Démocratie Participative #84 : Les kebabs de l’amour

À chaque nouveau mardi, un nouveau Démocratie Participative ! Bonne écoute.

À 5.10, premier débat sur une vidéo qui représente l’enrichissement culturel. Une vidéo d’un citoyen participatif, une mouquère voilée crie et une énorme négresse se lève d’un banc. À ce rythme là le Congo est bientôt chez nous, si ce n’est déjà pas le cas dans certains endroits de France. Première rubrique : autisme radical illustrée par Bertrand Cantat, agressé par des féministes à Grenoble. Frodon parle d’un mauvais comportement de la part des féministes. Si l’on veut prétendre à défendre correctement une cause il ne faut pas simplement hurler sur l’ennemi. Rester calme face à ses adversaires vous fait sortir gagnant. Sur la vidéo, à cause de cette agression, Bertrand Cantat est presque rendu sympathique alors que c’est une réelle ordure qui a tabassé sa femme jusqu’à la mort.

À 18,26, toujours sur le cas de l’ancien leader de Noir Désir, Gandalf rappelle qu’il a boxé sa femme à mort. Un type comme ça ne mérite que de crever. Bousculer une personne de sa trempe n’est qu’une moindre mesure par rapport à ce qu’il mérite. Il joue la victime, face à la foule haineuse, tel une prostituée. Cela révèle la psychologie de nos adversaires, ils maîtrisent parfaitement bien l’attitude victimaire. C’est la marque de la tare gauchiste qui transforme les hommes en larves. Nos démocrates révèlent aussi que malgré le meurtre terrible qu’il a commis, il avait été défendu par de nombreuses personnes proche de la gauche. Nous avons besoin d’une véritable justice, y compris pour les gens qui sont puissants et médiatisés.

À 25.20, Astérix pense que quelqu’un qui tabasse à mort sa femme doit être emprisonné à vie. Par contre il y a une réalité dans les tribunaux. 80% du personnel est féminin comme dans l’Éducation Nationale. Voilà pourquoi plus rien ne fonctionne en France. La sagesse a été perdue de vue par le gauchisme. Les gauchistes ont détruit la République et le ministère de l’Éducation. En plus du gauchisme, les femmes sont placées de partout alors qu’elle n’ont aucune autorité. Gandalf nous cite l’exemple spartiate, pas de femmes en politique. Il y a une féminisation aggravée de la magistrature. Lorsqu’elles sont face à des situations elles sont gouvernées par leurs ovaires, par la compassion et risquent de sympathiser avec les pauvres, les immigrés, les femmes, les nègres et les bougnoules. Prenons l’exemple d’un divorce, l’homme va le plus souvent payer pour la femme même si la faute est de son côté. Astérix soutient aussi l’intelligence de la société Celte qui interdisait le pouvoir de juger aux femmes et qui n’avaient le droit de s’occuper de l’éducation des enfants seulement avant l’age de 7 ans (l’age de raison). Nous n’avons plus une éducation guerrière depuis trop longtemps.

À 34.01, les femmes ne connaissent plus l’autorité des hommes donc elles cherchent constamment à mettre l’Homme Blanc à bouts de nerfs. Et on le remarque plus dans les tribunaux où le mâle Blanc est la cible constante des juges. Dans le cas de Cantat, il est constamment sous emprise de la drogue ou de l’alcool. Lorsqu’il a tué sa femme, nous ne pouvons pas dire qu’il n’était pas lui même. La deuxième femme de Cantat s’est pendue et la troisième femme de Cantat a déposé une main courante contre lui pour violences. On aurait tendance à dire : bien fait. Lorsque l’on touche la flamme on se brûle, mais on ne doit pas se plaindre ensuite. Les femmes chercheraient des espèces de cas sociaux. Les hommes et les femmes ne pensent pas de la même façon pour trouver un partenaire, la femme va plutôt s’axer sur l’argent et la personnalité alors qu’un homme va plutôt rechercher la beauté. Si elle est gentille et attentionnée alors c’est un bonus. Si l’homme n’a pas d’argent ou pas le physique, la femme risque d’être attirée par un bad boy, un dealer de came, un leader de gang : un perdant dans la société mais qui est gagnant dans sa branche. Voilà pourquoi des Blanches sortent souvent avec des crouilles ou des nègres criminels.

À 44.08, Astérix soutient que les femmes sont très intuitives au niveau de l’énergie d’un homme. L’homme posséderait une énergie plus complexe, plus dense et plus imposante que la femme. Voilà pourquoi l’homme est le leader et voilà pourquoi il est souvent rassembleur. Le problème de notre société c’est que les hommes ne correspondent plus tellement à ce genre de modèle et donc les femmes se tournent de plus en plus vers des déchets. Ce sont les mâles Alpha et les mâles Bêta. Nous sommes donc plus rationnels alors que les femmes sont intuitives. Lorsque elles vont recevoir cette énergie elle vont s’aveugler même si le type est une saloperie sans nom. Rubrique numéro 2 : le porc enjuivé de la semaine, Gilbert Collard. Il dénonce le fait que Jean Marie Le Pen possède des statues du sculpteur d’Adolf Hitler. Il dénonce une pathologie historique et parle d’un homme névrosé, complètement atteint d’un fétichisme Nazi. Il fini par : “le parti qu’il a fondé n’existe plus”. N’oublions pas que notre cher Gilbert Collard est un Franc Maçon et ancien trotskiste. Les juifs peuvent respirer : le Front National n’existe plus.

À 52.27, Derrick parle d’un homme qui n’attendait qu’une excuse pour baver sur Jean Marie Le Pen. C’est une sale personne, un cuck qui s’excuse, un shabbat Goy selon Gandalf. C’est un serviteur des juifs et il revendique être une serpillière du peuple élu. Astérix considère que Collard est un personnage intelligent avec un fort QI mais qui roule totalement pour les juifs. Nous subissons un abrutissement de masse qui nous emporte vers la disparition de notre race. Gandalf en a assez de ce vomi juif qui ne cesse de rabaisser les peuples Européen. Il va falloir qu’une main ferme et déterminée fasse comprendre aux juifs où se situe leur place. Frédéric Haziza crache sur un sculpteur d’exception sur le “sculpteur d’Hitler” (Arno Breker) alors qu’il a fait des sculptures pour de nombreuses autres personnalités et que même les Gaullistes respectaient cet artiste. Le porc Collard qui n’hésite pas à collaborer avec les juifs est une saloperie dont il faut se débarrasser.

À 1.04.30, pause musicale.

À 1.08.21, Angleterre : Paul Golding et Jayda Fransen, des leaders de Britain First ont été arrêtés par la police, puis mis en prison pour 4 et 9 mois respectivement, pour avoir qualifié les musulmans de pédophiles et de violeurs. Les deux nationalistes sont les cadres du parti Britain First, mettons de côté l’idéologie moyenne du parti et concentrons nous sur l’affaire en elle-même, pour avoir donc dénoncé 5 pédophiles pakistanais qui ont violé une fille Blanche de 16 ans. Accuser des pédophiles de pédophilie est donc une diffamation et une incitation à la haine raciale ! Les Pakistanais sont des vermines, en tout, les membres des gangs auraient violés plus d’un millier de jeunes filles (Blanches pour le plus grand nombre). Pour dénoncer ces terribles actes, des nationalistes Blancs se font mettre en prison. C’est un exemple de la dictature musulmane qui se met en place en Grande Bretagne. Nos sentiments, en lisant de pareilles choses, sont de faire de suite une guerre raciale pour venger toutes les victimes.

À 1.15.38, en regardant ça de France on se demande si tout cela n’est pas exagéré, selon Derrick. Mais en lisant les médias Anglais on s’aperçoit que rien n’est exagéré. La haine raciste est donc plus importante que les gangs de violeurs pakistanais ! Ils agissent dans plusieurs endroits mais ils sont toujours en liberté pendant que les nationalistes sont mis en prison. Pendant sa détention, Paul Golding s’est fait tabasser par d’autres détenus. Sans aucun doutes : ce sont des sales bougnoules, l’État Britannique a condamné à mort les deux nationalistes en les envoyant en prison. En Grande Bretagne, les islamistes contrôlent la prison. Ils gèrent les prisons et le gouvernement tente de tuer les nationalistes en les envoyant en prison comme Tommy Robinson. Tommy Robinson s’en est sorti car un vétéran de l’armée l’a protégé. Maintenant au Royaume Uni, s’opposer aux pédophiles musulmans c’est signer son arrêt de mort. En France nous avons de la chance, d’après Astérix, d’avoir des Élites (autant dégénérés que possible) qui nous laissent un délai sur l’Angleterre par rapport à l’état de la conquête musulmane qui touche nos terres. En Angleterre, les musulmans prennent toute la place et contrôlent réellement la rue et la société. Les criminels bougnoules sont aussi protégés grâce à cette présence musulmane.

À 1.27.20, sans faire l’apologie de la criminalité, Astérix nous invite à plus nous baser sur la moralité de nos actes plutôt que sur leur légalité. Ce qui est moral c’est ce qui est bon pour les Blancs et ce qui est légal c’est ce qui est mauvais pour les Blancs. Derrick prend en exemple Kevin Crehan, un Blanc qui avait déposé des sandwichs au jambon beurre devant une mosquée. Il avait été condamné à 12 mois de prison et avait été assassiné en prison. Aucun article de la presse britannique ne donne des précisions sur sa mort. Il s’est fait exécuter lâchement par des sales bougnoules. Les Pakistanais font passer les Algériens pour des gens civilisés.

À 1.33.57, ceux qui pensent que c’est le régime qui fait l’homme sont des gauchistes. C’est l’homme qui crée le régime. Il y a une dégénérescence possible dans chaque régime et un type positif de chaque régime. Les Hommes changeront la nature de l’Homme pour que le régime fonctionne. Ce qui fait la différence c’est le respect de la tradition. Tout n’est pas dû au fait qu’il n’y ait pas de roi en France ou que la France fait partie de l’Union Européenne. Le problème n’est pas là. Revenons à Britain First, leur page Facebook suivie par plus de 2 millions de personnes a été fermée au même moment ou Sadiq Khan demande à la Silicon Valley de demander une censure des islamophobes. Au même moment, deux journalistes ont été exclus du Royaume Uni pour avoir voulu interviewer Tommy Robinson, qualifié de raciste et d’islamophobe. On arrête donc des gens qui veulent parler à d’autres gens, sous la base du terrorisme ! On marche sur la tête. Une Canadienne proche des Identitaires a aussi tenté de rentrer en Grande Bretagne et s’est fait bloquer à Calais. On lui a demandé si elle était chrétienne et si elle voulait écraser des musulmans en voiture : l’Europe en 2018. Le Royaume Uni fait rentrer 500 Djihadistes qui rentrent de Syrie mais ne veulent pas de Blancs et de Blanches racistes et/ou islamophobes.

À 1.40.49, dans une vidéo, des flics ont utilisé un tazer pour arrêter un pakistanais, mais il se relève et se jette sur la femme policière qui hurle à pleins poumons. L’utilité des femmes dans la police : elles se font tabasser. Gandalf décrit les policiers Anglais comme des sous hommes absolus. D’ailleurs une femme voilée peut rentrer dans la police Britannique, de même que des erreurs génétiques qui auraient dû être euthanasiés à la naissance. Le National-Socialisme est le minimum à appliquer pour sortir de la merde dans laquelle nous nous trouvons. Sadiq Khan détruit les Blancs en Grande Bretagne et laisse ses frères musulmans mettre le pays à feu et à sang. Des gamines Blanches de 12 ans ont été mises enceintes, parfaitement innocentes, par des sales bougnoules Pakistanais et personne ne fait rien ! Où est le Blanc qui défend sa terre ? La police, pendant 30 ans, n’a rien fait pour enquêter sur les viols qui se sont passés au Royaume Uni. Nous ne parlons même plus d’un scandale, nous avons la preuve que les envahisseurs ne sont là que pour nous souiller. Le maire de Londres est soutenu par tous les gauchistes alors qu’il couvre ses frères de races, des pédophiles et il veut censurer les gens qui dénoncent de tels actes. Fulbert affirme avec raison que nous ne pouvons pas compter sur la police, l’armée et sur les institutions qui sont sous le joug de nos gouvernements. Il y a une collusion entre nos gouvernements d’Europe Occidentale pour permettre aux parasites de se reproduire et de nous remplacer dans la plus grande violence. Nous ne pouvons pas compter sur eux, seulement sur nous mêmes.

Pour conclure, Derrick nous conseille de ne pas nous laisser dépasser par les évènements. Il faut répandre ce genre de faits mais ne pas tomber dans l’hyperémotivité afin de répandre la vérité et que cela ne tombe pas dans l’oreille d’un sourd. Fin de l’émission, à la semaine prochaine.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

1 Commentaire sur "Démocratie Participative #84 : Les kebabs de l’amour"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
AA
27 avril 2018 21 h 58 min

?w=600&h=356

wpDiscuz