Tarrantade à El Paso : une vingtaine de chicanos au tapis

Un homme blanc ordinaire, désespéré face à un monde qui ne lui offre pas d’avenir, où tout ce qui lui est offert est d’être déclassé et haï pendant que son peuple est détruit. Une prolifération de cafards mexicains qui submerge le Texas où il vit, avec l’arrogance des conquérants.

Patrick Crusius aurait pu choisir la voie de la lâcheté. Il aurait pu ne rien faire, et assister à la disparition des siens en se perdant dans la drogue ou l’alcool, comme s’il eût déjà été mort.

Il a choisi une autre voie. On voulait le priver d’avenir, le condamner à n’être qu’un moins que rien ? Eh bien, il n’allait pas laisser les ennemis de son peuple s’en tirer à si bon compte !

Avant, il était un homme ordinaire intellectuellement et physiquement, qui ne pouvait espérer obtenir un sursis trompeur de la machine à broyer les Blancs qu’est devenue la société américaine. Aujourd’hui, il a éliminé plus que sa part d’envahisseurs. Aujourd’hui, il a porté un rude coup à l’ennemi. Il a renoncé aux restes de conforts illusoires qui le retenaient, et il est devenu un héros.

AFP :

Un tireur a semé la mort samedi dans un centre commercial d’El Paso au Texas, dans le sud des États-Unis, où il a tué 20 personnes venues faire leurs courses avant d’être interpellé et placé en garde à vue par la police qui soupçonne un crime à caractère raciste.

La fusillade, survenue aux abords d’un hypermarché Walmart prisé de la communauté hispanique, a également fait 26 blessés, dont certains se trouvaient dans un état critique.

La police a placé en garde à vue un homme blanc de 21 ans et enquête sur un possible motif “haineux”, ce qui aux États-Unis désigne les attaques motivées par l’origine, la religion, ou encore l’orientation sexuelle des victimes.

L’attaquant, Patrick Crusius, résidait à Allen, dans la banlieue de la métropole de Dallas-Fort Worth, située à un millier de kilomètres de la ville frontalière d’El Paso.

Crusius a effectué un trajet de presque une dizaine d’heures afin de se rendre dans un lieu fréquenté quasi-exclusivement par les colons chicanos.

Selon les données du recensement américain, El Paso était peuplé en 2010 de non-blancs à 86% – un chiffre aujourd’hui estimé à environ 89%. Dans une écrasante majorité, ces non-blancs sont des “hispaniques”, c’est-à-dire le résultat d’un métissage à dose variable entre peuplades amérindiennes et européens. Au niveau comportemental et intellectuel, ils présentent de grandes similarités avec les envahisseurs maghrébins qui polluent la France, même s’ils ne sont pas musulmans.

Le centre commercial ciblé par Crusius était de plus fréquenté par des mexicains venant de l’autre côté de la frontière. S’il ne s’agit pas d’un haut lieu symbolique, le message est clair.

Si cela n’est pas clairement précisé dans les rapports officiels sur l’attaque, il ne fait guère de doute que les victimes de Crusius sont exclusivement des chicanos.

[Mise à jour 5 août 17h40 : Il apparaît qu’une des personnes tuées était une femme blanche ayant 3 jeunes enfants… métis. Bon débarras.]

Un manifeste, attribué au tireur et circulant sur internet, dénonce notamment “une invasion hispanique du Texas” et fait référence à la tuerie commise par un suprémaciste blanc dans des mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande (51 morts, le 15 mars).

Nous allons publier une traduction de ce manifeste, tout comme nous l’avons fait avec le manifeste de Brenton Tarrant.

L’authenticité de ce manifeste ne fait pas de doute. Il a été publié sur 8chan avant le début de l’attaque, et contient des détails sur l’action qui a suivi.

Publication de Crusius sur 8chan

Crusius a plus ou moins reconnu que son attaque était assez mal organisée. Il n’avait d’ailleurs pas prévu de plan afin de pouvoir s’esquiver après l’attaque et mener son action.

Parmi les blancs déshérités qui franchissent le pas vers la résistance, on ne peut pas avoir que des personnes très intelligentes. Les réalités de l’action solitaire font que celui qui pourrait être un soldat efficace doit se faire aussi officier et tacticien, ce qui n’est souvent pas son fort. Mais Crusius, à la hauteur de ses moyens, a agi, et il a certainement fait sa part.

[…]
“Ce manifeste transpire le racisme, l’intolérance et la division”, a commenté de son côté Veronica Escobar, originaire d’El Paso, élue du Texas au Congrès américain.

Quelle “division” ? Les envahisseurs non-blancs qui nous crachent dessus n’ont jamais été de notre côté. Nos intérêts ont toujours été différent.

L’intolérance, oui. Faut-il tolérer l’injustice ? Faut-il tolérer une invasion étrangère ? Faut-il tolérer la mort de son peuple ? L’hypocrisie des gauchistes qui se montrent très intolérants contre ce qu’ils n’aiment pas est criante, mais nous ne nous réclamons pas de cette valeur fausse qu’est la tolérance. Ce qui est bon doit être respecté, ce qui est mauvais n’a pas à être toléré.

Le racisme, oui. Crusius n’a pas envie que sa race disparaisse, et il a bien raison.

“Historiquement, El Paso est une communauté très sûre. Nous sommes en sécurité depuis des décennies et nous continuerons à l’être”.

Ville frontalière de 680.000 habitants faisant face à la métropole mexicaine de Ciudad Juarez, El Paso compte une population à 83% hispanique, selon des statistiques de 2018. El Paso a connu en moyenne 18 meurtres par an ces cinq dernières années, un niveau bien plus bas que dans d’autres villes américaines d’une taille comparable.

Il y a cinquante ans, les Blancs constituaient environ 40% de la population de la ville. Cette proportion a été divisée par quatre depuis. C’est un exemple criant du remplacement racial en cours.

Au fond, on se fiche bien de savoir si les envahisseurs s’entre-tuent ou s’entre-violent une fois les Blancs détruits…

Néanmoins, je tiens à souligner l’artifice employé très malhonnêtement : la comparaison avec les “villes américaines d’une taille comparable” n’a rien de neutre. La plupart des grandes villes américaines comptent une importante population nègre, laquelle est extrêmement criminogène. Dès lors, forcément, El Paso semble paisible en comparaison. Mais les taux de criminalité restent bien supérieurs à El Paso par rapport à ceux observés dans des villes où il n’y a pratiquement pas de non-blancs. Chicanos, gauchistes et youpins se sont passés le mot pour répéter cette tromperie.

Le président Donald Trump a dénoncé une fusillade “tragique” et “un acte lâche”. “Il n’y aura jamais de raisons ou excuses pour justifier le meurtre de personnes innocentes”, a-t-il tweeté.

Un envahisseur n’est jamais innocent. Et les “gentils” sont les pires. Et pour aller finir dans l’enfer carcéral américain, Crusius n’est certainement pas lâche.

Le candidat à la primaire démocrate Beto O’Rourke, originaire d’El Paso dont il a jusqu’à récemment été le représentant au Congrès, a accusé M. Trump d’encourager le racisme aux États-Unis.

“Nous assistons à une augmentation des crimes haineux chaque année depuis trois ans, sous une administration dont le président traite les Mexicains de violeurs et de criminels”, a-t-il dénoncé après avoir rendu visite aux blessés dans un hôpital d’El Paso.

Tiens, je n’entends pas l’indignation des médias sur la récupération ? Étrange, vraiment étrange.

Et puis comme dirait le maire pakistanais de Londres, Sadiq Khan, les attaques terroristes sont une “partie intégrante” de la vie dans les grandes métropoles, non ? Ah non, ça ne marche que pour excuser les bougnoules attaquant des blancs.

Crusius ne s’est en rien réclamé d’un Trump qui clame haut et fort que des déchets non-blancs seraient aussi citoyens américains. Si quoi que ce soit en rapport a compté, c’est la désillusion face à l’inaction du président américain. Cette attaque est une réaction légitime à la guerre menée contre la race blanche.

[…]
Sur une capture d’écran de caméra de surveillance, on le voit entrer dans l’hypermarché armé d’un fusil, les oreilles couvertes d’un casque anti-bruit. Le magasin venait de mettre en vente des fournitures scolaires avant la rentrée.

Vanessa Saenz, 37 ans, a expliqué sur Fox News avoir entendu “comme des feux d’artifices” alors qu’elle cherchait une place de parking : “J’ai vu un homme avec un T-shirt noir et un pantalon de camouflage qui portait ce qui m’a semblé être un fusil. Il visait les gens et tirait directement sur eux. J’en ai vu trois ou quatre tomber à terre”.

Des vidéos amateurs montraient des scènes de chaos, avec des clients qui courent pour se mettre à l’abri, et des corps inanimés au sol.

 

Conclusion

Parmi ceux qui affirment défendre la race blanche et lutter pour ses intérêts dans la guerre qui ne dit pas son nom qui nous est menée, il y a ceux qui saluent en Crusius un brave résistant, et puis il y a ceux qui cherchent à diminuer son action ou à le désavouer.

Les lecteurs de longue date de Blanche Europe salueront cet acte de résistance, mais pour le bénéfice de ceux qui entendent ces autres voix, quelques mots au sujet de ceux qui tentent de diminuer les actions de résistance.

Derrière les désaveux, on retrouve lâcheté et trahison (voire des agents ennemis). Oui, il y a des risques à soutenir ouvertement une action violente, mais que pèsent ces risques face à ceux encourus par l’auteur même de l’action ?

La première sorte de critique consiste à affirmer que l’auteur d’un acte de résistance n’a pas choisi la bonne cible. On peut toujours trouver des choses à améliorer dans la méthode employée, et il y a tant de cibles potentielles qu’il n’y en a pas une seule qui soit légitime. Oui, descendre une bande de riches juifs ou de traîtres haut placés serait bienvenu. Mais cela ne veut pas dire qu’éliminer des envahisseurs serait inutile. Cela fait toujours ça d’ennemis raciaux en moins, et surtout cela contribue grandement au processus de polarisation raciale. Demain dans les écoles du Texas, combien de jeunes blancs seront agressés par des chicanos vengeurs ? Combien d’entre eux échapperont ainsi aux mensonges anti-racistes ?

Les grands donneurs de leçon qui estiment qu’aucune attaque n’est jamais assez bien menée, ou n’est pas dirigée contre la bonne cible, feraient mieux de faire la démonstration pratique de ce qu’est à leurs yeux une action efficace au lieu de chercher à rabaisser ceux qui ont agi.

La deuxième sorte de critique, plus courante, consiste à prétendre que la violence serait nuisible pour une raison X ou Y. “Cela va permettre aux médias de nous diaboliser !” entend-on ainsi parfois. Parce que les médias ne diabolisent pas déjà tout blanc qui veut protéger sa race ? Les individus sans jugement propre qui ne font que répéter en perroquet ce que disent les médias ne nous rejoindront pas quoi que nous fassions. Ceux qui sont capables d’assez de réflexion pour voir les attaques dont la race blanche est la cible ne vont pas soudain se mettre à aimer les anti-blancs parce que des envahisseurs ont été tués.

“Sans telle attaque, X aurait gagné aux élections et tout réglé”, disent d’autres en substance. La voie électorale est une impasse totale, il n’y a absolument aucune chance pour qu’un parti prêt à chasser les non-Blancs triomphe par les urnes en Occident, et la victoire des mous anti-immigration à la Trump n’enraye nullement le processus de remplacement racial.

La vérité, c’est que la faiblesse ne mène nulle part. Protester mollement et se faire martyriser par la police du régime, cela ne provoquera jamais de “réveil de masse” miraculeux. Cela a été essayé pendant des décennies, sans grand résultat, et c’est aujourd’hui le niveau de déliquescence de nos sociétés qui est le principal agent de prise de conscience

D’ailleurs, les innombrables attaques terroristes bougnoules ont-elle empêché que le système politico-médiatique sacralise l’invasion par les hordes bougnoules ? Pourquoi croire que des actions comme celle de Crusius auraient un effet de “délégitimation” de notre cause ?

L’action de Tarrant a directement inspiré l’action de Crusius. D’autres sont venues avant, comme celles de Breivik et Roof ; et d’autres suivront. Ces actes attirent l’attention sur la guerre raciale en cours. Pour toute personne qui prend conscience de la situation, leur légitimité coule de source.

Ces actes, où un homme sacrifie son avenir pour la cause, inspirent la résistance. Ils sont un remède au piège mortel de la passivité.

Rahowa

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

26 Commentaires sur "Tarrantade à El Paso : une vingtaine de chicanos au tapis"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
violet
5 août 2019 2 h 24 min

Cet article est excellent j’approuve la conclusion sur ceux qui cherchent à désavouer instantannément le héro quand il se montre .
J’ai lu beaucoup de commentaire ainsi sur /pol/ où les types le traitait de débile et de juif dès les premières minutes , entre ceux qui sont encore en vie dans le monde éxterieur et se plaigne qu’un gosse de nos idées(il se serait bien plus radicalisé dans le temps) n’aie pas fait une attaque dans une synagogue au lieu de remove tacos à El Paso et ceux qui parlent de false flag de “l’état profond” pour ruiner la ré election de Trump blablabla la démocratie les élections …

Ce gamin a choisi le combat pour la race blanche et mit sa vie social en jeu , il a éliminé à lui seul 20 envahisseurs . Au sein d’une armée professionnel il recevrait un grand nombre de distinctions , médailles et ruban .

jim33
5 août 2019 10 h 27 min

“J’ai lu beaucoup de commentaire ainsi sur /pol/ où les types le traitait de débile et de juif dès les premières minutes , entre ceux qui sont encore en vie dans le monde éxterieur et se plaigne qu’un gosse de nos idées(il se serait bien plus radicalisé dans le temps) n’aie pas fait une attaque dans une synagogue au lieu de remove tacos à El Paso et ceux qui parlent de false flag de « l’état profond » pour ruiner la ré election de Trump blablabla la démocratie les élections …”

Ces putains de Français de merde ! Si je croise un blanc qui parle de cette affaire en ces termes ; je lui fracasse la tête !

Patrick Crusius a fait un peu le ménage . Gloire a lui !

Fierté germanique
5 août 2019 14 h 06 min

En Europe c’est plutôt les bougnoules et autres races sombres dont il faut se débarrasser. Comme le dit l’auteur du manifeste, chez nous c’est moins simple car se procurer des armes de guerre ne va pas de soi. Mais c’est surtout le courage qui nous manque. Et c’est ainsi que jusqu’ici, aucun Européen n’a osé faire un massacre prophylactique. C’est très bien de tuer les parasites non humains, mais tuer les parasites humains est beaucoup plus urgent.

jim33
5 août 2019 14 h 45 min

Effectivement , de toute façon races sombres ou pepitos sans âmes , c’est du pareil au même .
Cela dit concernant le combat en France un sacrifice tel que celui de Tarrant , Crusius , ou Roof , ce serait idiot . C’est de la pure perte . Les Français veulent crever . En revanche les infimes qui ne veulent pas disparaitre se retranchent ailleurs . Et c’est dans ce “ailleurs” qu’il faut préparer les tranchées ….. et les charniers !

jim33
5 août 2019 17 h 03 min

Pour votre site faites comme bon vous semble .

ps : Effectivement , l’herbe est infiniment plus verte ailleurs , que cela (vous) plaise ou pas !
A moins de mener un train de vie de millionnaire rentier de papa enfermer dans une tour d’ivoire , vivre en France pour un Aryen lambda est un enfer ! Et y élever une famille est inconcevable a l’heure actuelle.

Oscar
5 août 2019 19 h 05 min

Je suis surpris de lire que Jim33 en soit arrivé aux mêmes conclusions que moi.

jim33
7 août 2019 0 h 45 min

Lequel d’entre nous deux est le plus con alors ? lol

Ce que j’ai écrit là je l’ai toujours pensé . La seule chose qui ait changé avec le temps , c’est la forme .

5 août 2019 18 h 43 min

C’est vrai qu’en France la situation n’ est pas fameuse …
Pas sûr que tous les français aient envie de crever mais ils se font gazer à la manif pour tous , éborgner et matraquer avec les gilets jaunes , embastiller comme les valeureux combattants du BI dès qu’ils manifestent contre les racailles et perdent leur boulot ….
Du coup ça refroidit un peu les ardeurs …..
Je pense que pour Jim la Hongrie serait un pays sympa …
Je le vois bien à l’est . ( c’est mieux que d’être complètement à l’ouest également ….. )
Il faudra qu’il revienne nous voir à la libération du territoire en espérant qu’elle advienne viiiiiite ……
C’est vrai que la France devient un peu beaucoup un enfer mais ça va peut être pas durer comme les impôts ? ….
En tout cas je lui souhaite une belle route si il part et la Reconquista pour nous le plus rapidement possible parce que ça commence à bien faire ….
Bravo au jeune homme en tout cas , chapeau bas !

jim33
5 août 2019 22 h 26 min

Tu es une femme et tu aura donc plus de facilité . Si tu es encore assez jeune , trouve toi un camarade solide et pars également . Rien ne nous retient ici si ce n’est la fatalité ……. et les menteries de ceux qu’on croit être de notre camp ! Ces boomer de merde ont tellement a perdre …..

Des camarades ont lancé un site de rencontre international pour blanc . WHITE DATE . Après je ne sais pas si les “françaises” sont les bienvenues mais c’est déjà un pas en avant vers la vie !

OldElPaso
5 août 2019 19 h 35 min

Seulement 18 mexicons repassés par an à el Paso ? On te crois, Escobar. Vu que c’est juste en face de Juarez, l’un des coins les plus dangereux du monde, j’imagine que la plupart des meurtres et démembrements se commettent côté mexicain, où les authorités ne s’emmerdent même pas à enquêter.

Pour tous ceux qui crachent sur Crusius pour une raison ou une autre…
J’avais lu pareil sur Tarrant, que ça ferait du tort aux détenteurs d’armes à feu légales en NZ (ce fût le cas), voir même que c’était un “incel”. Franchement le type était coach sportif avec apparemment une fortune en bitcoins. Mais forcément des gars qui ont réussi à tremper leur trique une ou deux fois, voir passent la moitié de leur temps à l’étranger pour faire du tourisme sexuel (et fuir l’enfer racial) parce qu’ils ont les moyens, voient comme un gâchis un type qui aurait pû faire de même mais a préféré taper un grand coup… dans la fourmillière.

Pour la France complètement foutue, à voir. Ce que les camarades des US vivent, ça fait plus de 50 ans, alors qu’en France, même si le processus a démarré dans les années 70, il s’est accéléré notablement les 10 dernières années, et les effets se font ressentir de plus en plus depuis 5 ans. Ceux qui peuvent partiront, on ne peut pas leur en vouloir. Les autres achêteront du matos, l’accès aux armes en France est encore largement possible, mais ça a un coût.
Je suis tombé sur ce lien via FDS, un réfugié au Costa Rica. Ca a l’air marrant, il donne des conseils intéressants, mais j’ai pas encore le capital pour.
https://crisispreparado.yolasite.com/

Rho 2
6 août 2019 12 h 30 min

Gloire à Patrick Crusius !
Et quand à ceux qui osent critiquer ce jeune gars parce qu’il n’a pas choisi les cibles qu’eux auraient choisi ( ben, dans ce cas, montrez nous de quoi vous êtes capables ; on attend… ), je leur pondrai un béret quand j’aurai terminé ma digestion.

Il risque d’être moins beau que celui de notre camarade Saint-Claude !

Le star
13 août 2019 5 h 31 min

Saint Claude il est rendu ou celui là??.Je m’en ennuie car ses analyses étaient tellement cru et vrai…

6 août 2019 16 h 39 min

Attention avec les sites de ce genre, on ne sait jamais qui se tient réellement derrière. Une femme Blanche intelligente ne devrait pas avoir de problèmes pour trouver un Blanc plus que convenable, il en reste encore beaucoup. Pas besoin d’aller remplir les bases de données d’on ne sais qui 😉 Sans vouloir contredire Jim qui donnait le lien, juste une petite précaution de plus à prendre.

6 août 2019 17 h 14 min

Non je ne suis pas un troll mais je ne suis plus toute jeune par contre , je doute d’attirer encore beaucoup d’hommes , mais je suis contente de savoir que ce genre de site existe .
Cela dit cher Nico je n’ai aucun problème pour trouver des hommes qui s’intéressent encore à moi …. entre 5 et 7 …..
Ce qui est plus dur à notre époque c’est de trouver un mec qui s’engage …. et qui veuille fonder une famille …. les responsabilités ça fait souvent peur à ces pauvres chéris ….
Ça serait bien que les mecs ne pensent pas qu’à se vider les burnes ….
Je crois d’ailleurs qu’il y a déjà eu des articles là dessus dans BE ….

6 août 2019 17 h 39 min

Oh non mais je ne parlais pas de vous Léonne ! Je parlais d’un site de rencontre : on ne sait pas qui se tient derrière 😉

Je ne remet pas en cause votre identité, ni votre capacité à attirer le regard des hommes^^

Un mec qui s’engage, peut-être, on dit la même chose de notre côté pour les femmes qui s’engagent ! On dirait que les hommes blancs et les femmes blanches sérieux ne se trouvent pas… Enfin je pense que vous y arriverez et je souhaite la même chose à tout le monde, homme ou femme : trouvez vous quelqu’un de sérieux et fondez une famille stable et bien blanche.

Jim33
6 août 2019 20 h 55 min

Voila un échange des plus improbables . 🙂 lol

wpDiscuz