Sholom Rubashkin, escroc qui employait des centaines de clandestins dans son abattoir casher libéré après commutation de sa peine

La peine de l’escroc juif commuée

L’affaire Sholom Rubashkin est un de ces cas où la réalité dépasse la caricature. Les stéréotypes anti-juifs ne tombent pas du ciel.

Des Moines Register :

Le président Donald Trump a commué mercredi la peine de prison de Sholom Rubashkin, ancien directeur d’un abattoir de l’Iowa, qui avait été condamné à 27 ans de prison pour fraude bancaire et blanchiment d’argent, a déclaré la Maison Blanche.

Dans un communiqué, la Maison Blanche a dit que la décision, qui n’est pas une grâce présidentielle, avait un soutien bipartisan parmi les chefs de l’ensemble du spectre politique, comme la chef de l’opposition à la Chambre des députés, Nancy Peolosi (D-Californie), et Orrin Hatch (R-Utah). L’action de Trump n’annule pas la condamnation de Rubashkin et maintient les conditions de sa libération surveillée et d’obligations de restitution, a déclaré la Maison Blanche.

Rubashkin, un père de 10 enfants âgé de 57 ans, a supervisé les opérations d’Agriprocessors, un important abattoir casher possédé par son père dans la ville de Postville, dans le Nord de l’Iowa. L’abattoir avait été en mai 2008 la cible d’une descente des agents de l’Agence de l’Immigration et des Douanes, menant à l’arrestation de près de 400 immigrés mexicains et guatémaltèques qui vivaient et travaillaient dans le pays sans autorisation.

La descente avait déclenché une chaîne d’évènements, dont une déclaration de faillite d’Agriprocessors, qui a mené les enquêteurs à des factures douteuses et à d’autres registres de vente que Rubashkin avait truqué pour faire paraître l’entreprise dans une meilleure santé financière. Les procureurs ont accusé Rubashkin d’avoir utilisé les faux documents pour continuer d’emprunter sur une ligne de crédit de 35 millions de dollars, avec finalement une perte de 27 millions de dollars pour une banque basée à Saint-Louis quand Agriprocessors a fait faillite.

Rubashkin avait été condamné en 2009 à 27 années de prison. Il a purgé plus de huit ans de cette peine.

On a pratiquement la totale :

  • Un juif orthodoxe au nom caricatural (et à l’apparence caricaturale aussi) ;
  • Père de 10 enfants (les juifs orthodoxes se reproduisent comme des rats) ;
  • Directeur d’un abattoir casher, c’est-à-dire utilisant les méthodes de mise à mort juives et avec une certification rabbinique ;
  • Employeur de masse d’immigrés clandestins ;
  • Escroc qui a fabriqué de faux documents pour une escroquerie financière.

[…]
Robert Teig, un ancien assistant procureur fédéral pour le district Nord de l’Iowa qui avait été impliqué dans les poursuites dès leur début, a qualifié la commutation de politique, la décrivant comme le résultat d’une campagne de désinformation. Rubashkin était probablement à l’époque le plus grand employeur d’immigrants illégaux à l’époque en Iowa, a dit Teig. Il a a affirmé que la commutation constitue un “demi-tour” par rapport à une approche ferme contre l’immigration illégale.

“[Rubashkin] ne pouvait pas gagner légalement, factuellement, ou moralement, donc il devait gagner politiquement”, a dit Teig au Register.

Teig a raison, bien sûr.

Les youpins ont été, pendant huit ans, nombreux à chialer sur la prétendue dureté de la condamnation de la peine de Rubashkin (une raison invoquée par la Maison Blanche), en “oubliant” sciemment que si il n’a pas été directement condamné pour l’emploi de clandestins et divers abus associés, cela a été de fait compté dans la peine (ce qui est d’autant plus légitime que les poursuites portant sur ses autres crimes ont ensuite été abandonnées).

Un bon nombre d’entre eux se sont aussi plaints qu’une libération sous caution avait été refusée à Rubashkin parce qu’en vertu de la loi du retour israëlienne, il présentait un risque de fuite accru.

Cette commutation par Donald Trump est indubitablement une traîtrise.

La commutation de la peine a cependant inquiété certains juifs craignant qu’elle donne une mauvaise image de la communauté, ce qui n’est pas exactement impressionnant de droiture morale.

Ses congénères fêtent sa libération

Les Juifs orthodoxes ont massivement fêté cette libération.

Jewish Press :

Mercredi, les élèves dans les yeshivas Chabad partout dans le monde ont chanté et dansé après l’annonce par la Maison Blanche que le président Donald Trump a commué la peine de prison de Sholom Rubashkin.

Voyez aussi l’accueil de héros qui lui a été fait en rentrant chez lui, avec des milliers de juifs s’étant rassemblés à cette occasion :

Là où les Blancs auraient honte d’avoir parmi les leurs un pareil criminel et escroc, ses congénères juifs orthodoxes le traitent ouvertement en héros admirable.

Et ce soutien à Rubashkin est loin de se limiter aux juifs orthodoxes.

Israël National News :

Le juriste américain vétéran et ancien professeur de droit à Harvard Alan Derhsowitz a répondu à la commutation de la peine de prison de Sholom Rubashkin par le président américain Donald Trump.
[…]
Dershowitz a dit au journal Hamodia que le président a fait la bonne chose en commuant la peine de Rubashkin :

J’étais scandalisé par la peine, parce qu’elle me semblait environ dix fois plus longue que les peines pour des affaires comparables impliquant des non-juifs ou des juifs non-orthodoxes.

Je pense que s’il n’était pas un juif hassidique, il n’aurait pas reçu cette peine. Et la preuve en est qu’il y a d’autres cas dans ce district impliquant des non-juifs où les peines étaient bien plus faibles pour des fraudes et crimes bien plus graves.

Le comportement des juifs hassidiques, qui tendent à s’accaparer un territoire et à être très hostiles à tous ceux n’appartenant pas à leur groupe, les rend détestés par tous ceux qui ont le malheur de vivre près d’eux. La colonie qui s’était installée en Iowa n’était pas aimée ; d’ailleurs un livre a été écrit à ce sujet en 2001 (en), dont la description est révélatrice :

La bienvenue initiale des juifs par la ville s’est transformée en confusion, consternation, et même dégoût.
[…]
Les Iowiens calmes, mesurés, étaient stupéfaits par ces juifs hassidiques effrontés et sûrs d’eux, qui ignoraient les lois non-écrites du comportement en Iowa en presque chaque chose.

Et c’est utilisé comme argument par des partisans de Rubashkin pour affirmer que sa peine était motivée par de l’antisémitisme – ces gens n’ont aucun semblant de décence.

Quand le juif Dershowitz prétend que d’autres ont été condamnés plus légèrement pour des fraudes et crimes bien plus graves, il minimise sciemment l’ampleur de la criminalité de Rubashkin.

Conclusion

S’il est regrettable que cette vermine de Rubashkin n’a pas continué de croupir derrière les barreaux, du moins cette commutation attire-t-elle l’attention sur ces comportements criminels juifs effrontés. L’hostilité anti-juive ne tombe pas du ciel : elle découle des comportements de cette tribu arrogante.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

4 Commentaires sur "Sholom Rubashkin, escroc qui employait des centaines de clandestins dans son abattoir casher libéré après commutation de sa peine"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Waffen-SS
29 décembre 2017 14 h 06 min

Trump confirme par cette décision sa traîtrise…à moins qu’on lui ait dit depuis le début de son élection, que la Mossad et Iavhé veillait sur sa tête et qu’il serait regrettable qu’il ne puisse voir grandir ses petits enfants

RLC
29 décembre 2017 23 h 19 min

Trump ne peut même pas être considéré comme un traître puisqu’il a tjrs été de ce coté là mais ça peu de gens l’avaient compris..

GrossBaff
31 décembre 2017 16 h 19 min

Une nouvelle Affaire Calas; rien ne change, sauf les protagonistes.
Sauf qu’aujourd’hui les Juifs ont un pouvoir & une influence ramifiés dans le monde entier, et ce qui à l’époque pouvait être conscrit à un pays, une région, ne l’est plus.
D’où la nécessité d’un sursaut à grande échelle, un seul pays, un seul chef d’état qui s’attaquera de front au problème ne pourrait rien y changer.

AA
31 décembre 2017 16 h 42 min

Un chef d’ état pourra régler le problème pour son pays pour quelques temps mais ce pays se fera attaquer par la ((( communautée international ))) très rapidement.

Tiens, cela me rapelle quelqu’ un..

L’ avenir de la race Blanche passera par l’ union de tous les Blancs.

wpDiscuz