Selon une étude américaine, les extrémistes de droite sont les personnes les plus heureuses

Traduction de l’article du Daily Stormer.


S’il y a une chose que j’ai remarquée à propos des gauchistes, c’est qu’ils ont tendance à être des personnes malheureuses traversées par la culpabilité et la colère contre le monde, sans vrai moyen d’y faire quoi que ce soit.

Personnellement, je me sens beaucoup mieux depuis que je suis passé d’un état d’esprit libéral de “théorie de la conspiration” vers le nationalisme, le fascisme et la masculinité.

Et il s’avère qu’il a été prouvé que non seulement les conservateurs sont bien plus heureux que les libéraux [ndt : on dirait plutôt les gens “de gauche” ou “de droite” dans un contexte français], mais aussi que les extrémistes radicaux sont les plus heureux de tous.

New York Times :

Qui est le plus heureux dans la vie ; – les libéraux ou les conservateurs ? La réponse pourrait sembler évidente. Après tout, il y a tout un ensemble de textes académiques en sciences sociales consacré à montrer que les conservateurs sont naturellement autoritaires, dogmatiques, intolérant de l’ambiguïté, peureux des menaces et pertes, ont une faible estime d’eux et sont mal à l’aise avec les façons de penser complexes [sic]. Et c’était le candidat Barack Obama qui en 2008 avait de façon célèbre qualifié les électeurs des classes travailleuses d’« amers” alors qu’ils “s’accrochent aux armes ou à la religion”. Évidemment, les libéraux doivent être plus heureux, n’est-ce pas ?

Hitler nein

Faux. Les universitaires de droite et de gauche ont étudié ce sujet de façon approfondie, et ont atteint le consensus que ce sont les conservateurs qui possèdent l’avantage du bonheur. Beaucoup de séries de données le montrent. Par exemple, le Pew Research Center a rapporté en 2006 que les républicains conservateurs avaient 68% de chance en plus que les démocrates libéraux de dire qu’ils étaient “très heureux” de leurs vies. Ce motif a persisté pendant des décennies. La question n’est pas de savoir s’il est vrai, mais pourquoi.

La réponse est en fait assez simple.

Les gauchistes n’acceptent pas le monde tel qu’il est, donc leurs sujets de plaintes concernent des choses qui ne pourront jamais être changées ou améliorées. Les gens ne seront jamais égaux. Cela veut dire que leurs vies toutes entières sont vécues comme une lente accumulation de frustrations et d’anxiété, face auxquelles ils ne peuvent rien faire de significatif. Ils se sentent responsables de l’état du monde, et tout à la fois impuissants à le changer.

Citation d'Epictète
Désirer l’impossible n’apporte que malheur.

Les personnes de droite en général tendent à accepter les choses comme elles sont, au moins en ce qui concerne les lois fondamentales de la réalité. cela rend leurs objectifs bien plus facile à atteindre. Ils acceptent que certaines personnes sont pauvres, et même qu’ils sont pauvres eux-mêmes, dès lors qu’ils obtiennent une juste récompense pour leurs efforts et que des opportunités ne leurs sont pas refusées de façon inéquitable.

C’est une façon de considérer le monde bien plus stoïque, et donc bien plus saine.

Beaucoup de conservateurs favorisent une explication se concentrant sur les différences de mode de vie, comme le mariage et la foi. Ils notent que la majorité des conservateurs sont mariés, et que la majorité des libéraux ne le sont pas. (Les pourcentages sont de 53% contre 33%, selon mes calculs utilisant des données du sondage social général de 2004, et presque aucune partie de l’écart n’est due au fait que les libéraux tendent à être plus jeunes que les conservateurs.) Mariage et bonheur vont ensemble. Si deux personnes sont démographiquement semblables, mais que l’une est mariée et l’autre non, la personne mariée aura 18% de chance en plus de dire qu’elle est très heureuse que la personne non mariée.

Jusqu’à ce que la nana divorce de vous, prenne tout votre argent, la maison et les enfants. Mais c’est un autre problème.

L’histoire sur la religion est très semblable. Selon le sondage d’évaluation du capital social communautaire, les conservateurs pratiquant une fois sont quatre fois plus nombreux que les libéraux religieux en Amérique selon un rapport de quatre à un. Et le lien avec le bonheur ? Vous l’avez deviné. Les participants religieux ont presque deux fois plus de chance de dire qu’ils sont très heureux de leurs vies que les personnes non-religieuses (43% à 23%). Les différences ne dépendent pas de l’éducation, de la race, du sexe ou de l’âge ; la différence de bonheur existe même en tenant compte du revenu.

Ce n’est pas que les gauchistes n’ont pas de religion. Leur religion est le gauchisme.

Le problème c’est que le gauchisme est une religion où la rédemption ne peut être obtenue que par l’auto-destruction ou la stérilité, ce qui va contre les instincts fondamentaux de l’homme. Donc c’est une religion qui vous rend malheureux, ou bien parce que vous la suivez et qu’elle détruit votre vie, ou vous ne la suivez pas et êtes alors une “mauvaise” personne.

Femme et bébé
Oh non, je perpétue la suprémacie blanche… Je suis une si méchante personne.

Il m’a toujours semblé que les modérés politiques doivent être plus heureux que les extrémistes. Après tout, les extrémistes font publicité de leur malheur avec des autocollants véhéments disant des choses comme “Si vous n’êtes pas indigné, vous ne faites pas attention à ce qui se passe !”

Hitler nein

Mais il s’avère que c’est faux. Les gens aux extrêmes sont plus heureux que les modérés politiques. Après correction pour le revenu, l’éducation, l’âge, la race, la situation familiale et la religion, les américains les plus heureux sont ceux qui sont ou bien “extrêmement conservateurs” (48% très heureux) ou “extrêmement libéraux” (35%). Tous les autres sont moins heureux, avec le minimum pour les “modérés” centristes (26%).

Les modérés sont malheureux parce qu’ou bien ils ne croient en rien qui en vaille la peine, ou bien ils n’ont pas le courage et l’intégrité d’agir selon leurs convictions.

Les modérés n’ont aucun cadre de référence pour comprendre les évènements qui les entourent, et sont donc perpétuellement frappé par la confusion et l’étonnement.

Les gauchistes ont tort sur pratiquement tout, mais au moins ils ont l’impression de savoir ce qui se passe. Et même si leurs croyances sont auto-destructrices, au moins ils ont l’impression qu’il y a un chemin vers la rédemption. Même ça vaut mieux que d’être un modéré désorienté.

Mais bien sûr, les gens les plus heureux de tous sont les extrémistes de droite. Nous sommes les seules personnes à comprendre ce qui se passe – ce qui peut facilement être prouvé par le fait que nos prédictions sont généralement correctes, contrairement à celles des gauchistes qui sont habituellement catastrophiquement erronées. Et nos objectifs sont clairs et réalisables, même si difficiles à atteindre ; contrairement aux projets chimériques juifs de multi-culturalisme et d’égalité.

Donc, individus déprimés de ce monde : débarrassez-vous de votre prozac, et apprenez à aimer Hitler.

1488 est l’anti-dépressif le plus puissant qui soit.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

117 Commentaires sur "Selon une étude américaine, les extrémistes de droite sont les personnes les plus heureuses"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
RLC
29 décembre 2017 22 h 57 min

J’en doute très fortement.. l’extrême droite respire la souffrance

AA
29 décembre 2017 23 h 07 min

Effectivement…..

Pekam
30 décembre 2017 1 h 07 min

Ouais enfin ça c’est pas en France , en France au mieux on a droit aux abonnées au combo nutella/hanouna/canapé , au pire à la PAN reconvertie.

Sans le vouloir vous avez peut être mis le doigt au seul sujet qui rend malheureux une grosse partie des jeunes “natios” en France.

Pierre François
30 décembre 2017 20 h 03 min

Pekam je suis totalement d’accord avec toi là dessus

emeck
31 décembre 2017 13 h 02 min

Suavelos et les Coq de l’Est mettent en évidence le fait que la roue du carosse du nationaliste FR (sa femme) se trouve à l’Est –
additionné au pouvoir d’achat mais apparemment c’est de l’ordre du blasphème quand ils en parlent, c’est un “paradis blanc” fantasmé parait-il… moi je pense que c’est la crystalisation du désir du nationaliste FR mourant dans sa chambre mais après on peut décider de faire l’autruche…

nufnuf
31 décembre 2017 17 h 45 min

Les coq de l’est qui font exactement la même chose que certain noirs.

Pekam
31 décembre 2017 18 h 59 min

Par exemple ? Que font il de mal ?

nufnuf
31 décembre 2017 19 h 50 min

Baiser les femmes des autres car ils ne savent pas dans leur pays d’origine.

C’est pas pour rien que les noirs courent au près des blanches vu que les femmes noires n’en veulent plus.

Pour moi c’est le même schéma.

Pekam
31 décembre 2017 19 h 58 min

Euh rien à voir. Vous avez quel age , par curiosité ? Par ce que soit vous avez déjà fait votre vie depuis un moment , soit vous êtes dans un millieu ultra privilégié , mais vous ne connaissez pas la réalité des jeunes en France.

Lorsque tu es un jeune blanc en France la question n’est pas de savoir “baiser” les Françaises , mais d’en trouver une qui a pas eu des dizaines de partenaires et qui ne nous inspire pas que du mépris.

Pour ma part j’ai été absolument choqué par les polonaises et les bulgares avec qui j’ai pu bosser en France , elles sont supérieures aux Françaises à tout les niveaux.

Par conséquent je ne peux pas jeter la pierre à des types qui vont directement là bas pour trouver celle qui leur convient.

nufnuf
31 décembre 2017 20 h 22 min

Et mon gars tu crois que les filles de l’est sont des vierges en puissance ? je te signal que l’entreprise du porno en Europe est à l’est et est tenu par Rocco Sifredi , les bordels en Europe son alimenté par quoi à ton avis ? Combien de mecs ont été ruiné par des femmes Russes ? tout comme ceux qui cherchent dans l’Asie. La misère affectif est partout dans le monde et c’est bizarre parce que c’est toujours le même procédé qui est opéré peut importe l’ethnie ou le pays.

nufnuf
31 décembre 2017 20 h 45 min

Ha aussi les filles qui ont des dizaines de mecs comme vous dites c’est pas aussi la faute a ces mecs qui profitent des sentiments ou de la naïveté de certaines jeunes femmes ?

emeck
1 janvier 2018 18 h 37 min

pourquoi vous avez décidé de tout ramener à la pornographie alors que l’on vous parle de femme de l’Est de qualité ? On vous parle d’honorables femmes de l’Est BLANCHES avec qui il est possible de faire sa vie et vous nous parlez du porno en Europe de l’Est… l’objectif n’est-il pas qu’un blanc Européen trouve son bonheur en Europe ou alors faut-il tout réduire au strict schéma nationaliste ? Vous occultez la misère sexuelle et affective en France, c’est un fait le jeune prolétaire blanc est doublé sur son propre sol, si il peut trouver une blanche à sa convenance ailleurs, alors pourquoi pas.

Pekam
1 janvier 2018 21 h 40 min

Laisse tomber , je crois qu’on est pas du tout de la même génération lui et nous . Il ne connait pas les jeunes femmes de 2017.

Darkeuclyde
1 janvier 2018 22 h 08 min

À mon avis il doit être beaucoup plus vieux que nous pour nous dire cela car s’il était en contact permanent avec des jeunes filles, qui plus est dans des villes voir des grandes villes, là où c’est pire encore, il changerait vite de registre.

Pekam
1 janvier 2018 22 h 20 min

Non mais tant mieux pour lui si il a pu faire sa vie avant que ça dégénère totalement. Le seul truc c’est qu’il vient nous faire des leçons alors que sa réalité date de plusieurs décennies.

Et le coup des pauvres jeunes femmes pauvrettes et maltraitées par les hommes … c’est tout l’inverse qu’on voit en France.

Il faut bien se rendre compte que les rapports hommes femmes chez les jeunes sont absolument déséquilibrés en faveur des femmes en France.

Et l’absence de pression sociale à cause d’internet a posé un dernier clou sur le cercueil des jeunes femmes. Elles sont libres de faire ce qu’elles veulent sans aucune conséquences directes. Donc elles font n’importe quoi.

nufnuf
1 janvier 2018 23 h 13 min

J’adore vos commentaires qui m’inventent une vie.

Max.B
1 janvier 2018 23 h 14 min

Je peux vous confirmer que c’est exactement le même en Belgique Kamarades…

nufnuf
1 janvier 2018 23 h 24 min

Mais bien sûr , en Belgique je peux te dire où il y a pas de métissage mon gars.

Max.B
1 janvier 2018 23 h 30 min

Je parle des femmes « mon gars ».

nufnuf
1 janvier 2018 23 h 44 min

Ben justement dit moi les régions en question?

Max.B
1 janvier 2018 23 h 49 min

Viens à La Louvière, on va voir s’il n’y a pas de métissage ni de pétasses…

nufnuf
1 janvier 2018 23 h 59 min

Pour les petasses il y a en a partout. Pour le métissage tu parles en quel proposition car manage et le coin rien vu.

Max.B
2 janvier 2018 0 h 06 min

Dans le centre de La Louvière, ça fait peur autant le pétasses couche-toi-la que l’immigration massive…
Ça m’a choqué quand des membres de ma famille m’ont dit qu’avant il n’y avait que des blancs.
Charleroi c’est pas mal non plus…

nufnuf
2 janvier 2018 0 h 13 min

La Louvière c’était beaucoup d’italiens mais bon la Louvière c’est pas très relevé. A Charleroi je suis assez mitigé car il y a pas de mélange, les gens se côtoient point barre. Par contre à Gosselies beaucoup de friterie halal. Le pire c’est bxl pour moi surtout près de l’atonium. Maintenant si tu veux des bobos je peux te dire où aller si tu veux que des blancs je peux te dire où aller.

Max.B
2 janvier 2018 0 h 22 min

Ouais mais des blancs racistes y’a moyen ?

nufnuf
2 janvier 2018 0 h 43 min

J’en connais mais suffit d’aller doucement et tâter le terrain.

Max.B
2 janvier 2018 0 h 56 min

Oui mais des quartiers blancs racistes ?

nufnuf
2 janvier 2018 14 h 36 min

Je ne sais pas je suis pas agent de quartier.

nufnuf
1 janvier 2018 23 h 22 min

Des honorables femmes française ou autres j’en connais et je ne suis même pas français, des femmes française patriote et autres il y a en plein le facebook. C’est clair que si vous arrivez avec vos gros sabots devant les femmes françaises en disant et hooooooooo vive les femmes de l’est , ça va pas le faire.

J’ai parlé de pornographie parce que idéalisé un peu trop les femmes de l’est, vous êtes comme les geeks pro japon qui croient qu’ils ont auront une japonaise a leur ordres.

Le français avec la tête haute il est où là hein ?! Il est temps de mordre sur sa chique et d’avancer dans la vie, les femmes il y a en a partout et a tout âge.

nufnuf
31 décembre 2017 17 h 39 min

Comme tout les jeunes qui débutent en amour tien!

Gemar.Pressac44
30 décembre 2017 11 h 08 min

Aucun doute la dessus.

Terre Ensoleillée
30 décembre 2017 17 h 48 min

Il faudrait que je rencontre une fille comme ça.

Pierre François
30 décembre 2017 18 h 29 min

AA, sais tu dans quel pays cette photo a été prise ? Parce que ce n’est pas en France que je vais trouver des filles comme elles…

AA
30 décembre 2017 18 h 47 min

Je ne sais pas de quel pays provient cette photo mais, en France, cela doit être le nombre de femmes NS d’ une ville de 100 000 à 150 000 habitants.

Après, des femmes qui n’ aiment pas les bougnoules et le gauchisme, il y en a un peu plus mais il faut éviter de parler du Fuhrer au premier RDV.

En Angleterre, la NA organisé un concourt miss Hitler

https://www.blancheurope.com/2016/07/03/concours-miss-hitler-2016-de-la-national-action/
https://www.blancheurope.com/2017/10/26/il-y-a-un-an-le-discours-de-la-national-action-a-darlington/

Pierre François
31 décembre 2017 4 h 24 min

@ AA,

Oui, tu as raison, c’est très dommage pour nous que les filles et les femmes soient aussi hostiles au NS, et détestent tout ce qui ressemble un peu trop à du racisme blanc ou à de l’eugénisme. Personnellement, j’ai perdu deux copines lorsqu’elles ont pris conscience que je suis pour Hitler.

Voilà peut-être une explication afin de comprendre l’hostilité des femmes (et encore plus des filles) à l’extrême droite :

https://youtu.be/HDBwrng-ZPU

En complément, le livre d’Ottawa Weininger, Sexe et Caractère (excellent ouvrage).

Pierre François
31 décembre 2017 4 h 25 min

* Otto Weininger

Gemar.Pressac44
31 décembre 2017 16 h 52 min

Il faut faire des clubs de rencontre. Il y a une demande de plus en plus forte pour ce genre de fille.
J’ai eu de la chance d’en avoir trouvé une comme ça en Bulgarie.
Lisez le livre les alliés Oubliés d’Hitler et la Croisade Antibolchévique de François Duprat et sélectionnez un pays parmi ceux sourcés que vous trouverez l’endroit qu’il vous faut.

Pierre François
4 janvier 2018 3 h 17 min

Merci à vous pour ces conseils. Il est vrai que, bien qu’ayant beaucoup voyagé, je n’ai séjourné durablement qu’en France et à Boston, donc il m’est difficile de faire une comparaison de la mentalité féminine selon les pays.

nufnuf
31 décembre 2017 17 h 48 min

Sur onze filles il y en a deux qui sortent du lot et puis c’est tout.

Pekam
31 décembre 2017 19 h 01 min

Qui sortent du lot dans quel sens ?

Darkeuclyde
1 janvier 2018 15 h 12 min

À ton avis camarade, tu devrais déjà l’avoir deviné !

Pierre François
4 janvier 2018 3 h 18 min

2/11, ça veut dire quasiment 1/5. Je pense que ce chiffre est largement surévalué.

Sven le latin
30 décembre 2017 13 h 23 min

tout a fait d’accord, d’ailleurs ce serai mauvais signe pour nous autres natios de toutes tendances d’être heureux dans une société qui marche sur la tête

par contre je suis certain d’une chose, c’est que nous avons l’avantage d’avoir la conscience tranquille et en synchronicité avec la réalité observable, alors que les autres essaient en permanence de faire tomber la neige par 35° a l’ombre

AA
29 décembre 2017 22 h 57 min

jetez votre prossac, venez danser !!

STOP GÉNOCIDE DES BLANCS
29 décembre 2017 23 h 00 min

En effet ça marche ! Je dirais même que le traitement à base de national-socialisme fait furher !
Allez grosse pensée à tous les kamaradens !

1488

Rantanblanc
30 décembre 2017 1 h 53 min

Impensable.
Peut-être qu’un blanc d’extrême-droite peut se sentir heureux dans sa vie personnelle, mais comment peut il l’être dans la vie tout cours au vu du monde qui nous entoure ? Comment être heureux alors que sa race est en train de se faire génocider, humilier, rabaisser ? Tout le monde s’écroule autours de vous mais vous êtes heureux ? Impossible pour moi, ma vie est minable, misère affective et sociale couplée à l’invasion consentie de mon peuple ? Je ne suis pas heureux et pourtant je suis bien d’ultra droite radicale. J’ai choisi la vérité plutôt que le bonheur, je vois ce monde tel qu’il est… Même riche avec une bombe atomique aimante, je sais que je ne serais jamais heureux tant que l’Europe n’aura pas été décolonisée. Être raciste c’est penser race avant de penser individu.

barnes
31 décembre 2017 8 h 35 min

Excellent commentaire je pense comme toi l europe qui va à sa perte me desole.

Pierre François
31 décembre 2017 9 h 15 min

Oui, ce serait utile de demander des précisions à Blanche sur cet article. Relayer une étude américaine douteuse, en tirer des conclusions générales qui vont à l’encontre du sentiment que souvent nous partageons dans nos commentaires… En quoi le fait d’être plus lucide rendrait-il plus heureux ?
Comme je l’ai écrit ici, souvent c’est l’inverse. D’autant qu’en l’occurrence, notre lucidité nous ramène à notre impuissance politique, médiatique, financière et militaire.
Franchement, si nous n’étions pas impuissants, nous aurions pris le pouvoir depuis longtemps…

Alligator 427
30 décembre 2017 14 h 35 min

Ce qui crée le malheur des gauchistes c’est qu’ils sont ancrés dans le nihilisme si cher à leurs référents de la fin du XIXème début XXème.
Pour notre part nous avons vraiment de quoi désespérer de part nos analyses et constats au regard de l’évolution scatologique de notre civilisation.
Enfin…bon courage à tous.

wpDiscuz