Decathlon et les Hijabs

Une petite polémique – à peine voilée – histoire qu’on ne s’endorme pas !

Décathlon a eu la bonne idée de proposer à la vente, à destination des envahisseurs musulmans qui peuplent notre pays, des hijabs de “running”.

La célèbre devise “pour vivre heureux vivons cachés voilés” prend tout son sens, et au pas de course.

Le Parisien :

Une marque de plus sur le marché de la « mode islamique ». Decathlon a récemment mis en vente un « hijab de running », un vêtement « conçu pour la coureuse qui souhaite se couvrir la tête et le cou pendant sa course », comme l’indique la fiche produit sur le site français de la marque.

Courir voilée, un entre-deux entre le mode de vie occidental et islamique. Elles peuvent donc faire du sport seules mais en préservant leur “pudeur”.

On applaudit Décathlon, comme si on ne voyait pas déjà assez de voilées algériennes dans nos rues, maintenant elles pourront pratiquer la course avec aisance. Cette histoire sent fort – un peu – comme l’interdiction du burkini.

Au pire, si les crouilles veulent se voiler, qu’elles le fassent. Moins nos ennemis raciaux seront intégrés et occidentalisés, mieux c’est. Et puis au moins, ça nous préserve les rétines.

Plutôt que de nous inquiéter d’une mise sur le marché Français d’un hijab de course, on devrait plutôt pointer du doigt la présence massive des futurs acheteuses de ce hijab.

[…] La mise en vente de ce hijab sur decathlon.fr, repérée par le site al-Kanz dès le 21 février, a fait monter au créneau plusieurs associations féministes et élues, dont la députée socialiste Valérie Rabault. Cette dernière s’est même interrogée sur un possible boycott de la marque.

Tiens, les féministes ! Elles se plaignent que le voile serait responsable de l’apartheid sexuel, mais ne disent rien sur le fait que notre pays se fait envahir par des maghrébins. Non seulement elles veulent que l’homme Blanc disparaisse mais elles pensent que les autres races vont les écouter et les laisser dominer ?

Si le Blanc venait à disparaître, les femmes seraient immédiatement soumises aux hommes et avec une violence extrême. Allez tenter de faire comprendre ça aux souillures féministes…

Agnès Buzyn a vivement réagi sur le sujet.

« J’aurais préféré qu’une marque française ne promeuve pas le voile ». La ministre de la Santé Agnès Buzyn a déploré ce mardi matin sur RTL la mise en vente à venir en France d’un « hijab de running » dans les rayons de Decathlon.

Ce vêtement conçu pour que les coureuses musulmanes puissent « se couvrir la tête et le cou pendant la course », comme le précise la fiche produit, devrait être commercialisé en France en mars.

« Ce n’est pas interdit par la loi, cependant, c’est une vision de la femme que je ne partage pas, a regretté la ministre. Je trouve que ça ne correspond pas bien aux valeurs de notre pays ».

La France aurait donc, miraculeusement, des valeurs. Valeurs qui protégeraient les femmes musulmanes contre cette horrible soumission qu’est le hijab. La même (((Agnès))) qui nous affirmait il y a peu que Marine Le Pen collaborait avec des NAZIS !

Mais elle même, en critiquant cette commercialisation, ne serait-elle pas raciste, xénophobe et islamophobe ? Cèpanotrecultureonpeupajuger…

Heureusement Dupont-Aignan est là pour relever le niveau. On peut toujours rêver, bien sûr.

L’annonce de la commercialisation de ce voile de running a fait monter certains élus au créneau. Dernière réaction en date, celle de Nicolas Dupont-Aignan, qui appelle au « boycott de la marque Decathlon ».

Et pour lutter contre cette société qui s’islamise, la meilleure chose à faire est… de boycotter un magasin de sport !

Tout est clair, pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt, bon sang ! Plus on avance, plus on recule.

Avec quelques menaces et quelques réactions, Décathlon refuse de commercialiser le vêtement : ouf, la France est sauvée, rentrez chez vous il n’y a plus rien à voir.

La marque, qui a précisé mardi avoir reçu plus de 500 appels et mails, précise que ses équipes ont été « insultées » et « menacées ». […] Malgré ces réponses de l’enseigne, l’article, qui devait être commercialisé en France à la mi-mars, ne rejoindra finalement pas aussi rapidement les étalages de ses magasins : « Nous prenons effectivement la décision, en toute responsabilité, en ce mardi soir de ne pas commercialiser à l’heure qu’il est ce produit en France », a annoncé mardi, sur RTL, le directeur de la communication de l’enseigne sportive.

Pour le moment, le hijab sera donc commercialisé dès que tout le monde aura le dos tourné et la France continuera de se voiler la face. Le problème n’est pas le voile, mais celles qui veulent le porter.
Car sans envahisseurs, pas de problème de voilées.

Les Français devraient comprendre cette équation si simple.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

15 Commentaires sur "Decathlon et les Hijabs"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Basile
26 février 2019 21 h 59 min

Sans envahisseurs, pas d’attentats, pas de crachats, pas de régression du QI moyen, pas de coups de surin, pas de gamins défoncés à la beuh, pas de villes dégueus… sans eux on est heureux !

26 février 2019 22 h 10 min

La clé de la réussite et du bonheur.

Warezerie
26 février 2019 23 h 04 min

Et sans juifs (ou Zog pour emmerder Letosque) (et leurs sous-fifres pour faire plaisir à Oscar) pas d’envahisseurs 😀

Oscar Letosque
27 février 2019 6 h 20 min

Y a qu’à les virer. Tout baignerait. C’est certain.

alice
26 février 2019 23 h 44 min

En plus, certaines marques comme nike en font déjà de toute façon. Et puis, c’est pour remmener le regard des goyim sur les bougnoules pendant qu’on importe en masse des nègres, en partie chrétiens, en masse et qu’on oublie un peu les juifs.

jim33
26 février 2019 23 h 49 min

Le dessin est parfaitement représentatif de cette sous race de consanguin . Et dire qu’il y a des blancs qui baise ca , putain de merde ! Ca te souille une âme ce genre de truc au même titre qu’une youpine . Alors peut être qu’elles ne se foutent pas du bouillon de poule dans le fion ou du fruit exotique dans le vagin comme les négresses mais ca reste tout de même des immondices dégueulasses . Dans mon adolescence les dieux se sont montrés cléments avec moi car malgré ma blondeur de jeunesse ainsi qu’une beauté antique comparable a un général romain conquérant (lol), je n’ai jamais couché avec une non blanche. Pour elles , c’était pas faute d’avoir essayé pourtant mais ca n’est jamais arriver . Et ce malgré le fait qu’a cette époque j’étais loin d’avoir les idées que j’ai maintenant .. Malheureusement , nombreux sont ceux qui ne peuvent pas en dire autant , nombreux sont ceux qui se sont souillés avec ces merdes . Généralement dans les jeunes années de puberté on ne pense pas avec le cerveau ….. Moi j’ai juste était chanceux ! 🙂
Puis que dire aussi de ceux qui se disent racistes mais qui baisent de la bougnoule par pur perversion malsaine et masochiste ? Ces sous hommes sont une honte . Bref je sais ce n’est pas le sujet, je digresse . 🙂

alice
27 février 2019 0 h 25 min

« Ca te souille une âme ce genre de truc au même titre qu’une youpine », C’est encore pire avec une youpine, le membre du goyim qui commet ce crime devra être tranché !

jim33
27 février 2019 0 h 52 min

Ne dis pas goyim pour parler d’un blanc . Ta phrase fait penser a une juive qui parle au nom de sa race et de la haine qu’elle éprouverait pour un pareil crime . Nous les Aryens on ne parle pas en ces termes hormis quand on use d’ironie , bien sure. Mais cela n’est pas le cas ici, non ?
Pour parler des nôtres ont dit plutôt : mâle beta , gauchiasse , sous homme , j’en passe et des meilleurs.

Ceci étant dit , tu as parfaitement raison ! 🙂 lol

alice
27 février 2019 13 h 37 min

Je savais pas quel mot utiliser, mais c’est vrai que des fois j’ai l’impression d’avoir la même façon haineuse de penser que les juives, mais envers les juives lol.
Ca me dérange pas vraiment que vous fricotiez un peu avec les beurettes ou autres, mais avec les juives c’est différent, elles vous manipulent, elles volent vos gènes, c’est écrit dans leur livre et dans leurs lois, si tu couches avec une juive, tu « niques pas sa race », elle te vole tes gènes de « général romain conquérant » pour son petit youtron à venir, tu participes a l’eugénisme planifié de cette race maudite.

Rho 2
27 février 2019 0 h 42 min

@Jim : Tu digresses peut-être, mais je me suis bien éclaté en te lisant ! C’est vrai que quand on est jeune, on ne pense pas qu’avec son cerveau et tu as eu bien du mérite ou de la chance que ton anaconda ne se soit pas jeté sur une brebis à la toison non blanche, d’autant qu’elles sont souvent porteuses de maladies si immondes que le contenu de ton slip n’attire plus après que les asticots…
C’est pas facile à tenir en laisse quand ils ont vingt ans…et même plus tard !
@Alice, Basile, Nico, Warezerie : et je m’éclate tout autant à vous lire ! Ça me donne une pêche grâce à laquelle je ne doute pas de vivre centenaire, voire bien plus que ça quand on aura remporté la victoire. C’est Derrick qui va être content !
Portez vous tous bien, chers camarades !
Quant aux bougnoules, si elles s’emballent elles-mêmes dans des sacs poubelles, ça facilitera le nettoyage. Il faudrait que leurs mecs adoptent la même mode. Des djellabas avec des liens coulissants en haut et en bas. Tu tires dessus et couic !
Y’a plus qu’à mettre à la benne.

jim33
27 février 2019 1 h 06 min

C’est tout le bien que je puisse te souhaite camarade . ! avec la santé .. 🙂 Puis le ragnarok n’est pas quelque chose qu’on doit raté . 🙂

alice
27 février 2019 13 h 39 min

Vous méritez bien de participer aux évènements à venir après avoir supporté tout ça, et puis on a besoin de vous en plus. 🙂

Oscar Letosque
27 février 2019 6 h 27 min

“Si le Blanc venait à disparaître, les femmes seraient immédiatement soumises aux hommes et avec une violence extrême. Allez tenter de faire comprendre ça aux souillures féministes.”
Il y a de “l’ordre des choses” dans l’air.
Ayant accepté que les femmes aient leur avis à donner sur les affaires publiques, nous en sommes là.
Et voilà, mes chers, de quoi “les souillures féministes” ont conscience. Nous sommes et continuerons d’être leur principale préoccupation, car elles savent ce qu’elles valent, Elles estiment, à tort ou à raison, que nous le savons (plutôt à tort, à première vue). Elles redoutent comme la peste que nous nous mettions à être assez forts pour leur en parler en pleine face, et qu’elles retrouvent soudain leur place.
Je sais, ça fait un peu “pieds dans le plat” – comme à peu près tout ce que je dis – d’en parler ainsi.

wpDiscuz