Le procureur général de Californie menace de poursuite les employeurs signalant des clandestins aux autorités fédérales

Traduction de l’article du Daily Stormer.


Le lecteur habituel du Daily Stormer [ndt : tout comme celui de Blanche Europe] est certainement familier avec les sortes de folies qui se produisent dans ce monde.

Nous rapportons chaque semaine plusieurs affaires qui paraissent totalement invraisemblables. Des choses que la réalité elle-même ne devrait pas permettre.

Je ne vais pas vous dire que c’est l’affaire la plus folle que j’ai jamais vue. Mais je vais dire qu’un gouvernement d’État menaçant de poursuivre des gens pour avoir suivi une loi fédérale est une sorte de folie particulière que je n’ai pas rencontrée auparavant.

RT :

Au milieu de “rumeurs” de descentes à grandes échelles imminentes des services d’immigration, le procureur général de Californie averti les employeurs qu’ils subiront une amende allant jusqu’à 10.000 dollars s’ils fournissent aux agents fédéraux de l’immigration des informations sur leurs employés.

Lors d’une conférence de presse jeudi, le procureur général du Golden State, Xavier Becerra (D), a dit aux employeurs qu’il est attendu d’eux qu’ils respectent des lois prenant effet à partir de 2018, accroissant l’image d’« État sanctuaire” de la Californie.

Selon la loi AB 450, les employeurs n’ont pas le droit de “fournir un consentement volontaire aux agents d’application [des lois fédérales sur] l’immigration accès, évaluation ou obtention des données des employés de l’employeur sans citation à comparaître ou ordre du tribunal.”

Quiconque viole la loi pourrait recevoir une amende de 2000 à 5000 dollars pour sa première violation et de jusqu’à 10.000$ pour les violations suivantes.

Becerra dit que la loi a été conçue pour protéger la vie privée des employés, et a averti les employeurs que “l’ignorance de la loi n’est pas une excuse si vous la violez”.

Le procureur général a ajouté que l’État n’a jamais contesté l’autorité du gouvernement fédéral d’appliquer les lois du gouvernement fédéral sur l’immigration.

“Nous contestons, en fait nous sommes au tribunal actuellement à contester la capacité du gouvernement fédéral à forcer la Californie à faire son application des lois fédérales sur l’immigration pour lui. Nous contestons quand les agents fédéraux de l’immigration essayent de dire à nos forces de l’ordre locales ce qu’elles doivent faire”, a dit Becerra. “Et nous sommes préparés à contester toute action des autorités fédérales de l’immigration qui violerait les droits constitutionnels de quiconque vivant dans l’État de Californie.”

Ils ne contestent pas l’autorité fédérale alors qu’ils menacent de poursuivre ceux qui respectent la loi fédérale.

C’est du niveau de “ceci n’est pas un assaut” pour Waco.

Et c’est la sorte de chose qui pourraient préparer les conditions de l’indépendance de la Californie. Je sais que cela paraît outrancier, mais toutes sortes de choses outrancières se produisent ces temps ci. Et les gens dirigeant cet État sont totalement déchaînés.

Je soutiens à 100% l’indépendance de la Californie. Nous avons des différences qui ne peuvent être qualifiées que d’« irréconciliables” avec les dirigeants de cet État, et je crois qu’il est temps de mettre un terme à cette relation.

S’ils se séparaient, beaucoup de gauchistes et de personnes marrons du reste des États-Unis afflueraient vers cet État, et nos sympathisants le quitteraient.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

4 Commentaires sur "Le procureur général de Californie menace de poursuite les employeurs signalant des clandestins aux autorités fédérales"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
RACEBOARD
2 février 2018 16 h 39 min

vu la tronche qu’il a……
indépendance : oui !

Darkeuclyde
2 février 2018 17 h 29 min

J’espère également l’indépendance de cet pour que les Nationalistes blancs des EUA puissent gagner en marge et encore mieux s’organiser qu’ils ne le sont aujourd’hui et améliorer leur stratégie.

Michael
2 février 2018 19 h 04 min

On se demande qui dirige le pays mais bref, la (((Californie))) est perdue, comme certaines parties/villes de France. Le projet d’Harold Covington d’état blanc est intéressant, il encourage les blancs à se déplacer dans le Nord Ouest des USA, triste mais réaliste pour l’instant. (Radio Free Northwest sur YT)
De grandes choses pourraient renaître à terme, et vivre entourés de blancs dans son pays; le bonheur. En France.. peut-être la Haute-Savoie? c’est encore très blanc et les nègres n’aiment pas la montagne.

Rho 2
2 février 2018 23 h 11 min

Ce salopard devra terminer de nuire au bout d’une corde ou un pieu dans le cul… Personnellement je suggère à nos frères américains de combiner les deux procédés !

wpDiscuz