Une italienne de 16 ans droguée, violée et tuée par des nègres

De façon très “surprenante”, les médias français aux (((ordres))) restent parfaitement silencieux sur une récente tragédie qui secoue l’Italie et qui a entraîné des réactions publiques de la part de ses dirigeants mêmes.

Un crime qui pousse le ministre de l’Intérieur italien a réagir publiquement ? Cela ne mérite pas un entrefilet. Un nègre poussé hors d’une rame de métro ou une négresse ayant eu un conflit avec un blanc dans un avion ? Scandales racistes méritant des heures d’antennes !

C’est donc à travers la presse italienne que je vais rapporter cette affaire infâme, écoeurante, qui n’est pas sans rappeler l’ignoble meurtre de Pamela Mastropietro, découpée en morceau par un nègre cannibale en début d’année.

Il Fatto Quotidiano :

L’horreur présumée est devenue une certitude. Désirée Mariottini a été droguée, puis abusée sexuellement alors qu’elle était inconsciente. Cela a été confirmé par les enquêtes menées par le personnel de l’escadron mobile de Rome et du commissariat de police de San Lorenzo. Après une longue nuit d’interrogatoires et d’audiences, les enquêteurs ont tout d’abord arrêté deux hommes. Mamadou Gara, 26 ans, et Brian Minteh, 43 ans, sénégalais sans permis de séjour, puis un autre homme, le nigérian Alinno Chima, âgé de 46 ans. Les suspects sont interrogés sur le viol collectif, la vente de drogue et l’homicide de la fille de 16 ans de Cisterna di Latina, retrouvée sans vie dans la nuit de jeudi à vendredi sur un chantier abandonné de la Via dei Lucani, à Rome. De plus, un quatrième homme est toujours recherché.

De vraies chances pour l’Italie.

[…]
Selon des sources proches de l’enquête, le sénégalais Gara Mamadou disposait d’un permis de séjour pour demande d’asile expirée et avait reçu un ordre d’expulsion du préfet de Rome le 30 octobre 2017. Il était devenu introuvable et a été retrouvé à Rome le 22 juillet dernier par l’escadron mobile. dernier juillet. Le troisième arrêté, le nigérian Chima, est titulaire d’un permis de séjour délivré par la police à Rome le 14 mars 2016 pour des raisons humanitaires. Il a expiré le 13 mars 2018. […] Tous les trois avaient des casiers judiciaires.
[…] “Maintenant, je veux que justice soit rendue pour Désirée. Je veux que cette tragédie ne se produise pas pour les autres filles”, a déclaré Barbara Mariottini, la mère de la victime.
[…]
Desirée Mariottini se serait prostituée pour se droguer. Les enquêteurs se seraient assurés, en entendant certains témoignages, que la jeune fille, aurait eu des rapports sexuels pour obtenir de la drogue au cours des deux semaines qui ont précédé son décès. Ils se seraient déroulés dans le bâtiment où elle a été retrouvée morte.

Elle a eu le manque de jugement de se droguer, croyant pouvoir trouver dans les narcotiques un moyen d’échapper à la réalité. Elle en est devenue l’esclave, et cela l’a menée à sa perte. Mais, ceux qui ont créé cette situation où ce manque de jugement a pu s’avérer aussi désastreux ne sont pas innocents.

Si à l’avenir on me demandera pourquoi je suis en faveur de la peine de mort pour les trafiquants de drogue, je rappellerais cette affaire.

Désirée Mariottini
Désirée Mariottini

[…]
Hier, au commissariat de police, six témoins et quatre suspects ont été entendus. […] Les enquêteurs ont mené une enquête continue pour déterminer qui était présent à l’endroit où le corps avait été retrouvé. […] D’après ce que les enquêteurs ont pu reconstituer, les suspects ont donné un mélange de drogues à Desirée dans l’après-midi du 18 octobre afin de la rendre inconsciente et de la violer à plusieurs reprises. La jeune fille, qui connaissait les coupables gravitant dans l’immeuble abandonné où elle s’était déjà rendue auparavant, est décédée dans la nuit du 19 octobre.
[…]
C’était un appel anonyme, dans la nuit du 19 octobre, qui a avertit le 118 de la présence d’un corps de jeune fille dans l’échafaudage.

Une fois encore, une vie a été anéantie sur l’autel de la diversité sans aucune raison valable.

Cette affaire, à l’image du meurtre de Mastropietro en début d’année, a créé une vive émotion en Italie.

ANSA :

“En tant que ministre, je m’engage à faire le ménage et à revenir avec un bulldozer. Il y a une centaine de bâtiments à Rome dans ces conditions, avec des criminels, abritant leur occupations illégales et leurs trafics”, a déclaré le ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini, lors de sa visite à San Lorenzo, le quartier de Rome où une jeune fille de 16 ans, Désirée Mariottini, a été violée et assassinée. Salvini a également déclaré avoir parlé au procureur général de Rome, “à qui j’ai demandé d’avoir une main de fer”.

Casser les bâtiments occupés par les criminels, c’est bien.

Dégager les nègres et éliminer les mafieux, c’est mieux.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

4 Commentaires sur "Une italienne de 16 ans droguée, violée et tuée par des nègres"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Amaury
29 octobre 2018 6 h 28 min

Je ne supporte plus les drogués ‘d’autant plus lorsque ceux-ci sont blancs), encore moins les dealers.
La drogue abrutit l’aryen, rend dociles nos filles (méchantes avec les leurs), enrichit le nègre et les mafia (qui bien souvent ont des ramifications dans le terrorisme et le grand banditisme).
Je vois parfois de jeunes blanches traîner avec des racailles attirées entre-autre par le shit.
Il m’arrive de me voir proposer de la drogue par des crasseux crouilles quand bien même je n’ai pas (mais alors pas du tout) la gueule de l’emploi et ça me met en colère. Parfois c’est à deux doigts de dégénérer en bagarre. Je me fout ouvertement de leur gueule en attendant le moment où je pourrai leur faire du mal.

Amaury
29 octobre 2018 6 h 30 min

Pour rire un peu: “Eh mais c’est pas Rost sur la photo?”

jones
29 octobre 2018 11 h 25 min

les blancs n’ont pas de conscience raciale contrairement aux maghrebins,, voir cette video
https://www.dailymotion.com/video/x53px5n

Vivre_ensemble
29 octobre 2018 18 h 56 min

On reconnaît l’arbre à ses fruits, l’arbre de l’enrichissement culturel est d’essence satanique.

wpDiscuz