lutte. Relis Covington !
Il n’y a qu’un fou pour vouloir exterminer plus de 80% des Blancs et brûler toutes les villes.
Et on n’a pas besoin de fous.

jim33
3 septembre 2019 22 h 20 min

Je crois qu’il parlait de 80% des francais blancs . Et non 80% des blancs en général . C’est différent .

En ce qui concerne Reynouard , je suis dsl mais je ne peux concidérer un homme qui éduque les petits youtres . Meme si blanche lui a rendu hommage , que ce soit elle ou les dieux Ases en personne , c’est quelque chose que je ne peux pas accepter . Pour moi cet acte prévaut sur tout son travail salutaire passé . C’est inacceptable ! Un vrai camarade ne donnerais pas des cours privés a des youtrons .
Reynouard n’est ni antisémite ni antijuif , et encore moins raciste !

Rho 2
3 septembre 2019 22 h 34 min

Je suis d’accord avec ça.
Le problème est que tout en persistant dans ses conneries, il continue en même temps à servir notre cause. C’est dingue mais c’est comme ça. C’est comme si ce mec avait une double personnalité…
As tu vu la vidéo qu’il a réalisée à la suite de la sollicitation de Terre Ensoleillée ? C’est un chef d’oeuvre et elle a ramené ce jeune gars vers le national-socialisme. En fait, les vidéos et les bouquins que continue à pondre Reynouard nous ont amené des centaines de camarades. Alors, le considérer comme l’un des nôtres, sûrement pas, mais le buter, non plus.

budo spirit
4 septembre 2019 20 h 18 min

Les cathos ne representent plus rien ,les eglises sont vides ,a tours actuellement dans l eglise saint julien ils font une exposition d un artiste sur verre c est magnifique mais les croyants n ont plus acces dans l eglise durant un mois et ils n y trouvent rien a redire de vrais victimes
Je ne parle meme pas des églises des petites villes qui se dégradent ils n ont meme plus assez de frics pour les entretenir

jim33
4 septembre 2019 20 h 44 min

“Les cathos ne representent plus rien ,les eglises sont vides ,a tours actuellement dans l eglise saint julien ils font une exposition d un artiste sur verre c est magnifique mais les croyants n ont plus acces dans l eglise durant un mois et ils n y trouvent rien a redire de vrais victimes
Je ne parle meme pas des églises des petites villes qui se dégradent ils n ont meme plus assez de frics pour les entretenir”

c’est tant mieux !
Que toutes les pierres portant la croix juive en Europe s’éffondrent ! Que le soleil noir –triomphe de la volonté Aryenne– renaît !

Oscar
5 septembre 2019 2 h 54 min

En effet on n’a pas besoin de fous.
Ni de massacres qui tourneraient tout de suite au vinaigre pour ceux qui les commettent.
On a cependant besoin d’être radical et de ne faire strictement confiance aux judéo-crétins. D’ailleurs, ceux d’entre eux qui se disent “racialistes” doivent être particulièrement tortueux, douteux et confus.
On a besoin aussi d’une stratégie pour les éradiquer. À part former des lieux d’ou ils seraient exclus (lieux où une des principales préoccupations serait de faire et d’éduquer sainement des enfants), je n’en vois pas. En ces lieux, le contact avec la réalité et la capacité à s’entendre avec d’autres personnes seraient des capacités primordiales, ce en quoi on revient sur ce que nous dit là Rho2 : on n’a pas besoin de fous.

Rho 2
5 septembre 2019 5 h 49 min

Eh bien Oscar, toi aussi tu es insomniaque ?
Ça c’est parce qu’on est lucides, les gars !
Toi aussi, tu as raison.
On ne peut se réunir pour faire des choses valables qu’avec des individus qui partagent notre lucidité et nos convictions.
Un chrétien devant croire que les différences raciales n’existent pas puisque tous les hommes sont égaux et issus d’Adam et Eve, ne peut être raciste. S’il l’est, c’est comme un ordinateur auquel tu donnerais des instructions contradictoires ; ça va planter.
Il y en a pourtant qui tiennent le coup mais au prix d’une sorte de dédoublement de la personnalité, comme Reynouard qui fait des vidéos et des bouquins NS le lundi et se comporte comme un cul-béni le mardi.
C’est un peu, pour reprendre l’analogie de l’informatique, comme si on avait fait une partition du disque dur pour que les données d’un programme n’interagissent pas avec celle d’un autre programme normalement incompatible. Ça permet à deux utilisateurs qui ont des objectifs et des outils différents de travailler sur le même ordinateur ; si c’est en temps partagé, ça peut aller mais en simultané, ça risque de planter.
Et avec un cerveau humain, c’est bien pire car on ne peut avoir simultanément deux attitudes contradictoires. La seule solution pour que les neurones ne grillent pas ( façon de parler ), c’est de faire se succéder des personnalités distinctes : on a alors un dédoublement de personnalité, style Docteur Jekyll et Mister Hide.
Pour éviter ça, beaucoup de ceux qui s’obstinent à croire en des trucs contradictoires forgent à leur sujet des mensonges qui leur permettent de les trouver compatibles. Par exemple, que Jésus n’était pas juif, et ils le représentent d’ailleurs comme un beau blond Aryen alors qu’il y a deux mille ans, leur métissage avec des Européens étant alors quasi-nul, les youtres devaient avoir la gueule d'(((Hanouna))) ou d'(((Enrico Macias))), et leur Ieshoua aussi !
Et que le nouveau testament n’a rien à voir avec le nouveau testament alors qu’il s’y réfère constamment et en est une suite. Bref, ces gens se mentent en permanence.
Et quand on se ment à soi-même, il est peu probable qu’on ne finisse pas par mentir aux autres.
Au moins sur les faits qu’on n’arrive pas à voir tels qu’ils sont. Mieux vaut n’avoir dans nos rangs que des gens cohérents.
Créer des lieux où ils pourraient se rassembler pour notamment donner une saine éducation à leurs enfants, comme tu le suggères, serait effectivement fort judicieux.

Rho 2
5 septembre 2019 5 h 52 min

Bon, ben c’est plus la peine que je me recouche. Je vais préparer le café…

budo spirit
4 septembre 2019 20 h 05 min

Tu as envie d exterminer des blancs pour leur religion, tu aurais tué tes aieux alors il y a encore 50 ans quasiment tous les Francais etaient catholique le probleme n est pas la chretienneté mais ce qu elle est devenu .
Quand j entends le pape j ai l impression d entendre une ong pro migrant , le catholicisme a été détruit depuis vatican 2 je pense.
Je ne maitrise pas trop ce domaine mais c est mon ressenti personnelement je ne tuerai jamais un blanc pour sa religion meme un traitre j aurai plus envie de lui mettre une droite avec bienveillance que de le tuer

jim33
4 septembre 2019 20 h 15 min

(((( Mon dieu ))) ! ! ! Budo , tu n’as pas encore fini tes devoirs . Tu risques de te faire taper sur les doigts . Mdr !
Surtout que là, on touche aux fondamentaux , bordel !

budo spirit
4 septembre 2019 20 h 55 min

Oui je sais sur blanche europe il faut etre christianophobe mais ce n est pas mon temperament j aime les eglises et meme en vacance a la mer je vais toujours dans une eglise.
Je ne suis pourtant pas croyant mais cela me touche apres si il y a des cathos traditionnels sado maso sur le site j aimerai qu ils expliquent ce que vatican 2 a changé dans le catholicisme est pourquoi cette( évolution)

jim33
4 septembre 2019 21 h 32 min

Budo , Jacot est sympa , moi je ne le suis pas .
Je te dirai donc ceci :
bonne chance pour en trouver un ici .

En réalité , je pourrais répondre a ta question ainsi qu’a ton allusion en ((phobe)) . Tout le monde ici le peut . Mais si, de(en) toi meme, tu n’a pas ne serait-ce qu’une once du quart du commencement , alors cela ne vaut pas la peine ! c’est le signe d’un etre à l’esprit d’esclave avec une intélligence d’huitre ! Et j’ai autre chose a foutre !

Rho 2
4 septembre 2019 23 h 01 min

@Budo Spirit :
Tu n’es pas croyant mais tu voudrais comprendre pourquoi Vatican II a amené le catholicisme là où il en est, c’est ça ?
Tu te foutrais pas un peu de notre gueule ?
Un mec qui n’est réellement pas croyant se branle complètement de Vatican II, I ou 0. Pour lui, pour moi, tout ça c’est de la merde depuis plus de deux mille ans. Avant ils jactaient en latin et ils nous brulaient et enculaient nos gosses.
Maintenant, ils jactent en français avec des voix de chatrés, font venir des nègres par paquet de mille, et continuent à enculer nos gosses. Vatican II, c’est ça : avant c’étaient des pédés style “village people” qui se la jouaient un peu viril dans la gestuelle et les fringues, style aumônier de la caserne, maintenant c’est des folles totalement assumées. Qu’est ce qu’on en a à foutre de ces tarés qui ont détruit la civilisation antique et nous ont ramené aux temps préhistoriques ?
Et qui ont massacré des millions d’Européens pour leur imposer cette religion sémite de merde !
Les innombrables articles paru sur Blanche Europe et les commentaires d’Autescousios mais aussi de Warezerie, qui ont rappelé la nocivité de cette secte et le mal qu’elle a fait à notre race, tu les as fait rentrer dans ta tête ou dans ton cul ? La deuxième solution suppose que tu les aies d’abord imprimés mais c’est sans doute ce que tu as fait vu qu’il est clair que tu t’es torché avec !
@Jacot : quand je rentre dans une église c’est pour l’architecture et les symboles laissés par leurs bâtisseurs ou parce qu’elle a été bâtie sur un emplacement sacré pour nos ancêtres bien avant le chrétinisme. Point barre.
Si un bougnoule rentrait pour égorger la tafiole qui fait ses simagrées de pédé sémite mental devant la statue de Ieshoua et que ce brave musulman avait oublié sa lame, je lui passerais mon opinel…

Warezerie
4 septembre 2019 23 h 15 min

Je me permets une petite rectification cher Rho 2, ce sont Autescousios, Blanche, White feeling qui ont apportés énormément d’éléments concrets et donc vérifiables, avec beaucoup d’explicatifs très complets, au sujet du christianisme.
J’ai bien apporté quelques petites pierres à l’édifice, mais pas grand chose en comparaison des camarades précités, je sais bien ce qu’il en est du christianisme – en partie grâce à nos camarades d’ailleurs – mais je suis très loin d’être spécialisé, du moins en comparaison de nos valeureux camarades.

Warezerie
4 septembre 2019 23 h 17 min

Plus proche des débuts de BE, il y avait aussi Europaïen qui avait beaucoup apporté à ce sujet et qui a bien mérité de ne pas être oublié.

Rho 2
5 septembre 2019 4 h 09 min

L’avantage des insomnies, si l’on peut dire, c’est qu’on peut prendre connaissance de l’actualité toutes les deux ou trois heures ! Moi, je vais sur BE… Après je retourne au pieu en essayant de ne pas réveiller ma partenaire. Déjà que dans la journée, elle trouve que,je suis plus souvent sur mon portable que les gamins… Bref ! Pour revenir à nos moutons bêlant et aux bergers qui les enculent, et à ceux qui préfèrent être des loups :
Mon cher Warezerie, j’ai conservé précieusement non seulement tes nombreuses interventions mais aussi des vidéos mises en ligne par un certain…Ware zerie !
Tu m’as beaucoup apporté.
Donc, même si dans le domaine de la dénonciation du chrétinisme, c’est Autescousios qui mérite, et de loin, la médaille d’or ex-aequo avec Blanche à qui j’ai rendu hommage en citant les nombreux et brillants articles qu’elle a publié sur le sujet, il me semble que tu as droit aussi à une place sur le podium.
J’aurais effectivement du citer aussi Europaien et White Feeling et je m’excuse de les avoir oubliés mais c’est sans doute parce qu’ils n’interviennent plus depuis fort longtemps et que leurs interventions m’ont moins marqué.

Rho 2
4 septembre 2019 23 h 20 min

Et comme le dit Jacot, ces expressions en “phobes”, c’est un truc de youtre ou de tarlouze. Haïr ses ennemis, ce n’est pas une maladie mais un signe de bonne santé. Celui qui ne hait pas ceux qui ont fait ou font du mal aux siens, c’est lui le taré. Un ennemi mortel, on ne lui met pas une simple baffe ( et pourquoi pas le ‘gronder” en lui disant :”c’est pas bien ce que tu as fait ; faut pas recommencer !”), on le crève comme tout nuisible qui doit être éliminé pour ne plus jamais nuire.
Ceux qui veulent ta peau blanche ne te feront pas de cadeaux. Ce sera eux ou toi.
Personnellement, je préfère faire le boucher que le veau.

jim33
5 septembre 2019 1 h 01 min

Rho 2 . C’est plutot peur que hair . Il aurait dit anti-christianisme encore , ok . Mais là il est completement a coté de la plaque . Voila ce que ca fait d’etre sur facebook ou les autres réseaux sociaux mainstream du meme genre . A force de censure juive on devient complètement débile. On voit le décalage direct ! D’ailleurs , quand budo a dit sur un autre fil y etre assidûment , cela ne ma pas surpris . Ceci explique cela !

PS / Avis aux cons donc : allez sur minds ou gab ! Un endroit sur internet ou vous n’etes pas encore grand remplacer !
Petit avant goût : Vous ne serez plus contraint d’écrire les chances , les noirs et les sionistes , et vous pourrez ainsi écrire sales CROUILLES sales NEGRES et sales YOUTRONS , en somme , comme tout blanc normalement constitué ! !
Et cela développe l’intéligence de manière exponentielle ! mdrr

Fierté germanique
5 septembre 2019 2 h 22 min

Je réponds à ta réponse ici, ce qui n’est peut-être pas le plus logique mais au moins cela suit le fil chronologique des commentaires. (Je m’absente une journée mais je m’aperçois que les camarades , dont toi même , n’ont pas chômé. En bref, nous sommes d’accord sur l’essentiel. Ma théorie est que tout, absolument tout, est résumé dans Bagatelles pour un massacre. La forme, qui peut déranger certains, ne doit pas faire oublier le caractère visionnaire du fond. Les cocus et les (((coucous))). Aux capacités intellectuelles, à l’instant de préservation racial et aux capacités guerrières, j’ajouterai l’idéalisme. Ce qui caractérise peut être le plus notre modernité enjuivée, plus que son insondable lâcheté et son invraisemblable déshonneur, c’est son absence d’idéalisme, au sens degrellien (Et non platonicien). Je prends l’exemple de ma mère : sans avoir réussi à la convertir au NS, j’ai réussi à lui faire comprendre que les Juifs avaient une stratégie evolutionnaire pernicieuse et parasitaire . En plus, elle est consciente du fait qu’au train où va l’immigration extra européenne, nous serons bientôt minoritaires sur nos propres terres ancestrales. Ma mère (Et ma famille en général) n’aime pas les immigrés, la plupart de mon entourage a voté pour le Pen père en son temps. Et néanmoins, systématiquement, leur réponse à tous est : “cela est sans doute vrai, mais qu’est ce qu’on peut y faire ?”. C’est déprimant… Un mec qui n’a pas compris qu’on l’entubait, tu as toujours l’espoir de le réveiller. A la limite, il pourra même avoir la haine contre ceux qui l’ont manipulé depuis le berceau. Mais si ce mec a déjà compris, mais qu’il s’en fout, c’est terminé, on ne fait pas d’un individualiste un idéaliste. Mes parents ne sont pas plus individualistes que la moyenne, au contraire ; mon père m’a fait découvrir la librairie Facta, avait acheté de nombreux livres NS et m’a même servi d’interprète quand j’ai rendu visite au célèbre héros destructeur de Chars, Otto Carius (qui a demandé à ce que sa Ritterkreuz et sa dague me fussent remises après sa mort) . J’en profite pour saluer sa Mémoire, car un homme de cette trempe ne meurt jamais vraiment – il survit dans la mémoire de tous ceux qui voudront s’inspirer de son dévouement à sa patrie et à son idéal. Donc, mes parents ne sont pas plus individualistes que la moyenne, mais comme la plupart, leur pensée ne portera que sur les générations existantes. Ce qui adviendra dans 10 générations ne semble pas leur susciter de sentiments particuliers.
Je pense que la plupart de nos compatriotes sont comme ça. Ils ont (enfin) compris les méfaits de l’immigration (70 % ou plus d’opinions hostiles à l’immigration), mais ils s’en foutent comme de leur première fois où ils ont regardé (((Arthur))).
Dans le meilleur des cas ils se soucient de leur famille déjà existante. Mais pas de sa perpétuation, surtout si elle est lointaine. Les gens ont perdu le sens de la longue durée (si tant est que la majorité d’un peuple l’ait jamais eu).

Fierté germanique
5 septembre 2019 2 h 51 min

* Je précise que mon précédent commentaire s’adressait à Rho2, en résumé : le QI moyen en baisse, l’absence d’instinct racial, la baisse de la testostérone ces dernières décennies, l’absence d’honneur et l’absence d’idéalisme portant sur le temps long, sont les principales tares qui ont plongé notre belle Europe dans le cauchemar qu’elle connaît et qui empire chaque jour sous la domination implacable de la mentalité enjuivée contemporaine.

Rho 2
5 septembre 2019 4 h 48 min

@Jim33 et Fierté Germanique :
Eh bien, il n’y a pas que les vieux qui ont des insomnies ! Vous avez raison, camarades. La fréquentation des sites mainstream ramollit le cerveau ; absorber en continu des trucs qui ont la certification kacher ou judéocompatible ne peut que flinguer complètement les facultés de raisonnement.
Et la majorité des gens sont passifs face à des choses qui les dépassent ; ils ne pensent pas pouvoir agir contre elles et donc, même s’ils savent qu’elles sont néfastes, ils ne cherchent pas le moyen d’engager une action pour les annihiler.
Et c’est d’autant plus vrai s’ils estiment que le danger n’est pas immédiat et que ni eux ni leurs enfants n’en subiront les conséquences.
En fait, c’est normal.
Aucun mortel ne peut intégrer véritablement des évènements qui se produiront après sa disparition. Celle-ci est pour lui un tabou que la prise en compte d’événements qui lui seront postérieurs l’obligerait à rompre.
Il peut, à la rigueur, visualiser ce que vivront ses enfants par lesquels il se perpétue d’une certaine façon. Mais ça ne va pas plus loin. Même s’il s’agit de personnes particulièrement lucides, morales et cultivées. C’est la nature humaine qui est comme ça.
Ceux qui peuvent se projeter dans un avenir infini, ou même seulement lointain, sont des espèces de mutants qui ne représentent pas un pour cent de la population, soit deux fois moins que les membres potentiels de la Mensa…
C’est pourquoi seule une petite minorité a toujours été à l’origine des progrès de l’humanité. La grande masse des gens n’a pas, ne peut avoir, cette vision à très long terme qui mène à se forger un idéal…ou à écrire des romans de science-fiction.

Fierté germanique
5 septembre 2019 14 h 36 min

On comprend maintenant pourquoi les Anciens, notamment les Héllènes et à leur suite les Romains (Mais tous les Indo-Européens avant, pendant et après eux) avaient tendance à faire de leurs élites biologiques des demi-dieux. D’une part ça en fait des modèles pour leur communauté ; mais, surtout, un grand peuple sait d’instinct qu’il y a quelque chose de supra-humain parmi ses visionnaires et ses génies. Et je ne parle pas là des 1 % les meilleurs, mais d’hommes dont le génie ne se rencontre qu’une fois tous les quelques siècles. Le plus récent a été Adolf Hitler. À ce stade, ce n’est plus une question de talent ou de surdouance, mais d’avant-garde évolutionnaire. L’immense majorité des mutations sont indésirables ; mais quand certaines mutations , ou plutôt certaines combinaisons de mutations sont positives, alors toute une ethnie, voire toute une race, peut faire un bond en avant sur le plan de l’évolution. Les Juifs le savent ; et c’est pourquoi ils détestent tant Hitler, qui a failli nous faire progresser comme jamais auparavant par la mise en pratique des plans que lui inspirait son esprit architectonique. Combien pauvres nous apparaissent les siècles qui l’ont précédé, et évidemment notre triste époque sous tutelle judéo-bancaire – en comparaison des quelques années au cours desquelles le Führer a pu régner. Je pense que certains visionnaires (de moindre envergure, …) l’ont pressenti, notamment le Baron Pierre de Coubertin. Nous représentons certainement une forme d’élite ; certes, nous sommes loin d’égaler Hitler ou même l’immense majorité de ses SS. Le niveau a diminué, et les Juifs le savent. Mais le niveau a aussi diminué de (((leur))) côté. Et eux ne sont pas visionnaires ; quand ils réussissent parfois à prédire des événements, c’est parce qu’ils sont aux manettes pour les instiguer. Mais le vent tourne. Ils n’ont pas prévu les gilets jaunes, et leurs services de renseignement ont mis plusieurs semaines à les noyauter et à les orienter vers une voie de garage gauchiste. Les gilets jaunes n’ont pour la plupart pas notre culture mais ont un bon sens prolétaire ou paysan. Plus les Français Et les autres Européens se verront précariser, plus les rangs des anti-mondialistes grossiront. Nous devons nous tenir prêts, et même si tout était perdu, il est de notre devoir de nous battre jusqu’au bout, avec organisation et détermination.

Jost
1 septembre 2019 10 h 01 min

simple constatation, simple constat, simple bon sens, simple appréciation du réel , simple interrogation : pourquoi des pays comme Israel et bien d’autres , sont ils si frileux , si peu disposés , si peu acceuillants , à l’égard de toute cette richesse africaine inestimable et si persécutés , torturés …..mais aux talents inégalés de part le monde.Car ce qui est bon et excellent pour les uns, ne doit absolument pas être mauvais ni nuire aux autres,c’est lévidence même ou alors ces autres qui osent nous donner des leçons , seraient ils inhumains?????

Fierté germanique
1 septembre 2019 11 h 47 min

La réponse est dans la question

Jost
1 septembre 2019 14 h 07 min

@fierté germanique
pas tout à fait convaincu mon cher.En effet beaucoup d’entre nous attendent cette réponse de “ceux” qui précisément refusent cette richesse inestimable diverse exotique plurielle et citoyenne et républicaine , mais qui l’imposent sans restriction aucune , aux peuples européens.

Fierté germanique
2 septembre 2019 3 h 08 min

Je pense, comme autrefois l’auteur de “Bagatelles pour un massacre”, qu’il y a deux facteurs essentiels : d’un côté, l’absence d’instinct des Goyim (Et leur veulerie, lâcheté, individualisme, hédonisme, …).
De l’autre, la perversité des Juifs au service de leur domination parasitaire sans limite d’espace et de temps.

Les cocus et les coucous………

Oscar
2 septembre 2019 6 h 48 min

Inutile discussion sur le sexe des anges.
Concernant Israel il existe une et seule façon de leur montrer la facture : soutenir leurs ennemis.
Ils sont nombreux (“axe chiite”). Certains d’entre eux, comme le “régime” syrien, peuvent attirer notre sympathie.

Fierté germanique
2 septembre 2019 18 h 06 min

Oui, je suis d’accord, ce sont des alliés de circonstance mais précieux tant la pieuvre juive et ses propres alliés salafistes et saoudiens sont riches et puissants. Hitler avait déjà compris en son temps cet intérêt stratégique, avec son alliance avec le Grand Muphti de Jérusalem de l’époque , auquel il a accordé l’asile.

Oscar
3 septembre 2019 6 h 43 min

https://lesakerfrancophone.fr/que-faudrait-il-pour-construire-un-monde-sans-globalistes
Traduction des réflexions de Brandon Smith sur ce sujet : construire un monde sans globalistes.
Intéressant. Mentionne la stratégie localiste.

Oscar
4 septembre 2019 4 h 39 min

Ni droite ni gauche … Deux aspects d’une même ânerie judéo-crétine, perpétuellement animée par sa duplicité.
Que vive l’ethno-socialisme.
De futures forteresses / monastères (païens, s’entend) se formeront autour des Européens encore dignes de ce nom.
Le chacun pour soi, et autres “valeurs” libérales, n’y auront pas droit de cité. Les flics non plus. Aujourd’hui grouillant “dans nos milieux” comme des larves de moustiques dans une mare fétide, ils s’apercevront que la situation s’échappe. Pour le moment, vu l’ambiance de connerie droitière qui règne, ils se sentent comme chez eux. L’ambiguîté règne.

Jacot
4 septembre 2019 21 h 25 min

@Budo,
Si tu lis les commentaires de BE attentivement, le camarade Autescousios (par exemple) a rédigé de nombreux commentaires éclairés et circonstanciés sur la judéo-christomanie pesante. J’en ai stocké des tas (de commentaires), mais déjà qu’un ne tient pas dans une fenêtre, pour tous ceux que je pourrais mettre, il faudrait au moins une grande baie vitrée… Et, je t’en supplie, ne parle pas comme les tantes pleines de phobies en tous genres qui nous tympanisent à longueur de temps avec des christianophobie et autres grossophobie … j’en passe et des pirs. Je suis devenu phobophobe ^^
Le camarade Rho 2 a, lui aussi, dit à plusieurs reprises qu’il aimait bien s’arrêter dans une église (décuretée bien sûr)….
Bref, sur Be nous sommes anti-chrétiens point barre.
Lis les commentaires des camarades instruits et et retiens-en l’essentiel. Ce n’est pas parce que tout passe en un clic que ce n’est pas important pour nous et notre race. La prochaine fois, c’est le front de l’Est par -50 !
Rahowa !

wpDiscuz