Démocratie Participative #92 : Arachnophobie

Il est mardi et c’est l’heure de notre rendez vous avec la démocratie. Enfin, avec nos démocrates ! Bonne écoute.

À 4.31, après la présentation habituelle des participants commençons par le premier sujet. Il est interdit d’arrêter les migrants clandestins, comme l’ont fait les Identitaires à la frontière dans les Alpes. Une circulaire a donc été diffusée pour rappeler que les comportements hostiles à la circulation des migrants étaient condamnables. Depuis le 4 mai, les tribunaux ont reçu cette circulaire et peuvent désormais sanctionner les vilains Français qui voudraient arrêter l’invasion, sans violences. Le gouvernement républicain s’acharne sur sa propre population, d’après Fulbert. Et cela durera longtemps si personne ne l’arrête. Porovitch ressent du dégoût et de la haine pour ce système. La surprise n’est plus de la partie et la lassitude s’installe. Notre État est dirigé par des gens qui veulent entretenir l’immigration illégale et qui l’encourage. Il n’y a même pas de frontières dans nos pays, la législation devrait être complètement rééditée pour le point de l’immigration clandestine : mais pas par nos politiques qui veulent des immigrés en France et en Europe. Cette manœuvre judiciaire prévient les gens que même s’ils ne font rien d’illégal : ils pourraient être condamnés. Le coup de communication des Identitaires permet aux gens de voir la radicalité du système et sa proportion à mettre en œuvre le remplacement de la population en France.

À 20.32, la grossophobie vient rejoindre le camp des nouvelles phobies. On entend donc une obèse, Daria Marx, qui nous explique le calvaire qu’elle subie au quotidien. Violence verbale, violence médicale, accès réduit à l’emploi, moqueries… arrêtons de regarder les gros comme s’ils étaient des monstres ! L’obésité serait aussi une maladie d’après elle. Pour la minceur, un camp en Pologne est très efficace… Ce serait donc à nous de nous adapter, les hôpitaux, les bus, les avions : il faudrait que tout soit adapté aux gros. Les gens n’ont plus d’idée commune qui leur permet de se construire, la société s’effondre progressivement donc ils ressentent un manque. Il n’y a plus d’idées collectives positives. On se retrouve avec des personnes qui, dans leur posture victimaire, demandent de l’argent pour prendre en charge leurs défauts. C’est une attitude mise en place par les juifs il y a plusieurs années. On a eu les juifs, les noirs, les arméniens, les pd et maintenant : les gros. Quand on cumule les identités victimaires, vous êtes quelqu’un de plus important dans la société, même si c’est faux. Elle ne veut pas s’adapter aux autres mais demande aux autres de s’adapter, nous sommes face à une personne qui ne veut pas faire d’efforts. Elle dit avoir voulu maigrir mais c’est faux, elle ne fait pas d’efforts pour perdre du poids. Gandalf propose son aide pour lui faire faire un régime et lui donner des conseils, en 6 mois elle aurait une taille de mannequin ! Léon pose très justement le fait que ces gens là ne veulent pas se regarder dans une glace pour se dire : je ne suis pas normal et je dois faire un travail sur moi pour changer et devenir normal. En tant qu’adulte il faut assumer ses problèmes et tenter de les régler.

À 40.24, Marlène Schiappa, secrétaire d’état pour l’égalité entre les hommes et les femmes, est devenue persona non gratta dans un bar tenu par des musulmans. Elle a été conseillée par le préfet de ne pas rentrer dans ce bar pour éviter des incidents. Elle a fait un petit safari à Trappes, entourée de 80 policiers… Elle souhaitait avoir une vision de la réalité du terrain, mais pas trop quand même ! Il n’y aurait pas eu de protection policière, elle aurait finie dans une cave, violée par des maghrébins. Au gouvernement, ils affirment ne pas tolérer de zones de non-droit et de manquements aux lois mais finalement, ils ferment les yeux sur ce qu’il se passe et même quand ils tentent de se confronter à la réalité : ils baissent les yeux et se soumettent. À Trappes les écoles musulmanes débordent, contrairement à l’école publique et on renomme des noms de rues pour faire plaisir à la population orientale et Africaine. Mis à part le climat, nous sommes au Moyen-Orient. Sinon, le patriarcat et les mâles Blancs seraient les responsables de la misogynie. Et pas du tout les envahisseurs islamistes.

À 54.19, mort de Naomi Musenga à cause d’opérateurs du Samu qui n’ont pas pris au sérieux cette négresse qui se plaignait de douleurs au ventre. Il est vrai que cette affaire est triste, même si le cas d’une négresse ne nous fera pas pleurer, mais les opérateurs du Samu sont en première ligne pour s’occuper des gens de cette population. Tous les jours, des nègres appellent pour rien, pour des petits bobos et cela à longueur de journée. Les morts ne sont pas nombreux mais il y en a déjà eu, pourtant ça n’avait jamais provoqué de vif émoi. Le fait que c’est un Africaine joue beaucoup sur l’opération médiatique. On ne peut pas demander aux opératrices d’envoyer le Samu pour une personne qui répète sans cesse : je vais mourir, je vais mourir. La femme était incapable de dire où elle a mal, on ne peut pas non plus faire des miracles au téléphone pour établir un diagnostic. Les appels violents contre les centres de Samu se sont donc multipliés après l’affaire. Il y a même eu des appels aux lynchage pour l’opératrice en question, mais cela reste impuni ! Nous n’avons pas à soigner l’Afrique, occupons nous des Blancs plutôt que de tenter de soigner les envahisseurs. Avec toutes les populations qui arrivent dans nos pays, sans contrôle sanitaire, nous avons des risques accrus de pandémie. Les médias n’aiment pas en parler, mais la probabilité d’avoir une propagation d’une maladie exotique est hautement élevée.

À 1.07.29, attaque au couteau à Paris, l’auteur de l’attaque, revendiquée par l’EI, est un jeune Français né en Tchétchénie. L’assaillant était fiché S, connu par la police depuis 2016 pour ses relations avec des jeunes voulant rejoindre des zones de guerre au Moyen-Orient. L’agresseur a été éliminé après son attaque meurtrière. Le scénario ne change pas, il était connu des services de police, naturalisé car persécuté : au final, il tue des Blancs. Poutine n’a pas été assez efficace en Tchétchénie pour éliminer la racaille, nous avons des fiottes qui naturalisent les racailles et les font rentrer sur nos terres. Des tweets se plaignaient que le bougnoule avait été abattu ! Encore une chance pour la France qui tente d’installer le boxon chez nous. La non-réaction du peuple Français est terrible : il est devenu banal de voir des gens se faire poignarder ou abattre par des bougnoules dans nos rues. C’est un épisode de plus dans la guerre civile larvée qui nous touche. Les gens sont tellement devenus individualistes que tant qu’ils ne sont pas touchés, ils s’en foutent !

À 1.31.01, pause musicale : « Si j’étais président », Blagodariov

À 1.37.26, Israël remporte l’Eurovision 2018. Une chanson féministe et de défense des femmes car se revendiquant du mouvement Metoo. Elle est habillée avec des habits japonais et elle a les yeux bridés (naturellement, en raison de la présence massive de sa graisse). Une forme d’appropriation culturelle ? Elle chante en Anglais avec un accent juif très prononcé. L’Eurovision est l’expression du gauchisme et du trotskysme. Après la femme à barde sidaïque, Conchita Wurst, nous avons l’obèse juive. Ce n’est pas une nouveauté en Europe, comme avec la coupe d’Europe, mais nous avons des problèmes de géographie. Nous avons des Égyptiens, des Israéliens, des Syriens… Mais pas la Russie, les choix exprimés sont tout de même surprenants. La France était portée par deux “chanteurs” qui avait pour thème les migrants, et bien sûr la chanson était pour leur accueil. Nous assistons à la messe, la célébration de la naissance du migrant, qui va venir payer nos retraites.

À 2.02.51, petite discussion sur la religion. La rédemption dans le christianisme est très bien illustrée dans la vidéo Mercy, de nos chanteurs pour l’Eurovision. Dans la France déchristianisée au sens religieux, mais qui conserve les idées de fautes et de rédemption, on peut se racheter si l’on accueille des migrants : le pardon et les bonnes œuvres. Si on accueille des nègres, on nous pardonne. Et la promotion de cette “rédemption” est faite par ce moyen de propagande : la musique. Les hommes se rassembleront toujours dans quelque chose qu’ils ont en commun. D’ailleurs, le discours des politiques est très religieux, notamment avec l’emploi des termes appropriés comme les valeurs, la République auquel personne ne peut se soustraire. C’est un cadre conceptuel chrétien mais déchristianisé, et c’est même présent dans l’extrême gauche. C’est du gauchisme exalté de caractère religieux. Le Blanc est coupable de tout, selon le système, donc il nous oblige à nous racheter et nous faire pardonner pour nos fautes.

À 2.17.45, les médias imposent la vision qu’ils veulent et sélectionnent les sujets qu’ils veulent dont on parle. Comme avec les migrants, la plupart sont des hommes jeunes Africains. Les grands médias jouent la carte de la pleurniche pour imposer des allogènes. Les médias utilisent les images pour convaincre les gens d’accueillir les migrants. Eric Ciotti, souhaite bonne chance au groupe Madame Monsieur (nos deux chanteurs gauchistes) qui représentera la France. La droite molle en pleine action. C’est le côté fossilisé de la bourgeoisie qui contrôle la France, pas une goutte de sang révolutionnaire ni de nationaliste. Ce ne sont pas ces gens là qui vont sortir les Français de la boue. Ils soutiennent des gens qui chantent l’invasion de la France, comment pourraient-ils faire quelque chose pour nous, mis à part nous enfoncer encore plus profondément ? Voilà ce qui arrive quand on a une droite antifasciste. Petite discussion sur le 8 mai 1945. Il y a 5 jours c’était les commémorations du 8 mai, deux jours plus tard c’était déjà effacé de l’esprit des gens. La famille (((Klarsfeld))) alerte sur la montée de l’extrême droite, c’est le danger imminent en ce moment ! L’extrême droite resterait puissante en France et progresserait en Europe ! Au nom des juifs, ils s’inquiètent de l’Europe qui serait une forteresse friable qui pourrait devenir haineuse à la suite des élections. Ce qui empêcherait l’intégration des migrants et déclencherait un pogrom des juifs. Il faudrait donc réagir et accueillir encore plus de migrants ! (((Ils))) ont gagné en 1945 et veulent perpétuer cette victoire à l’infinie en écrasant la naissance d’une riposte.

À 2.40.12, on nous explique que ce que les Européens peuvent penser d’eux même n’a aucune importance car s’ils ne se comportent pas comme il faut, les juifs pourraient partir. Un futur horrible que l’on ne voudrait pas du tout voir se réaliser… Attention, l’extrême droite est toujours là et la Shoah arrive pour les juifs présents dans nos contrées. Le seul sujet de discussion des juifs, c’est les juifs. Ils sont leur propre sujet de discussion. Leur intérêt est juif et rien d’autre. Le nombril de l’Europe c’est les juifs, sauf que nous avons d’autres centres de préoccupations. Et quand on leur dit ça, ils deviennent fous et nous dictent nos actions, tout en nous parasitant et en important des nègres. Les juifs sont toujours là pour embêter le monde et agitez les médias contre les personnes antisémites. Comme par exemple la “mamie Nazi” Ursula Haverbeck-Wetzel. Être révisionniste ou mettre en cause la version (((officielle))) sur la Shoah peut vous envoyer en prison ou alors ruiner votre vie, ou les deux. Tout est dirigé par les juifs et vous ne pouvez pas leur manquer de “respect” sans subir leur courroux. On peut même parler de crime de blasphème quand on critique les juifs. Il faut donc leur demander pardon.

À 3.01.20, dans le regard des Goys il y a une déification de la race juive. Mélenchon avait parlé du rayon paralysant de l’antisémitisme, par un tropisme bougnoule. On ne peut pas le soupçonner d’être antisémite au plan racial mais qui, sous l’influence de ses fréquentations maghrébines, commence à être dérangé par leur présence. Une présence urticante, comme la présence des Roms sur la promenade des Anglais, d’après Gandalf. Observons les réactions dans tous les pays. L’émission se conclue, à la semaine prochaine !

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

Pas (encore) de commentaire !

10000

wpDiscuz