Le gouvernement Macron veut faire voter les malades mentaux !

Le vote des malades mentaux

Le dernier article que j’avais publié avant mon absence rapportait la volonté de Macron de faire voter davantage de criminels.

Maintenant, quelques jours après mon retour à l’écriture, je dois commenter une nouvelle initiative du gouvernement destinée à accroître le corps électoral.

Cette fois ci, il s’agit des débiles mentaux !

Et non, ce n’est pas un canular du Gorafi

AFP :

Droit de voter et de se marier dont sont encore privées certaines personnes sous tutelle, instauration d’aides “à vie”, accessibilité : le gouvernement a présenté jeudi une série de mesures censées “changer le quotidien” des personnes handicapées.

À l’occasion du deuxième comité interministériel du handicap du quinquennat, réunissant tous les ministres à Matignon, le chef du gouvernement Édouard Philippe a présenté “dix nouvelles” actions pour permettre selon lui de “faciliter la vie” et “redonner toute la citoyenneté” aux personnes handicapées.

Parmi les mesures symboliques, les personnes handicapées sous tutelle auront à l’avenir un droit de vote inaliénable et pourront aussi se marier, se pacser et divorcer, sans qu’un juge puisse les en priver.

L’objectif est que “tout le monde puisse voter, au plus tard, aux prochaines élections municipales de 2020”, a précisé Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, dans un entretien au Parisien-Aujourd’hui en France. Elle y précise que la mesure concerne “environ 300.000 personnes”, principalement avec “un handicap mental et psychique”.

Vous vous êtes peut-être au début : “Ils n’oseront quand même pas faire voter les débiles mentaux…”. Même connaissant toute la pourriture du gouvernement Macron, je me disais qu’il y avait peut-être certains handicaps physiques associés à une perte du droit de vote, ou quelque chose de ce genre.

Mais non.

Ils ont osé.

Paire de débiles mentaux
Les électeurs parfaits, selon Macron & cie

Comme dirait Audiard, “les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît”.

A cette fin, l’article du code électoral donnant la faculté au juge des tutelles de retirer le droit de vote aux majeurs sous tutelle sera abrogé.

Selon des chiffres du ministère de la Justice datant de fin 2014, on compte un peu moins de 680.000 majeurs sous protection judiciaire, 365.000 sous tutelle et 313.000 sous curatelle. La moyenne d’âge des majeurs sous tutelle était de 64 ans.

Les mesures de mise sous tutelle ou curatelle ne sont pas anodines. Elles ne doivent être prises que lorsque la situation le nécessite (même si des abus existent parfois).

Lorsqu’une personne est mentalement affectée au point de ne plus pouvoir prendre soin d’elle-même, elle n’est certainement pas en état d’avoir un avis pertinent sur la direction à suivre par l’État.

Et d’une certaine façon, c’est même pire que ça.

Même si Macron & cie justifieront leur action au nom des “droits de l’Homme”, étendre le droit de vote aux débiles mentaux sous tutelle, c’est implicitement affirmer que la sélection des élus en sera améliorée, et par là, que les débiles mentaux seraient mieux à même de “bien voter” que les autres !

À ce titre, considérant à quel point une personne sous tutelle est vulnérable et influençable, on est en droit de se demander si ne se cache pas là une volonté plus sinistre : les personnes dotées de la tutelle pourraient fort bien faire voter la personne sous tutelle selon leur choix.

Autres mesures néfastes

Quant au fait que certains majeurs protégés sous tutelle ne puissent ni se marier ni se pacser ni divorcer sans l’autorisation d’un juge, “cette réalité est inacceptable”, pour la secrétaire d’État, qui précise que “le code civil sera modifié d’ici le début de l’année”.

Si une personne est trop mentalement limitée pour pouvoir prendre soin d’elle-même, elle n’est pas en état de fonder une famille ou d’assumer les responsabilités inhérentes à une vie de couple.

Cette proposition est absurde.

Environ dix millions de personnes vivent en France avec un handicap, au sens très large, subissant de fortes inégalités d’accès au logement, à l’emploi ou à la scolarisation.

“Au sens très large”, en effet !

Ce chiffre de dix millions est complètement fantasque, incluant énormément de personnes souffrant de problèmes réels mais comparativement mineurs.

Ce n’est qu’une méthode de propagande visant à donner l’impression que beaucoup plus de personnes ne sont concernées qu’en réalité.

Pour “éviter des ruptures de parcours et de droits”, des mesures de “simplification administrative” ont été annoncées.

Pour Édouard Philippe, il s’agira “de permettre de déclarer une fois et une seule fois son handicap pour éviter des démarches répétitives et complexes qui peuvent constituer des atteintes à la dignité”, a-t-il expliqué à l’issue du CIH dans la cour de Matignon.

Ainsi, les personnes dont le handicap “n’est pas susceptible d’évoluer favorablement” pourront prétendre dès 2019 à des droits “à vie”: l’allocation adulte handicapé (dont le montant mensuel passera à 860 euros maximum pour une personne seule le 1er novembre), la reconnaissance de qualité de travailleur handicapé, et la carte mobilité inclusion.

Pour les jeunes, l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) pourra être versée directement jusqu’à 20 ans. Certains droits, comme celui d’avoir un accompagnant scolaire, seront en outre attribués par cycle scolaire et non plus par année.

Je vous traduis en français : les travailleurs productifs seront encore plus étouffés d’impôts dans le but d’entretenir la masse croissante des personnes improductives.

Joyeux marchand maternité
Le travailleur blanc ponctionné d’impôts ne peut plus s’occuper correctement de sa famille. Merci (((qui))) ?

[…]
Concernant le logement, et après le tollé suscité par la mesure de la loi Elan qui abaisse de 100% à 20% de la part des logements “accessibles” dans les programmes neufs, le gouvernement a promis la publication “avant fin 2018” du décret rendant obligatoire un ascenseur pour les bâtiments d’habitation collectifs neufs comptant au moins trois étages, contre quatre actuellement.

Lorsque les mesures d’accessibilité entraînent des coûts et complications majeurs.

Les bénéfices réels qu’elles apportent doivent toujours être mis en balance contre ces coûts, les généraliser est néfaste.

Un recensement des logements accessibles ou adaptés aux personnes à mobilité réduite dans le parc locatif social devrait être diffusé début 2019.

Concernant l’accessibilité des établissements recevant du public (ERP), obligation prévue par la loi de 2005 qui fait l’objet de délais échelonnés jusqu’en 2024 (“agendas d’accessibilité programmée”), un premier bilan des avancées sera remis au Parlement fin 2018.

Conclusion

Une fois de plus, le gouvernement Macron prend des mesures qui vont directement à l’encontre des intérêts de la nation française ; oeuvrant perversement à la détruire.

Pour conclure, je répéterais ce que j’écrivais il y a quelques mois :

L’initiative de Macron revient à pousser l’idée démocratique jusqu’à son absurdité intrinsèque ; l’idée démocratique selon laquelle soumettre une question au vote de l’ensemble de la population serait la meilleure méthode pour obtenir des choix politiques bénéfiques à ladite population, est totalement erronée.
[…]
L’idée démocratique, c’est dire que le dernier des imbéciles, tout comme le pire des escrocs, devrait avoir le même pouvoir de décision politique que la personne la plus sage et honnête.

Mais dans la réalité, l’addition de la stupidité ne donne pas pour résultat la sagesse.

Je ne me doutais pas alors à quel point la mention du “dernier des imbéciles” devait s’avérer prophétique !

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

28 Commentaires sur "Le gouvernement Macron veut faire voter les malades mentaux !"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Rho 2
27 octobre 2018 0 h 38 min

En même temps, comme dirait le Métron, quand on fait rentrer des débiles mentaux dégénérés et des boucaques quasi analphabètes, et aux moeurs de sauvages, à l’Assemblée nationale, quoi de plus normal que faire rentrer des débiles dans les bureaux de vote ? Au moins, ces électeurs là auront des élus qui leur ressemblent !
De toute façon, ceux qui ont voté pour le saigneur des anus sont déjà, à mon avis, des débiles profonds. Simplement, ils n’ont pas la carte officielle de con, pardon, de mal-comprenant. J’imagine que c’est en les comptant qu’ils arrivent à dix millions.

Neffie
28 octobre 2018 22 h 10 min

Commentaire parfait…

Vivre_ensemble
1 novembre 2018 7 h 37 min

Rappelons que nos chers freres arabes affichent des taux de consanguinité autour de 40%…

Anonyme
27 octobre 2018 6 h 24 min

Ils prennent en compte les “déséquilibrés” d’allah lalalilère tsoin tsoin aussi ?

Earl Turner 31
27 octobre 2018 17 h 13 min

Un attardé ayant l’âge mental d’un enfant de 7 ans pourra voter mais un adolescent de 15-17 ans plus mature que son âge, non.
Aucune chance que les malades mentaux votent pour un parti nationaliste ou eugéniste (!) ce sera sans doute centre-gauche. Il y aura aussi des candidats trisomiques.
La prochaine étape c’est le vote de tout les étrangers (même hors UE) à toutes les élections.

Une personne de plus de 18 ans est donc forcément considérée comme responsable parce que génétiquement elle a plus de 18 ans.
Mais un personne avec un pénis n’est pas forcément considérée comme un homme bien que génétiquement ce soit un homme.

Les juifs, ça osent tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît.

Jacot
27 octobre 2018 19 h 19 min

Bah, « en même temps » en Corse, on faisait bien voter les morts…
Bon, Rho 2, « le seigneur des anus », excellent, je confisque !

tin .
27 octobre 2018 20 h 16 min

Tout est très simple ! in homme en vaut un autre . Un fou n’a pas moins de valeur qu’un grand physicien ou un médecin réputé .. Le dogme démocratique est intangible , il ne se discute pas .
Le mettre en cause , c’est être digne du cabanon où de bonnes âmes vous donneront des bulletins de vote , les bons seulement ; au nom de Micron , le génie deux fois de suite recalé au concours de l’ENS.
Le peuple français est fier d’avoir produit un pareil déchet humain .
addendum : la démocratie , la vraie , implique un peuple homogène ethniquement et culturellement . Relisez Platon

Rho 2
28 octobre 2018 13 h 06 min

Le saigneur des anus. Car on se fait saigner par ce trou du cul. Il n’y a pas de droits d’auteur. Mes conneries sont libres de droits et rien ne me fait plus plaisir que de les voir réutilisées !

Alligator 427
28 octobre 2018 1 h 30 min

Blanche,
Pour ma part je suis mitigé, je m’explique:
Que préférez-vous: Que les taulards conservent leurs droits civiques ?
Comparativement je préfère nettement cette décision, qui plus est, je suis marié avec une personne que vous définissez de débile malgré le fait que celle-ci fait parti de la minorité des personnes de “son niveau” qui partage nos idées nationalistes.
Mariés, sans enfants, depuis 1999, nous avons dû demander l’autorisation à un magistrat de merde pour officialiser notre union; et n’en déplaise à quiconque. Car, comparativement, le mariage polygame des envahisseurs est toléré ainsi que la profusion de cafards et blattes qu’il en résulte…
Alors oui, des personnes blanches en situation de handicap mental ont bien le droit de participer à la vie de notre communauté et participer aux élections, comme elles ont le droit de se marier librement. Quant à l’éventualité d’enfanter, n’ayez crainte car les (((institutions))) font en sorte de résoudre les risques dès l’âge de la puberté chez les filles et font en sorte que des implants soient posés (à notre époque) ou qu’il y ait ablation des organes comme celà se faisait à une autre époque.
Alors Blanche, je vous invite à comparer avec la prolifération de bougnoules et de nègres pour lesquels rien de celà n’arrivera; et les taulards conserveront leurs droits civiques, même s’ils niquent la France !

Saphnatio
28 octobre 2018 7 h 15 min

Vous êtes marié avec une débile mentale, vous avez sacrifié l’idée de fonder une famille pour épouser une débile. Vous êtes un traître, car sans enfants la race Blanche est vouée à disparaître. Je suis opposée au vote des débiles mentaux, au mariage des débiles mentaux. Si nous tolérons ces mariages, aucune raison de ne pas tolérer le mariage des fiottes et la PMA pour les gouines (qui elles, contrairement à vous, donneront naissance à des enfants blancs). Le mariage doit être uniquement lié à fonder une famille dont le but recherché est d’avoir des enfants, beaucoup d’enfants blancs et sains. Point.

Alligator 427
28 octobre 2018 11 h 28 min

Eh bien je vous souhaite toutes et tous d’avoir des enfants sains. Puissent les lois de la nature ne pas vous sanctionner de sorte que vous, où les vôtres, ne passiez du côté des “traîtres” aux yeux de celles et ceux que vous qualifiez de “sains”.
D’autre part, je ne puis me considérer insulté dans la mesure ou j’assume mes choix et que la vie n’épargne personne, y compris vous.

Alligator 427
28 octobre 2018 11 h 31 min

Sans crainte et sans haine… À méditer.

Saphnatio
28 octobre 2018 13 h 41 min

Je pars du principe que si nous acceptons de faire des exceptions (comme accepter votre mariage avec une débile mentale). Nous devons dans ce cas, accepter les autres dégénérescences, et bien non, on ne peut pas vouloir la pureté, tout en faisant des exceptions. Votre femme est une débile mentale qui ne contribue pas au renouvellement des enfants blancs que nous avons besoin. Point. De mon coté, j’ai mis au monde 4 enfants (3 garçons et 1 fille) qui sont sains, le contraire, aurait été insupportable pour nous. Dans notre société, nous n’avons pas de place pour des débiles mentaux ou des dégénérés, car ces gens coûtent trop cher à la société, et n’apportent absolument rien à une nation. Je ne vois pas pourquoi, nous devrions accepter et faire une exception pour vous.

Alligator 427
28 octobre 2018 18 h 09 min

Je n’ai demandé à PERSONNE de faire une exception à mon encontre, ne vous méprenez pas de la sorte. J’ai simplement voulu dire que, parfois, des propos peuvent blesser sans intention de le faire, des personnes, et que je remarque que vous persistez en me donnant l’impression d’y prendre un malin plaisir.
Sachez Madame, qu’au regard de l’égocentrisme dont vous faites montre, qu’il ne fait aucun doute que vous n’auriez point accepté la moindre tare pour vos enfants et que ceux-ci peuvent vous faire devenir là grand mère d’un ou d’une débile: les renierez-vous pour autant ?
Devant tant de suffisance je ne puis que vous exprimer l’expression de mes sentiments choisis. En langage plus abordable pour vous, cela signifie que je vous emmerde.

Saphnatio
28 octobre 2018 20 h 41 min

Blanche, vous avez très bien traduit ma pensée. Et je vous en remercie. Oui, tout comme vous, je n’aurai jamais accepté que mes enfants ou futurs petits enfants soient tarés. Je pense d’ailleurs que les parents sains ne font pas des enfants débiles mentaux. D’autre part, je pense qu’il faut être cohérent dans sa façon de penser, de vivre. On ne peut pas refuser une société de dégénérée, et en même temps avoir un mode de vie qui ne correspond pas à ce que nous refusons aux autres. Ce Monsieur ne peut se qualifier de NS, car son mode de vie ne correspond en aucun cas à l’idéologie NS. Il se sent blessé car nous n’acceptons pas son mariage avec une débile mentale, cela me laisse de marbre. Ce que je vois, c’est qu’en épousant une débile mentale, il ne peut avoir de descendance. Ces mariages ne peuvent être autorisés dans une société saine. Point.

Rho 2
29 octobre 2018 1 h 20 min

J’ai eu un problème technique et je n’ai pu prendre connaissance de votre message de 22h13 qu’après avoir posté mon commentaire de 0h28.
J’ignorais donc les ignobles attaques qu’Alligator 427 a osé formuler contre vous.
Sinon, je l’aurais étrillé, pour ne pas dire étripé, nettement plus brutalement.
Manifestement, ce mec ne supporte pas qu’on le place devant ses contradictions et réagit avec violence, pour ne pas dire de façon hystérique, quand on ose critiquer ses choix de vie et leur incohérence avec la fréquentation de ce site.
Sa psychanalyse débile à deux balles, ses accusations d’égocentrisme, me font penser à cette blague enfantine : “c’est celui qui le dit qui l’est !”
Inversion accusatoire digne d’un youtre ou d’un rouge, comme vous le soulignez.
Manifestement, ce mec n’accepte pas d’être recadré par des femmes et le fait que certaines puissent lui être infiniment supérieures aux plans intellectuel et moral. Si elles osent le critiquer, ce n’est à son sens que de la méchanceté pure et le signe d’une personnalité aigrie. Mais lui, il va bien…
On comprend mieux qu’il ait choisi une femme qui ne risque pas de le contredire…

Rho 2
29 octobre 2018 0 h 28 min

@Alligator 427 : Vous êtes un commentateur de longue date de ce site.
On pourrait donc croire que vous partagez les positions qui y sont exprimées et qu’on peut résumer en quelques mots : nous devons en absolue priorité lutter pour la pérennité et le développement de notre race et l’avenir de nos enfants.
Comme l’exemple du Professeur Faurisson le montre, quand on se bat pour une cause à laquelle on a consacré sa vie, rien ne saurait passer devant. Ni sa santé ou son bonheur personnel, ni ses amours, ni sa famille.
Ce n’est pas ne pas avoir de coeur, c’est simplement être cohérent avec ce qu’on professe et être fidèle à son idéal.
Quand vos actes sont en totale contradiction avec la cause qu’on prétend défendre, c’est qu’on a trahi celle-ci et les personnes qui lui sont restées fidèles, et agissent conformément aux valeurs qu’elle représente, peuvent à bon droit vous considérer comme un traître.
Les mots ont un sens.
Non, quelqu’un qui n’a pas les facultés de discernement nécessaires pour comprendre le monde dans lequel il vit, ne devrait pas pouvoir influer sur la politique. Ce n’est pas parce qu’hélas beaucoup de cons votent, et que certains veulent étendre ce droit aux boucaques qui nous envahissent, qu’on doit l’accorder aux déficients mentaux, fussent-ils blancs.
D’autre part, chaque personne de notre race devrait avoir pour objectif lorsqu’elle se marie, de fonder une famille qui viendra s’enrichir d’enfants, et, naturellement, d’enfants sains. Certes, le malheur arrive et les anomalies chromosomiques ou les problèmes de développement de l’embryon aussi. Mais la médecine a désormais fait suffisamment de progrès pour qu’on puisse déceler à temps la plupart de ces anomalies et mettre alors un terme à la grossesse.
Ce n’est pas toujours le cas.
Je connais des gens qui ont eu un très beau bébé, rayonnant comme un jeune dieu et très affectueux, mais qui ont malheureusement fini par comprendre qu’il ne serait jamais un physicien nucléaire ni quoi que ce soit d’autre dont ils puissent être fiers. Moi, je lui aurais montré le chemin de la prise de courant dès qu’il aurait pu ramper. Ou j’aurais mis un terme à sa vie par un autre moyen. Et ne me dites pas que je n’ai pas de coeur ! Simplement, je mène ma vie selon ma raison et mon idéal.
On ne peut prôner l’eugénisme et vouloir faire une exception pour soi-même.
Ça, ce serait de l’égocentrisme.
Ils ont gardé leur gosse. Il était trop beau, trop gentil ; ils n’ont pas eu le courage.
Le cas se produit aussi chez les filles, évidemment. Et il est possible qu’un homme tombe amoureux d’un joli visage, et soit sensible à la tendresse d’une telle personne.
Vous voyez, bien qu’étant un vieux nazi dur à cuire, je ne vous jette pas la pierre.
Car je sais comment fonctionnent les hommes ; j’en suis un. Mais c’est Blanche et Saphnatio qui ont raison et je trouve intolérables vos propos méprisants et insultants. Vous vous permettez de leur faire la leçon parce qu’elles ne vous approuvent pas et osez les accuser d’égocentrisme alors que c’est vous qui en faîtes preuve en plaçant vos émotions et votre bonheur personnel au dessus des intérêts de notre race, de ses enfants, et de sa civilisation. Elles sont des femmes de cœur et de devoir. Et elles font ce qui doit être fait pour que leur idéal et notre peuple vive. Blanche sacrifie sa vie et sa santé à notre cause, pour elle sacrée. Peut-être ne sera elle jamais mère mais elle est le guide spirituel de nombreux parents ou futurs parents. Notamment.
Saphnatio a choisi d’abandonner ses chances de faire carrière pour se consacrer à ses enfants et leur donner une éducation conforme à ses valeurs, valeurs qu’elle partage avec son mari.
Celui-ci trouve auprès d’elle non seulement l’amour et la tendresse mais aussi la compréhension et l’échange. Il y a aussi une communion des esprits chez un couple tel que le leur.
Et ces femmes ne peuvent que vous désavouer. Comme toutes leurs soeurs, elles ne peuvent tomber amoureuses que d’un homme pour lequel elles ont de l’admiration. Jamais l’une d’elle ne se mettrait donc en ménage avec un débile mental, fut-il beau comme Adonis ou son équivalent contemporain hollywoodien.
L’homme flashe d’abord sur le physique, même si, normalement, il ne peut, lui aussi, se mettre en couple qu’avec une femme qui partage ses valeurs essentielles et avec laquelle il peut échanger des idées.
Il est possible que le handicap mental de votre épouse n’affecte pas toutes ses facultés et que vous puissiez quand même échanger sur certains sujets. Je suppose qu’elle partage donc certaines de vos valeurs, et qu’elle sait ce qui est bon et beau même si elle ne peut formuler aisément pourquoi. Moi, ça ne me suffirait pas.
Mais je ne connais pas votre vie et je ne vous condamne pas.
Si ce n’est pour votre réaction face aux légitimes remarques de mes sœurs aryennes pour lesquelles j’ai de l’admiration et de l’amitié…

wpDiscuz