L’Allemagne prépare la réunification familiale pour les “réfugiés” : 300.000 colons estimés pour la première phase

Lors de la “crise des réfugiés”, qui avait vu en 2015 plus d’un million d’envahisseurs entrer en Allemagne, avec la bénédiction de Merkel, l’une des prédictions qui avaient été faite était que cette masse d’envahisseurs en attirerait une nouvelle grâce à l’infâme “regroupement familial” (apparemment, des gens qui fuiraient la mort peuvent laisser leur famille au pays ?).

Bild :

Le ministère fédéral des Affaires Étrangères préparent actuellement des visas pour des membres de famille des réfugiés vivant en Allemagne sous protection subsidiaire.

La réponse du secrétaire Walter Lindner à la requête de la politicienne Ulla Jelpke de Die Linke indique que les sections de visas des ambassades et consulats, principalement concernés, attendent des demandes de nomination pour cela. Dès lors, le ministère fédéral des Affaires étrangères et les représentants étrangers informent et conseils les individus concernés.

La réunification familiale pour les réfugiés avec une protection subsidiaire limitée est suspendue jusqu’à la mi-mars 2018.

La protection “limitée” donne un droit de séjour temporaire plutôt que permanent. Mais au bout de cinq ans de présence sur le sol allemand, ils ont automatiquement droit à un permis de séjour permanent. La distinction avec le statut de réfugié plein et entier est donc mineur, dans les deux cas l’allogène touche des subsides et reste durablement.

Cette suspension temporaire de la réunification familiale pour ces individus était une réaction au choc provoqué par la percée de l’AfD lors des législatives de l’automne dernier.

Ceux bénéficiant de la protection “limitée” étant les plus nombreux, ce sont au bas mot des centaines de milliers d’envahisseurs nouveaux par le biais du regroupement familial qui sont dans la balance.

L’Union [ndt : CDU/CSU] veut aussi suspendre ce programme au-delà, le SPD rejette cela fermement. Le sujet est l’un des points difficiles des négociations exploratoires entre l’Union et le SPD pour former un gouvernement.

Jelpke a dit que c’est “bien, mais en fait normal” que le ministère des Affaires Étrangères se conforme à la situation légale actuelle et accepte depuis le début de l’année les demandes de visas pour que la réunification familiale puisse reprendre à partir de la mi-mars.

Le débat “inqualifiable” sur une nouvelle suspension de la réunification familiale doit enfin cesser, dit-elle.

C’est une élue d’extrême-gauche, évidemment elle est pour la submersion migratoire de l’Allemagne, la plus rapide possible.

Le vice-président du groupe parlementaire CDU/CSU, Stephan Harbarth, a cependant dit que le ministère des Affaires Étrangères devrait se concentrer sur la réunification familiale pour les gens “qui ont déjà ce droit aujourd’hui et ne pas anticiper les négociations en cours”.

La réunification pour les bénéficiaires de la protection subsidiaire est un sujet central des discours exploratoires et doit être l’objet d’une décision pour qu’une procédure législative puisse être réalisée avant l’expiration de la date limite.

Des enquêtes de l’Office Fédéral pour la Migration et les Réfugiés (BAMF) ont identifié un potentiel de regroupement de 300.000 personnes, a déclaré Harbarth.

Sa demande au SPD : il devrait s’associer avec l’Union au Bundestag pour s’assurer, alors que nous serons encore en janvier, que la réunification familiale pour les réfugiés éligibles à la protection demeure suspendue.

Au final, ce sera sans doute plutôt la CDU/CSU qui cédera : la tentative de former un gouvernement de coalition avec les Verts et les libéraux a échoué ; et le SPD ne s’est engagé dans ces négociations qu’à contre-coeur.

La survie politique de Merkel dépend de cet accord, et les délégués et militants du SPD gardent le pouvoir de rejeter l’accord négocié par la direction de leur parti s’ils le jugent insatisfaisants.

Il y bien la CSU qui pousse en sens contraire en s’inquiétant de l’issue des élections en Bavière plus tard cette année ; mais vu que Merkel adore inviter des immigrés extra-européens, je doute que cela suffise.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

22 Commentaires sur "L’Allemagne prépare la réunification familiale pour les “réfugiés” : 300.000 colons estimés pour la première phase"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Terre Ensoleillée
16 janvier 2018 13 h 17 min

Il faudrait mettre des ((())) à Merkel

Michael
16 janvier 2018 21 h 30 min

yep elle est d’origine Juive, et tout s’explique. M’étonnerait pas que (((Martin Schulz))) la remplace pour finir le boulot. C’est comme si des (((forces de l’ombre))) choisissaient les candidats. En (((démocratie))) à tous les coups on perd.

budospirit
16 janvier 2018 14 h 49 min

Un million de migrant en 2015 et seulement un potentiel de regroupement de 300.000 personnes.

je n y crois pas une minute entre les hommes celibataires qui iront chercher leurs futures epouses dans leurs pays d origines ,et ceux deja mariés qui y ramenerons leurs epouses ,enfants ainsi que leurs parents freres soeurs comme en France le compte n y est pas .

Mont Blanc
16 janvier 2018 16 h 04 min

Nous soulever armés, la seule solution !

budospirit
17 janvier 2018 19 h 58 min

Perso j ai deux enfants je fais du sport mes enfants aussi ce qui a un cout assez elevé 500 euros pour moi a l années et pres de 400 pour mes enfants qui pratiquent le rugby et la gym si en plus je rajoute le stand de tir et l achat d une arme a feu ma femme m etripe je pense et j y suis attaché .
Elle n aime deja pas ma passion pour les lames si je lui parle d arme a feu et de stand de tir je crains le pire

AA
17 janvier 2018 21 h 11 min

Pour les armes à poudre noire, il n’ y a pas besoin d’ aller au stand de tir. Il faut mieux prendre une réplique ( moins cher à l’ achat, maintenance… ) qu’ une arme de collection.

Sur le deuxième lien, il parle des pipeguns, des armes bricolés maison pas très efficaces mais pas cher et une fois démontés il n’ y a pas de risque pour les enfants.

Reste plus qu’ à convaincre madame ^^


https://enesbe.deviantart.com/favourites/43496525/National-Socialistic-Collection

AA
17 janvier 2018 21 h 18 min

J’ ai oublié de préciser pour le lecteur de passage que les armes à poudre noire sont en ventes libres.

budospirit
17 janvier 2018 22 h 01 min

Je vais m y interresser mais que valent les armes a poudre noires sont elles des armes fiables sans aller en stand de tir peut on en maitriser l usage .
J ai fait mon service militaire en 1992 au 17 rcs commandement et de soutient maison lafitte avec le general roquejeoffe
je sais qu une arme n est pas un jouet j ai démonté monté famas j ai tiré au canon de 20 a l époque ce que je ne serais plus capable actuellement on oublie vite surtout pour le famas qui a de tas de petites pieces .

alors un pistolet a poudre noire sans conseil de proffessionnel j ai des doutes ,je pense que le stand de tir avec le conseil de pro est necessaire

AA
17 janvier 2018 22 h 24 min

Certains aménagent leur garage en stand de tir, c’ est illégale et il ne faut pas de voisin immédiat.
Sur les compétitions de tir, on peut rencontrer des gens pour avoir des conseils ainsi que des vendeurs.

Mais rien ne vaut le stand de tir et les armes à munitions normales mais c’ est un moyen de réduire les coûts.

AA
17 janvier 2018 22 h 26 min

Il doit avoir aussi des armurerie qui vendent des armes à poudre noire pour se renseigner.

33charlemagne
16 janvier 2018 16 h 33 min

Le regroupement familial pour des envahisseurs entrés illégalement en Europe. Le monde de la juiverie nous en fera voir tous les jours des nouvelles.

dissident
16 janvier 2018 22 h 58 min

Merkel aura fait autant contre son peuple que Roosevelt et Staline reunis

Rho 2
25 janvier 2018 3 h 36 min

Quand tu laisses seuls ta femme et tes gosses, c’est que tu estimes qu’ils sont en sécurité. Donc de l’aveu implicite même de ces charognes, là où est leur smala, il n’y a aucun risque. Eh bien, moi aussi je suis pour le regroupement familial. Mais à l’économie : au lieu de faire venir maman et la marmaille, on renvoie papa auprès d’eux. Comme ça, la famille sera réunie. Et pour convaincre papa que c’est la seule solution pour lui, on a plein de moyens. Il faut que ça devienne plus risqué pour lui de rester que de partir.
Mais attention ! Comme disait Coluche dans son sketch sur les flics, on a pas droit aux traces. Lui parlait de celles sur la gueule du mec, moi vous l’aurez compris, je parle d’autre chose.

wpDiscuz