Nouvelle Shoah en Californie, des étudiants osent faire référence au National-Socialisme

Oy Vey !

De jeunes étudiants qui osent faire référence au National-Socialisme !

 

Mais qu’est ce qui a bien pu se passer ?

(((Times Of Israël))) :

L’année dernière, des lycéens de Californie du sud ont fait un salut nazi et chanté une chanson nazie lors d’une cérémonie de remise de prix.

Comment ? Un an pour avoir vent de cette “terrible” affaire d’antisémitisme !

Mais que fait la (((police))) ?

L’établissement n’a pas dit publiquement si, ou comment, il avait sanctionné ses élèves.

La punition la plus adaptée serait des les expulser de l’établissement, révéler leurs noms en public, les traîner en justice et réclamer de l’argent. Enfin, ce ne sont que des suppositions, c’est la technique utilisée habituellement par les youpins quand il s’agit d’une affaire de HAINE du juif.

L’incident a impliqué dix membres de l’équipe de water polo masculine au lycée Pacifica de Garden Grove, en Californie, a annoncé le Daily Beast.

La bonne condition physique est un élément déterminant, le cerveau l’est aussi. Être étudiant et ne pas se douter que faire un salut nazi en public est nuisible pour son avenir, c’est manquer clairement d’intelligence. Ou de jugeote, voire un peu des deux.

La vidéo a été postée sur Instagram par l’un des athlètes et a largement circulé parmi les élèves du lycée, selon le Daily Beast.

Publier soi même la vidéo ne relève même plus de la stupidité tant c’est une action imbécile.

[…] « L’Unified School District soutient les réactions fermes à l’encontre du harcèlement, nous condamnons tous les actes d’antisémitisme et de haine sous toutes ses formes. Nous restons concentrés sur l’éducation des élèves et sur le respect de la diversité culturelle. Nous sommes engagés à tenir les étudiants pour responsables, à leur faire comprendre les conséquences de leurs choix, et l’impact que ces actions ont sur nos écoles et nos communautés dans l’ensemble », a déclaré le porte-parole.

En quoi faire un signe de main et entonner une petite chansonnette pro-Europe serait le symbole du harcèlement et de haine ? Au contraire, je ne vois que de l’amour dans cet acte, l’amour de son peuple, de sa culture, de sa race.

Une magnifique preuve d’amour de sa race.

Un élève de Pacifica a déclaré au Daily Best que l’incident n’avait jamais été évoqué par l’administration, ajoutant qu’il ne savait pas précisément comment les élèves concernés avaient été sanctionnés.

Quelle honte ! Les antisémites devraient tous être envoyés dans des camps de concentration, sales goys.

La chanson avait été écrite par le compositeur allemand Herms Niel et était jouée pour inspirer les troupes allemandes autour de 1935 jusqu’à 1945.

Peter Simi, un professeur d’études sur l’extrémisme à l’Université Chapman, a noté que la chanson est peu connue et il s’est demandé comment les jeunes athlètes en avaient entendu parler.

Il me semble qu’en 2019, grâce au formidable outil qu’est Internet, il est permis à n’importe qui de pouvoir (re)découvrir de fantastiques musiques, récits ou histoires qui ont forgé l’Histoire Aryenne.

Se poser la question revient à se demander comment des gens arrivent à connaître des choses passées !

« Ce n’est pas quelque chose que l’on pourrait s’attendre à découvrir par hasard. Ils ont entendu parler de cette chanson et des questions liées au nazisme par un moyen bien particulier, a déclaré Simi. Sont-ils sur des sites internet, des forums web ou des réseaux sociaux où ils discutent avec d’autres personnes au courant de ces thématiques ? »

Pour un professeur, il est futé le bonhomme !

Le chant en question est pourtant l’un des plus connus du répertoire de la Wermacht : Erica.

Dans l’article (en) du Daily Beast auquel fait référence The Times of Israel, nous pouvons entendre à la fin de la vidéo les sportifs entonner le début du premiers vers du chant : Auf der Heide blüht eine kleines Blümelein, und das Heißt : Erica.

C’est un chant de marche jovial et extrêmement populaire, tous les Allemands le connaissent (ou devraient le connaître).

Mais nos jeunes Blancs de Californie ne sont pas les premiers.

C’est le deuxième incident dans le genre en Californie du sud.

En mars, des élèves du lycée de Newport Harbor et du lycée de Costa Mesa ont fait une croix gammée avec des gobelets en plastique et des saluts « Heil Hitler », alors qu’ils jouaient à des jeux d’alcool et ont posté des photos sur les réseaux sociaux.

Pour si peu de choses, les juifs nous en font une montagne.

(((Ils))) sont faibles, et (((ils))) le savent. Alors, la bête blessée attaque tout ce qu’elle trouve à se mettre sous la dent, même des choses ridicules.

Si l’antisémitisme n’existait pas, le Juif l’inventerait.

Sinon, à la vôtre.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

14 Commentaires sur "Nouvelle Shoah en Californie, des étudiants osent faire référence au National-Socialisme"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Julien
22 août 2019 22 h 29 min

Sinon, le Syrien Alaa S., qui a poignardé Daniel Hillig à Chemnitz il y a 1 an, n’a pris que 9 ans et 1/2… à être nourri, logé et blanchi aux frais des Allemands.
Son avocat va faire appel pour défaut de preuves.
Son comparse irakien est en fuite.

Terre Ensoleillée
22 août 2019 22 h 32 min

Dans un monde où les valeurs du bien et du mal sont inversées, les mauvaises décisions de justice deviennent la norme..

Rho 2
22 août 2019 23 h 25 min

Il y a encore des Blancs authentiques en Californie ! Ça fait plaisir à savoir !
J’imagine que si ces jeunes font référence au national-socialisme, c’est parce qu’ils aimeraient bien que leur état, infesté de nègres et de métèques, redevienne le paradis qu’il était pour les Blancs jusqu’au départ de Reagan. Les (((démocrates))) ont tout fait pour pourrir ce pays, comme le nôtre et tous ceux qui ont été créés par notre race. Normal que Tonton apparaisse comme un héros à ces jeunes…
C’est une bonne chose.

Terre Ensoleillée
22 août 2019 23 h 50 min

Je n’y suis jamais allé mais il paraît que Los Angeles est un véritable trou à merde multiracial..

Rho 2
23 août 2019 2 h 51 min

Et San Francisco la ville des trous à merde multicolores.
Mais comme le montre cet article, il y a des Blancs qui ont en marre des boucaques et des métèques et savent désormais qui méritait de gagner la guerre. On progresse.

Terre Ensoleillée
23 août 2019 9 h 19 min

San Francisco qui est pourtant une ville magnifique est aussi gangrenée malheureusement.. Et avec ses gays, on devrait l’appeler “San Tarlouzo”! De toute manière, faut aller au Sud des États-Unis pour avoir un peu de décence..

23 août 2019 12 h 27 min

De toute manière, faut aller au Sud des États-Unis pour avoir un peu de décence..

De décence ?

La Californie au sud-ouest, est remplie de Mexicains et de dégénérés, Les gauchistes veulent même faire sécession. Au sud-est, la Floride : Miami est remplie de Juifs et dans cet Etat la langue vernaculaire est l’espagnol. Entre les deux, la Louisiane, où les nègres dégueulasses pullulent. Nos frère les Cajuns n’ont pas la haute main là-bas. Quant au Texas envahi, nous avons vu ce qu’il en est grâce à l’action de Crusius. Le Sud des Etats-Unis est démographiquement un champ de bataille entre nègres et chicanos.

Au sud-ouest, le projet chicano s’appelle “Aztlan”, terre promise de la “Raza”. Au sud-est, le projet nègre depuis Malcom X et ses successeurs s’appelle “Republic of New Africa”. Les Blancs sont les hommes à abattre.

A moins que tu parles des Etats anciennement confédérés ? Desquels parles-tu ? Le Kentucky, plutôt pauvre est rempli de prolétaires blancs en voie avancée de cassocialisation et ravagés par la drogue. Les Virginie et les Caroline sont des nids à nègres sous la coupe des judéo-gauchistes les plus tarés qui puissent être imaginés. Même chose pour la Géorgie. Consulte les articles du site relatifs à ces Etats, Blanche Europe documente la pourriture américaine depuis 4 ans.

Il n’y a aucun Etat propre aux Etats-Unis depuis très longtemps. La décence est morte avec la défaite confédérée. Pour t’en convaincre, regarde “Autant en emporte le vent” et lis “L’Amérique juive” de Pierre-Antoire Cousteau (trouvable en entier sur le site Eléments d’éducation raciale)

Même les Etats les plus blancs comme les Dakota sont ravagés par la drogue et les variantes chrétiennes les plus siphonnées. Etre chrétin à ce point, rétrograder au niveau du sémite superstitieux ou carrément du nègre hurleur est une marque d’indécence.

Au nord-est des Etats-Unis, il y a le Maine de Paul LePage. Au nord-ouest il y a l’Idaho où dans l’anticipation de Covington, la rébellion a commencé. Mais la décence aux Etats-Unis est une denrée rarissime, comme dans tout l’Occident enjuivé.

Tu t’exprimes beaucoup, Terre Ensoleillée, mais il faudrait méditer davantage tes paroles. Je te conseille vivement la lecture de Covington pour te faire une idée un peu réaliste de ce pays.

Terre Ensoleillée
23 août 2019 13 h 15 min

@Basile oh, je suis confus je pensais certains états du Sud des États-Unis étaient toujours plus ou moins épargnés par le génocide que les blancs subissent mais visiblement, je me suis planté. De toute manière, j’avoue sans problème que je ne connais pas grand chose de ce pays en matière de races (c-a-d que je n’ai pas étudié en profondeur les statistiques),et que ce pays ne m’attire pas et ne m’intéresse pas énormément depuis la fin de ma courte période pro US que chaque gamin (sauf certains cas) traverse.

Je faisais référence en effet aux anciens états confédérés dont la Californie ne faisait pas partie si mes souvenirs sont exacts..

Mais j’admets manquer de connaissances sur le sujet et je m’excuse d’avoir dit une ânerie. Le point positif est que tu m’as donné plusieurs sources que je consulterai.

Donc je te remercie.

Warezerie
23 août 2019 14 h 27 min

Mieux vaut éviter de t’aventurer à affirmer des choses dont tu n’es pas sûre TE, ça prend beaucoup de la place dans les commentaires pour rien, il vaut bien mieux utiliser le conditionnel ou encore mieux poses des questions.

Souviens-toi que je t’avais déjà « reproché » la même chose, Basile a raison, il n’y a rien de personnel dans ce reproche, c’est dans l’intérêt du site.

Terre Ensoleillée
23 août 2019 14 h 40 min

Oui Warezerie il est mieux d’utiliser le conditionnel ou de poser des questions quand on est pas sûr de soi. J’y penserais à l’avenir.

Basile a bien fait de rectifier le tir maintenant je reverrai ma position sur le sujet. Je ne le prends pas mal bien au contraire. Il faut marcher avant de courir comme on dit.

Et puis maintenant j’ai des sources que je consulterai.

Mais j’y penserai je te le promet.

Darnand
23 août 2019 3 h 22 min

Californie en 2017 :

Blancs = 37.9 %
Noirs = 5.8 %
Asiatiques = 14.1 %
Latinos = 38.8 %
Metis = 4.7 %
+ les autres Amérindiens….

La Californie, véritable paradis terrestre au sens propre dans les années 1940 et 50, et aujourd’hui a l’image de sa composition raciale…

Malgré tous, les Americains ( à l’exceptions des déchets des grandes métropoles ) ont encore une véritable conscience raciale et peuvent prendres les armes dés que le pays sera devenu une dictature démocrate a cause de la démographie.
.
Je pense que la révolution NS, si elle doit venir un jour, viendra des Etats-Unis.
Ce serait un bon moyen de se racheter pour 1941-45…Une vraie Libération cette fois

Jost
23 août 2019 8 h 07 min

C’est curieux tout de même personne ne s’indigne lorsque des groupes défilent le poing levé en chantant l’Internationale , rappelant ainsi le bolchevisme assassin et criminel.Il est vrai que s’attaquer au bolchevisme c’est s’attaquer à qui nous savons.Il est curieux de constater cette indifférence aux victimes de messieurs Guenrikh Iagoda ,Svertlov,Bela Kün,Kagan et consorts,la liste de ces bourreaux et leurs lieux de crimes serait telllement longue,rappelons simplement Holodomor , Katyn.
Relisez Deux siècles ensemble les deux tomes de Soljenitsine de même qu’un ouvrage peu cité paru en 1922 la terreur en Bavière écrit par Ambroise Got.de même de celui de Robert Vilton les derniers jours des Romanov.Celui d’Anne Kling sur les révolutionnaires bolcheviques leurs crimes est lui aussi instructif.Il est bon de rappeler que le devoir de mémoire ne doit ni être à sens unique , ni censurée et exempt de hiérarchie des victimes.

JOJO
23 août 2019 11 h 02 min

“Peter Simi, un professeur d’études sur l’extrémisme à l’Université Chapman, a noté que la chanson est peu connue”
Traduction : LUI ne la connaissait pas.
Encore un de ces “experts” dont la seule fonction est de reciter le gospel en mascaradant en tant que figure d’autorite.

wpDiscuz