Un afghan lance délibérément sa voiture sur la foule et fait 19 blessés ; médias et autorités nient tout terrorisme !

Les Afghans ne sont pas exactement des arabes, mais enfin cet afghan a fait du travail d’arabe : même pas un mort, c’est une performance franchement médiocre pour un attentat terroriste.

Avec la foule d’attentats que le monde occidental a connu depuis 2015, une telle action en vient à paraître banale et d’un intérêt limité.

“Encore un attentat islamiste, bon, et alors ?” se demande-t-on.

Et alors : les autorités et médias mentent conjointement comme des arracheurs de dent pour prétendre que la motivation de l’afghan serait tout à fait mystérieuse !

AFP :

Un Australien [sic] de 32 ans d’origine afghane a foncé délibérément jeudi avec sa voiture sur une foule de piétons à Melbourne, deuxième ville d’Australie, blessant 19 personnes, la police ne retenant à ce stade aucun lien avec le terrorisme.

Des témoins ont raconté comment des passants avaient été projetés par le véhicule, qui ne montrait aucun signe de vouloir s’arrêter alors qu’il “fauchait tout le monde”.

Résumons :

  • Nous avons un afghan (pas un “australien d’origine afghane”) ;
  • Il est établi qu’il a volontairement foncé sur la foule en cherchant à écraser des gens. La thèse de l’accident est totalement exclue ;
  • Ce mode opératoire correspond à des attaques terroristes antérieures et aux recommandations d’organisations islamistes ;
  • La police nie tout lien avec le terrorisme.

Si un terroriste islamiste n’a pas sur lui un drapeau de l’État Islamique, fait une vidéo expliquant sa motivation djihadiste, ou quelque chose de ce genre ; les autorités ne se contentent pas de dire “nous n’avons pas encore de preuve qu’il s’agit d’un acte terroriste et enquêtant sur toutes les pistes”, ou une bêtise du genre, non : elles prennent bien soin de dire qu’il n’y aurait “aucun lien avec le terrorisme” – une affirmation qui est répétée solennellement par les médias menteurs.

Le drame est survenu peu après 16H30 (05H30 GMT), à un carrefour très fréquenté du centre de Melbourne, dans le sud-est de l’Australie.

La police de l’Etat de Victoria a arrêté le conducteur, qui était connu des services de police pour des délits routiers et des “agressions mineures”. Il avait également des problèmes mentaux et de consommation de stupéfiants.

Une racaille non-blanche ordinaire.

“A ce stade, nous n’avons aucune preuve ou aucun renseignement qui indiquerait un lien avec le terrorisme”, a déclaré Shane Patton, le chef par intérim de la police de l’Etat de Victoria.

Un deuxième homme a été arrêté. “Nous n’avons aucun renseignement ou élément de preuve sur les deux personnes arrêtées faisant croire à de l’extrémisme”, a ajouté le patron de la police.

Le deuxième homme aurait été vu filmant les évènements et avait sur lui des couteaux.

Il y a un élément de preuve considérable : le fait même de foncer dans la foule avec une voiture !

Les seules options possibles sont, pour autant que je sache :

  1. Une perte de contrôle involontaire du véhicule liée à un problème de santé ou à une drogue quelconque. Cette possibilité peut être exclue d’après les éléments disponibles.
  2. Une peur et/ou une colère face à une foule agressive menaçant le conducteur et sa voiture, entraînant une réaction impulsive du conducteur. Cette possibilité, correspondant aux évènements de Charlottesville, peut être exclue : la foule était parfaitement paisible.
  3. Une attaque délibérée, visant à tuer et blesser un maximum de personnes, sans aucune motivation politique ou religieuse, parce que le conducteur se serait dit que ce serait amusant ou aurait “entendu une voix” le lui demandant.
  4. Une attaque délibérée, visant à tuer et blesser un maximum de personnes, avec une motivation politique ou religieuse (un acte terroriste)

On notera que cette attaque s’est produite à quatre jours de Noël – ce qui rend la thèse terroriste plus sérieuse encore.

Il n’y a que deux possibilités n’étant pas exclues dans ce cas, et la motivation terroriste est la plus crédible et probable des deux. Mais la police et les médias ont l’audace de tout faire pour nier qu’il s’agirait d’un attentat islamiste, dans le but évident d’éviter “l’amalgame”, comme ils disent !

Attentat à la voiture bélier padamalgam caricature
Cette caricature de l’artiste mal pensant n’a pas pris une ride.

Le Premier ministre de l’Etat de Victoria, Daniel Andrews, a évoqué un “acte maléfique, lâche et délibéré”. Le bilan est de 19 blessés, dont quatre dans un état critique, a-t-il dit.

D’après Sky News Australia, un très jeune enfant blessé à la tête et hospitalisé dans un état grave figure parmi les victimes.

Dans un tweet, la police a lancé un appel à témoins, demandant au public de lui fournir toutes les images dont il pourrait disposer sur le drame.

Une femme témoin des faits, Sue, a déclaré à la station de radio de Melbourne 3AW qu’elle avait entendu des cris avant de voir “des gens voler de partout”. “On a entendu ce bruit, on a regardé vers la gauche, on a vu cette voiture blanche, elle a fauché tout le monde. Les gens volaient de partout. Les gens couraient dans tous les sens”.

John, un autre témoin, a expliqué sur ABC Radio Melbourne avoir vu “arriver un SUV à vive allure. J’ai entendu la collision avec des gens qui portaient des sacs, et avec ce qui devait être des caddies, j’espère pas des poussettes. Je n’ai jamais rien vu de tel et je n’arrête pas de trembler”.

Le croisement est l’un des plus fréquentés de Melbourne, particulièrement en cette période d’avant Noël, quand les écoliers sont en vacances.

Une pure coïncidence, j’en suis sûre…

[…]
Les autorités australiennes ont publié un guide en août sur les mesures à prendre pour se protéger des attaques au véhicule bélier.

Un guide pour se protéger des attaques au véhicule bélier ?

Cela devrait tenir en une phrase : évitez les grandes villes et les endroits à forte concentration de musulmans. Même s’il vaut mieux éviter les concentrations importantes de non-blancs en général – un quartier plein de noirs non-musulmans n’aura peut-être pas des attaques à la voiture bélier mais ce n’est pas un endroit où il fait bon vivre.

Le gouvernement avait commandé un rapport après l’attentat de Nice, dans le sud-est de la France, qui avait fait 86 morts le 14 juillet 2016.

Parmi les mesures évoquées, la mise en place de barrières, de caméras, d’arbres, de statues, ainsi que la présence d’employés formés à réagir rapidement.

Les autorités locales de Melbourne ont commencé d’installer un système d’alarmes publiques ainsi que des caméras de surveillance supplémentaires.

La moitié de ces mesures visent à essayer de limiter les dégâts une fois l’attaquer survenue en aidant à arrêter le coupable et à soigner les blessés. L’autre moitié cherche à limiter les lieux vulnérables, mais comme l’attaque sur un carrefour le démontre, il y aura toujours de nombreux endroits impossibles à sécuriser – les voitures doivent bien passer par les carrefours routiers !

Et c’est sans parler des coûts à installer partout des dispositifs contre les attaques de ce genre.

Expulser les colons non-blancs serait une mesure bien plus efficace – et qui aurait plein d’autres avantages.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

2 Commentaires sur "Un afghan lance délibérément sa voiture sur la foule et fait 19 blessés ; médias et autorités nient tout terrorisme !"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Frankistan 2017
25 décembre 2017 12 h 47 min

Conclusion simple et efficace mais incompréhensible pour les anti-blancs

Terre Ensoleillée
26 décembre 2017 9 h 28 min

Ça me fait penser à ça https://youtu.be/JvLPJEkrlxo

wpDiscuz