Des nationalistes grecs délogent des antifas à coup de cocktails molotovs

Un squatt antifa incendié

Notre époque est remplie de mauvaises nouvelles. Mais tout n’est pas gris (et rempli de gris) : parfois de bonnes nouvelles sont de la partie. Et c’est le cas du côté de la Grèce !

Après une manifestation Nationaliste sur le nom de la Macédoine regroupant 50.000 personnes, quelques dizaines de nationalistes ont attaqués un batiment squatté par l’extrême gauche et notamment utilisé pour accueillir des “migrants”.

RT :

Le 21 janvier, en marge d’une manifestation de nationalistes grecs réclamant le changement de nom de la Macédoine, un groupe de plusieurs dizaines de militants a mis le feu à un immeuble occupé par des antifas dans la ville de Thessalonique, en Grèce, selon plusieurs témoignages. Des images relayées sur les réseaux sociaux témoignent de l’ampleur de l’incendie.

Et c’est une totale réussite, pas d’arrestations pour le moment et le bâtiment est totalement réduit en cendres ! Bel avertissement en faveur des rouges qui se pensent intouchables.

Vers 15h30, « un groupe d’environ 60 à 70 fascistes » a lancé des cocktails Molotov sur le bâtiment, déclenchant un incendie, selon le groupuscule de gauche Libertatia.

A peu près deux pelotons d’hommes, ça commence à être intéressant. Même si je doute qu’ils soient tous du même groupe, la plupart ont sûrement apportés leur “pierre à l’édifice” sans avoir prémédité le coup. Nous ne pouvons que saluer leur courage et leur action coup de poing radicale.

Plusieurs témoins relayés par des médias locaux affirment les militants nationalistes s’en seraient pris au bâtiment tout en scandant des slogans « fascistes ».

Les secours ont dû mobiliser six camions et 15 pompiers pour lutter contre l’incendie. L’intervention, qui a duré trois heures, n’a pas permis d’empêcher la destruction totale de cet immeuble de deux étages. Aucun blessé n’est à déplorer.

Dommage, pas de blessés. Mais un bâtiment de moins, et un avertissement. Pas sûr que les rouges arrêtent de nous parasiter et d’aider les envahisseurs, mais au moins ils savent ce qui les attend.

Nous ne pouvons pas tolérer que l’extrême-gauche nous domine et parade dans nos rues. Ce sont les premiers à enfreindre la loi avec les squatts, la drogue, les manifestations et l’aide aux migrants ; avec la protection du (((système))) !

Puisque personne d’autre n’y fera quelque chose, ça sera à nous de nous en charger.


Vandalisme d’un mémorial de la (((Shoah)))

[Note de Blanche : il ne me paraît pas pertinent de faire un article distinct pour mentionner cet évènement.]

Ekathimerini :

Des vandales inconnus ont gribouillé le nom du parti néo-nazi grec Aube Dorée à la bombe de peinture noire sur le mémorial de l’Holocauste de Thessalonique, suscitant une réaction de l’ambassadeur américain en Grèce, Geoffrey Pyatt, […] et du conseil municipal.
[…]
Pyatt a aussi félicité le président du Comité Central des Communautés Juives de Grèce, David Saltiel, le maire de Thessalonique Yannis Boutaris et le président grec Prokopis Pavlopoulos pour les progrès qui sont faits pour construire un musée de l’Holocauste dans la ville portuaire du Nord qui compta autour de 50.000 juifs avant la Seconde Guerre Mondiale et moins de 2000 après.

Une tactique ordinaire des escrocs de la (((Shoah))) est de prétendre qu’un juif en moins à un endroit donné, c’est un juif massacré. Et les très nombreux juifs qui se sont installés en Israël ou aux États-Unis après la Seconde Guerre Mondiale, ils tombaient du ciel ?

Le mémorial de la place Eleftherias est une sculpture de bronze représentant un menorah avec des corps humains mêlés aux flammes de ses bougies.

Le vrai crime, c’est ce sommet de laideur destinée à promouvoir la culpabilité pour un crime imaginaire.

Mémorial youpin à Thessalonique

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

13 Commentaires sur "Des nationalistes grecs délogent des antifas à coup de cocktails molotovs"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
jones
30 janvier 2018 18 h 14 min

l’exemple a suivre,,, les grecs natios ::montrent la voie et la methode

STOP GÉNOCIDE DES BLANCS
30 janvier 2018 18 h 18 min

Nos kamarades Grecs rallume la flamme de l’espoir pour réchauffez nos âmes!

AA
30 janvier 2018 19 h 27 min

Anonyme
30 janvier 2018 20 h 22 min

Le prochain cocktail molotov sur une mosquée

Snapdragon
30 janvier 2018 23 h 29 min

Il faudrait une page qui répertorie les positions de l ennemi et des noms…
Identifier ,localiser ,détruire.

Pour le mémorial y avait bien plus malin à faire.
Du bronze… oxycoupeur… et op au prix du bronze plusieurs milliers d euro pour financer le combat.
Faites d’une pierre deux coups !

Anonyme
31 janvier 2018 0 h 15 min

En effet bonne idée !

AA
31 janvier 2018 8 h 58 min
Rho 2
31 janvier 2018 9 h 24 min

Ouais, enfin…
Je viens d’y lire que Gordon Cooper avait planté sur la Lune le drapeau d’une loge maçonnique du Colorado le 16 mai 1963…
Sauf que personne ne s’est posé sur la Lune avant 1969 !
Ce truc est juste une compilation de noms que tout le monde connait ; il n’apporte aucune information utile pour ceux qui veulent engager une action telle qu’aller protester devant les domiciles des traîtres. Ses données ne sont pas plus fiables que celles des journaux dont elles ont été extraites. De plus, je ne pense pas que mélanger des noms d’astronautes, dont, manifestement, le créateur de ce site ne connait rien, avec ceux des ennemis de la race blanche soit très judicieux. Ces mecs étaient très à droite et ils ont fait pas mal pour la gloire de notre race.

AA
31 janvier 2018 10 h 20 min

Je dois avouer que je n’ai pas vraiment lu ce site. Quand je suis tombé dessus, il m’avait l’ air intéressant et j’ai marqué la page en me disant que je le lirais plus tard.

Effectivement s’ il écrit des saucisses et ne communique que des informations publics, je vais le supprimer de mes marques pages.

Terre Ensoleillée
31 janvier 2018 11 h 51 min

Super Initiative. À reproduire partout !

7 février 2018 0 h 04 min

Le vrai crime, c’est ce sommet de laideur destinée à promouvoir la culpabilité pour un crime imaginaire.

Ce machin présente néanmoins l’avantage de suggérer que tous ces millions de victimes… sont tombées du ciel 🙂

Parmi les juifs de Thessalonique, il y avait les ancêtres de (((Nicolas Sàrközy)))… lignée complètement “exterminée”… ou pas.

wpDiscuz