Le camarade Boris Le Lay censuré sur (((Facebook)))

(((Facebook))) fait le grand ménage, nous étions au courant depuis l’attaque de notre frère Brenton Tarrant. 

Il est donc normal, dans leur logique de censure des Blancs, de voir que de nombreux camarades soient supprimés de ce réseau.

20 Minutes :

Facebook vient d’annoncer ce samedi que le compte du blogueur ultranationaliste breton Boris Le Lay, condamné à plusieurs reprises pour racisme, a été supprimé. Il a été condamné à plusieurs reprises à des peines de prison ferme pour incitation à la haine raciale, apologie de crime contre l’humanité ou contestation de crime contre l’humanité. Un mandat d’arrêt avait été lancé contre lui, mais il réside à l’étranger, vraisemblablement au Japon, un pays avec lequel la France n’a pas de convention d’extradition.

Une suppression qui n’est que la suite de la guerre contre les pro-Blancs, dans l’espace virtuel désormais. (((Facebook))) est la cible des critiques qui trouvent que les nationalistes Blancs avaient trop d’influence, ils ferment donc tout ce qui est trop influent – et trop Blanc.

Toutefois, tous ceux qui sont passé par le réseau social en question sont parfaitement au courant que (((Zuckerberg))) n’a pas attendu les critiques pour censurer tout ce qui était un peu trop à droite.

Cependant, il faut laisser le moins de place possible à une parole dissidente, anti-système, donc toute personne se revendiquant Blanche et nationaliste sera interdit.

La liberté d’expression à son apogée.

Régulièrement critiqué pour la gestion de ses contenus, Facebook a multiplié les mesures en vue de faire le ménage au sein de son réseau.

« Les individus et organisations qui propagent la haine, attaquent ou appellent à l’exclusion des autres sur la base de ce qu’ils sont, n’ont pas leur place sur nos services », a indiqué un porte-parole du géant américain à l’AFP. Facebook avait notamment annoncé jeudi avoir exclu de ses pages et de sa filiale Instagram plusieurs groupes britanniques d’extrême-droite.

Boris Le Lay ne propageait pas la haine sur son compte, seulement des liens qui montraient la haine des envahisseurs envers les autochtones, nous les Blancs.

“Appellent à l’exclusion des autres sur la base de ce qu’ils sont…” Donc si vous appelez à exclure de la société un tueur d’enfants vous n’avez pas votre place sur (((Facebook))) au contraire du tueur, qui ferait partie d’une communauté minoritaire ?

Un exemple extrême qui représente bien la stupidité des règles du réseau du youtre Zuckerberg.

Le seul but n’est pas de lutter contre la haine mais lutter contre les Blancs.

Heureusement pour notre camarade Boris, il dispose d’une page VK, d’un compte Twitter et de Breiz Atao

Citons d’ailleurs le message de Boris Le Lay à propos de sa censure :

Si vous arrivez sur cette page, c’est que vous avez su, par un biais ou un autre, que mes pages Facebook ont été censurées par le gouvernement français. C’est désormais la méthode standard de celui-ci et des groupes communautaires qui le contrôlent, pour faire taire toute forme d’opposition.

Ce n’est pas une mauvaise chose en soi : Facebook est en nette perte de vitesse même s’il reste un gros réseau social. La censure systématique, qui va encore s’aggraver bientôt avec une nouvelle loi de censure voulue par E. Macron, le rendra impraticable. Les gens vont laisser ce truc centralisé et ultra politisé disparaître.

VK offre de nouvelles garanties en raison de sa situation en Russie. Il est beaucoup moins connu mais tel était le cas de nombreux réseaux sociaux avant lui. Inscrivez-vous dessus et surtout encouragez vivement les gens à quitter Facebook.

Attention néanmoins à ne pas sous estimer la censure des autorités en Russie, cela reste un réseau public qui est soumis à un contrôle – certes moins stricte mais présent quand même. Nos ennemis auront beau nous censurer, grâce à Internet personne ne pourra nous empêcher de nous exprimer et de diffuser nos idées.

Plus ils feront des efforts pour nous faire disparaître, plus nous serons agressifs.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

20 Commentaires sur "Le camarade Boris Le Lay censuré sur (((Facebook)))"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Jacot
21 avril 2019 19 h 49 min

Recommandons modestement à Boris de se méfier : la coupe du monde de rugby se déroulera au Japon (en septembre prochain si je ne me trompe). Pourvu que ne se glissent pas parmi les supporters ou le personnel accompagnant les joueurs quelques agents subversifs ! Et si Boris échappe à la coupe du monde, il y aura toujours les jeux olympiques d’été l’an prochain
Tiens bon, Boris, courage camarade !

Rho 2
21 avril 2019 23 h 30 min

L’avantage du Japon, c’est qu’un youtre du Mossad a peu de chance de se dissimuler dans la foule. Et les flics japonais ne laissent pas les (((étrangers))) faire ce qu’ils veulent chez eux. À mon avis, c’est sans doute grâce à ça que Boris ne s’est pas fait “mossadisé” bien qu’il soit une des bêtes noires des youtrons.
Et, après tout, les Japonais ont été les alliés des nationaux-socialistes ! Il a donc peut-être quelques amis locaux prêts à faire du carpaccio de youpin, façon ninja, si l’un d’eux venait s’en prendre au grand Gandalf ! C’est ce que j’espère.

tof
21 avril 2019 23 h 44 min

je vous trouve bien optimiste quant à l’indépendance japonaise vis à vis de qui vous savez , mais je vous rappelle que ce pays est bien soumis aux usa , donc une opération est tout à fait envisageable.
Prudence donc à notre camarade.

Oscar
22 avril 2019 7 h 37 min

Boris Le Lay devrait s’installer en Sibérie Orientale, non loin du Japon.
Il y a une ambiance de (…) chez les Japonais. C’est mauvais d’être chez eux.

albert
22 avril 2019 9 h 34 min

Boris Le Lay , avec un peu de chance , pourrait obtenir un poste de lecteur dans une université coréenne ( du Sud ) . Le Nord est beaucoup plus intéressant – et plus en accord avec nous – mais il est difficile de s’y faire admettre .
Je n’ose suggérer un séjour prolongé dans l’Empire du Milieu . Il ne faut pas arborer ses couleurs , au début tout au moins . Par la suite , on, s’aperçoit que Tonton n’y est pas trop mal perçu par les militaires de haut grade surtout . Le Japon , il vaut mieux éviter d’en parler .
Les postes à Hong Kong , Macao ou Singapour ne s’obtiennent qu’après une période de mise à l’épreuve . J’ose précise”r qu’en les quittant le pécule acquis est consistant .
BONNE CHANCE

Rho 2
22 avril 2019 9 h 45 min

Ne vous en faites pas trop pour le camarade Gandalf. En s’exilant chez les Japonais, il n’a pas fait un mauvais choix.
Ce pays n’est pas une colonie des USA.
Ils ont été vaincus par les Américains ; ils ne se sont pas ralliés spontanément à eux.
Et ils n’ont pas oublié leurs deux villes vitrifiées et les centaines de milliers de civils morts dans leur enfer radioactif ou celui, tout aussi brûlant, de leur capitale incendiée par des bombes au phosphore, comme Dresde. Alors les aimer…
Les Japonais n’ignorent pas davantage les crimes qu’ils ont eux-mêmes commis, notamment en Mandchourie. Ce sont des guerriers impitoyables qui ne font aucun quartier, Ils n’ont donc pas de rancune particulière à l’égard de ceux qui leur ont fait ce qu’ils auraient probablement fait eux-mêmes s’ils en avaient eu les moyens mais ils ne leur vouent pas une admiration particulière et encore moins de la reconnaissance. Comme les Chinois ou les Coréens, en fait tous les Asiatiques du Sud-est, ils prennent chez les autres ce qu’ils trouvent bon, que ce soit dans leurs arts, dans leur science, ou dans leurs techniques. Mais ils n’abandonnent pas pour autant leurs valeurs et leurs traditions. Les croire inféodés aux USA est une grave erreur. Ils ne le sont pas plus que les Chinois ne l’ont été aux Russes.
Il suffit de souligner qu’ils n’ont signé aucun accord d’extradition, que leurs groupes d’intérêt stratégique ( ce n’est pas le cas de Nissan ) ne sont contrôlés que par leurs fondateurs ou leurs familles et par l’État. Ce n’est pas eux qui iraient vendre un aéroport international ou un monument historique à des étrangers.
Les pressions internationales les laissent indifférents. Ils font ce qu’ils estiment devoir faire.
Carlos Ghosn en sait quelque chose…
Ils savent ce que valent les youtrons et ceux-ci ne contrôlent rien chez eux, ni en Chine ou en Corée d’ailleurs.
Et ils ont un code d’honneur dont vous n’avez pas idée. Déjà, les règles du simple savoir-vivre dans la vie courante sont respectées à tous les niveaux de la société, du balayeur au PDG, et nul ne s’aviserait de les enfreindre, bien qu’elles soient d’une telle complexité que c’est un véritable cauchemar pour un occidental.
Mais alors leur sens de l’honneur…!
Si Boris Le Lay a été accueilli par des Japonais, ils se feront hacher plutôt que de le livrer à qui que ce soit.
De toute façon, ce cher Gandalf doit mieux connaître le Japon que n’importe lequel d’entre nous et un esprit aussi affuté que le sien n’aurait pas fait ce choix à la légère . Les conseils qu’il donne aux camarades pour éviter de se faire chopper par les sbires de ZOG, il est bien évidemment le premier à les mettre en pratique…
Il n’y a donc pas trop de souci à se faire.
C’est plutôt nous qui devons faire gaffe car nous sommes en territoire occupé, comme les Palestiniens…

wpDiscuz